Navigation – Plan du site

AccueilNuméros37Notes de rechercheL’explication entraîne-t-elle l’e...

Notes de recherche

L’explication entraîne-t-elle l’excuse ?

Rapports du discours sociologique au champ axiologique
Does the Explanation Justify Action? Relationship of Sociological Discourse to the Axiological Field
Hervé Glevarec
p. 235-252

Résumés

L’explication des actions d’un individu excuse-t-elle les actes ainsi expliqués ? Pour répondre à cette interrogation, d’une part, il convient d’expliciter ce que signifie expliquer. La distinction ancienne entre expliquer et comprendre une action humaine est pour cela heuristique. D’autre part, il faut montrer le rapport de ces deux opérations épistémiques à la responsabilité, aux règles morales et aux lois. Explication et règle morale sont hétérogènes et indifférentes, tandis que compréhension et règle morale sont contiguës du fait que la compréhension se mène sous la description d’une règle connue et partagée par l’acteur et l’analyste (le sociologue dans le cas examiné). Il s’avère que, si l’explication est fondamentalement indifférente à la règle morale, la compréhension inclut, elle, ce rapport sans pour autant exclure l’excuse quand il y a adhésion au discours rapporté de l’acteur. La vertu de la réflexion est de pousser chaque sociologue à expliciter la posture épistémologique qu’il adopte dans sa pratique de la discipline.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Explication et compréhension : rapport au sujet de l’action et prise en compte de la règle morale
Le modèle de la différenciation entre expliquer et comprendre dans les sciences
Le modèle de l’indifférenciation entre expliquer et comprendre
Y a-t-il de l’explication en sociologie ?
La forclusion de la « responsabilité individuelle » du champ sociologique
Quel rapport de l’explication et de la compréhension au champ axiologique ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le 26 novembre 2015, à propos des auteurs des attentats commis à Paris peu de temps auparavant, le Premier ministre français Manuel Valls déclarait devant le Sénat : « J’en ai assez de ceux qui cherchent en permanence des excuses ou des explications culturelles ou sociologiques à ce qui s’est passé » (Le Monde, 2 mars 2016). Ce propos n’est pas sans faire écho à celui d’Alphonse de Lamartine (2009 : 16) tenu à l’Assemblé nationale le 17 mars 1838 à propos de la peine de mort :

Quelques-unes des pétitions semblent vouloir renouveler ces doctrines immorales de fatalisme dont le vice et le crime aiment à se couvrir contre le remords et la peine, et rejeter sur les imperfections de la société les désordres et les attentats qui les souillent. Eh bien ! Messieurs, nous protestons les premiers contre ces expressions coupables. Il serait trop commode pour les méchants de renvoyer à la société la responsabilité de leurs (crimes) et de dire : j’aurais été vertueux, honnête, si la société de mo...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hervé Glevarec, « L’explication entraîne-t-elle l’excuse ? », Questions de communication, 37 | 2020, 235-252.

Référence électronique

Hervé Glevarec, « L’explication entraîne-t-elle l’excuse ? », Questions de communication [En ligne], 37 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 26 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/questionsdecommunication/22943 ; DOI : https://doi.org/10.4000/questionsdecommunication.22943

Haut de page

Auteur

Hervé Glevarec

CNRS, Irisso, Université Paris Dauphine-PSL, F-75000 Paris, France
herve.glevarec[at]cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search