Navigation – Plan du site

AccueilNuméros36Notes de lectureHistoire, sociétésLuca Greco, Dans les coulisses du...

Notes de lecture
Histoire, sociétés

Luca Greco, Dans les coulisses du genre : la fabrique de soi chez les Drag Kings

Limoges, Lambert-Lucas, coll. Linguistique et sociolinguistique, 2018, 172 pages
Florian Vörös
p. 353
Référence(s) :

Luca Greco, Dans les coulisses du genre : la fabrique de soi chez les Drag Kings, Limoges, Lambert-Lucas, coll. Linguistique et sociolinguistique, 2018, 172 pages

Texte intégral

1Dans les coulisses du genre offre un récit passionnant de l’enquête menée par Luca Greco au sein des ateliers drag king proposés par l’association Genres Pluriels à Bruxelles. Inspiré des récentes avancées en sociolinguistique en théorie queer, l’ouvrage développe une stimulante approche praxéologique du genre en action dans des situations de communication interpersonnelle. Le dispositif d’enquête mis en place associe l’observation directe, la participation aux ateliers et l’enregistrement vidéo des activités. Travaillant « avec » plutôt que « sur » les pratiquant·e·s, Luca Greco montre comment le travail de description ethnographique s’enrichit de l’expérimentation pratique avec les corps, les signes et les objets, ainsi que par la prise en compte de la réflexivité des personnes en présence.

2Le regard du sociolinguiste se dirige plus précisément vers les coulisses du processus de fabrication de personnages masculins. L’enquêteur et les pratiquant·e·s partagent ici un même intérêt pour le genre en train de se faire, entendu comme un ensemble de pratiques plutôt que comme une identité stable. En effet, l’enjeu des ateliers est moins de « passer » pour un garçon ou pour un homme que d’interroger les processus de véridiction et de validation de la masculinité. Suivant une démarche non logocentrée, la description de situations tient compte de la pluralité des événements qui font apparaître des corps masculins. Le genre est un langage qui se déploie non seulement à travers la parole, mais aussi par les gestes, les postures, les mouvements, les voix, les regards et les vêtements. Une place importante est accordée à la matérialité des objets, pour montrer par exemple comment des poils de barbe collés sur un visage transforment un corps et une situation. Lors de ces ateliers, la masculinité se fabrique dans l’interaction complexe et imprévisible entre des corps, des objets et des environnements. Tout en clarifiant leurs points de divergence, Lucas Greco croise les apports des théories féministes de la performativité (notamment celle de Judith Butler) qui permettent de penser le genre comme un langage qui nous agit, avec ceux de l’interactionnisme et de l’ethnométhodologie (notamment Erving Goffman) qui permettent de décrire comment nous reproduisons ou déplaçons le genre en situation.

3La question du public est au cœur de l’ouvrage. Dans les ateliers drag king, les spectateur·trice·s participent activement de la fabrication de la masculinité, de par leur interaction avec le personnage en cours de création, en collaborant avec lui pour l’aider à prendre forme. Cette approche du genre comme performance collective, intersubjective et interactionnelle s’avère très inspirante pour les chercheur·e·s en sciences de l’infomation et de la communication. L’ouvrage invite enfin à prendre au sérieux la multiplicité des sujets sociolinguistiques que nous sommes. L’enquête montre que la participation aux ateliers drag king est moins motivée par la volonté de paraître masculin que par celle de vivre et d’explorer des facettes de soi-même qu’il est difficile d’expérimenter dans les espaces cis-hétérornormatifs. À partir de ces descriptions d’expérimentations de versions plurielles du soi, Lucas Greco invite à penser les individus comme des sujets politiques non unitaires, multiples, hybrides et en devenir.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florian Vörös, « Luca Greco, Dans les coulisses du genre : la fabrique de soi chez les Drag Kings », Questions de communication, 36 | 2019, 353.

Référence électronique

Florian Vörös, « Luca Greco, Dans les coulisses du genre : la fabrique de soi chez les Drag Kings », Questions de communication [En ligne], 36 | 2019, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 21 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/questionsdecommunication/21749 ; DOI : https://doi.org/10.4000/questionsdecommunication.21749

Haut de page

Auteur

Florian Vörös

Gériico, université de Lille, F-59000
florian.voros[at]univ-lille.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search