Skip to navigation – Site map

Projet éditorial

La Revue d’Anthropologie des Connaissances (lancée en février 2007) se propose d’explorer un champ de réflexion formé de nombreux travaux à la fois théoriques et pratiques qui visent à montrer comment la connaissance se forme et se diffuse. La revue publie des articles en provenance des sciences sociales qui s’attachent à l’étude des connaissances réalisées comme discours, comme pratiques, ou comme dispositifs techniques ; sur les conditions de leur production, de leur utilisation, de leur transmission et, plus largement, de leur mobilisation par les collectifs d’humains. Le terme ‘anthropologie’ est pris ici non pas dans son sens particulier, mais au sens général d’enquête multidisciplinaire sur les pratiques et les conduites, sur les représentations et les idéologies, sur les professions, les organisations et les institutions, sur les techniques et les productions dans leurs singularités historiques.

La revue se doit de satisfaire à deux critères essentiels :

  • Explorer, avec rigueur et de manière informée, les dimensions des savoirs, sans exclusive, tout en maintenant un débat actif sur les concepts, les méthodes, les enquêtes, les thèmes et réflexions ;

  • Satisfaire aux exigences académiques les plus strictes en ne publiant d’articles qu’une fois acceptés par le comité de rédaction de la revue mais aussi par des lecteurs anonymes qui proviennent des domaines académiques auxquels appartiennent les auteurs des articles.

La plupart des numéros de la Revue d’Anthropologie des Connaissances est composée d’un dossier thématique, d’articles variés et de comptes-rendus de lecture. L’éventail des thématiques est volontairement aussi large que possible pour refléter la diversité des approches et des disciplines scientifiques. La réalisation des dossiers thématiques est confiée à un porteur de projet qui dispose d’une délégation et de l’autonomie nécessaire pour mobiliser des contributeurs et converger vers un dossier de bonne qualité, tout en respectant les procédures d’évaluation de la revue. Le responsable du dossier thématique est invité à organiser un appel à communication ouvert et si possible un atelier d’écriture réunissant les auteurs dont les articles auront été retenus par le Comité de rédaction, après réception des avis de deux lecteurs externes. Les articles proposés hors thème sont soumis à évaluation par deux lecteurs externes et par le Comité de rédaction. Les comptes-rendus de lecture sont évalués par deux lecteurs internes au Comité de rédaction, éventuellement assisté d’un lecteur externe.

La Revue d’Anthropologie des Connaissances publie des résultats originaux. Elle favorise la publication de textes innovants sur les outils d’analyse proposés et ceux qui contribuent au renouvèlement des approches. Elle se donne pour ambition de revisiter les objets de l’anthropologie des connaissances. Elle se veut être une agora scientifique et stimulante sur le domaine. Elle publie des études empiriques (en particulier des études de terrain) autant que des débats théoriques et des synthèses. Les articles publiés reposent de préférence sur des bases théoriques solides et sur des travaux empiriques. La Revue est également attentive aux débats méthodologiques. Les articles à finalité de recherche devront rendre explicites les références conceptuelles. Les travaux théoriques devront être articulés avec des données empiriques.

Les comptes-rendus d’ouvrages doivent présenter un point de vue critique sur le contenu de ceux-ci. Il est possible, en guise de compte-rendu, de traiter d’un thème développé de façon cohérente par un auteur dans plusieurs articles ou bien d’un thème transversal à des livres de différents auteurs.

Les textes doivent être écrits sous une forme accessible à d’autres disciplines. Une présentation du contexte disciplinaire du travail peut être souhaitable dans l’article. Le comité de rédaction veille, à travers le choix d’experts ad hoc, à mener une évaluation du document à la fois au regard du public de la revue et des critères de la discipline de l’auteur (lire plus de détails dans les instructions aux auteurs).

Financement

Afin de garantir son indépendance et assurer son caractère multidisciplinaire, il a été décidé de ne pas rattacher la Revue d’anthropologie des connaissances à une institution particulière. La revue est donc publiée par la Société d’Anthropologie des Connaissances qui a été fondée en Mai 2006. Elle nécessite l’appui financier de ses membres pour fonctionner.

La revue ne vit que des subventions, des adhésions à la société d’anthropologie des connaissances et du soutien volontaire de la part des auteurs et des éditeurs invités.

La revue est soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS.

L’IRD, l’IFRIS et l’UMR PACTE contribuent au soutien de la Revue.

Publication

La Revue d’Anthropologie des Connaissances est publiée en ligne et accessible gratuitement. Les textes sont publiés sous deux formes :

  • sous format PDF, téléchargeable et imprimables ;

  • sous format HTML, pour consultation à l’écran.

Les numéros sont aussi disponibles au format ePub.

Droits

Les auteurs signent un droit de cession auprès de la société d’anthropologie des connaissances ; ils restent entièrement propriétaires et responsables de leurs écrits.

La revue est en accès libre. Les lecteurs ont le droit de lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer les articles librement, en accord avec les principes du libre accès définis par la déclaration de Budapest. La revue est cataloguée dans le répertoire international des revues en accès libre (DOAJ).

  • Logo Société d’anthropologie des connaissances
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Logo ERIH PLUS | NSD
  • OpenEdition Journals