Navigation – Plan du site

AccueilNumérosTome 58Comptes rendusMaurice Gautier, Philippe Guigon ...

Comptes rendus

Maurice Gautier, Philippe Guigon et Gilles Leroux – Les moissons du Ciel. 30 années d’archéologie aérienne au-dessus du Massif armoricain

Presses Universitaires de Rennes, 2019, 432 p.
Clément Laplaige
Référence(s) :

Maurice Gautier, Philippe Guigon et Gilles Leroux – Les moissons du Ciel. 30 années d’archéologie aérienne au-dessus du Massif armoricain, Presses Universitaires de Rennes, 2019, 432 p.

Texte intégral

1Cet imposant ouvrage présente les résultats de prospections aériennes menées en Bretagne et dans les pays de la Loire depuis la fin des années 80. Maurice Gautier, Philippe Guigon et Gilles Leroux souhaitent ici proposer une synthèse de leurs principales découvertes, valoriser les paysages de ces deux régions et montrer les apports de la prospection photographique aérienne à la compréhension des modalités de l’occupation des sols. Les sites archéologiques sont ici abordés de manière diachronique et il n’est pas rare d’observer un cliché présentant plusieurs occupations se superposant (fig. 92 p. 104 ou fig. 329 p. 328 par ex.).

2Ce livre de 431 pages est au format à l’italienne. Il fait ainsi la part belle aux illustrations (il en contient plus de 400, toutes en couleurs) mais présente l’inconvénient de s’insérer de manière discordante dans la plupart des bibliothèques.

3L’aide apportée par l’Inrap, la DRAC Bretagne et Pays de la Loire, la région Bretagne, la société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, la Société archéologique et historique d’Ille-et-Vilaine ainsi que par Rennes Métropole permet de diffuser ce très bel ouvrage à un tarif accessible (40 €).

4Les auteurs font ici le choix de laisser s’exprimer les images, ce qui semble évident à la vue de la qualité graphique et de la puissance évocatrice de ces dernières. Ils proposent en amont de chaque sous-partie des textes précis et concis, de deux à quatre pages, remettant en perspective historique, archéologique et historiographique les clichés. La majeure partie du texte de l’ouvrage se retrouve ainsi sous forme de légendes, permettant au lecteur de lire, à son envie, l’ouvrage de manière continue ou de butiner et créer son propre voyage.

5Tous les publics, spécialistes comme profanes, peuvent ainsi s’approprier l’ouvrage et y trouver un intérêt. Les auteurs ont par ailleurs pensé à intégrer un glossaire d’un peu moins de 150 références en fin d’ouvrage.

6L’ouvrage est subdivisé en deux grandes parties. La première (p. 6-89) sert d’introduction et présente, dans un premier temps, un rapide historique de la discipline où l’on pourra découvrir quelques clichés iconiques tels les “champs celtiques” photographiés par O.G.S Crawford dans le Wiltshire (fig. 4, p. 17) ou la nécropole de Grézac (17), capturée par J. Dassié (fig. 10, p. 19). Les auteurs décrivent ensuite leur grand terrain d’étude, véritable “terre de contrastes”. En effet, le substrat est tantôt composé de roches magmatiques et métamorphiques, tantôt de roches sédimentaires. Les sols peuvent être argileux, calcaires ou limoneux. Enfin, les températures estivales, tout comme les précipitations annuelles, sont disparates. Ces variations géologiques, pédologiques et climatiques entraînent des paysages et des usages des terrains nuancés. Certains seront propices à la détection aérienne (champs ouverts par ex.) d’autres beaucoup plus défavorables (maréchage, marais, par ex.).

7Ces différents paysages sont par la suite mis en valeur par une série de clichés à fort pouvoir évocateur comme des crêtes rocheuses surplombant la brume (fig. 27, p. 39) ou le lit majeur de la Vilaine (fig. 28, p. 40) laissant apparaître des paléo écoulements sous forme d’anomalies phytographiques.

8Une réflexion méthodologique générale de 40 pages conclut cette première partie (p. 48-89). Elle montre la volonté des auteurs de s’adresser à un large public. En effet, le processus de création d’anomalies phytographique est clairement expliqué (fig. 38, p. 50) tout comme la méthodologie de vol, de prise de vue et de redressement des clichés. Les quelques textes évoqués à la première personne du singulier permettent, l’espace de quelques minutes de se retrouver dans le cockpit et de comprendre les objectifs et le déroulé d’une prospection. De plus, l’aller-retour constant et nécessaire entre la prise de vue aérienne et les validations sur le terrain est nettement explicité.

9Ainsi, le lecteur aura, à l’issue de cette sous-partie, appréhendé quelles sont les anomalies susceptibles de trahir la présence de vestiges archéologiques sous la surface (sciographiques, hydrographiques, pédographiques, phytographiques), vu de nombreux exemples de structures (haies, enclos, plantations par ex.), pris conscience de l’impact de la nature des cultures et de la période de la prise de vue sur la qualité des clichés et, enfin, aura compris que ces anomalies sont fugaces et qu’il est nécessaire de multiplier les vols à différents moments de l’année pendant plusieurs décennies pour restituer un site dans sa globalité.

10La seconde partie (p. 90-407) présente une sélection de sites classés de manière chronologique puis thématique. Comme souvent, les sites gaulois, romains et médiévaux occupent la place la plus importante (près des deux tiers) de cette partie. Les mises en contexte sont, comme évoqué précédemment, claires et concises, et l’on se plaît à comparer les clichés avec d’autres sources d’information. Par exemple, la maison néolithique de Pléchatel (35) (fig. 92, p. 104) est mise en relation avec une évocation et une proposition de restitution. Le Dolmen de la Roche aux fées (35) du Néolithique final est observé en photo et par une gravure du xixe s. (fig. 105, p. 118). La villa de Plouhinec (56) est mise en correspondance avec un plan de fouille (fig. 246, p. 255). De nombreuses mottes castrales sont présentées et la mise en parallèle de la photo avec un relevé topographique comme à Mohon (56) (fig. 279, p. 289) autorise de nombreux allers-retours entre les deux supports. Enfin, une quarantaine de sites contemporains sont présentés et sont l’occasion de s’interroger de manière poétique non plus sur les traces anciennes détectables dans le paysage mais sur les objets que nous laisserons à la vue des générations futures, comme de grands échangeurs routiers (Cléden-Poher [29]) (fig. 367, p. 368), d’immenses centres commerciaux (Beaucouzé [49]) (fig. 388, p. 386) ou des zones pavillonnaires accolées à un golf (Bruz [35]) (fig. 395, p. 391).

11En conclusion, ce livre est destiné à la fois au grand public et aux acteurs de l’archéologie. Il fournit une vision de l’évolution de la discipline ces trente dernières années avec l’apparition de la photographie numérique. La base documentaire proposée donne l’envie de comparer ces exemples avec les sites présents dans nos jeux de données, chose en grande partie possible car tous les rapports de prospection inventaire sont disponibles à la bibliothèque numérique du Service régional de l’Archéologie de Bretagne. Comme indiqué par Yves Menez dans l’une des préfaces de l’ouvrage, le travail suivant, en cours, consistera au redressement des clichés pour pouvoir abonder des bases documentaires en vue d’une caractérisation typologique encore plus fine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Clément Laplaige, « Maurice Gautier, Philippe Guigon et Gilles Leroux – Les moissons du Ciel. 30 années d’archéologie aérienne au-dessus du Massif armoricain », Revue archéologique du Centre de la France [En ligne], Tome 58 | 2019, mis en ligne le 16 décembre 2019, consulté le 01 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/racf/3828

Haut de page

Auteur

Clément Laplaige

UMR 7324 CITERES-LAT, Tours

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue archéologique du centre de la France sont disponibles selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search