Navigation – Plan du site

AccueilNuméros36Dossier. Des données urbainesL’urbanité, c’est là et ça va donner

Dossier. Des données urbaines

L’urbanité, c’est là et ça va donner

Le motif de la donnée dans les représentations de la ville
Urbanity: It Is Here and It Is Going to Produce. The Topic of Data in the Representation of the City
Yves Jeanneret
p. 25-42

Résumés

L’article aborde les images de la ville par la manière dont les dispositifs de représentation sont affectés par les motifs de la trace et de la donnée. Après une discussion du concept de représentation chez Louis Marin, ces motifs sont approchés comme figures privilégiées d’un chronotope médiatique. La donnée est liée à une naturalisation (c’est là) et à une relation inchoative au temps (ça va donner). La dernière partie de la contribution décrit les multiples médiations de ce chronotope de la ville, producteur d’une certaine conception de l’urbanité, à propos d’un projet institutionnel, d’un dispositif expérimental et d’un ouvrage publié portant tous trois sur le projet de créer une ville intelligente (smart city).

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

La mise en réserve industrielle de la force dans les signes
Pouvoir et représentation 
La dialectique de la présentification 
Le schème cartographique : partout et nulle part
La présentification industrialisée des médias informatisés
La présence, l’aspect, le projet
La trace et la donnée comme chronotopes médiatiques
La donnée : c’est là et ça va donner
Figures inchoatives de la ville intelligente
Milan telle que Milano smart city la change
Mobilier intelligent, ville fantôme
La smart city est un piège
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le présent article s’efforce d’observer et de comprendre le succès de deux catégories qui sont convoquées et naturalisées dans des discours sociaux de statuts divers, politiques, économiques, techniques, prospectifs, scientifiques : la trace et la donnée. Dans ces catégories, nous voyons non pas des concepts, mais des motifs, au sens que donnent les études littéraires à ce terme : des développements formels récurrents, élaborés et reconnaissables, des figurations du social. Observant une forte présence du motif de la trace depuis une quinzaine d’années, nous l’avons récemment vu concurrencé, voire éclipsé par celui de la donnée. Or, il existe des relations de complémentarité et une dynamique de différenciation entre ces deux motifs, qui sont liés à des processus sémiotiques, cognitifs et techniques très élaborés. Voir le monde comme un ensemble de traces ne tient pas seulement à l’emploi d’un mot ; cela s’actualise en un complexe de thématiques privilégiées, de dispositifs info-comm...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves Jeanneret, « L’urbanité, c’est là et ça va donner », Questions de communication, 36 | 2019, 25-42.

Référence électronique

Yves Jeanneret, « L’urbanité, c’est là et ça va donner », Questions de communication [En ligne], 36 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 21 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/questionsdecommunication/20807 ; DOI : https://doi.org/10.4000/questionsdecommunication.20807

Haut de page

Auteur

Yves Jeanneret

Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d’information et de communication
Sorbonne Université
F-92000
yvjeanneret[at]gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search