Navigation – Plan du site
Notes de recherche

Open data et métropoles, les enjeux d’une transformation à l’œuvre

Analyse sémio-pragmatique d’un corpus de portails métropolitains
Open data and Metropoles, the Challenges of a Transformation at Work: Semio-pragmatic Analysis of a Corpus of Metropolitan Open data Portals
Françoise Paquienséguy et Valentyna Dymytrova
p. 209-228

Résumés

L’injonction européenne d’ouverture des données formalise trois objectifs : ouvrir les données publiques (transparence) ; permettre aux citoyens d’y accéder pour leur faciliter la vie et la prise de décision (partage) ; soutenir le développement économique du territoire en fournissant ces données à des ré-utilisateurs qui s’en servent pour créer des applications (smart city). Sur la base d’une analyse sémio-pragmatique d’un corpus de portails métropolitains, complétée par entretiens d’acteurs du territoire, nous étudions leurs interfaces afin d’y décrypter les enjeux pour la métropole et ses acteurs et les contradictions qui surgissent entre les idéaux annoncés et la réalité des portails. Les analyses nous conduisent à la présentation des quatre types de portails. Cette typologie résulte des travaux de l’ANR OpenSensingCity, 14-CE24-0029.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Contextualisation
Méthodologie
Résultats
Premier type : les portails vérifiant les idéaux-types de l’ouverture des données (T1)
Deuxième type : les portails correspondant aux idéaux-types d’une smart city (T2)
Troisième type : les portails correspondant aux idéaux-types de la ville créative (T3)
Quatrième type : les portails présentant les idéaux-types d’empowerment (T4)
Une typologie évolutive, plus souple qu’il n’y paraît
Conclusion

Aperçu du début du texte

En Europe, l’ouverture des données est cadrée à partir de 2007 par la directive Inspire qui vise « à établir […] une infrastructure de données géographiques pour assurer l’interopérabilité entre bases de données et faciliter la diffusion, la disponibilité, l’utilisation et la réutilisation de l’information géographique en Europe ». Cet objectif suppose une mise à disposition et un partage des données géographiques publiques déjà produites par les collectivités territoriales, facilités par la fourniture d’une liste des thèmes concernés dans son annexe II. Ainsi la marche à suivre est-elle à la fois contrainte et ambitieuse car « l’ouverture des données est une obligation, mais c’est surtout une exigence démocratique. C’est l’opportunité d’améliorer la transparence des administrations, de faciliter le travail quotidien des agents et de favoriser l’innovation » pour l’élue en charge de l’ouverture des données à la ville de Grenoble. En effet, au-delà de la mise à disposition des donnée...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Paquienséguy et Valentyna Dymytrova, « Open data et métropoles, les enjeux d’une transformation à l’œuvre », Questions de communication, 34 | 2018, 209-228.

Référence électronique

Françoise Paquienséguy et Valentyna Dymytrova, « Open data et métropoles, les enjeux d’une transformation à l’œuvre », Questions de communication [En ligne], 34 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 17 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/questionsdecommunication/15818 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.15818

Haut de page

Auteurs

Françoise Paquienséguy

Équipe de recherche de Lyon en sciences de l’information et de la communication
Sciences Po Lyon
F-69365
francoise.paquienseguy[at]sciencespo-lyon.fr

Valentyna Dymytrova

Équipe de recherche de Lyon en sciences de l’information et de la communication
Sciences Po Lyon
F-69365
valentyna.dymytrova[at]sciencespo-lyon.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page