Navigation – Plan du site

AccueilNumérosTome 61Barbares, militaires et fonctionn...

Barbares, militaires et fonctionnaires dans le centre et le centre-ouest de la Gaule durant l’Antiquité tardive. 1re partie : les données

Barbarians, soldiers and officials in central and central-western Gaul during Late Antiquity. Part 1: the data
Alain Ferdière

Résumés

Le présent article, publié ici en deux parties, est issu d’une communication au colloque ATEG de Tours en 2018, aujourd’hui publié, et concerne l’examen de l’ensemble des données disponibles au sujet de la présence, dans tout un large Centre-Ouest et Centre de la Gaule, d’une part de militaires et fonctionnaires romains de l’autre de populations exogènes dites “barbares”, parcourant ce territoire ou s’y installant, de la fin du iiie s. à celle du ve s. de n. è. Les données mobilisables sont examinées unes à unes, qu’elles soient textuelles ou archéologiques, à partir de corpus – publiés en ligne à part – conçus pour être aussi exhaustifs et larges que possibles. La critique de leur pertinence et de leur valeur heuristique quant à cette problématique est étudiée en détail, pour aboutir à des conclusions concernant ces questions – elles-mêmes entretenant entre elles une étroite relation dialectique. En prenant en compte les complémentarités mais aussi parfois les contradictions existantes entre documentation textuelle et archéologique, si les données mises en œuvre peuvent parfois paraître relativement marginales, voire peu pertinentes, et ainsi certaines conclusions décevantes, on arrive cependant, dans plusieurs cas, à des constats qui paraissent significatifs, notamment, grâce à une cartogroaphie renouvelée adéquate, quant à la répartition spatiale de certains phénomènes.

Haut de page

Plan

Haut de page

Texte intégral

Avertissement

1Le présent travail résulte d’une recherche initialement réalisée au cours de l’année 2018 en vue d’une communication au colloque ATEG de Tours des 6-8 décembres 2018, maintenant parue dans les Actes (Ferdière 2022). Le volume de l’article proposé pour ces Actes étant, comme il se doit, limité, il m’a paru utile de rassembler ici, en la présentant en détail, l’ensemble de la documentation recueillie à cette occasion et notamment les corpus de données de tous ordres, qui seront fournis in extenso en annexe de cet article.

2Pour des raisons techniques et d’accessibilité, pour l’éditeur, ce travail est divisé en deux parties, publiées en ligne séparément mais l’une à la suite de l’autre. Cependant, il nous a paru plus judicieux de fournir avec la 1re partie l’ensemble des références bibliographiques développées appelées dans le texte des deux parties (Bibliographie).

3NB : pour leur permettre d’être plus aisément repérables, les noms de lieux (de communes, voire parfois régions) concernant les aires étudiées sont présentés en caractères gras dans le texte. Quant aux références détaillées aux éditions des textes antiques et inscriptions citées ici – dans les deux parties –, elles sont à voir dans le corpus des textes, en annexes en ligne (C1.A et B), à part (cf. supra).

1. Problématique et cadres chronologiques et géographiques

  • 1 Voir par exemple : Dumézil 2013.
  • 2 Sur le concept de “Barbare”, voir par exemple Dumézil 2016 ; Kulikovski 2017.

4Il s’agit de voir comment est documentée la question de la présence à la fois de militaires ou fonctionnaires (militia armata ou officialis)1, et de “barbares”2 et populations exogènes sur le territoire considéré, afin d’examiner la place de ces régions dans le processus complexe de mutation culturelle qui touche la Gaule dans l’Antiquité tardive. Les campagnes sont parcourues par des troupes de “Barbares”, par les unités régulières aux auxiliaires de l’armée romaine et quelques-unes de leurs installations pérennes peuvent être reconnues çà et là, notamment dans les villes-chefs-lieux de cité, en même temps que celles de l’administration impériale.

  • 3 Soit les départements de Loire-Atantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et Vendée.
  • 4 Soit les départements du Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher et Loiret.
  • 5 Soit les départements de l’Essonne, Hauts-de-Seine, Paris, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Val-d (...)
  • 6 Seulement pour les départements de la Nièvre et de l’Yonne.
  • 7 Seulement pour les départements des Deux-Sèvres et de la Vienne.
  • 8 Soit les départements de la Corrèze, Creuse et Haute-Vienne.
  • 9 Soit les départements de l’Allier, Cantal, Haute-Loire et Puy-de-Dôme.
  • 10 Pour le seul département de la Lozère.
  • 11 Notamment, les corpus ayant été réalisés par départements actuels, on débordera sans doute un peu d (...)

5L’aire géographique qui sera ici prise en compte est le centre et le centre-ouest de la Gaule (Fig. 1.1), soit les régions administratives actuelles des Pays-de-la-Loire3, Centre-Val de Loire4, Île-de-France5, l’est de l’ex-région Bourgogne6, les ex-régions Poitou7, Limousin8, Auvergne9 et Languedoc-Roussillon (nord)10. Ceci correspond, pour l’Antiquité Tardive, aux cités du Mans, Nantes, Angers et Tours (Lyonnaise IIIe), de Chartres, Orléans, Paris, Meaux, Sens (partie ouest), Auxerre et Nevers (Lyonnaise IVe ou Sénonaise), de Bourges, Clermont-Ferrand et Limoges (Aquitaine Ire), de Poitiers (Aquitaine IIe), ainsi qu’éventuellement les abords immédiats des cités périphériques, pour quelques découvertes particulièrement notables11.

Fig. 1.1 - Limites de l’aire concernée par l’étude : les limites de cité et, en trait plus épais, les limites de province de l’Antiquité tardive, avec les chefs-lieux de cité (carrés gris) et de province (id., plus grands).

Fig. 1.1 - Limites de l’aire concernée par l’étude : les limites de cité et, en trait plus épais, les limites de province de l’Antiquité tardive, avec les chefs-lieux de cité (carrés gris) et de province (id., plus grands).

carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022

6Les bornes chronologiques définies pour cette étude sont celles de l’Antiquité tardive, à savoir de la seconde moitié ou dernier tiers du iiie s. jusqu’à la fin du ve, voire tout début du vie s. de n. è., soit à peu près deux siècles et demi.

7Jusqu’au moins dans les années 1970, les traces des passages violents de ces deux groupes de population à travers les Gaules ont été recherchées d’une part à travers la cartographie des dépôts monétaires entre le milieu du iiie s. et la fin du ve s., de l’autre par la traque d’indices d’événements violents – supposés incendies et massacres – ou de traces du sentiment d’insécurité, occasionnant des indices visibles dans le dépôt archéologique, en ville comme à la campagne.

8Parallèlement, les indices de présence exogène, globalement et un peu rapidement qualifiés de “germaniques”, ont été recherchés dans maintes régions des Gaules pour l’Antiquité tardive, à travers tant la présence de mobiliers considérés comme typiques que de traits anthropologiques physiques (cf. infra).

  • 12 Cette révision a en réalité assez largement été entreprise depuis plusieurs années : cf. par exempl (...)

9La question abordée nécessite donc une révision critique, sévère et en profondeur, à la fois, d’abord, dans le choix des marqueurs considérés comme pertinents et, ensuite, dans la critique des données elles-mêmes de ces séries, afin d’aboutir à un corpus documentaire cohérent et pertinent12.

1.1. Une historiographie du sujet

  • 13 Et voir aussi, récemment ; Janniard 2019 ; pour la présence de l’État dans l’est du Diocèse des Gau (...)

10Les questions historiques ici invoquées, maintes fois traitées, ont souvent été abordées par le passé de manière aventureuse (voir à ce sujet : Ferdière 2012)13.

  • 14 Par rapport aux Germains, “l’ennemi héréditaire”… À partir de la guerre de 1870 (cf. par exemple : (...)
  • 15 Essentiellement “germaniques” lato sensu.

11Cette historiographie, prégnante, a souvent mis en œuvre des données inappropriées ou incontrôlées, tout en étant souvent empreinte d’arrière-pensées politiques, notamment après la guerre de 187014 mais encore longtemps au-delà, parfois – de manière résiduelle – jusqu’à nos jours, de manière plus ou moins consciente. Ces questions sont en effet intimement liées à celui des “Grandes Invasions”, comme on les a appelées, ou plutôt migrations des populations exogènes15 venues de l’Est et dites – déjà par les Romains – “barbares”, en regard des ripostes de l’Empire romain (d’Occident pour ce qui nous concerne) avec l’organisation de l’armée.

12En définitive, la formulation claire de la problématique visée est essentielle : la question n’est pas, en effet, de savoir quels sont les documents archéologiques, artefacts ou structures, qui permettent d’apporter des réponses à cette interrogation. Il s’agit – et c’est assez différent – de voir quelles sont les données historiques lato sensu – archéologie comprise – qui permettent concrètement et si possible objectivement d’évoquer cette présence militaro-administrative et/ou “barbare”. En quelque sorte, les circonstances historiques et leurs traductions matérielles, archéologiques, pour cette période complexe de mutations…

1.2. De quelques catégories de données discutables

1.2.1. Les dépôts monétaires

  • 16 C’est à ce même sentiment d’insécurité que l’on a d’abord aussi attribué le perchement des sites da (...)

13Parmi les données les plus classiquement invoquées dans ce sens, les “trésors” ou cachettes monétaires sont réputées avoir été enfouis en période d’insécurité16 et n’ont pu, cela va sans dire, faire l’objet de récupération une fois le calme revenu par leur propriétaire, supposé défunt.

  • 17 Voir par exemple, pour le Maine : Dieudonné 1900 ; pour la cité de Meaux : Denis 1893.
  • 18 Y compris par exemple en citant (1969 : 507) le lot monétaire d’un bâtiment de villa à Josnes (Loir (...)
  • 19 Il en est de même, par exemple, de Hatt 1959 : 223, ou encore récemment pour l’invasion alamanique (...)

14Il est vrai que la grande majorité de ces dépôts, en Gaule, datent du Bas-Empire – et notamment de l’“Empire gaulois” : on en est ainsi assez vite venu à considérer que la cartographie des dépôts par grandes séries de date d’enfouissement (par le TPQ de la monnaie la plus récente) était susceptible de révéler les trajectoires à travers la Gaule de ces migrations, qualifiées d’“invasions”. Ce sont essentiellement les travaux d’Adrien Blanchet (1900, puis 1936)17 qui ont ouvert la voie de ces enquêtes numismatiques, poursuivies en France comme en Allemagne (par exemple, Koethe 1942) ou en Belgique (Vincent 1926 ; Van Gansbeke 1952) et l’on constate par exemple que les travaux de d’Émilienne Demougeot (1969 et 1979)18 sur les “Invasions barbares” se fondaient encore en grande partie sur ce raisonnement19.

  • 20 Dont l’Empire gaulois.

15Il faut donc raison garder et heureusement, depuis, les spécialistes ont sensiblement remis les pendules à l’heure en opérant des mises au point salutaires sur ces questions (par exemple, Delmaire 1995a ; Bailliot 1997 ; Aubin 2007). On a d’ailleurs proposé de voir – au moins pour les enfouissements du dernier tiers du iiie s.20, particulièrement nombreux et bien dotés – en quelque sorte la mise au rebut de monnaies dévalorisées, notamment avec l’émission d’espèces plus fiables en argent (aureliani) à partir d’Aurélien (268-270) (Zosime, Hist., I, 31, 3 ; cf. Estiot 1995 : 55 ; 1996 ; cf. Pilon 2016 : 196).

  • 21 Voir aussi parfois des dépôts multiples sur un même site : Callu 1979 ; pour les dépôts de Gordien (...)
  • 22 À noter, de manière générale, que les corpus annexes ne disposent pas de cartographie dans cette ét (...)

16Aussi n’intégrera-t-on pas dans les corpus de données fournis ici les inventaires de dépôts monétaires par région ou département du secteur concerné (cf. en général : Hiernard et al. 1982 ; Aubin 1984a ; Loriot et Rémy 1991 ; Foucray 1994 ; Baillot 1997)21 ; cf. toutefois, pour la bibliographie concernant ces dépôts, le corpus annexe Cann.2)22. Seuls seront mentionnés quelques cas particuliers, dont en tout cas pour les monnaies d’or : cf. infra et corpus (C3) en ligne à part.

  • 23 Voir par exemple récemment le dépôt de Tréderzec (Côtes-d’Armor), des ve-vie s. (Labaune-Jean 2019) (...)

17On aurait d’ailleurs tout aussi bien pu mentionner ici au même titre les dépôts, souvent tardifs, de vaisselle métallique (dont métaux précieux, or et argent)23.

1.2.2. Les destructions et incendies

18Simultanément, à partir du dernier tiers du xixe s. et au moins jusqu’aux années 1970, on a également recherché avec opiniâtreté, à travers les fouilles, les traces archéologiques des violences exercées par ces “barbares” sur les biens et les personnes des indigènes gallo-romains.

  • 24 Pour la réalité des destructions dans le domaine urbain selon les auteurs contemporains, voir le po (...)

19Durant toute cette période, en ville24 comme à la campagne, les traces matérielles d’un incendie peu ou prou datées postérieurement au iie s. ne pouvaient être attribuables qu’à ces envahisseurs déferlant en hordes hurlantes, incendiant, massacrant et violant tout sur leur passage…

  • 25 Voir encore, par exemple, pour le Vendômois, la mention de cachettes monétaires et de destructions (...)

20C’est ainsi que Jean-Jacques Hatt, pourtant pionnier de la méthode stratigraphique en France, opérait par exemple quant au sous-sol de Strasbourg (par exemple, Hatt 1949 : Fig. 16) ; et c’est encore ce qu’on retrouve vingt ans plus tard parfois dans le manuel d’histoire de référence déjà cité (Demougeot 1969 : 522-524 ; 1979 : 435 et cartes XVIII A et B, etc.)25.

  • 26 Ainsi par exemple pour l’incendie du sanctuaire des Mersans à Saint-Marcel-Argentomagus, bien daté (...)

21Depuis au moins les années 1980, les auteurs se montrent cependant de plus en plus prudents quant à l’attribution aux “Barbares” des incendies datés autour des années concernées par leurs incursions26.

  • 27 Par exemple encore la villa des “Terres Noires” à Selommes (“Villarceau”, 41), où la présence de 80 (...)

22De même, au xixe s., la découverte de squelettes humains sur des villae gallo-romaines détruites est couramment interprétée comme le résultat de massacres dus aux invasions27 ; alors qu’elle est due en fait, le plus souvent, au phénomène maintenant bien connu de réinvestissement de ces ruines par des nécropoles mérovingiennes (Le Maho 1994).

  • 28 En réalité sans doute un grand tumulus du Hallsatt final - La Tène ancienne (cf. Milcent 2004 : 556 (...)
  • 29 Confondant ainsi les deux affrontements, ce dernier place en outre le campus Mauriacum de la batail (...)

23Ceci sans compter des légendes invraisemblables, colportées par la tradition jusqu’aux archéologues du xixe s. et parfois plus tard : par exemple celle selon laquelle la butte dite “des Élus” à Mézières-lès-Cléry (Loiret)28, considérée au xie s. comme le tombeau d’Attila, marquait le lieu où mourut le Wisigoth Frédéric lors de la bataille contre Égidius près l’Orléans (Vergnaud-Romagnési 1939) ; cette idée est encore émise par Ch. Cuissard (1887)29.

24Plus généralement, on observe une tentation permanente, pour l’archéologie – en quelque sorte par quête de légitimation –, de rattacher des faits ainsi matériellement constatés à des événements historiques mentionnés par les textes, parfois au-delà de toute raison ou vraisemblance : des exemples en seront cités par la suite.

  • 30 Et par exemple en allemand, Völkerwanderung.

25Même s’il ne faut donc pas “jeter le bébé avec l’eau du bain” et ainsi nier toute destruction ou méfaits divers commis par ses populations exogènes en mouvement, on parle aujourd’hui plus volontiers de “migrations”30 que de “grandes invasions” (cf. par exemple : Goffart 1996 ; Barbares… 2005 ; Ward-Perkins 2005 : 5 sqq. ; Halsall 2007 ; Invasions… s.d.). Les témoignages littéraires – à manier avec les outils critiques nécessaires –, permettent d’ailleurs, dans une certaine mesure, d’évaluer la réalité des destructions, notamment pour les villes (cf. Vercauteren 1934).

1.2.3. Les données anthropologiques

  • 31 Pour ne pas dire “raciales”, un débordement de la discipline que, déontologiquement, il me semble q (...)
  • 32 On pourrait ajouter la nécropole “burgonde” du ve s. de Briord (Ain), où la stature et les “caractè (...)

26La recherche de “caractères discrets” physique dans les populations inhumées par l’anthropologie physique a aussi parfois sans doute dépassé les bornes de la raison en matière d’identification “ethnique”31 précise, par exemple avec des considérations aventureuses quant à la forme du crâne ou à la stature : voir par exemple les travaux anthropologiques, en Picardie, pour Vron et Amiens (Blondiaux 1989 : 1993 ; 2012) ou en Normandie (Buchet 1983 ; 1987 ; Buchet et Pilet 1993 ; 1996 ; et cf. Pilet, Buchet et Pilet-Lemière 1993)32. Ceci, couplé à des attributions culturelles parfois généreuses de mobiliers funéraires particuliers (cf. infra, § 2.2.1), aboutit rapidement à des considérations sur les “peuplements”, – au sens ethnique du terme – qui sont pour le moins à discuter (cf. Périn 1981, pour les Francs ; Pilet 1980 ; 1990 ; 1994 ; 2006, pour notamment la plaine de Caen), un débat qui ne s’est pourtant instauré qu’assez récemment : voir par exemple Halsall 2017 ; Kazanski et Périn 2017 ; López Quiroga 2017 ; Ríos Fruto 2017.

  • 33 Pour ces derniers, voir par exemple pour la Bavière, l’Allemagne centrale ou la Frise au Haut Moyen (...)
  • 34 Comme le dénonce justement Halsall 2014 : 518 : “scientific (or pseudo-scientific)”, au sujet des r (...)

27Sans doute n’est-ce pas un hasard si les recherches sur l’ADN ou encore les isotopes33, par ailleurs prometteuses dans maints domaines, n’ont à ma connaissance pas encore, pour cette période, vraiment apporté des éléments décisifs, pour l’éventuelle mise en évidence de populations génétiquement différentes de celles indigènes, susceptibles de correspondre à ces ethnies multiples venues du Barbaricum. Cependant, même dans ce domaine, des dérives du même ordre peuvent également être décelées34.

1.2.4. Édification des castra urbains et autres35

  • 35 Pour les castra, castella, fortins et autres sites fortifiés de l’Antiquité tardive en Gaule (carte (...)
  • 36 Voir en général : Johnson 1983 ; Reddé et al. 2006 ; Bayard et Fourdrin 2019 ; et pour l’Aquitaine  (...)
  • 37 Voir Janvier 1969 : 95. Aurelius Victor (Hist. XXXVII, 4) attribue à Probus (276-282) le mérite de (...)
  • 38 Pour les villes ligériennes, voir Lorans 2022.

28Quant à l’édification des remparts pour la plupart des villes concernées36, pour l’essentiel entre la fin du iiie s. et celle du siècle suivant, ce phénomène d’ampleur ne sera pas ici pris en considération en tant que tel, car il ne s’agit pas alors d’un fait strictement militaire mais en partie de défense civile, même s’il doit correspondre à un besoin impérieux de l’état et si ce n’est le fait que pour ériger de telles fortifications urbaines, une autorisation administrative (gouverneur provincial et empereur) est requise, selon la loi (Digeste, L, 10)37. Dans le vaste secteur géographique ici concerné, on note l’édification de castra du Bas-Empire dans pratiquement tous les chefs-lieux de cités de l’Antiquité tardive38, à l’exception peut-être de Chartres et de Mende (ou Javols ?), Jublains et Saint-Paulien, toutes deux déclassifiées alors comme capitales de cité, ainsi que Nevers, cité créée très tardivement (voir corpus annexe (C2ann) castra urbains). Les remparts de Sens, Orléans, Bourges et Poitiers se distinguent ici par leur grande dimension et la cohérence typologique et chronologique des castra de Lyonnaise IIIe a fait penser à un possible lien avec le Tractus Armoricanus (voir infra, § 3.2.1).

29Et l’on pourrait aussi mentionner l’édification alors de castella, fortifications de plus humbles dimensions dont des vestiges architecturaux représentatifs sont conservés. Mais dans notre aire d’enquête, ces quelques sites font en réalité pâle figure, par exemple en regard du dispositif connu en Gaule Belgique, notamment le long de la voie Bavai-Cologne (cf. Brulet 1990 ; 1995a ; 2017). On doit cependant ajouter – pour les régions concernées – des sites de hauteur mentionnés uniquement par les textes tardifs, sous le terme de castra ou castella : on connaît aussi archéologiquement des exemples probables de tels “castra” (pour ces sites perchés, cf. infra, chap. 2.3 et corpus C2).

1.2.5. Le recours à la toponymie

  • 39 Longnon 1920/29 : n° 322-345 ; Vincent 1937 : 129-130, n° 300-311 ; Dauzat 1946 ; Roblin 1951 : 76 (...)
  • 40 Et encore Gentiliacum/gentiles dans le Val-de-Marne : Ardouin 2001.

30Comme précédemment pour la période romaine antérieure, on a longtemps voulu écrire l’histoire du peuplement des Gaules et de son occupation du sol à partir des données de la toponymie, en l’occurrence pour l’Antiquité tardive et le Haut Moyen Âge, quant à la question d’éventuels peuplements germaniques : par la recherche de noms de lieux de racine germanique, ainsi surtout que, pour ces ethnies “germaniques”, les toponymes semblant issus de leur dénomination même, telle que par exemple “Sermaise” pour les Sarmates39. Mais, comme il est certain que la langue germanique a influencé celle pratiquée en Gaule puis en France, en tant que tenante de cette acculturation “germanique”, cette tentative est vaine et vouée à l’échec, la grande majorité de ces toponymes ne s’étant d’ailleurs sans doute formés qu’à partir des ixe-xe s. (Ferdière 1978 : 207 sqq., 566, 386 ; 1998b ; Zadora-Rio 2001). Pourtant, certains persistent encore récemment dans cette voie (Kovalevskaja 1993)40 (Fig. 1.2).

Fig. 1.2 - Aires de divers toponymes supposés d’origine germanique : ici à titre d’exemple historiographique.

Fig. 1.2 - Aires de divers toponymes supposés d’origine germanique : ici à titre d’exemple historiographique.

d’après De Planhol 1988 : Fig. 16, d’après Rostaing 1945 : 67 et Bonnaud 1981 : cartes 1.3)

  • 41 Cf. infra pour les faux de la soi-disant tombe germanique de Marboué.
  • 42 Anthroponyme quant à lui effectivement d’origine germanique : voir ce personnage historique homonym (...)
  • 43 Voir de même la forme ancienne de toponyme Gentiliacum qui accréditerait la présence de Gentiles “g (...)

31Plus précisément, quant à notre propos, il est par exemple sans doute aventureux d’accréditer l’origine germanique41 du propriétaire de la grande villa de “Mienne” à Marboué (Eure-et-Loir), à partir de l’anthroponyme Steleco/(?)42 lu sur la mosaïque tardive. Et il en est d’ailleurs de même de l’étymologie du toponyme même de *Marbod-Marboei/Marboué (Blanchard-Lemée 1991 : 29-30 ; Villette 1967 ; 1972 : 59 ; 1977, 1 : 10)43.

2. Les données documentant la question : constitution, présentation et limites des corpus

32Une fois ainsi écartées comme non pertinentes – ou, pour le moins, trop sujettes à caution – plusieurs séries documentaires ci-dessus (chap. 1.2), il est temps de voir quelles sont les catégories de données les mieux susceptibles d’éclairer les questionnements posés ici. En vérité, il apparaît sage de s’en tenir aux sources textuelles, avec par ailleurs l’appui d’une documentation archéologique sévèrement sélectionnée.

33Ainsi, sauf cas particulier, on fera bien évidemment l’impasse sur ces catégories de données jugées non fiables (supra), ainsi d’ailleurs – par exemple – que des dates de dédicaces de bornes milliaires ou leugaires, pour la région étudiée ici. De même, on n’abordera pas la question d’autres catégories de mobiliers archéologiques typiques de ces périodes mais sans lien avec les phénomènes qui nous occupent, telles que par exemple les épingles à cheveux en os “à tête anthropomorphe stylisée” (Rodet-Belarbi et Van Ossel 2003) ou encore par exemple les objets en jais (cf. Hagen 1937 ; Allason-Jones 1996), objets clairement de caractère romain tardif.

  • 44 Qui peuvent cependant faire partie de la militia.

34Les données de séries considérées comme pertinentes vont donc être recherchées et collectées pour les aires chronologiques et géographiques concernées, évoquant peu ou prou soit la présence de militaires ou fonctionnaires de haut rang constituant la militia (armata ou officialis) soit celle de de populations exogènes, alors dites “barbares” ou “germaniques”44, ou du moins de leur passage, à l’occasion notamment d’épisodes violents.

35Cette double présence est d’ailleurs souvent à associer, et ce pour deux raisons principales :

  • d’une part, alors, des ethnies “germaniques” constituent souvent des corps d’armée réguliers importants, comme Lètes, auxiliaires, ailes de cavalerie… ;

  • de l’autre, les migrations et raids “barbares” à travers la Gaule occasionnent en réponse la présence de troupes impériales, envoyées dans l’espace considéré pour les contenir et les maîtriser et stationnant parfois.

36L’examen des données archéologiques susceptibles de traduire la présence de fonctionnaires et militaires et/ou de populations exogènes permet de traduire cette documentation matérielle en fait culturel, notamment dans le cadre de phénomènes d’acculturation.

37Plutôt que de commencer classiquement par lister les différents artéfacts et faits archéologiques (indices matériels) qui sont susceptibles de trahir la présence de fonctionnaires, militaires et/ou populations exogènes, j’ai opté pour une démarche indirecte mais à mon sens sans doute in fine plus pertinente. Elle consiste à commencer par la recherche dans les textes des circonstances, contextes et occasions historiques susceptibles de justifier a posteriori la présence de ces indices matériels, archéologiques. Les convergences, ensuite, entre des deux séries de données – textuelles d’un côté, archéologiques de l’autre – devraient ainsi permettre d’offrir une base plus solide aux conclusions ensuite dégagées, tout en ayant conscience que c’est ainsi s’exposer au risque de vouloir illustrer des faits historiques oar des données archéologiques.

2.1. Les textes

38Pour notre propos, les documents textuels antiques permettent de voir dans quels cas – pour des faits et événements historiques attestés – la présence, dans les régions qui nous intéressent, de fonctionnaires, militaires et populations d’origine exogène, “germaniques”, est plausible, en examinant les concordances de date et de lieu entre les deux séries de données historiques, archéologiques d’un côté, et textuelles de l’autre.

  • 45 Essentiellement ici par les Saxons.

39J’ai donc recherché dans ces textes d’une part – quant aux “Germains” – des mentions, plus ou moins explicites, soit passages de ces migrations, voire de raids45, ainsi que, plus tard, d’installations plus pérennes et officielles ; d’autre part – quant à la présence de militaires et/ou de fonctionnaires –, soit la mention directe de leur présence en un lieu, soit ses potentialités en fonction de l’existence de lieux de pouvoir, de cantonnement, ainsi que de troubles – tels les Bagaudes – pouvant nécessiter par exemple des interventions armées.

  • 46 Dont deux antérieures à la période concernée, citées à titre documentaire.

40Pour la période ici considérée (env. 250 à 500 de n. è.), et les régions prises en compte pour le centre et le centre-ouest des Gaules, le corpus de textes n’est en réalité pas très développé : en tout 85 œuvres46, pour la plupart bien connues et largement étudiées, certaines comportant il est vrai – tels ceux de Sidoine Apollinaire et Grégoire de Tours –, des occurrences multiples. Il est à noter que ces textes de Sidoine Apollinaire et Grégoire de Tours, particulièrement nombreux à concerner mon propos, ne semblent cependant pas produire d’effet de source net, quant à la connaissance des événements et autres faits culturels, spécifiquement en faveur – respectivement – des cités de Clermont et de Tours. Les autres cités concernées – villes et territoires – restent assez bien documentées par les textes, à l’exception peut-être d’un petit nombre d’entre elles, telles que les cités de Limoges, surtout, ainsi que les petites cités de Meaux et du Velay, et un peu aussi celle du Mans.

41Ces textes concerneront, pour une certaine part, les troubles dus aux Bagaudes dans l’ouest de la Gaule, surtout des épisodes liés aux migrations germaniques et à l’installation des “royaumes barbares” en Gaule, enfin, pour une petite part, les sièges d’administrations ou les cantonnements de corps d’armée.

2.1.1. Textes concernant la présence de fonctionnaires, officiers publics et militaires

  • 47 Voir (in Not. Gall.) Polemius Silvius, Laterculus Veronensis, 15 ; avec ici notamment, dans un prem (...)

42Dans un premier temps sous le règne de Dioclétien, puis plus tard (fin ive-début ve s.)47, la carte des provinces et cités subit alors deux réformes (cf. Longnon 1878 ; Christol 2021). Les chefs-lieux de cité nécessitent alors la présence de fonctionnaires impériaux, comme c’est le cas pour les capitales de provinces (gouverneurs).

  • 48 Comme on le verra en détail dans la documentation mobilisée.
  • 49 Sur les officiers de haut rang, voir aussi Palanque 1933 ; Stroheker 1948, etc.
  • 50 On connaît, par la célèbre inscription dite “marbre de Thorigny” du Viducasse Solemnis – lui-même i (...)

43L’ensemble du système administratif est dès lors profondément modifié et renforcé48, surtout avec ces réformes (voir Jullian 1907/26, 2 : 425-444 ; Chastagnol 1964 ; 1969 ; 1982 ; Jones 1964 ; Liebeschütz 1987 ; Delmaire 1995b ; Lefebvre 2011)49. Pour notre propos, on recherchera donc tout particulièrement les gouverneurs (praesides) de provinces concernées (cf. Chastagnol 1969 : 33-34 ; pour le iiie s. : Colin 1954 ; et du ive au vie s. : Delmaire 2013)50. Au Bas-Empire, ces hauts dignitaires (beneficiarii) dépendent dès lors du Préfet des Gaules, les provinces étant regroupées en diocèses – ici celui, très vaste, doit “des Gaules” – sous Dioclétien, circonscriptions supérieures à la tête desquelles sont des vicaires du préfet au prétoire (Chastagnol 1969 : 34).

  • 51 Voir par exemple, à la fin du iiie s., la contestation des impôts (capitation), considérée comme tr (...)
  • 52 Par exemple, le service de l’annone (cf. Van Berchem 1937), pour le ravitaillement de Rome et de se (...)
  • 53 Et voir par exemple, pour le Haut-Empire, un “curateur de citoyens romains” de l’agglomération de V (...)
  • 54 Voir en général Böhme 1974 et le corpus annexe Cann.1 pour les ensembles funéraires et par exemple (...)

44Mais les agents du cens (Jones 1953 ; Jacques 1977), du fisc (cf. Deléage 1945 ; Delmaire 1992)51 et autres (administration impériale52) pourront aussi être traqués par notre enquête. Peut-être peut-on encore ajouter – pour des charges civiles ou militaires – les curateurs de cité (curatores rei publicae : cf. Marquardt 1892, I : 226-227 ; Jacques 1983 ; Dondin-Payre 1999 : 195 et autres ; Lamoine 2009 : 51-55)53 ou les praefecti investis de diverses fonctions (Dondin-Payre 1999), notamment le commandement de Lètes et Gentiles. Ainsi, la présence de troupes de Lètes (Teutons en l’occurrence) est explicite, par les mentions de la Notitia Dignitatum (cf. corpus C1.A [textes]) pour leur cantonnement dans le territoire de la civitas de Chartres, comme celle de Gentiles Suèves dans la cité du Mans et celle des Arvernes (cf. infra, § 3.2.1). On verra par la suite, pour l’aire étudiée, plusieurs nécropoles attribuées, par leur mobilier qu’elles ont livré, à des Lètes et autres barbares installés par l’Empire54.

  • 55 Des partisans de Jovin, le préfet Decimius Rusticus et le primicier des notaires Agroetius – deux h (...)
  • 56 Et les confins du royaume burgonde sur la Loire, entre les cités de Bourges et d’Auxerre-Autun-Neve (...)

45Et de même, les fonctions de ces agents de tous rangs subsisteront pour certaines parmi les hauts fonctionnaires d’usurpateurs, tels que Jovin au début du ve s. (le préfet Decimius Rusticus et le primicier des notaires Agroetius, en Auvergne : Grégoire de Tours, HF, II, 9)55, ou encore par exemple dans l’administration des Royaumes Barbares, pour ce qui concerne notre aire d’étude, les Francs et les Wisigoths56.

  • 57 Voir infra plusieurs patrices mentionnés lors des événements liés aux “Barbares”, dont Syagrius.
  • 58 Voir encore un officier portant le titre de “tribunus” à Poitiers à l’époque mérovingienne (Garaud (...)

46Parmi ces officiers, on notera les patrices57, duces, comes, et encore autres ; le titre de comes correspond d’abord, à partir de Dioclétien, à un grade élevé d’officier militaire et évolue ensuite vers des fonctions officielles à la fois civiles et militaires (cf. Seston 1955)58.

2.1.2. Textes relatifs à des événements et conflits

47Pour les invasions/migrations barbares en Gaule, avec les diverses ethnies attestées, outre les références pour l’histoire de l’Antiquité tardive déjà citées, il existe une très importante bibliographie qu’il est évidemment exclu de donner ici. C’est bien sûr sur ces questions que les textes sont les plus diserts (cf. corpus C1.A [textes]) : on verra le détail de ces événements et conflits dans les différents chapitres de la 2e Partie (chap. 1).

2.1.3. Textes relatifs au passage ou à la présence de population “germaniques”

48Si l’on distingue ces mentions des précédentes, on peut considérer que les textes cités sont moins nombreux à donner des précisions claires et explicites sur le passage et la présence, dans les régions concernées, de populations exogènes barbares : on en examinera le détail dans le chapitre 3, infra.

2.1.4. Textes concernant la présence de troupes régulières

  • 59 Qui peuvent donc avoir simultanément une fonction de paysans, avec leurs familles (cf. supra).
  • 60 Voir à leur sujet : Léotard 1878 ; Mac Mullen 1963 ; Roosens 1967 ; Sirago 1961 ; Demougeot 1969 : (...)
  • 61 Cf. Demougeot 1969 : 540-541 ; Loriot et Badel 1993 ; 200.

49Pour la période en jeu ici, cet aspect concerne surtout les cantonnements de Lètes, Gentiles et Foederati59, notamment mentionnés dans la Notitia Dignitatum, dont certains sites de stationnement (ou seulement sièges de commandement ?) concernent notre propos60, certes parfois – notamment – pour des nécropoles sans doute un peu généreusement attribuées à ces “Barbares” installés en Gaule comme militaires et parfois aussi comme paysans (cf. Simpson 1988). Plusieurs textes mentionnent des terres de Gaule intérieure remises en culture par de tels gentiles (voir infra et, par exemple, Panég., IV, 9 ; 21 ; V, 4 ; VII, 561).

  • 62 Cf. des Lètes “indépendants” tentant de piller Lyon en 357 qui sont défaits par Julien, alors César (...)

50Même si ces mentions de repopulations et/ou remise en valeur des campagnes concernent ces deux catégories, Laeti62 et Gentiles sont, comme militaires, à distinguer des groupes de populations “germaniques” qui sont dans l’Antiquité tardive autorisées par traité (foedus) avec Rome à s’installer sur des territoires provinciaux de l’Empire romain, notamment à partir de la fin du ive s. : ces derniers sont des Foederati, ce que seront aussi un peu plus tard les populations – notamment ici de Francs et de Wisigoths – concernées par les “Royaumes Barbares” (cf. infra, § 3.3.4 ; Demougeot 1974 ; Sartor 2011).

2.1.5. De rares données de l’épigraphie

  • 63 Documents épigraphiques concernant des militaires, inclus dans le corpus C1.B, qui n’ont pas été pr (...)

51Enfin – autres documents textuels –, on pourra ajouter quelques documents épigraphiques, peu nombreux, en l’occurrence des inscriptions funéraires concernant des militaires ou hauts fonctionnaires, au Bas-Empire63. Malheureusement, l’épigraphie de l’Antiquité tardive est beaucoup moins riche que celle du Haut-Empire, à travers toutes les provinces gauloises et germaniques, et bien sûr y compris pour les régions ici concernées.

  • 64 Alors hors sujet ici en tant que simples ressortissants d’une cité ; sauf si bien sûr leur origine (...)

52Il semble cependant que ces stèles funéraires aient souvent été trop généreusement attribuées à des officiers ou soldats dont les cantonnements auraient pu être attestés sur les lieux dans l’Antiquité tardive. Or d’une part ces militaires ont pu mourir et être enterrés de retour dans leur contrée d’origine64, d’autre part ces monuments funéraires ne sont que rarement bien datés et correspondent plus souvent à des sépultures en réalité du Haut-Empire.

  • 65 Pour les références bibliographiques concernant ces deux inscriptions, cf. corpus C1.B.

53On retiendra en particulier, pour l’aire géographique traitée (cf. corpus C1.B), l’inscription funéraire de Sidoine Apollinaire, à Clermont-Ferrand, ainsi par exemple que le nom possiblement germanique (Steleco) de l’emblema de la mosaïque de la grande villa de “Mienne” à Marboué (28)65.

  • 66 Cf. en effet la mention, lors de la campagne de Julien en Orient, d’un soldat de la cavalerie natif (...)
  • 67 Je remercie ici Sylvain Janniard pour ses précisions à ce sujet.

54Ainsi, Paul-Marie Duval (1960 : n° 19 = CIL XIII, 3032 : 20 = CIL XIII, 11274 ; 21 = CIL XIII, 11272 ; 22 = CIL XIII, 3033) attribue non moins de quatre inscriptions funéraires de militaires aux troupes cantonnées à Paris à partir du milieu du ive s. (Julien…)66, bien qu’en fait seules deux d’entre elles sont soit bien du Bas-Empire, au plus tôt de Dioclétien (no 21), soit au moins assurément tardive (no 22)67.

2.2. Les données archéologiques

  • 68 Sur les apports de l’archéologie pour l’Antiquité tardive, voir par exemple récemment Volpe 2020, q (...)
  • 69 Pour les mutations dans les campagnes et les formes de l’habitat et autres, alors, voir : Lewit 199 (...)

55Quant aux données archéologiques, on ne retiendra ici que les éléments les plus probants concernant les points examinés68. Mais – du moins en ce qui concerne la présence “germanique” – on pourrait prendre en compte d’autres marqueurs matériels d’acculturation qui manifestement se font jour dans ces périodes. Plusieurs séries de données archéologiques, mobilières ou immobilières, ont ainsi été sélectionnées comme étant les plus susceptibles de documenter la problématique ici en question, traduisant les mutations culturelles profondes que connaissent le monde romain et les Gaules à partir de la seconde moitié du iiie s.69

56On laissera de côté la question de la réapparition du mode de conservation des denrées en silos enterrés hermétiques, insuffisamment documentée, qui n’est sans doute pas antérieure au vie s. (voir infra § 2.2.2, et, par exemple, Ferdière 2016). De même, la seule présence d’armes dans les sépultures ne sera pas prise en compte systématiquement, car ce type de données et par trop ambigu – choix entre guerre ou chasse pour la plupart des objets concernés – et correspond en outre à une pratique globalement trop tardive pour le propos, plus courante aux temps mérovingiens que dans l’Antiquité tardive stricto sensu. On n’évoquera donc que rapidement, au passage, la question des “tombes à armes” de l’Antiquité tardive (cf. infra et Schönberger 1953 ; Van Doorselaer 1963/64 ; 1965 ; cf. Böhme 1974, 2 : carte 19 ; Lémant 1985 : 85, Fig. 75 ; Kazanski et Périn 2008 : Fig. 6 ; 2017 ; cf. Halsall 2007 ; Theuws 2009 ; Ferdière 2012 ; Kiss 2014 ; cf. Belmonte 2021) (Fig. 1.3). Cependant, certaines armes en contexte funéraire pourront être examinée, en tout cas pour les ive et ve s.

Fig. 1.3 - carte des tombes à armes des ive-ve s.

Fig. 1.3 - carte des tombes à armes des ive-ve s.

d’après Böhme 1974 : carte 19

  • 70 La pertinence de ses séries de données sera discutée en détail infra, à leur place (chap. 2.2).

57Seront ainsi considérées70 :

  • plusieurs catégories d’artefacts, surtout accessoires de vêtement (garnitures de ceinturon et fibules considérées comme typiques de militaria),

  • un type particulier de structure construite, le fond de cabane (avec les grands bâtiments sur poteaux),

    • 71 Souvent considérées comme un indice d’acculturation germanique.

    les données funéraires, pour la présence de crémations tardives71,

  • déduites de l’archéozoologie, la pratique alimentaire de l’hippophagie,

  • un aspect des techniques artisanales, pour la céramique, avec la poterie modelée,

    • 72 Considérés au moins par certains comme un trait “germanique”.

    l’utilisation du bois de cerf pour la production d’artefacts72,

    • 73 Pour la solde des officiers mais il est vrai aussi propres aux membres de l’aristocratie.

    les données numismatiques, concernant notamment la découverte de solidi73,

  • enfin, la présence de quelques objets de prestige, remarquables.

  • 74 Voir toutefois (pour Tours) “les trois indices de la présence de Barbares” de : Galinié 2007 : 221- (...)

58On a donc tenté de la sorte de cumuler les indices de présence militaire et/ou “germaniques”, au-delà de ce qui est traditionnellement invoqué, c’est-à-dire en général quasi exclusivement le mobilier métallique : hormis les armes, fibules et garnitures et ceinturon74.

2.2.1. Les séries d’artefacts attribués aux Barbares et/ou militaires et fonctionnaires

  • 75 Y compris parfois pour des ensembles du Haut-Empire ; telle la sépulture aristocratique de La Bussi (...)
  • 76 Ou par exemple les plaques-boucles “burgondes” du Val de Loire (Rivière 1966).
  • 77 En s’appuyant parfois, comme ici (région de l’Elbe), pour étayer la démonstration, sur des sources (...)
  • 78 Vu la thématique du présent article, ces catégories d’artefacts ne seront pas toutes prises en comp (...)
  • 79 Et aussi quand ceci s’appuie en même temps sur de soi-disant identifications ethniques, par l’anthr (...)

59Depuis le xixe s. on a souvent trop rapidement et imprudemment attribué à telle ou telle ethnie ou culture exogène des types particuliers d’objets découverts en Gaule75. Ce fut par exemple le cas de certaines catégories de plaques boucles mérovingiennes (Franchet 1929 ; 1930)76. Ceci est sans doute l’une des spécificités – avec laquelle il faut sans doute prendre un peu de recul – notamment des travaux – aux identifications culturelles très pointues – de Michel Kazanski (1990/9177 ; cf. 1991 ; 1993 ; 1994a ; 1997a ; 2016 ; ou cf. Kazanski et Périn 1997 ; 2008 ; 2017 ; Périn et Kazanski 2011) ; et voir aussi, entre autres, avec plus ou moins de recul et de prudence : Roosens 1962 (Nord de la France) ; Dasnoy 1966 (pour la région de Namur) ; Lorren 1987 ; Lebedynski 2001 ; 2011 ; AGER 2010 (Herpes, Charente ; cf. Delamain 1892) ; Halsall 2011 ; Kasprzyk 2011) (cf. Fig. 1.478). Mais ceci est sans doute encore plus net quant à certaines de ces dérives, par exemple concernant les “tombes à armes” (cf. § précédent et infra, dans ce §, note 95 ; Halsall 2007 et 2017, avec réponse critique in : Kazanski et Périn 2017). Cependant, notamment pour la Gaule avec les travaux de P. Périn et M. Kazanski, ce n’est pas tant l’attribution culturelle ou ethnique de tel ou tel type d’objet qui est en jeu – la compétence en la matière de ces auteurs étant indiscutable – que le fait qu’ensuite – par eux-mêmes et peut-être surtout leurs suiveurs –, trop souvent, la présence d’un exemplaire unique et isolé d’un tel artefact soit interprété comme le signe évident de la présence d’un groupe ethnique exogène spécifique ; et ce donc en l’absence de tout autre donnée concordante79, alors que cette présence peut être fortuite (perte) ou par exemple due à une acquisition à l’extérieur par un militaire ensuite revenu sur ces terres.

  • 80 Pour les nécropoles concernant ces fédérés ou Lètes, voir recension in : Chambon 2012 ; voir la cri (...)

60Il en est ainsi, pour la période qui nous concerne, avec la présence de certains types de fibules attribués parfois un peu vite à des ethnies dites “germaniques” : certaines tombes, voire des nécropoles complètes, sont attribuées à ces populations, alors considérées installées comme de Lètes ou de Gentiles dans les cités des Gaules (voir à ce sujet déjà, incitant à la prudence : Böhner 1963 ; cf. Mac Mullen 196380, et par exemple plus récemment : Vallet 1997a ; Theuws 2009 ; Reddé 2009).

Fig. 1.4 - Mobilier considéré comme caractéristique du 2e tiers du ve s.

Fig. 1.4 - Mobilier considéré comme caractéristique du 2e tiers du ve s.

d’après Tejral 1997b : Fig. 8, selon Böhme 1987

  • 81 Ceci mentionné ici pour l’intérêt historiographique au sujet de ces questions.
  • 82 Ces productions du groupe “atlantique” sont évidemment plus présentes dans les cités les plus occid (...)

61C’est aussi le cas des céramiques dites “wisigothiques” (Déchelette 1904, II : 327-334, Pl. XII-XIII ; Lantier 1953)81, appellation abusive concernant des céramiques engobées grises ou orangées à décors estampés (dont de motifs chrétiens), qui a été maintenue jusqu’aux salutaires travaux de J. et Y. Rigoir (1968) : ceux-ci ont proposé de dénommer celles-ci “dérivées des sigillées, paléochrétiennes” (DSP), des ve-vie s. (Rigoir et Meffre 1973), les plus couramment découvertes dans les régions ici concernées82. De manière générale, selon Young 2012, en Gaule, peu d’artefacts sauraient être assurément attribuables aux Wisigoths ; voir aussi Halsall 2017 ; Kazanski et Périn 2017.

  • 83 Voir par exemple Kazanski 1995.

62Quant aux militaires83 et fonctionnaires de la militia armata ou officialis impériale, deux points devront en tout cas être gardés à l’esprit : d’une part ceux-ci restent sans doute encore au Bas-Empire propriétaires de leur équipement et peuvent donc en garder des pièces une fois revenus à la vie civile, à la sphère privée, dans le cadre de laquelle on peut donc les retrouver ; d’autre part – on l’a dit –, dans l’Antiquité tardive, de nombreux corps de troupe sont formés de “Barbares” intégrés dans l’Empire (Lètes, Gentiles…), y compris parfois pour leurs cadres officiers, et, ainsi, la distinction entre militaires et “Germains” reste floue.

  • 84 Voir par exemple dans les Panégyriques, des Bataves ainsi que des Chamaves et des Frisons installés (...)

63Quant aux seuls “Barbares” et populations exogènes concernées, il restera – par ces vestiges matériels – de même difficile de faire une distinction nette, en tout cas sur de trop petits corpus, entre d’un côté des groupes ethniques alors installés, depuis la fin du iiie s., comme nouveaux colons sur des terres à remettre en culture (ces Lètes et autres)84 et de l’autre les groupes “barbares” qui traversent la Gaule à partir du milieu du iiie s., voire y installent plus tard, au ve s., leur contrôle sur de vastes territoires, tels que Francs et Wisigoths.

  • 85 Exemplaires par exemple ici dans les nécropoles tardives de Briarres-sur-Essonne (45), Chartres (28 (...)

64Comme on le verra notamment pour les peignes en bois de cerf, les pièces d’équipement métalliques de militaires et fonctionnaires et/ou de type “germanique”, avec pour ce qui nous concerne les Francs au nord et les Wisigoths au sud-ouest, proviennent en très grande majorité non de contextes d’habitat mais de nécropoles urbaines et rurales de l’Antiquité tardive des régions concernées (cf. Fleury et Perrin 1978 ; Bourgeois 1984 ; Ferdière 1998a ; et voir corpus C6.1, avec des ensembles funéraires de l’Antiquité tardive : corpus annexe Cann.1). J’exclurai des séries prises ici en compte les bracelets en alliage cuivreux typiques de cette période, dont certains types sont – il est vrai – parfois attribués à des militaires (Swift 2000a : chap. 4)85. En seront aussi exclues les “agrafes à double crochet”, pourtant parfois considérées comme assez courantes dès le Bas-Empire (Fouet 1963 ; Rilliot 1966 ; Jigan et Marin 1984), mais en fait typiques de la fin du Haut Moyen Âge.

  • 86 Pour les fibules cruciformes (C6.1.A) comme pour les autres séries de fibules “germaniques” prises (...)
  • 87 Le soi-disant “labarum” (insigne militaire) signalé sur la grande villa de Terminiers “Villours” (E (...)

65Il s’agira donc essentiellement d’objets de parure ou de vêtement, tels que boucles et garnitures de ceinturon et fibules86, en général en alliage cuivreux, voire exceptionnellement en métaux précieux (argent et or), pour des types considérés comme propres à une fonction : insigne de commandement et de pouvoir, leur présence correspond à des codes bien précis (voir aussi : Hebblewhite 2003/04)87.

66 • tels sont les éléments pris ici en compte, qui concernent d’une part des garnitures de ceinturon le plus souvent à décor dit “repoussé” ou “biseauté” (“kerbschnitt” en allemand) – en fait moulé –, considérés comme éléments de l’équipement militaire des officiers ;

  • 88 Cf. Keller 1971 ; 1974 ; Pröttel 1988 ; Feugère 1985.
  • 89 En fait non vraiment caractéristiques de cultures “germaniques”.
  • 90 Notamment fibules ansées asymétriques de la 2e moitié du ve-vie s. (Koch 1998, 2 : carte 33 : cf. K (...)

67 • d’autre part deux séries de fibules : celles cruciformes (type Keller/Pröttel 1 à 6 = Feugère 31)88, en principe attributs d’officiers militaires et fonctionnaires d’un côté, et par ailleurs toute une série de types de fibules attribuées à différentes ethnies exogènes “germaniques”, telles que les fibules en arbalète, en trompette (à tutulus), pénannulaires89, ansées90, etc.

68La grande majorité de ces mobiliers considérés comme “militaires” et/ou “barbares” – et notamment ces pièces de garnitures vestimentaires – sont issus de contextes funéraires, très rarement d’habitats, révélant ainsi des groupes humains susceptibles d’appartenir en tout ou partie à de telles populations spécifiques, ou du moins d’être en contact étroit avec celles-ci.

  • 91 Voir par exemple les ornements de courroies de chaussures ou de harnachement d’or et pierres précie (...)
  • 92 Sur ces “tombes de chefs” ou “à armes”, militaires, voir par exemple : De Laet et Van Doorselaer 19 (...)
  • 93 Salin et France-Lanord 1949 ; Coutil 1914 ; Kazanski 1982 ; 1989 : 61-66 ; Pilet 2008 : 268-269) ou (...)
  • 94 Au début du xxe s., profitant de l’engouement pour ces “tombes de chefs”, le Dr G. Lefèvre (1919) c (...)
  • 95 Chiflet 1655 ; Cochet 1859 ; Childéric… 1981 ; Böhner 1981 ; Dumas 1982 ; Kazanski et Périn 1988 ; (...)

69Cependant, à l’évidence, ceci introduit une certaine déformation informative et documentaire, d’autant qu’il s’agit en outre souvent des sépultures les mieux dotées en mobilier de ces ensembles funéraires (nécropoles à inhumation), celles des classes les plus élevées des groupes humains concernés, des élites91. On aboutit ainsi assez facilement – et couramment – à des raisonnements plus ou moins circulaires, en concluant qu’il s’agit de tombes de chefs de groupes de population exogènes “germaniques”92, en ayant plus ou moins consciemment en tête les modèles des riches tombes d’Airan93, et bien sûr celle célèbre du roi franc Childéric, père de Clovis et mort en 481 ou 482 à Tournai, découverte au xviie s.94 Pour ces pièces de vêtement et leur signification95, on peut encore voir : Hawkes et Dunning 1961 ; Böhme 1974 ; 1978 ; 1986 ; 2020.

  • 96 À noter qu’à la charnière des xixe et xxe s., dans le cadre des nominations des différentes période (...)
  • 97 Voir figures dans le corpus des nécropoles tardives, Cann.1.
  • 98 Mentionnons ici au passage de grandes villae appartenant sans doute à des membres de cette élite, d (...)

70On trouvera, en corpus annexe Cann.1, un inventaire des principaux ensembles funéraires pour les régions concernées96. On peut par exemple noter – quant aux sépultures privilégiées –, dans l’ancienne église Sainte-Geneviève de Paris, la tombe de Clovis (Périn 1989), ou encore les quelques sépultures de l’Antiquité tardive, dites “de l’époque des Grandes Invasions”, de la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) (Salin 1958), ainsi que les grands sarcophages à reliefs de l’Antiquité tardive97, de Saint-Piat (Eure-et-Loir) et Déols (Indre)98, ou encore Loudun (Vienne), de l’école d’Aquitaine, ive-vie s., avec scène biblique (Provost 2021 : 498, Fig. 489a et b) et de Poitiers, sarcophage dit de lla “Pierre qui Put”, avec Daniel entre les lions (Musée Saintre-Croix de Poitiers ; Leblant 1886 : 83 ; Provost 2022 : Fig. 307 a et b). Un autre sarcophage à couvercle, décorés notamment d’un chrisme avec l’alpha et l’oméga, du style de l’école d’Aquitaine et daté de la seconde moitié du Ve s., est aussi à signaler à Arpajon-sur-Cèze (Cantal), aux confins de la cité de Clermont-Ferrand (Usse et al. 1990) : un tel sarcophage est en effet susceptible de correspondre également à un personnage de haut rang. Cependant, une bonne part de ces découvertes ne relève sans doute pas strictement des groupes de population envisagés ici, mais plus généralement de l’aristocratie.

  • 99 En fait plutôt moulées ; en anglais “chips carved belt set”.
  • 100 Comme le montre par exemple l’une des illustrations de la Notitia Dignitatum pour le Comte des Larg (...)
  • 101 Voir Bullinger 1969 ; Ypey 1969 ; Simpson 1976 ; Sommer 1984 ; Madyda-Legutko 1987 ; Feugère 1993, (...)

71a) Pour les garnitures de ceinturon (cingulum) notamment à décor dit “repoussé” (kerbschnitt)99 (cf. corpus C6.1, b), de telles pièces de prestige sont considérées comme faisant partie de l’équipement des officiers et dignitaires100 : sur ces ceinturons “de prestige” comme insigne des hauts fonctionnaires et militaires de rang)101 (Fig. 1.5).

Fig. 1.5 - Représentation de plaques-boucles de cingula, sur une vignette de la Notitia Dignitatum, pour le Comes des Largesses privées selon deux manuscrits différents.

Fig. 1.5 - Représentation de plaques-boucles de cingula, sur une vignette de la Notitia Dignitatum, pour le Comes des Largesses privées selon deux manuscrits différents.

a) d’après Lafaurie 1958 : Fig. H4 ; b) d’après Wisigoths… 2020 : 231, Fig. 3

Fig. 1.6 - Disposition d’une garniture de cingulum (large ceinturon) d’officier : schémas, a) d’après Böhme 1974 : Fig. 54 ; b) et c) d’après Bullinger 1969 : Fig.23 et 25 ; d) et e) restitution, en position (d’après Alexandra et Gilbert 2009 : Fig. p. 40 et 69).

Fig. 1.6 - Disposition d’une garniture de cingulum (large ceinturon) d’officier : schémas, a) d’après Böhme 1974 : Fig. 54 ; b) et c) d’après Bullinger 1969 : Fig.23 et 25 ; d) et e) restitution, en position (d’après Alexandra et Gilbert 2009 : Fig. p. 40 et 69).

Fig. 1.7 - Exemples de garnitures de ceinturon et autres à décor kerbschnitt.

Fig. 1.7 - Exemples de garnitures de ceinturon et autres à décor kerbschnitt.

a) Rhenen (PB), sép. 856 (d’après Böhme 1974 : Pl. 68, b) Tournai (Belg.), sép. D (d’après Bullinger 1969 : Pl. XLV) ; c) Vireux-Molhain (Ardennes), tombe 22 ; d) Guer (Morbihan), tombe 1 (Bousquet 1971 : 241, Fig. 12)

Fig. 1.8 - Répartition des découvertes de pièces de garnitures de ceinturon à décor kerbschnitt.

Fig. 1.8 - Répartition des découvertes de pièces de garnitures de ceinturon à décor kerbschnitt.

a) et b) d’après Böhme 1974 : cartes 11, 12 ; c) Lemant 1985 (selon Périn et Feffer 1987 : carte p. 69) ; d) et e) d’après Swift 2000 : carte Fig. 15 et 246 ; f) infogr. C. Scheid et G. Simon, LAT, UMR CITERES, Tours)

72Et l’on peut ajouter des plaques-boucles plus simples, rectangulaires ou autres, non décoré ou à décor gravé, avec d’autres types de garnitures de ceinture, dont les passants/passe-courroie/ferrets, avec notamment le type “en amphore” (type 6 de Bullinger 1969), ainsi qu’une série de plaques-boucles rectangulaires ajourées (en “barreaux”), considérée comme éventuellement militaires (Sommer 1984 : 104-105, cartes 1 et 2 ; Alexandra et Gilbert 2009 : Fig. p. 69) : voir Corpus (C3.B) (Fig. 1.9).

Fig. 1.9 - a) et b) Cartes de répartition pour d’autres types de boucles ou passants de ceinturon possiblement militaire : a) plaques-boucles de type “Champdolent” (1), “Muids” (2) et “Gala” (3) ; b) passants à décor kerbschnitt.

Fig. 1.9 - a) et b) Cartes de répartition pour d’autres types de boucles ou passants de ceinturon possiblement militaire : a) plaques-boucles de type “Champdolent” (1), “Muids” (2) et “Gala” (3) ; b) passants à décor kerbschnitt.

a) d’après Martin 1968 : carte Fig. 7 ; b) d’après Böhme 1974 : carte 17

Fig. 1.9 - c) et d) exemples de passants de ceinturon.

Fig. 1.9 - c) et d) exemples de passants de ceinturon.

d’après Bullinger 1969 : Pl. XII-XIV

  • 102 Notamment ici pour l’établissement de notre corpus documentaire des régions concernées, il est évid (...)
  • 103 Keller 1971 ; Feugère 1985 ; pour nos régions, voir les inventaires de fibules : Dreyfus 1979 ; Fau (...)
  • 104 Pour la partie orientale de l’aire d’étude, voir aussi : Fort et al. 2021b : carte Fig. 18b (Fig. 1 (...)
  • 105 En ligne sur : www.encyclopedie.beditions.jr
  • 106 Voire comme insigne impériale : Arce 2022, et voir (Fig. 1.10b) un exemple en piosition sur la stèl (...)
  • 107 Voir, dans les collections du Musée du Louvre (inv. BJ 947 et 948), l’arc d’une fibule cruciforme e (...)
  • 108 Par exemple celle en or de la tombe de Childéric à Tournai (supra).
  • 109 À noter la découverte, sur une villa de Val-de-Reuil (Eure) de mobilier de ce type, avec éléments d (...)

73b) Pour les fibules102, c’est notamment le type dit “cruciforme” qui est ici pris en compte (type Keller 1 à 6 ou Feugère 31)103 : elles sont en effet considérées comme les insignes d’officiers de la militia armata ou officialis (militaires ou hauts fonctionnaires de l’état), notamment bien sûr pour celles en métaux précieux, à pied ciselé, niellé ou à cabochons “en oignon” (Keller 1971 ; 1974 ; Riha 1979 ; 1994 ; Pröttel 1988 ; cf. Clarke 1979 : 257-263 ; Swift 2000a et b ; L’or… 2000 : 88-89, catal., no 1 ; et no 2)104. Cette attribution est en particulier fondée sur l’iconographie, et notamment le diptyque de Stilicon (Musée de Monza, It. ; Jobst 1975 : 171-173 ; cf. Bishop et Coulston 1993 ; Feugère 1993 : Fig. p. 235) (Fig. 1.10a), ou encore les représentations d’officiers sur la base de l’obélisque de Théodose Ier à Constantinople105 (cf. Philippe 1999 : 191 ; voir aussi d’autres représentations : Van Thienen et Lycke 2017 : Fig. 11 et 12)106. Les exemplaires en métaux précieux et surtout en or – parfois avec inscription explicite – correspondent aux officiers des plus hauts rangs, jusqu’à l’empereur lui-même107 ou encore roi barbare108, ceci également d’après l’iconographie (cf. Belaev 1929 ; Heurgon 1958 ; Pröttel 1988 : type 7 ; Soupault-Becquelin 1997)109 : voir corpus C6.1, a) (Fig. 1.11 et 12).

Fig. 1.10 - Fibules cruciformes en place sur le vêtement : a) portée par un dignitaire, volet du diptyque de Stilicon, fin du ive s. ; b) portée par un officier en poste à Strasbourg au ive s.

Fig. 1.10 - Fibules cruciformes en place sur le vêtement : a) portée par un dignitaire, volet du diptyque de Stilicon, fin du ive s. ; b) portée par un officier en poste à Strasbourg au ive s.

a) Wikipedia.fr, page “Invasions ; b) d’après Vigier 2022 : Fig. 91

74Pour notre aire d’étude (cf. corpus C6.1), un seul exemplaire en or est signalé, provenant des dragages de la Seine à Paris. Un peu plus courantes sont celles en alliage cuivreux dorées, mais peu d’exemplaires sont présents dans notre corpus : 7, exclusivement dans des chefs-lieux de cité (Bourges, Orléans, Paris, Meaux) (Joyeux 2014 : 60, Fig. 5.1 ; 124, n° 83).

  • 110 Voir un des rares exemplaires de Gaule du sud à Toulouse, Parking Esquirol (Archéologie… 1995 : n° (...)
  • 111 En l’occurrence de la région de l’Elbe, centre et est de la “Germanie Libre” ; mais aussi (cf. Koll (...)
  • 112 Cf. infra : Fig. 1.15.

75D’autres types (cf. corpus C6.2), tels que les fibules “en arbalète”110, et autres, sont de typologie “germanique” et peut-être attribuables des populations d’origine exogène (cf. Ettlinger 1973 ; Schulze 1977 ; Schulze-Dörlamm 1986 ; cf. Demougeot 1979, I : 221-225 ; Kazanski 1990/91 ; 1996 : 20 ; 2016 ; Philippe 1999 : 188-198). Une attribution à une ethnie particulière111 reste cependant un exercice impossible (cf. supra, § 1.2). Ceci concerne entre autres plusieurs types de fibules circulaires, dont le “quoit brooches” dites de type anglo-saxon du ve s. (Suzuki 2000 ; cf. Labaune-Jean 2015 pour des exemplaires en Armorique ; cf. Swift 2019)112.

Fig. 1.11 - Exemples de fibules cruciformes ; a) copie, en place en agrafe de vêtement (d’après Alexandra et Gilbert 2009 : Fig. p. 79) ; b) arc d’un exemplaire en or niellé au nom de Constantin (Musée du Louvre, en ligne sur le Net) ; c) fibule en or au nom de l’empereur Maximien Hercule (sur le Net) ; d) deux fibules en or, provenant de Constantinople et des environs de Die (Drôme) (d’après Temps… 2016 : Fig. p. 57, 2) ; e) fibule en or provenant sans doute du Centre-Est de la Gaule, ancienne collection de Mme Febvre, de Mâcon, au MAN (d’après L’Or… 2000 : Fig. p. 89, catal. n° 1) ; f) fibule dorée et niellée, à décor de portraits, sép. 356 de la nécropole de Reims (d’après Sindonino 2016 : Fig. 6).

Fig. 1.11 - Exemples de fibules cruciformes ; a) copie, en place en agrafe de vêtement (d’après Alexandra et Gilbert 2009 : Fig. p. 79) ; b) arc d’un exemplaire en or niellé au nom de Constantin (Musée du Louvre, en ligne sur le Net) ; c) fibule en or au nom de l’empereur Maximien Hercule (sur le Net) ; d) deux fibules en or, provenant de Constantinople et des environs de Die (Drôme) (d’après Temps… 2016 : Fig. p. 57, 2) ; e) fibule en or provenant sans doute du Centre-Est de la Gaule, ancienne collection de Mme Febvre, de Mâcon, au MAN (d’après L’Or… 2000 : Fig. p. 89, catal. n° 1) ; f) fibule dorée et niellée, à décor de portraits, sép. 356 de la nécropole de Reims (d’après Sindonino 2016 : Fig. 6).

Fig. 1.12 - Cartes des fibules cruciformes a) et b) dans le Nord-Est de la Gaule et les Germanies, pour les types Keller-Prottel 2 à 5 et 6 à 7 (d’après Fort et al. 2021b, Fig. 18, B et C) ; c) et d) répartition générale des types Swift.2 et 3 (d’après Swift 2000b : Fig. 6-7).

Fig. 1.12 - Cartes des fibules cruciformes a) et b) dans le Nord-Est de la Gaule et les Germanies, pour les types Keller-Prottel 2 à 5 et 6 à 7 (d’après Fort et al. 2021b, Fig. 18, B et C) ; c) et d) répartition générale des types Swift.2 et 3 (d’après Swift 2000b : Fig. 6-7).
  • 113 Souvent écrit “Tcherniakhov” : une culture matérielle originelle attribuée notamment aux Wisigoths (...)
  • 114 Voir des exemples pour notre aire d’étude, dans le corpus C6.2 (dont Lezoux, Vicq…) ; et voir ici i (...)
  • 115 Francs… 1997 : Fig. 97, p. 54 ; Vertet et Duterne 1999 ; L’or… 2000 : 156-157, catal. n° 23 ; cf. P (...)
  • 116 Voir aussi la fibule de Cholet (49) attribuée aux Wisigoths (Koenig 1930 : 231 ; Kazanski 1990/91 : (...)

76Quant aux fibules en tôle d’argent du type “wisigothique” – dit aussi de [la culture] de Cernjahov113 (Fig. 1.13)114 –, elles pourraient appartenir à des ressortissants de telles ethnies (Wisigoths ou Suèves) enrôlés dans l’armée romaine ou possiblement des Goths (Wisigoths) qui se sont manifestés alors en Auvergne et au nord de l’Aquitaine, dans les régions ici concernées (Tejral 1997a ; Kazanski et Périn 1997 : Fig. 3 : 2008 : Fig. 21 ; Kazanski, Mastykova et Périn 2008 ; 2015 : 50, Fig. 2 ; Kazanski, López Quiroga et Périn 2018 : Fig. 10) ; il s’agit d’attributs féminins (Mastykova 2001 ; 2007 ; Kazanski, López Quiroga et Périn 2018). Celles de Lezoux (Puy-de-Dôme, 2e tiers du ve s.)115, de la tombe d’une femme très vraisemblablement gothe, sont attribuables à des barbares “orientaux”116.

Fig. 1.13 - Carte des découvertes de mobilier de type Cherniakhov et “wisigothique” (dont fibules en tôle d’argent) dans le Nord et l’Est de la Gaule.

Fig. 1.13 - Carte des découvertes de mobilier de type Cherniakhov et “wisigothique” (dont fibules en tôle d’argent) dans le Nord et l’Est de la Gaule.

d’après Kazanski 2016 : Fig. 1

  • 117 Connues dans d’autres régions alentour, en Gaule intérieure, comme à Vert-la-Gravelle (Marne ; Lant (...)

77Et les fibules “en trompette” (tutulus) sont souvent attribuées aux Lètes (Fig. 1.14), comme ici dans plusieurs nécropoles tardives de Sénonaise ou Lyonnaise Seconde117, dont par exemple Cortrat (Loiret, cité de Sens : voir bibliographie dans le corpus annexe Cann.1).

Fig. 1.14 - Carte de répartition des fibules en trompette (Titulusfibeln) dans le Nord de la Gaule et en Germanie.

Fig. 1.14 - Carte de répartition des fibules en trompette (Titulusfibeln) dans le Nord de la Gaule et en Germanie.

d’après Böhme 2007 : Fig. 5

  • 118 Pour ces divers types de fibules de l’Antiquité tardive, voir Corpus (C6.2).

78On pourrait ajouter certains types de fibules pénannulaires qui, bien que moins caractérisés, pourraient revêtir un caractère militaire et/ou “germanique” (cf. Fowler 1960 : type C ; 1963 ; Galliou 1979 ; Philippe 1999 : 186-188) (Fig. 1.15), bien que ce type soit fort peu représenté dans notre aire d’étude : il s’agit en fait de pièces simplement gallo-romaines et ceci reste donc d’un apport assez douteux quant à notre propos. Et voir aussi, en pays wisigothique, des fibules ansées asymétriques, telles qu’à Blanzac-Porcheresse (Charente) (Corrochano 2019)118.

Fig. 1.15 - Cartes de répartition des fibules pénannulaires de différents types, non typiquement germaniques : a) à d) d’après Philippe 1999 : cartes Fig. 83-85) a) type 30a, b) types 30b, c1a et er, c) type 30g2 ; d) type A 6 (Galliou 1979 : carte Fig. 3).

Fig. 1.15 - Cartes de répartition des fibules pénannulaires de différents types, non typiquement germaniques : a) à d) d’après Philippe 1999 : cartes Fig. 83-85) a) type 30a, b) types 30b, c1a et er, c) type 30g2 ; d) type A 6 (Galliou 1979 : carte Fig. 3).
  • 119 Voir les “tombes à armes” (supra, §§ 2.2 et 2.2.1), les haches de guerre (framée) et autres scramas (...)
  • 120 Dont selon copie de 1551 de ce cocument du début du ve s., Bayerische Staatsbibiothek de Munich.
  • 121 Cf. par exemple, pour ces derniers (coutelas à fourreau décoré ajourés à décor-animalier) de la fin (...)
  • 122 Tel par exemple que représenté sur un relief gallo-romain de Solignac-sur-Loire (Haute-Loire), stèl (...)
  • 123 Type A pour les poignards à large lame à tranchant en S : ici, exemplaires pour la cité de Limoges (...)
  • 124 Voir un autre exemplaire, sans doute aussi du iie s., dans la cave d’un établissement rural à Contr (...)
  • 125 Je remercie Michel Kasprzyk pour m’avoir communiqué informations complémentaires et dessin pour cet (...)

79c) Et il faut également évoquer les armes, qui en principe n’ont pas été prises en compte ici de manière systématique119. Ceci sans parler ici de ces fers de lance (ou angons, hastae) de prestige, que l’on examinera avec d’autres artefacts de cette catégorie (infra, § 3.1.3), éventuellement signes de pouvoir des officiers (dont les “insigna viri illustris magistri officiorum” du Maître des Offices dans la Notitia Dignitatum (Fig. 1.16 : cf. Feugère 1993 : Fig. p. 240)120. On mentionnera donc en particulier, à ce titre – bien que globalement non strictement caractéristiques de militaires et “Germains – les coutelas à lame large, à tranchant courbe parfois en S, dans certains cas avec poignée et garde décorée ainsi que fourreau121 (Fig. 1.17) : il peut dans la plupart des cas s’agir de coutelas de chasse122, d’un type d’ailleurs attesté dès le Haut-Empire, par exemple dans des sépultures du Limousin dès le iie s. (Lintz et Vuaillat 1987/88 : Fig. 3123 ; cf. Brives 2008, 2 : Pl. 53)124. À l’extérieur de notre aire de recherche, on peut par exemple citer l’exemplaire du dépôt métallique du ive s. de Roches-sur-Rognon (Haute-Marne), à tranchant en S et dos renforcé (Février, Kasprzyk et Morize 2018125), ou encore celui à manche d’ivoire représentant Bacchus dans le trésor d’Éauze (Gers) (Schaad 1992). Outre les exemplaires lémovices mentionnés plus haut, on connaît dans notre aire de recherche un exemplaire dans la tombe du patrice de Bourges, avec l’angon (cf. infra, § 3.1.3), ou par exemple le fond de cabane Dambron (Ferdière 1981 : Fig. 18, n° 2) ou encore (avec éléments de fourreau) dans une sépulture en coffre de briques d’Argentat (Corrèze) (Lalande 1881 : 144, Fig. ; Lintz 1992 : 49-50 ; Brives 2008 : Pl. 53, Fig. 8).

Fig. 1.16 - Les lances de parade (angons, hastae) de l’Antiquité tardive : a) représentation d’armes, avec lances, pour les Fabricae impériales, dans la Notitia Dignitatum, Occ. (d’après Coulon 1996  : Fig. p. 53) ; b) les hastae et étendards, selon la reconstitution de M. Ricci (d’après Panella 2008 : Fig. 1) ; c) séries de pointes de lance de cérémonie, déb. iie-déb iiie s. (d’après Panella 2008 : Fig. p. 87, a à c = Cat. I.22) ; d) exemple de lance de parade à inscription damasquinée, de Cutry (Temps… 2016 : n° 177).

Fig. 1.16 - Les lances de parade (angons, hastae) de l’Antiquité tardive : a) représentation d’armes, avec lances, pour les Fabricae impériales, dans la Notitia Dignitatum, Occ. (d’après Coulon 1996  : Fig. p. 53) ; b) les hastae et étendards, selon la reconstitution de M. Ricci (d’après Panella 2008 : Fig. 1) ; c) séries de pointes de lance de cérémonie, déb. iie-déb iiie s. (d’après Panella 2008 : Fig. p. 87, a à c = Cat. I.22) ; d) exemple de lance de parade à inscription damasquinée, de Cutry (Temps… 2016 : n° 177).
  • 126 Épieux (lanceis) et coutelas (cultris) figurent en bonne place dans l’attirail de chasse que le Lin (...)
  • 127 Pour les armes des “Barbares”, voir par exemple Kazanski 2008.

80On a déjà souligné l’ambiguïté de ces deux dernières pièces (épieu et coutelas), qui peuvent tout aussi bien servir à la chasse, alors activité aristocratique caractéristique (cf. supra)126. On ne prendra pas ici en compte d’autres armes stricto sensu, sauf si associées à d’autres artefacts que l’on considère comme caractéristiques127.

Fig. 1.17 - Deux exemples de coutelas (de chasse ?) dans des contextes de l’Antiquité tardive : a) dans un lot d’objets métalliques (voir n° 4) de la nécropole de Limé, selon l’Album Caranda (Soupart 2016 : Fig. 17) ; b) de Roches-sur-Rognon (Haute-Marne) (d’après Février, Kasprzyk et Morize à paraître).

Fig. 1.17 - Deux exemples de coutelas (de chasse ?) dans des contextes de l’Antiquité tardive : a) dans un lot d’objets métalliques (voir n° 4) de la nécropole de Limé, selon l’Album Caranda (Soupart 2016 : Fig. 17) ; b) de Roches-sur-Rognon (Haute-Marne) (d’après Février, Kasprzyk et Morize à paraître).

81d) Enfin, on aurait sans doute tout aussi bien pu prendre en compte d’autres séries d’objets caractéristiques des ensembles de l’Antiquité tardive et notamment des sépultures, mais dont le caractère “germanique” est encore moins assuré : par exemple, notamment, les lampes en coupelle en fer : cf. corpus C6.2, c.

  • 128 Régions centrale et orientale de la Germania Libera (Europe centrale).

82Et l’on pourrait encore mentionner d’autres objets très spécifiques – dont certains non métalliques –, présentés comme caractéristiques des populations “germaniques” de la région de l’Elbe128, tels les pendentifs en forme de seau ou encore les perles en ambre en forme de champignon, signalées dans notre secteur d’étude dans la nécropole de Cortrat (45) (Kazanski 1990/91).

  • 129 Pour les autres objets supposés “wisigothiques”, voir la discussion dans : Gauss 2009 ; merci à M. (...)

83Mais il serait hors de propos de prendre en compte la totalité des mobiliers attribués, à tort ou à raison aux populations “germaniques : seules nous intéressent ici les plus caractéristiques et incontestables. Voir, par exemple, pour le reste des Gaules, Fig. 1.18129.

Fig. 1.18 - Cartes de découvertes de mobiliers caractéristiques : a) de différents types de fibules et autres mobiliers de types “germaniques” (d’après Fort et al. 2021b : Fig. 9, C) ; et b) d’accessoires vestimentaires supposés “wisigothiques” en Gaule du Nord (Kazanski et Périn 2020 : Fig. 6, d’après Bierbrauer 1997).

Fig. 1.18 - Cartes de découvertes de mobiliers caractéristiques : a) de différents types de fibules et autres mobiliers de types “germaniques” (d’après Fort et al. 2021b : Fig. 9, C) ; et b) d’accessoires vestimentaires supposés “wisigothiques” en Gaule du Nord (Kazanski et Périn 2020 : Fig. 6, d’après Bierbrauer 1997).

84Ainsi, pour ce qui est des pièces d’équipement de dignitaires civils ou militaires (fibules cruciformes et cingula), la répartition dans notre secteur, montre une forte concentration – que l’on retrouvera pour d’autres séries d’artefacts – dans le NNE de l’aire prise en compte (N de la cité de Chartres, cités de Meaux et Paris…), avec cependant plusieurs cités où ce type d’objet est absent (Fig. 1.19). De manière générale, cette cartographie permet de constater que ces différents types de fibules “germaniques”, en particulier, attribuables à diverses ethnies “barbares”, sont clairement surtout présentes dans la partie nord du territoire étudié (nord de la cité de Chartres, cités de Paris et de Sens…) et beaucoup plus rares dans sa partie sud. Sans doute n’ai-je cependant, malgré mes avertissements, pas toujours été suffisamment prudent dans l’attribution catégorique de tel ou tel type de ces fibules à un groupe, une ethnie spécifique de ces Barbares attestés comme traversant le centre et le centre-ouest de la Gaule ou s’y installant…

85En nombre de sites – dont d’assez nombreuses nécropoles –, le bilan est moins important qu’on aurait sans doute pu l’imaginer a priori : si l’on examine d’abord les traceurs de présence militaire et/ou de dignitaires de l’armée ou de l’administration (beneficiarii de la militia armata ou officialis), pour les fibules cruciformes (dont une seule en or, à Paris, et une en argent à Septeuil), on compte 34 sites dont quand même 18 comportant plusieurs items. Pour les garnitures de ceinturon à décor “kerbschnitt”, seulement 8 sites, avec un seul présentant plus d’un item (Houdan) ; pour les autres types de garnitures de ceinturon, le nombre augmente évidemment, avec 67 sites dont 25 avec plusieurs items (quelques douteux) ; enfin, pour les autres objets “de prestige” (considérés ici ou supra), 30 sites dont un seul douteux et quelques chefs-lieux de cité avec plusieurs items (et ici avec aussi les monnaies d’or) (cf. Fig. 1.19 et supra Fig. 1.16).

Fig. 1.19 - Carte de synthèse des données pour la présence de militaires ou de hauts fonctionnaires : fibules cruciformes et garnitures de ceinturon kerbschnitt, monnaies d’or, objets de prestige.

Fig. 1.19 - Carte de synthèse des données pour la présence de militaires ou de hauts fonctionnaires : fibules cruciformes et garnitures de ceinturon kerbschnitt, monnaies d’or, objets de prestige.

carto C. Scheid, LAT ; UMR CITERES, Tours, juin 2022

  • 130 Sans prendre en compte – on l’a dit – d’éventuelles attributions ethniques spécifiques.
  • 131 Il peut certes exister, dans les deux cas, un léger effet de source concernant des secteurs mieux d (...)

86Quant aux indices de présence “barbare”, les différents types de fibules dites “germaniques”130 lato sensu ne concernent que 44 sites dont quand même 25 – plus de la moitié – avec plus d’un seul item, et 20 sites avec d’autres catégories d’objets caractéristiques, dont 9 avec plusieurs exemplaires. La répartition de ces autres séries d’artéfacts plutôt “germaniques” est en gros la même (en plus documentée) que celle des pièces de type militaire (supra) dans le NNE de la région étudiée. On constate donc que la cartographie de ces divers autres objets possiblement caractéristiques des cultures “barbares” ne fait que confirmer l’observation faite supra pour les fibules “germaniques”, avec une concentration au nord de la région concernée131 (cf. Fig. 1.20) : sans doute peut-on a minima suggérer que l’on est en présence d’un phénomène commun à la présence de membres de la militia et à celle de groupes “germaniques”.

Fig. 1.20 - Carte de synthèse pour les données concernant la présence “barbare” : fibules et autres pièces d’habillement, fonds de cabane, céramique modelée, crémations, hippophagie).

Fig. 1.20 - Carte de synthèse pour les données concernant la présence “barbare” : fibules et autres pièces d’habillement, fonds de cabane, céramique modelée, crémations, hippophagie).

carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022

  • 132 Si l’on exclut un toujours possible effet de source dû à l’excellente documentation en la matière d (...)

87Pour l’ensemble des mobiliers, structures ou pratiques culturelles – tant pour le domaine militaro-administratif que pour les “Barbares” lato sensu (Fig. 1.21) on a constaté presque à chaque cas qu’un secteur de l’aire étudiée était nettement privilégié, à savoir – en gros – le tiers nord de ce territoire (cités de Chartres, Paris, Meaux, Orléans, Sens…), sans qu’on puisse facilement rapporter ce constat à un éventuel effet de source (carence documentaire) pour ces données archéologiques. Il est même possible de préciser que, dans plusieurs cas, ces cartes de répartition des découvertes montrent une concentration notable dans la moitié nord de la cité de Chartres : on peut proposer de voir là – de manière qui pourrait a priori paraître simpliste – l’indication de l’installation des Lètes Teutoniques attestés dans le territoire de cette cité par la Notitia Dignitatum (cf. infra, § 3.2.1) ? Sans doute est-il difficile d’aller aussi loin dans l’interprétation. Mais le fait et là132 et il faut s’interroger sur sa signification en termes culturels et sociétaux.

Fig. 1.21 - Carte de synthèse globale pour l’ensemble des données prises en compte.

Fig. 1.21 - Carte de synthèse globale pour l’ensemble des données prises en compte.

carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022

2.2.2. Les modes de construction et la question des fonds de cabanes…

  • 133 Parfois désigné, lors de la “romanisation”, par les termes de “pétrification de l’architecture”. Ce (...)

88L’abandon assez général, dans l’Antiquité tardive, de la construction en pierre133 au profit de matériaux périssables (bois et terre crue) est un phénomène bien connu alors pour nos régions de Gaule centrale et septentrionale. C’est sans doute d’ailleurs au développement massif de ces nouvelles techniques constructives que l’on doit en partie la présence quasi systématique – surtout en ville mais parfois à la campagne – de dépôts massifs de “terres noires”, à partir du ive et jusqu’au xe-xie s., avec la présence abondante de matériaux organiques (Fondrillon 2007 ; 2009).

  • 134 Une mutation culturelle parmi tant d’autres : cf. Ward-Perkins 2005 : 63 sqq.
  • 135 Van Ossel 1992 : 101-103, 176-177, 183-184 ; 1995 ; 2010 ; Van Ossel et Ouzoulias 2000 ; 2001 ; Ouz (...)
  • 136 Ou encore récemment Nereth à Baelen (Prov. de Namur, Belgique) (Goffioul et al. 2016 : cf. plan p. (...)
  • 137 Mais aussi plus récemment sans doute à Goussancourt (Aisne), site occupé de 360-390 avec un grand b (...)
  • 138 Voir encore, pour les différents types d’habitat dans l’Antiquité tardive : Brogiolo 2008a et b ; V (...)

89L’abandon des techniques gallo-romaines classiques de construction en pierre, maçonnée, est en effet largement consommé dès le ive dans l’habitat courant, au profit de ces matériaux périssables (bois et terre crue)134, avec notamment le développement de bâtiments parfois assez vastes sur poteaux plantés135. Mais de tels bâtiments de tradition purement “germanique” tels que connus en Gaule du nord-est (cf. Van Ossel 1995 : 28 ; 1997 : 87-89 ; cf. Lenz 2005 : dont Fig. 6 ; Kasprzyk 2018 : 261-264), à Neerharen-Reken (De Boe 1983 ; 1985 ; 1986 ; Van Ossel 1992 : 299-300, n° 92 ; Stroobants 2013 ; cf. Kasprzyk 2015 : 267-269), Gennep (Pays-Bas) (Heidinga et Offenberg 1992 ; Tichelman 2016) ou Voerendaal (Willems 1987)136, et, plus près de notre aire d’étude, surtout à Saint-Ouen-du-Breuil (Seine-Maritime) (Gonzalez, Ouzoulias et Van Ossel 1999 ; 2001 ; 2003 ; Van Ossel 2018)137 ne sont pratiquement pas attestés dans l’aire d’étude ici concernée138, où un seul bâtiment strictement attribuable à ce type est signalé aux Essarts-le-Roi (Yvelines), dans la cité de Chartres (Barat 2007 : 167-168 ; Barat et Samzun 2008).

  • 139 Voir corpus C5.B.
  • 140 À Marboué (28), Les Essarts-le-Roi (78) et peut-être Saint-Pathus (77).

90On pourra toutefois signaler un certain nombre de sites des régions étudiées ici où ont été notés de grands bâtiments sur poteaux plantés multiples, d’habitation ou de stockage, pour l’Antiquité tardive : à l’extérieur de la zone étudiée, on peut par exemple citer l’habitat de Menneville (Aisne), occupé du iiie au début du Ve s., avec plus bâtiments sur poteaux, parfois assez grands (Duvette et Willems 2016 : cf. Fig. 4) et certains sites d’Île-de-France (Gentili et Lefèvre 2009 : 125-134). Dans les régions ici examinées139, au moins 24 sites, dont peu sont incertains, dans ce cas assez équitablement répartis sur l’aire étudiée, avec possiblement au moins trois grands bâtiments de type germanique140 : répartition encore une fois surtout dans la partie NNE de l’aire considérée (Fig. 1.22), avec une absence nette dans beaucoup de cités plus méridionales.

Fig. 1.22 - Cartographie des occurrences de fonds de cabanes et de grands bâtiments sur poteaux plantés.

Fig. 1.22 - Cartographie des occurrences de fonds de cabanes et de grands bâtiments sur poteaux plantés.

carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022

  • 141 En anglais, sunken huts et en allemand, Grubenhaüser.
  • 142 Car ils existaient à la période de La Tène dans le monde celtique, même si les protohistoriens les (...)
  • 143 Par exemple au Danemark (Ahrens 1966) ou en Hongrie (Kondé 2015).
  • 144 Selon Nissen Jaubert 2006 : 194, sans référence.
  • 145 Mais aussi dans des régions plus méditerranéennes, telles que l’Italie ou l’Espagne (Brogiolo 2008b (...)
  • 146 Chapelot 1980 : 44 sqq. ; Ferdière 1981 : 71-75 ; Pesez 1985 : 160-162 ; Van Ossel 1992 : 127, 171- (...)
  • 147 Et d’ailleurs de la renaissance du silo (cf. supra, introduction au chap. 2.2) enterré, à peu près (...)

91Quant aux structures sans doute semi-domestiques et semi-artisanales que l’on a l’habitude de dénommer “fonds de cabanes141, ils ont perduré142 en Germanie Libre durant toute la période romaine143, où – outre les exemples archéologiques – ils sont évoqués par quelques textes antiques (Pline l’Ancien, HN, XIX, 9 ; Loi Salique144). Ils réapparaissent clairement dans nos contrées145 au cours du ive s.146. Le point resterait cependant à faire, à l’échelle de la Gaule, sur les dates précises de (ré)apparition du fond de cabane147. Les plus précoces en Aquitaine et Septimanie, au ve s., sont supposés correspondre à des établissements wisigothiques (Boudartchouk et al. 2012 ; Boudartchouk et Cabau 2019 : 43 ; cf. Raynaud 2014), mais leur nombre augmente très nettement à partir du vie s. (Fig. 1.23).

Fig. 1.23a - Cartes de présence des fonds de cabane : en France au ive, ve et vie s. sqq.

Fig. 1.23a - Cartes de présence des fonds de cabane : en France au ive, ve et vie s. sqq.

selon Peytremann 2003 : Fig. 124-126

Fig. 1.23b - Cartes de présence des fonds de cabane : en Europe germanique et slave entre 500 et 1000 de n. è.

Fig. 1.23b - Cartes de présence des fonds de cabane : en Europe germanique et slave entre 500 et 1000 de n. è.

d’après Chapelot 1980 : Fig. 6, selon Donat 1970, redessinée

  • 148 104 exemplaires recensés (ibid. : Fig. 1 et 2) ; l’absence d’exemplaires pour la Touraine (Salé et (...)
  • 149 Faut-il d’emblée rapprocher ce constat du stationnement de Lètes Teutons mentionné par la Notitia D (...)
  • 150 On note ici, parmi le mobilier, outre de la céramique modelée (cf. infra, § 2.2.5), un coutelas san (...)
  • 151 Le caractère “germanique” des exemplaires postérieurs aux années 420 étant certainement plus discut (...)

92Pour l’aire étudiée (cf. corpus C5.A), la recension doit être à peu près exhaustive, surtout pour les régions Centre-Val de Loire et Île-de-France, moins sans doute pour celles plus méridionales ou occidentales. On recense ainsi 46 sites, avec quelques-uns seulement probables, dont plusieurs comportent plus d’un fond de cabanes. Pour la région administrative actuelle Centre-Val de Loire, où la recension a été faite récemment (Chaudriller 2012 ; Fournier et Rivoire 2022148), on observe ainsi qu’aucun exemplaire n’est connu en Berry (Cher et Indre) et que la majorité de ceux attestés concerne l’est de l’Eure-et-Loir et le nord du Loiret, c’est-à-dire la Beauce et les territoires des cités de Chartres149 et – dans une moindre mesure– d’Orléans. L’un des plus précoces, à Dambron (Eure-et-Loir), de la première moitié du ive s., est relativement atypique, avec ses solins sur les deux petits côtés150. La majorité de ces fonds de cabane de l’Antiquité tardive sont en effet datables du ve, voire du vie s.151 Et l’on peut en particulier signaler les exemplaires du site de hauteur de “Fort Harrouard” à Sorel-Moussel (Eure-et-Loir) (Philippe 1949 ; cf. corpus C2 [castra]). Mais la plupart des exemples sont sur des castra ou établissements ruraux occupés antérieurement, au Haut-Empire, même si l’on en signale dans des agglomérations telles qu’Argentomagus-Saint-Marcel (Indre).

  • 152 Non consulté et non systématiquement dépouillé à ce sujet.
  • 153 Également non consultés et non systématiquement dépouillés à ce sujet.

93On note de telles structures excavées en Île-de-France (Deschamp 2009152), par exemple dans le Val-d’Oise, aux limites nord des Parisii, et dans le Pays-de-France, aux confins des cités de Paris et de Meaux (Gentili 2009), ainsi par exemple que dans la Bassée (cité de Sens, Seine-et-Marne) et sans doute d’autres exemples auraient-ils pu être enregistrés pour le Sénonais (Perrugot 1984a et b)153. Des exemplaires existent peut-être en Auvergne (cf. Chabert 2011 : 348-353) et en Pays-de-la-Loire (Maine) – par exemple au Mans –, mais en Limousin, en Poitou, Velay et Gévaudan, ce type d’édifice est donc beaucoup plus rare, voir absent (cf. Fig. 1.22).

94Enfin, il faut signaler le cas particulier du bâtiment en bois – atypique en tant que “fond de cabane” – de la fouille de Saint-Martin à Tours (Galinié 2007 : 96), qui est très particulier, ne serait-ce que par sa situation dans ce sanctuaire primitif insigne : excavation de 4,20 × 3,80 m, à quatre poteaux internes et solins périphérique, sans doute daté de la fin du ve, qui peut être interprété soit comme un simple bâtiment en matériaux périssable à fonction peut-être artisanale (mosaïste ?), soit – sous toute réserve – comme le repos provisoire de saint Martin avant son inhumation.

95En définitive, la répartition de cette structure emblématique est tout à fait remarquable, avec un “nuage” important au NNE de notre aire d’étude (cités de Chartres, Paris, Orléans…) et une absence quasi-totale plus au sud, ceci sans qu’on puisse totalement exclure un effet de source documentaire : une répartition sans doute significative au plan de la géographie des mutations culturelles dues à l’installation de populations exogènes.

2.2.3. Les pratiques funéraires : une réapparition de la crémation

  • 154 Ce qui en revanche n’est peut-être pas le cas pour la réapparition au ve s. en Europe occidentale d (...)
  • 155 Comme infra pour l’hippophagie, ce type de pratique est par nature plus difficile à observer que la (...)

96Quant aux pratiques funéraires et mode de sépulture, le passage de la crémation à l’inhumation ne devient, dans nos contrées, patent que – justement – avec le Bas-Empire. Il est clair que ce phénomène à une origine totalement indépendante d’une quelconque acculturation “germanique” qui nous occuperait ici154 : c’est une mutation qui a pour origine le monde méditerranéen et notamment l’Italie, et qui s’étend progressivement en Gaule, du Sud au Nord, à partir du iie s. de n. è. (cf. Galinié 1996 ; Lorans 1996 ; 2007 ; Reynaud 1996 ; Treffort 1996 ; Blaizot 2018)155.

  • 156 Voir aussi, plus récemment : Blaizot et al. 2008.
  • 157 Pour la célèbre nécropole d’Homblières “Abbeville” (Aisne), voir : Cimetière… s.d.
  • 158 Cochet 1855 : 320 (selon Salin 1952 : 5-10) pour Évermeu (Seine-Maritime) et Pilet 1994 : 469 et 47 (...)
  • 159 Nécropole d’Hermes (Oise) : Renet 1880.
  • 160 Et cf. un nouveau cas à Uckange (Moselle : Lefebvre et al. 2013).
  • 161 Voir par exemple une crémation avec mobilier de l’Antiquité tardive (dont garniture de ceinturon) à (...)
  • 162 À Neuville-sur-Escault et à Hordain, sur la Scarpe ; 5 sites sont mentionnés pour ces régions de Be (...)
  • 163 En Valais : Dubosson 2007.
  • 164 Trois crémations, dont l’une peut-être sous tumulus, sans doute à l’origine de la nécropole, au déb (...)
  • 165 En pays wisigothique.

97À contre-courant de ce processus, on a parfois observé quelques (rares) crémations subsistant dans l’Antiquité tardive à l’intérieur d’ensembles funéraires et nécropoles dès lors essentiellement composés d’inhumations (cf. corpus annexe Cann.1 et corpus C7, carte Fig. 1.24). Quand il semble possible d’exclure une conservation très tardive des pratiques antérieures, ceci a été a priori interprété comme une réintroduction de cette pratique de traitement des corps des défunts par des populations d’origine exogène “germanique”, la crémation étant restée le rite funéraire dominant en Germanie Libre durant le Haut-Empire (Salin 1952 : 1-11)156 : quelques textes en font état (Tacite, Germ., XXVII ; Sidoine Apollinaire, Epist., III, 12, 1) et les lois carolingiennes ont encore dû interdire cette pratique à la fin du viiie s. (Capitulaire De partibus Saxoniae). É. Salin (loc. cit. : 5-10) indique que la pratique serait surtout celle des Angles, des Saxons, des Alamans et mentionne une demi-douzaine de cas en Gaule intérieure, dans l’Aisne157, le Pas-de-Calais ou en Normandie, en Champagne158, dans l’Oise159, ainsi qu’en Lorraine160 ou en Belgique actuelle161, mais aucun dans l’aire qui nous concerne. Plus récemment (Balace et De Poorter 2010 : s. v.), des crémations en contextes de nécropoles du très Haut Moyen Âge sont signalées dans la vallée de l’Escault, la province d’Anvers ou encore aux Pays-Bas, en Rhénanie et Belgique (Lippok 2020), dans le Nord de la France162, ainsi qu’en Suisse163, et à Hordain (Nord)164 (Feffer et Périn 1987 :174 ; Demolon 2006). Et l’on note aussi, plus au sud, un cas de la première moitié du ive s. à Lyon : Silvino 2013 ; Blaizot 2018 : Fig. 16) ; rens. Frédérique Blaizot, que je remercie ici), ainsi qu’à Montpellier (Hérault : Blaizot et al. 2008)165 ; ou encore, dans l’Est, trois cas dans la 5e phase (ive s.) de la nécropole de la rue André Malraux à Metz (Barrand Emam 2012, 1 : 202) (cf. Fig. 1.25).

Fig. 1.24 - Cartographie des occurrences de crémations tardives.

Fig. 1.24 - Cartographie des occurrences de crémations tardives.

carto C. Scheid, LAT, UMR CIRERES, Tours, juin 2022

Fig. 1.25a - Carte des crémations de l’Antiquité tardive et haut Moyen Âge connues en Gaule du Nord : en proportion par rapport aux inhumations, entre 400 et 900.

Fig. 1.25a - Carte des crémations de l’Antiquité tardive et haut Moyen Âge connues en Gaule du Nord : en proportion par rapport aux inhumations, entre 400 et 900.

d’après Lippok 2020 : Fig. 2.1

Fig. 1.25b - Carte des crémations de l’Antiquité tardive et haut Moyen Âge connues en Gaule du Nord : crémations du ive s.

Fig. 1.25b - Carte des crémations de l’Antiquité tardive et haut Moyen Âge connues en Gaule du Nord : crémations du ive s.

d’après Fourré 2022 : Fig. 3, © C. Font

  • 166 Y compris pour nous dans la cité de Poitiers, par exemple la tombe F63, courant iiie s., de la nécr (...)

98La recension opérée ici (cf. corpus C7, Fig. 1.24) ne concerne qu’un nombre réduit d’occurrences : seulement 15 sites, dont 7 avec plusieurs occurrences mais quelques exemples un peu douteux, sans répartition bien notable mais avec des secteurs vides à l’ouest, au sud-est et au nord-est. La sélection des exemples est en partie faussée par le fait que, dans ces régions du centre de la Gaule, la crémation perdure couramment plus tard, jusqu’en plein iiie s., que par exemple dans le Sud-Ouest et l’Aquitaine méridionale et occidentale166 (Incinérations… 1991 ; cf. ici, pour la Beauce : Ferdière 1998a : 51). In fine, la cartographie de ces rares exemples est donc peu significative, mais on constate quand même encore un petit groupe encore une fois dans la partie nord de la cité de Chartres : de telles pratiques sont peu ou prou attestées, dans notre aire d’étude, notamment en Île-de-France, à Houdan et Blaru (Yvelines).

2.2.4. Une habitude alimentaire : la réapparition de l’hippophagie

  • 167 Sur le cheval dans l’Antiquité et au Haut Moyen Âge : Arbogast et al. 2002 ; Gardeisen 2005 ; Lazar (...)
  • 168 Si ce n’est seulement à partir du viiie s. : cf. notamment des interdits par l’Église : voir Sigaut(...)

99La renaissance de la consommation alimentaire de la viande de cheval167 dans l’Antiquité tardive est un fait culturel maintenant bien avéré au moins pour toute la Gaule du Nord, qu’on interprète comme à la réintroduction, au cours des ive et ve s., de cette pratique alimentaire dans nos contrées par des populations exogènes “germaniques” avec les installations de fédérés, les migrations… (Lepetz 1996 : 132-134 ; Arbogast et al. 2002 : 62-63 (nord de la France) ; et cf. Salin 2017 : 371). Ceci pourrait apparemment correspondre à certaines croyances germaniques en faveur du cheval (Wagner 2005), mais n’est, à ma connaissance, mentionné par aucun document textuel168.

  • 169 Voir le Corpus, avec l’appui de la Base de Données I2AF ; la présence de tels lots, suffisamment do (...)

100Quelques sites de notre secteur d’étude ont fourni des données archéozoologiques montrant une consommation plus ou moins importante du cheval dans des lots d’ossements en contextes de la période concernée ici169.

  • 170 C’est par exemple le cas à Nempont-Saint-Firmin (Pas-de-Calais) : Lelarge 2013, 1 : 626) et de même (...)

101Il est cependant à noter que ce constat de regain de l’hippophagie n’est parfois pas fait – malgré des données archéozoologiques représentatives – sur certains sites qui sont pourtant notoirement marqués par ces influences culturelles dites “germaniques”170. Ceci ne deviendra une pratique plus courante qu’au cours de Haut Moyen Âge.

  • 171 Où sont en réalité les corpus archéozoologiques les plus importants, ce qui constitue un effet de s (...)
  • 172 Pour la bibliographie, voir corpus C10.

102Pour les régions étudiées (cf. corpus C10), on note que la pratique de l’hippophagie est signalée essentiellement en ville171, notamment à Bourges, Tours, Orléans, Paris et Poitiers172. Au total, le bilan – contraint par le développement des analyses archéozoologiques sur des corpus suffisamment larges – reste relativement modeste, avec 13 sites potentiels, dont peu sont parfaitement assurés : notons au passage qu’un ou deux de ces trois derniers sites plus certains sont encore dans la pointe nord de l’aire étudiée. Il s’avère que cette catégorie de donnée reste trop rare et difficile à déceler pour que la répartition puisse être parlante (Fig. 1.26).

Fig. 1.26 - Cartographie des occurrences d’hippophagie, et de sépultures de cheval.

Fig. 1.26 - Cartographie des occurrences d’hippophagie, et de sépultures de cheval.

carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022

  • 173 Par exemple à Amiens (Binet 2012 : 1862), à Évreux (Lepetz et al. 2010 : 48-54) ; cette pratique es (...)
  • 174 Et voir encore des inhumations de jeunes bovins sur l’établissement rural de “Chanteloup” à Moissy- (...)

103On observera en outre qu’on attribue aux mêmes influences culturelles la pratique de l’inhumation d’animaux tels que le cheval173, ou encore le cerf, connue en contexte laténien et gallo-romain (cf. Dierkens, Le Bec et Périn 2008 ; pour l’Alsace, voir aussi Putelat 2013 ; 2015)174. Ces inhumations de chevaux (cf. complément au corpus C10), qui peuvent sans doute être associées à ce regain d’intérêt pour le cheval dans l’Antiquité tardive, sont considérées comme une pratique d’origine germanique (Salin 1959 ; Putelat 2013, pour l’Alsace). On en observe le développement en “Germanie Libre”, entre Rhin, Danube supérieur et Elbe à partir du du Ve s. (Thuringe), plus récemment dans la Francia (mil. vie-viie s., comme par exemple les deux tombes de chevaux d’Hordain (Nord), à l’origine – avec trois crémations – d’une nécropole mérovingienne (Feffer et Périn 1987 : 172-174 ; Demolon 2006) (Fig. 1.27). On peut en noter un exemple dans la nécropole tardive de la rue Pierre Nicole à Paris (Busson 1998 : 279), ville où l’hippophagie est justement attestée dans l’Antiquité tardive (Oueslati 2006), mais aussi sur trois autres sites (cf. Fig. 1.26, supra).

Fig. 1.27 - Carte des tombes de chevaux de l’Antiquité tardive et début du haut Moyen Âge en Gaule du Nord et Germanie.

Fig. 1.27 - Carte des tombes de chevaux de l’Antiquité tardive et début du haut Moyen Âge en Gaule du Nord et Germanie.

d’après Périn 2000 : Fig. 9, selon Müller-Wille 1993 : Fig. 21

104On observe en tout cas une importante proportion de cheval dans la faune de sites tardifs d’Île-de-France, témoignant au moins de la vigueur de cet élevage alors, comme de celle de la présence équine (Leblay, Lepetz et Yvinec 1997).

2.2.5. Tradition technique céramique : la réapparition de la poterie modelée

  • 175 Ceci, avec d’autres phénomènes tels que la réapparition des fonds de cabanes ou des silos (cf. supr (...)
  • 176 Dérivées des Sigillées, Paléochrétiennes, dans nos régions provenant quasi exclusivement des atelie (...)
  • 177 Ceci hormis les productions régionales à pâte kaolinitique et décor estampé mentionnées à l’alinéa (...)

105Avec le Bas-Empire, de manière patente, dès le début du ive s., le répertoire céramique gallo-romain se trouve assez radicalement modifié (voir Tuffreau-Libre et Jacques 1994 ; Van Ossel 2011a ; pour l’Aquitaine Seconde, concernée ici, voir Guitton 2020) : outre beaucoup de formes nouvelles, les poteries domestiques courantes (céramique commune), auparavant majoritairement – dans ces régions de Gaule centrale – claires (cuites en mode A) sont dorénavant surtout sombres (cuites en mode B). Et les techniques et les styles de décor sont aussi assez fondamentalement renouvelés, avec notamment la réapparition175 du décor à la molette sur les dérivés de sigillée de type argonnais (Chenet 1941), ou encore, un peu plus tard, des décors estampés avec les DSP176 (cf. notamment Rigoir 1968, et pour nos régions : Costa 1858 (pour Nantes) ; Ferdière et Rigoir 1972 ; Rigoir et Meffre 1973)177.

  • 178 Pour la céramique de l’Antiquité tardive en l’Auvergne et tout récemment dans le Centre-Ouest, voir (...)
  • 179 Voir par exemple Barat, Séguier et Van Ossel 2011 pour l’Île-de-France ; Naudet 2004 : 201-202 pour (...)
  • 180 Voir Ferdière et Rigoir 1972 pour la région Centre ; Dumasy et Paillet 2002 : 145-147, Fig. 14, pou (...)

106Il est d’ailleurs remarquable que les régions ici concernées178 comportent plusieurs centres de productions importants pour l’Antiquité tardive : céramique de type argonnais du nord de l’Île-de-France (Van Ossel 2011b) et du Poitou (Guitton 2012), céramique granuleuse d’Île-de-France (infra), céramique à pâte caolinitique à décor estampé du Centre Gaule179, et plus particulièrement de type “Maison Blanche”180, ou encore céramique décorée à l’éponge du Poitou (Raimbault 1973).

  • 181 À Vallangoujard (Val-d’Oise).
  • 182 À distinguer des céramiques modelées “anglo-saxonnes” (Myres 1969) découvertes sur certains sites d (...)

107Ainsi, on voit alors apparaître dans certains secteurs du Centre et Centre-Ouest de la Gaule, selon les régions, soit – très rarement – des “Black-Bunished-Wares 1” (BBW 1 : cf. Hayes 1972 ; Williams 1977 ; Galliou 1977 ; Blaszkiewicz 1988 ; cf. Blaszkiewicz et Jigan 1994 ; Gonzalez, Ouzoulias et Van Ossel 2010 : Fig. 3 ; Jobelot et Van Ossel 2006181 ; Lyne 2015)182, soit surtout des céramiques granuleuses, notamment en Île-de-France (Petit 1975 ; Joy 1987 ; 2000 ; Barat 1993 ; Giganon 1994), auparavant attribuées à tort à des productions de l’Eifel (céramique dite “de Mayen”).

  • 183 Voir en général : De Paepe et Van Impe 1991 ; Piton 1993, dont Bayard 1993 : 124 ; Bouquillon, Truf (...)

108Surtout, au plan culturel, parallèlement, au moins dans certaines régions – où notamment cette tradition technique avait entre-temps été abandonnée depuis La Tène finale – et au moins dans une grande moitié nord de la Gaule, la poterie modelée fait sa réapparition183. Il est d’ailleurs remarquable qu’on ne connaisse pratiquement aucun atelier ou four de potier de l’Antiquité Tardive susceptible d’avoir produit ce type de céramique modelée. Ces productions sont, selon toute vraisemblance – si l’on en juge notamment sur les comparaisons ethnographiques (Chapelot 2015 : 665, 695, 706, Fig. 5) –, avec une production à petite échelle, le fait de contextes domestiques, avec probablement des façonnages donc à la main (sans tour) puis des cuissons en four culinaire domestique, sans doute essentiellement assurés par des femmes.

  • 184 Où l’on ne peut toutefois distinguer – par exemple par les formes – ce qui est typiquement “germani (...)
  • 185 À l’extérieur de notre zone d’étude ici, on peut en signaler dans la basse vallée de la Seine (avec (...)
  • 186 Non signalée dans les premières études céramologiques du site : Randoin 1981 ; cf. d’abord Jouquand(...)
  • 187 Curieusement, à Issoudun, la céramique modelée est relativement abondante au début du Bas-Empire (f (...)

109La recension faite des découvertes dans l’aire géographique concernée184 (cf. corpus C8 et carte Fig. 1.28) montre en fait la résurgence, dans l’Antiquité tardive, de la céramique non tournée sur un nombre de sites limité185 : en Île-de-France et notamment dans les Yvelines, plusieurs sites, dont celui sans doute “germanique” des Essarts-le-Roi, et peut-être en Eure-et-Loir (Dambron), à Tours186, en Berry187, en Auvergne (plusieurs sites, dont Clermont-Ferrand), à Angers, dans le Maine, le Poitou, le Limousin… Soit seulement 36 sites, dont certains avec plusieurs occurrences, mais quelques sites seulement probables. Globalement peu nombreux, ces exemplaires se retrouvent cependant finalement un peu dans toute l’aire ici prise en compte, avec peut-être une densité un peu plus nette au nord de la cité de Chartres, mais une absence des cités d’Orléans, Auxerre, Nevers (et Autun), Le Puy et Mende. Mais cette céramique modelée tardive est en revanche absente de très nombreux contextes de l’Antiquité tardive des régions ici concernées, telles que par exemple à Nantes et Rezé (Pirault 1997). La cartographie montre que l’on en connaît un peu partout, avec toutefois encore ici une concentration un peu plus forte au nord de la cité de Chartres.

Fig. 1.28 - Cartographie des occurrences de céramique modelée tardive.

Fig. 1.28 - Cartographie des occurrences de céramique modelée tardive.

carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022

  • 188 Par exemple Cortrat (Loiret) : Voignier 1975.
  • 189 Apparemment non signalé in : Lintz 1988.

110A contrario, sans doute notamment du fait de la datation un peu trop haute de ces productions (1re moitié du ive s.), certains ensembles en sont exempts, tels que sans doute Pithiviers-le-Vieil (Loiret) (Cribellier 1993 : 51-55), et pratiquement toutes les nécropoles mentionnées ici188, cette céramique modelée étant apparemment plutôt propre aux contextes domestiques. On note aussi sa présence sur site de Flins-sur-Seine (Yvelines), avec poignard à encoche d’un type connu seulement en Europe orientale et en Gaule à Sainte-Livrade-sur-Lot (Lot-et-Garonne) : groupe de Lètes ou Gentiles supposés ici d’origine alano-sarmate, de l’espace pontico-caucaso-danubien (Barat, Soulat et Gauduchon 2009). Et l’on signale des céramiques modelées tardives en Limousin, en petite quantité (2 formes : Lintz 1994 : 210, Fig. 5, 46-47189).

  • 190 Avec notamment de la céramique de production régionale à décor estampé (Ferdière et Rigoir 1972 : 3 (...)
  • 191 Et encore, plus récemment, un nouveau vase de cette série lors du curage d’un ruisseau sur la commu (...)

111Sans doute faut-il faire ici un sort particulier au site de Martizay (Indre) qui a fourni, sur une grande villa largement occupée dans l’Antiquité tardive et au Haut Moyen Âge190, plusieurs vases parfois quasi complets, ainsi que d’assez nombreux tessons, en céramique modelée noire : il s’agit de pots globulaires à fond bombé non marqué, rappelant les Kugeltöpfe du Haut Moyen Âge en Allemagne (Ferdière et Chapelot 1969 : Fig. 7 et (1970) Fig. 11)191 : il est ici tentant d’attribuer ces vases à des populations “germaniques” réoccupant la villa dans l’Antiquité tardive, ce type de vase (forme) étant par ailleurs inconnu dans toute la région concernée.

  • 192 Que peuvent être notamment officiers et hauts fonctionnaires alors.

112Par ailleurs, je n’ai pas pris en compte, en matière de céramique, les importations parfois lointaines de poterie fine, bien qu’elles puissent certainement être considérées comme un marqueur de la présence des élites des cités192, mais ce de manière trop générale pour être ici pertinent : voir par exemple, à ce sujet, Le Bomin 2020.

2.2.6. La tabletterie en bois de cerf

  • 193 Voir encore, récemment : Chauvière, Goutas et Christensen 2018.
  • 194 Le développement de la chasse – dont celle du cerf – à cette période (cf. Vigne 1993 ; Yvinec 1993  (...)
  • 195 Artisanat notamment considéré comme spécifiquement germanique par certains auteurs : voir Deschler- (...)

113On peut aisément constater que l’artisanat du bois de cerf193 se développe de manière tout à fait remarquable dans l’Antiquité tardive, parmi des autres artisanats plus classiques des matières dures animales (dont surtout l’os). Les raisons de ce spectaculaire développement de cette matière première spécifique sont mal connues194, mais on pourrait ici évoquer l’introduction, par des populations exogènes d’autres pratiques artisanales ainsi sans doute que d’une certaine mode pour de tels objets195. Même si les peignes sont sans doute plus typiquement “germaniques”, c’est donc à l’ensemble de ce mobilier en bois de cerf qu’on s’intéressera, comme marcueur culturel.

  • 196 Voir par exemple : Alonso 2006.

114La fabrication spécifique d’artefacts en bois de cerf était connue dès la Préhistoire et est bien représentée à la période laténienne (cf. par exemple Vigne 2000 ; Rodet-Belarbi et Minni 2011), mais a connu un certain ralentissement au Haut-Empire romain, avec toutefois des médaillons de bases d’andouiller assez bien représentés196.

  • 197 Cf. Béal 1996 ; 2001 ; Bertrand 2008b ; typologie générale : Thomas 1960.
  • 198 Je ne prendrai en revanche pas en compte une catégorie d’objets de tabletterie bien typiques de cet (...)

115Cette situation évolue donc à la période qui nous occupe ici197. Il s’agit alors surtout de peignes et fusaïoles198 (voir corpus C9 et carte Fig. 1.29).

Fig. 1.29 - Cartographie des occurrences d’objets en bois de cerf et ateliers de production.

Fig. 1.29 - Cartographie des occurrences d’objets en bois de cerf et ateliers de production.

carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022

  • 199 Ils sont auparavant plutôt rares au Haut-Empire en Gaule, alors qu’ils deviennent alors assez coura (...)
  • 200 Cagnat et Chapot 1920 : 395-396, Fig. 583 ; Gaillard, Laugrand et Perraud 1978 (exemplaire à Briord (...)
  • 201 Pour ceux considérés comme “attribuables à la culture gothique” (culture de Cernjahov), au sud de l (...)

116a) Les peignes199 en matière dure animale de ces périodes sont essentiellement de forme triangulaire et sont très souvent fabriqués en bois de cerf200. Il s’agit d’un objet considéré alors comme typiquement féminin. Certains types de peigne, notamment à dos arrondi et non plus en triangle, sont classés comme typiquement germaniques (Thomas 1960 ; Demougeot 1979, 1 : 225-226 ; Kazanski 1994a201 ; Masek 2016).

117b) Les fusaïoles, alors décorées, pour le filage sont alors assez couramment en bois de cerf, alors que ce n’est quasi jamais le cas au Haut-Empire : voir par exemple Ferdière 1984 : 216-217 et 249-250 ; Roche-Bernard et Ferdière 1993 : 68-69).

  • 202 Cf. Durand 1986 (en ivoire (?), à Moingt, Loire) ; Martin 1988 ; 1991 ; 2002 ; Steiner et Menna 200 (...)
  • 203 En revanche, une autre série d’objets fabriqués en Languedoc wisigothique en bois de cerf, des cuil (...)

118Mais on peut signaler aussi, dans cette matière, quelques objets plus rares, tels que les plaques-boucles de ceinturon à décor ajouré202 : pour les régions étudiées, elles sont au nombre de 8, dont 3 dans la seule nécropole de Vicq203. Elles sont cependant un peu plus tardives ((vie-viie s.) mais on a cru bon d’en tenir compte ici.

  • 204 Cf. par exemple les ateliers tardifs de Tournai ou Genève, dans des bâtiments ecclésiastiques (Long (...)
  • 205 Cette production est considérée comme domestique et rurale plutôt que comme artisanat stricto sensu(...)

119L’effectif total de sites concernés par des objets en bois de cerf dans l’aire étudiée est loin d’être négligeable : non moins de 56 sites – dont des contextes funéraires – présentant un ou plusieurs artefacts considérés (peignes, fusaïoles, plaques-boucles). Et de nouveau, la répartition (Fig. 1.29) montre que toute la partie septentrionale du territoire étudié est clairement privilégiée (cités de Chartres, Sens (NO), Paris, Meaux…), au détriment surtout des cités occidentales (Nantes et Le Mans). Et les ateliers de fabrication d’objets en bois de cerf sont relativement nombreux dans l’aire géographique concernée ici (Ferdière 2008), en particulier en ville204 mais aussi parfois dans de plus modestes agglomérations ou à la campagne205 (cf. corpus C9) : ici, notamment, une bonne partie des capitales de cité.

120Et l’on doit aussi rappeler ici – peut-être en lien avec le regain du cerf – les sépultures d’animaux pratiqués alors (cf. supra, § 2.2.4, pour le cheval), dont certaines concernent des cerfs, notamment domestiqués (harnachés) pour la chasse au brame (cf. Poplin 1996 ; Lepetz, Méniel et Poplin 1996 ; cf. Putelat 2013 : 429-430). Comparés au cas déjà connu de Nogent-sur-Seine (Haute-Marne), on peut en mentionner deux cas dans notre aire d’étude, à Créteil (Val-de-Marne) et à Limoges même (Gentili et Yvinec 2001 ; Vallet 2006 ; cf. Lepetz 2009 : 149-155 ; Vallet et al. 2018). Ces cerfs inhumés, qui ailleurs présentent donc parfois des mors, sont vraisemblablement liés à l’utilisation de cerfs domestiques pour la pratique de la chasse au cerf – qui se développe dans l’Antiquité tardive (cf. supra, § 2.2.1) –, au brame (ou au cerf appelant) (Lepetz 2009 : 149-155 ; Vigne 1993 ; Poplin 1996 ; 1997), comme le montre par exemple la mosaïque du ive s. de Lillebonne (Darmon 1994 : 90-102, Pls ; Rogeret 1997 : 370, Fig. 351) : une pratique de chasse donc bien romaine, quant à elle.

2.2.7. Le monnayage d’or comme indice de présence militaire et encore de quelques autres objets de prestige…

2.2.7.1. Monnaies d’or

  • 206 Cf. par exemple les 5 solidi d’or avec une livre d’argent que promet Julien à ses soldats lorsqu’il (...)
  • 207 Je remercie ici Sylvain Janniard et Michel Kasprzyk pour les précisions qu’ils m’ont apportées à ce (...)

121À la période qui nous concerne, le monnayage d’or (solidi) semble au moins en partie destiné à la solde des armées (cf. supra, § 1.2.1) (cf. Fig. 1.30)206. Mais, tout comme le mobilier “militaire” déjà évoqué, ces monnaies peuvent évidemment ensuite circuler. Ce type de monnayage reste en tout cas généralement entre les mains des élites et par conséquent en particulier des hauts fonctionnaires, c’est pourquoi on les prendra en compte ici207 (Fig. 1.31).

  • 208 Auquel on a ajouté tardivement un probable dépôt de solidi découvert en Poitou au XIXe s. qui n’a d (...)

122Le corpus (C3 et carte Fig. 1.33)208 connu de ce numéraire permet d’observer une nette concentration des découvertes de solidi ou de leurs divisions dans toute la vallée de la Loire, d’Orléans à l’Océan, au ve s. (Callu et Loriot 1990 : carte 9).

Fig. 1.30 - Les espèces en or dans le trésor impérial : selon une image de la Noticia Dignitatum (éd. de 1436 conservée à Bâle, Suisse), pour le Comte des Largesses Sacrées.

Fig. 1.30 - Les espèces en or dans le trésor impérial : selon une image de la Noticia Dignitatum (éd. de 1436 conservée à Bâle, Suisse), pour le Comte des Largesses Sacrées.

d’après Arce 2020 : Fig. 3

Fig. 1.31 - Répartition du monnayage d’or (dont solidi) dans l’Antiquité tardive en Gaule : a) entre 260 et 284/85 ; b) de la Tétrachie à Théodose Ier (284-395) ; c) d’Honorius à Zénon (895-491) ; d) monnayages locaux de solidi et tremisses au ve s.

Fig. 1.31 - Répartition du monnayage d’or (dont solidi) dans l’Antiquité tardive en Gaule : a) entre 260 et 284/85 ; b) de la Tétrachie à Théodose Ier (284-395) ; c) d’Honorius à Zénon (895-491) ; d) monnayages locaux de solidi et tremisses au ve s.

d’après Callu et Loriot 1996 : cartes 7, 8, 9 et 10

Fig. 1.32 - Les ateliers monétaires mérovingiens en Touraine.

Fig. 1.32 - Les ateliers monétaires mérovingiens en Touraine.

d’après Zadora-Rio 2016 : carte

  • 209 Surtout dans la partie NNE du territoire étudié.
  • 210 Sans doute, avec une garniture de ceinturon, s’agit-il d’un donativum, largesse impériale aux solda (...)

123Outre des solidi isolés mentionnés ici à propos de sites déjà concernés par d’autres données, on signalera en particulier, dans le corpus concerné (C3) 17 ou 18 dépôts209, dont celui d’Arçay (Cher), consistant en 15 solidi dans un rouleau de plomb, dont sans doute des imitations wisigothiques ou émissions du magister militum per Gallias (?) (Cothenet et Lafaurie 1969 ; Bland 1997 : tab. 4, n° 55 ; Hobbs 2006 : n° 1627 ; cf. Chevrot et Troadec 1992 : 238). Voir aussi le dépôt de Chinon (37 ; voir infra) avec 81 solidi (Provost 1988c : 54 ; cf. Robert 1882 ; Hobbs 2006 : carte Fig. 20 : Bland 1997 : tabl. 4, n° 61) et celui de Chécy, avec notamment 21 solidi (d’Arcadius et Honorius) en Loire, déposé en 402-408 (Lafaurie 1958)210.

  • 211 Bien que de numéraire d’argent, exceptionnellement inclus dans le corpus C3 en tant que dépôt remar (...)

124Et l’on pourrait peut-être encore noter le dépôt de quinaires (monnaie d’argent, d’une valeur d’un demi denier)211 d’Honorius, à Limoges (Perrier 1964 ; 81, n° 196 ; cf. Prévot 1989c : 72).

  • 212 Voir références dans le corpus C3.
  • 213 Pour l’Armorique, P. Galliou (2005 : 348) notait déjà leur concentration dans l’ouest armoricain (d (...)
  • 214 Cité il est vrai particulièrement étudiée à ce titre : Hiernard 1985

125Pour ce monnayage d’or (Fig. 1.33), ce sont non moins de 141 sites qui sont ici concernés, parmi lesquels seulement deux douteux mais un certain nombre avec plusieurs occurrences (dont bien sûr les dépôts supra), ainsi qu’un atelier officiel, à Meaux212 : si l’on considère que ce monnayage – au moins pour les solidi – est représentatif de la présence d’officiers de l’armée ou de l’administration, sa répartition apparaît très différente de celle des pièces d’équipement militaire telles que fibules cruciformes ou garnitures de ceinturon à décor “kerbschnitt” (cf. supra, § 2.2.1 et voir Fig. 1.8), et en particulier, sa concentration dans la moyenne et basse vallée de la Loire est remarquable213, et en Poitou214 jusqu’au Marais Poitevin (Fig. 1.34).

Fig. 1.33 - Cartographie des occurrences de monnayage d’or.

Fig. 1.33 - Cartographie des occurrences de monnayage d’or.

carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022

Fig. 1.34 - Répartition du monnayage d’or (haut et Bas-Empire, dont solidi) en Poitou.

Fig. 1.34 - Répartition du monnayage d’or (haut et Bas-Empire, dont solidi) en Poitou.

d’après Hiernard 1996 : Fig. 12-13)

2.2.7.2. Objets de prestige

  • 215 Corpus dans lequel n’ont donc pas été inclus d’une part la fibule cruciforme en or de Paris (cf. co (...)
  • 216 Voir en comparaison, hors de notre périmètre d’enquête, la bague monétaire en or de Laizy (Saône-et (...)
  • 217 Tels que par exemple dans le fameux “Trésor d’Éauze” (Gers) (Schaad 1992).
  • 218 Voir un élément de comparaison avec une cuillère en argent décorée de trois poissons gravés, consid (...)
  • 219 Ces deux objets non inclus, par conséquent, dans le corpus C6. Et en revanche sans parler ici des f (...)

126En dernier lieu, on prendra en compte quelques objets particuliers, considérés comme de prestige215. Il peut en effet être admis que ceux-ci sont susceptibles de traduire au moins la présence de personnages de haut rang de la société de l’Antiquité tardive, qui peuvent avoir assuré des charges publiques et notamment administratives entrant dans mon propos. Il s’agit en particulier de quelques objets en or, métal précieux semblant particulièrement prisé des chefs “germaniques” (cf. L’or… 2000)216, principalement des objets de parure tels que colliers, bagues, médaillons217, mais aussi d’objets en ivoire tels que les triptyques, ou autres (voir corpus C4, et infra (2e Partie) § 3.1.3). Ce corpus est – presque par définition – peu abondant et la répartition (cf. Fig. 1.35) de cette catégorie d’artefacts, rares, reste donc peu caractéristique. Considérant que ceux-ci n’étaient sans doute pas assez représentatifs des catégories sociales ou culturelles visées ici, on n’a cependant pas inclus ici dans ce corpus un certain nombre d’objets en métal précieux ou autres, tel que les cuillères en argent (exemplaires associés à la bague en or de La Chapelle-Launay (44) et à la villa de Ver-les-Chartres (28), portant un poisson (chrétien) gravé218, avec peignes en bois de cerf, ou encore un cure-oreille en argent associé à une plaque-boucle de ceinturon à Sainte-Éanne (79), ainsi que quelques pièces telles qu’une garniture de ceinturon en or au Coudray-Montceaux (91), un fibule en or de Paris et une autre en argent niellé à Septeuil (78)219 (pour la bibliographie de ces derniers, cf. ces notices dans les corpus C6.1 et 2).

Fig. 1.35 - Cartographie des occurrences d’objets de prestige divers.

Fig. 1.35 - Cartographie des occurrences d’objets de prestige divers.

carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022

127Seront également pris en compte, un peu plus largement, d’une part les plaques-boucles de ceinturon en bois de cerf – bien qu’en général plutôt mérovingiennes – (Fig. 1.36), de l’autre la vaisselle et autres en “pewter” (alliage étain-plomb), importées de Britannia dans l’Antiquité tardive (Fig. 1.37), deux catégories d’artefacts qui révèlent des propriétaires d’un certain rang, éventuellement dignitaires de la militia.

Fig. 1.36 - Les plaques-boucles de ceinturon en bois de cerf (dites ici “en os”, pour différents types) en Gaule et vers l’Est.

Fig. 1.36 - Les plaques-boucles de ceinturon en bois de cerf (dites ici “en os”, pour différents types) en Gaule et vers l’Est.

d’après Martin 1988 : Fig. 17

Fig. 1.37 - Les objets en pewter en Gaule du Nord, découverts surtout en contexte funéraire, sans doute pour des raisons de conservation.

Fig. 1.37 - Les objets en pewter en Gaule du Nord, découverts surtout en contexte funéraire, sans doute pour des raisons de conservation.

d’après Lelarge 2020a : Fig. 9

2.3. Entre données textuelles et archéologiques, les castra, castella et établissements de hauteur : des sites-refuges ou un nouveau type d’habitat pour les populations exogènes ?

  • 220 Voir dans le Sud-Est : Schneider 2001 ; 2003 ; 2004 ; 2007 ; 2013 ; 2020 ; dans l’Est : Gandel et B (...)
  • 221 Pour les castra mentionnés par Grégoire de Tours au vie s. à travers la Gaule : voir Vieillard-Troï (...)

128Cette dernière série de données considérée ici est à la frontière de la documentation textuelle et archéologique. Il s’agit des établissements de hauteur220. Ceci donc hormis les castra urbains des chefs-lieux de cité (cf. supra, § 1.2.3 et corpus annexe (C2ann et cf. carte Fig. 1.38). Une liste peut en être dressée, concernant les castra ou castella221 des régions concernées par notre propos (cf. corpus C2).

Fig. 1.38 - Cartographie des occurrences de petits castra et sites fortifiés de hauteur.

Fig. 1.38 - Cartographie des occurrences de petits castra et sites fortifiés de hauteur.

carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022

  • 222 Restent quatre chefs-lieux (ou ex–) de cité où l’on ne connaît pas de castrum de l’Antiquité tardiv (...)

129Il reste possible que certains parmi eux ne soient pas de caractère purement civil – résidences aristocratiques fortifiées – et aient pu recevoir des cantonnements de troupes : il nous faudra donc les examiner en détail (cf. corpus C2). Il apparaît que les données textuelles opèrent en la matière un effet de source assez marqué, privilégiant les territoires des cités de Tours et Clermont-Ferrand, avec respectivement les écrits de Grégoire de Tours et de Sidoine Apollinaire. Plusieurs territoires de cités étant ainsi en contrepartie très vraisemblablement sous-documentés, le bilan reste quand même significatif : outre les castra de chefs-lieux, ici exclus (cf. supra, et corpus annexe C2ann), au nombre de 15, dont quelques-uns restent hypothétiques ou du moins mal connus222, on recense quand même 62 autres castra, dont toutefois quelques-uns seulement probables ou douteux. Ils se répartissent de manière assez homogène dans toutes des cités concernées par notre enquête, la géomorphologie favorisant cependant sans doute les territoires de moyenne montagne ou de bords de grands axes fluviaux (Fig. 1.38).

  • 223 Voir toutefois dans la vallée de la Cure (Yonne), dont la grotte des Fées à Arcy-sur-Cure, non loin (...)

130Et peut-être aurait-on pu aussi mentionner ici, en parallèle, comme éventuel signe d’acculturation “gemanique”, les occupations de grottes (cf. Gagnière et Granier 1963 ; 1965 ; Raynaud 2001), si ce n’est que les régions – essentiellement de plaine et plateaux – concernées ici sont évidemment peu propices à la présence en nombre de ce type d’établissement223 : ces occupations en grotte, déjà attestées par exemple dans le Centre-Est dès le Haut-Empire, sont cependant plus nombreuses dans l’Antiquité tardive.

Haut de page

Bibliographie

À l’Aube… 1981

À l’Aube de la France. La Gaule de Constantin à Childéric, Catalogue d’Exposition (Römische-Germanische Zentralmuseum Mayence, 29 oct. 1980 - 4 janv. 1981 et Musée du Luxembourg, Paris, 26 fév. - 3 mai 1981), MCC/éd. RMN, Paris, 254 p.

Abbatepaolo 2004

Abbatepaolo M. - Rassegna generale di fonti e studi sui diptycha eburnea della tarda antichità, Bollettino di Studi Latini, 34 : 169-209.

Abert 2005

Abert F. - Les Hauts-de-Seine. 92, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 91 p.

Abert 2006

Abert F. - L’époque mérovingienne dans le Val d’Oise, in : M. Wabont, F. Abert et D. Vermeersch - Le Val-d’Oise. 95, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris : 117-126.

Achard-Corompt et Kasprzyk 2016

Achard-Corompt N. et Kasprzyk M. (dir.) - L’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule, II. Sépultures, nécropoles et pratiques funéraires en Gaule de l’Est - Actualité de la recherche, Actes du Coll. ATEG (Châlons-en-Champagne, 16-17 sept. 2010), 41e Suppl. à le Rev. Arch. de l’Est, Dijon, 510 p.

Actes… 1988

Actes des VIIIe Journées Internationales d’Archéologie Mérovingienne (Soissons, 19-22 juin 1986), Rev. Arch. de Picardie, 3-4, 160 p.

Adrian 2006

Adrian Y.-M. - Céramiques et verreries des ive et ve s. dans la basse vallée de la Seine. Les exemples de Rouen, Lillebonne, Caudebec-lès-Elbeuf, Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime), Pîtres et Poses (Eure), in : Van Ossel 2006 : 331-389.

Adrian 2018

Adrian Y.-M. - L’occupation au Bas-Empire entre Sedine et Eure : apports de deux fouilles de Val-de-Reuil “Chemin aux Errants” (Eure), poster présenté au Colloque “L’Antiquité tardive dans le centre et le centre-ouest de la Gaule (iiie-viie siècles)”, ATEG (Tours, 6-8 déc.), non publié in : Actes.

AE

L’Année Épigraphique

AGER 2010

Ager B. - Les objets wisigothiques et danubiens de la collection Philippe Delamain, provenant du cimetière d’Herpes (Charente) et d’ailleurs en France, in : Bourgeois 2010a : 189-192.

Ahrens 1966

Ahrens, C. - Vorgeschichte des Kreises Pinneberg und der Insel Helgoland, Vor-und Frühgeschichtliche Denkmäler und Funde in Schleswig-Holstein, Bd VII, K. Wachholtz, Neumünster.

Aillagon 2008

Aillagon J.-J. (dir.) - Rome et les Barbares. La naissance d’un nouveau monde, Catalogue d’Exposition, Palazzo Grassi/École Franç. de Rome, Kunst- und Austellungshalle des Bundesrepublik Deutschland, Skira, Venise, 694 p.

Albert et Fauduet 1976

Albert R. et Fauduet I. Les fibules d’Argentomagus, Rev. Arch. du Centre de la France, XV, 1-2 : 43-74.

Alduc-Lebagousse 1993

Alduc-Le Bagousse, A. (dir.) - Inhumations de prestige ou prestige de l’inhumation ?, Publication du CRAHM, Caen.

Alduc-Lebagousse et Buchet 1990

Alduc-Lebagousse A. et Buchet L. - La présence d’étrangers dans la plaine de Caen (ive et ve siècles), in : Marin 1990 : 109-113.

Alduc-Lebagousse et Paillard 1999

Alduc-Lebagousse A. et Paillard D. - Présence militaire et influences germaniques en Normandie à la fin du ive s. et les témoins familiaux à Lisieux (Calvados, France), in : J. Tejaral, Ch. Pilet et M. Kazanski (dir.) - L’Occident romain et l’Europe Centrale à l’époque des grandes migrations, Actes du Coll. (Brno, 1999). Institut d’Arch. de l’Académie des Sciences de la République tchèque, Prague : 25-34.

Alénus-Lecerf 1985

Alénus-Lecerf J. - Le cimetière de Vieuxville. Bilan des fouilles 1980-1984, Archaeologia Belgica, I, 1 : 121-139.

Alexandra et Gilbert 2009

Alexandra A. et Gilbert F. - Légionnaires, auxiliaires et fédérés sous le Bas-Empire romain, Coll. Histoire Vivante, Errance/Actes Sud, Paris/Arles, 112 p.

Allason-Jones 1996

Allason-Jones L. - Roman Jet in the Yorkshire Museum, Yorkshire Museum, Mus. Gardens, York, 55 p.

Alonso 2006

Alonso É. - Les -médaillons en bois de cerf de l’est et du centre-est de la Gaule romaine : étude d’après l’ensemble d’Alésia, Rev. Arch. de l’Est, 55 (177) : 197-223.

Amandry et Gautier 1985

Amandry M. et Gautier G. - Le trésor de Bazarnes, in : Trésors Monétaires, VII, Bibliothèque Nationale, Paris : 105-121, Pl. XXIII-XXVII.

Amandry, Dhenin et Theureau 1983

Amandry M., Dhenin M. et Theureau Ch. - Trois monnaies du Haut Moyen Âge des fouilles urbaines de Tours, Bull. de la Soc. Franç. de Numismatique, 38, 8 : 384-387.

Amoroso 2013

Amoroso H. (dir.), Du festin à la poubelle ? À propos de quelques fosses énigmatiques du palais de Derrière la Tour à Avenches, Bull. de l’Association Pro Aventico, 55 : 85-208.

Anonyme 1981

Anonyme - Délires beaucerons, Public. du Groupe de Recherches Spéléologiques d’Eure-et-Loir, 1, 104 p.

Antonini 2002

Antonini A. - Sion, Sous-le-Scex (VS) I, Ein spätantik-frühmittelalterlicher Bestattungsplatz: Gräber und Bauten, Cah. d’Arch. Romande, 89, Lausanne, 336 p.

Arbogast et al. 2002

Arbogast R. M., Clavel B., Lepetz S., Méniel P. et Yvinec J. H. - Archéologie du cheval. Des origines à la période moderne en France, Coll. des Hespérides, Errance, Paris, 2002, 128 p.

Arce 2020

Arce J. - Le thesaurus des Wisigoths, in : Wisigoths. Rois de Toulouse, Catalogue d’Exposition (Musée Saint-Raymond, Toulouse, 27 fév. - 27 déc. 2020), Musée Saint-Raymond, Toulouse : 229-234.

Arce 2022

Arce J. - Insignia Dominationis: Símbolos de poder y rango del emperador romano en la Antigüedad tardía, Marcial Pons, Ed. de Historia, Madrid, 176 p.

Archéologie… 1995

Archéologie toulousaine. Antiquité et haut Moyen Âge. Découvertes récentes (1988-1995), Calal. d’Exposition, Musée Saint-Raymond, Toulouse.

Ardouin 2001

Ardouin S. - Le haut Moyen Âge dans le Val-de-Marne, in : Naudet F. et Laboratoire départemental d’archéologie 94 - Val-de-Marne. 94, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris : 72-76.

Artefacts

Encyclopédie collaborative en ligne des objets archéologiques, Université Lumière, Lyon, en ligne : http://artefacts.mom.fr

Aubin 1984a

Aubin G. - Corpus des trésors monétaires antiques de la France, III - Pays de la Loire, Soc. Franç. de Numismatique, Paris, 141 p.

Aubin 1984b

Aubin G. - L’or romain dans l’ouest de la Gaule : circulation et stagnation, Rev. Arch. de l’Ouest, 1 : 89-119.

Aubin 2007

Aubin G.- Les trésors (monétaires) antiques : le mot, les choses et les chercheurs, in : Baratte F., Joly M. et Béal J.-Cl. (dir.) - Autour du trésor de Mâcon. Luxe et quotidien en Gaule romaine, Institut de recherche du Val de Saône-Mâconnais, Mâcon : 49-73.

Aubin et al. 2014

Aubin G., Monteil M., Éloy-Épally et Le Gaillard L. - Sanctuaires et pratiques religieuses du iiie au ve s. apr. J.-C. dans l’ouest de la province de Lyonnaise et de ses marges, in : W. Van Andringa (dir.) - La fin des dieux. Les lieux de culte du polythéisme dans la pratique religieuse du iiie au ve s. apr. J.-C. (Gaules et provinces occidentales), Gallia, 71.1 : 219-248.

Aubin, Le Roux et Marcigny 2018

Aubin G., Le Roux Ch.-T. et Marcigny C. (dir.) - Sur le terrain avec les archéologues. 30 ans de découvertes dans l’Ouest de la France, Presses Univ. de Rennes, Rennes, 297 p.

Aubourg, Josset et Ruffier 1994

Aubourg V., Josset D. et Ruffier O. - Blois (Loir-et-Cher). 1, Place du Château (Maison de la Magie), Rapport d’opération, Ministère de la Culture et de la Francophonie, DRAC/SRA, 2 vol. : vol. 1 (Texte), 258 p. ; vol. 2 (Planches), 130 Fig. (consultable au SRA CVL).

Audebert 2015

Audebert A. - Apport du mobilier non céramique à l’étude des troubles du iiie s. dans le nord de la Gaule. L’exemple du Pôle d’activités du Griffon à Barenton-Bugny et Laon (Aisne, France), in : St. Raux, I. Bertrand et M. Feugère (dir.) - Actualité de la recherche sur les mobiliers non céramiques de l’Antiquité et du haut Moyen Âge, Actes de la Table Ronde européenne Instrumentum (Lyon, 18-20 oct. 2012), Monogr. Instrumentum, 51, M. Mergoil, Montagnac : 95-125.

Aymard 1951

Aymard A. - Les chasses romaines, des origines à la fin du siècle des Antonins, De Boccard, Paris, 610 p.

Babut 1912

Babut E.-Ch. - Saint Martin de Tours, Paris.

Bachrach 1967

Bachrach B. S. - The Alans in Gaul, Traditio, XXIII : 476-489.

Bailliot 2019

Bailliot M. - Les dépôts monétaires en Gaule du ier au ive siècle et leur signification, Mém. de DEA, Univ. de Paris I-Panthéon-Sorbonne (consultable à l’Univ.).

Bailly 1980

Bailly P. - Bourges : rue des Trois Maillets, Rapport de fouilles, s. l., 8 p. (consultable au SRA CVL).

Bailly 1981

Bailly P. - Fouilles de sauvetage sur le chantier du Musée de l’œuvre de la Cathédrale de Bourges, Cahiers d’Arch. et d’Hist. du Berry, 66 (sept.) : 45-55.

Bailly 1983

Bailly P. - Recherches archéologiques à Bourges 1980-1982, Catal. d’Exposition, Château d’Eau, Bourges.

Bailly 1984

Bailly P. - À propos d’une mention de “patrice” dans une sépulture du ve siècle à Bourges, in : Actes du XLIIIe Congrès de la Fédération des Sociétés Savantes du Centre (Guéret, 6-8 mai 1983), Études Creusoises, 5 : 39-43.

Balace et De Poorter 2010

Balace S. et De Poorter A. (dir.) - Entre Paradis et Enfer : mourir au Moyen Âge, 600-1600, Fonds Mercator, Musées royaux d’art et d’histoire, Bruxelles, 287 p.

Barat 1993

Barat Y. - Les céramiques “rugueuses” ou “granuleuses” du Bas-Empire en Île-de-France, in : Trésors de terre. Céramiques et potiers dans l’Île-de-France gallo-romaine, Catalogue d’Exposition, Département des Yvelines, Versailles : 171-177.

Barat 2007

Barat Y. - Les Yvelines. 78, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 429 p.

Barat et Samzun 2008

Barat Y. et Samzun A. - Découverte d’un établissement germanique du Bas-Empire (ive s.) aux Essarts-le-Roi (Yvelines), Rev. Arch. d’Île-de-France, 1 : 215-226.

Barat, Séguier et Van Ossel 2011

Barat Y., Séguier J.-M. et Van Ossel P. - Les importations lointaines de céramiques au Bas-Empire en Île-de-France, in : Van Ossel 2011a : 195-214.

Barat, Soulat et Gauduchon 2009

Barat Y., Soulat J. et Gauduchon S. - La présence d’un établissement germanique au début du ve siècle à Flins-sur-Seine (Yvelines) ?, Antiquités Nationales, 40 : 183-192.

Baratin 1977

Baratin J.-F. - Les Ponts d’Orléans d’après la documentation archéologique, in : Les Ponts d’Orléans, Catalogue d’Exposition (Musée d’Orléans, 14 avril au 30 mai 1977), Orléans : 21-22.

Baratte 2009

Baratte Fr. - La chasse dans l’iconographie des sarcophages. Signe social ou valeur funéraire ?, in : J. Trinquier et Ch. Vendries (dir.) - Chasses antiques. Pratiques et représentations dans le monde gréco-romain (iiie s. av. - ive s. apr. J.-C.), Presses Univ. de Rennes, Rennes : 53-64.

Barbares… 2005

Barbares : Grandes invasions ou grandes migrations ?, in : Histoire et images médiévales, Thématique 03, L’Astrolabe, Apt.

Barral 1989

X. Barral i Altet - Saint-Paulien-Le Puy, in : Prévot et Barral 1989 : 87-91.

Barrand Emam 2012

Barrand Emam H. – Le pratiques funéraires liées à la crémation dans les ensembles funéraires des capitales de cité au Haut Empire en Gaule Belgique : Metz-Divorurum, Bavay-Bagacum, Thérouanne-Tervanna, Thèse de Doctorat (Archéologie), Univ. Lumière - Lyon 2, vol. 1 : Texte, 771 p ; en ligne : http://theses.univ-lyon2.fr/documents/lyon2/2012/barrand_h/pdfAmont/barrand_h_these_vol1.pdf

Barrière-Flavy 1892

Barrière-Flavy Cl. - Étude sur les sépultures barbares du midi et de l’ouest de la France, Industrie wisigothique, Toulouse/Paris.

Barthélemy 2021

Bathélemy D. - Le site de Blanda à Sologny (71). Un site de hauteur tardoantique dans le Mâconnais, communication à la Journée d’actualité 2021 de l’Association ATEG (MSH, Dijon, 25 juin 2021).

Bastien 1980

Bastien P. - The Inatinum mint, American Numismatic Soc., Museum Notes, 25 : 77-85, Pl. 9-10.

Bayard 1993

Bayard D. - La céramique dans le nord de la Gaule à la fin de l’Antiquité : présentation générale, in : Piton 1993 : 107-128.

Bayard et Fourdrin 2019

Bayard D. et Fourdrin J.-P. (dir.) - Villes et fortifications de l’Antiquité tardive dans le nord de la Gaule, Actes du Coll. (Univ. de Lille III, Villeneuve-d’Ascq, 25-27 mars 2015), Rev. du Nord, hors sér., collection Art et Arch., 26, Université de Lille, Lille, 452 p.

Bazin 2013

Bazin B. - Le complexe monumental suburbain et l’ensemble funéraire de Saint-Martin- au-Val (Chartres, Eure-et-Loir). État de la recherche (2006-2011), Gallia, 70-2 : 91-195.

Bazin, Hérouin et Joly 2014

Bazin B., Hérouin St. et Joly D. - Démantellement et abandon précoce d’un grand sanctuaire à Chartres/Autricum, in : Van Andringa 2014 : 13-24.

Béal 1996

Béal J.-C. (dir.) - La tabletterie gallo-romaine et médiévale. Une histoire d’os, Catalogue d’Art et d’Hist. du Musée Carnavalet, Musées de la Ville de Paris, Paris Musées, Paris, 123 p.

Béal 2001

Béal J.-C. - L’exploitation du bois de cerf, de la corne et de l’os, in : É. Faure-Boucharlat (dir.) - Vivre à la campagne au Moyen Âge. L’habitat rural du ve au xiie s. (Bresse, Lyonnais, Dauphiné) d’après les données archéologiques, Doc. d’Arch. en Rhône-Alpes et en Auvergne, 21, Assoc. Lyonnaise pour la Promotion de l’Arch. en Rhône-Alpes, Lyon : 166-170.

Beaujard 1992

Beaujard B. - Sens, in : PICARD et al. 1992 : 19-32.

Beaujard et Huvelin 1980

Beaujard B. et Huvelin H. - Le trésor de Rouen et l’occupation de la Gaule par Carausius, in : Histoire et Numismatique en Haute-Normandie, Cahier des Annales de Normandie, 12A, Caen : 63-79.

Bedon 2001

Bedon R. - Atlas des villes, bourgs, villages de France au passé romain, Union Latine, Picard, Paris, 351 p.

Belaev 1929

Belaev N. - Fibula v Vizantii [la fibule de Byzance], Seminarium Kondakovianum, 3, Prague.

Belmonte 2021

Belmonte G. - Comment interpréter les dépôts d’armes dans les nécropoles de la Gaule du Nord-Est (c. 350-c. 450 p.C.) ? L’apport des sites de Vermand (02), Marteville (02) et Marenla (62), communication à la Journée d’actualité 2021 de l’Association ATEG (MSH, Dijon, 25 juin 2021).

Belot, Jacques et Tuffreau-Libre 1986

Belot, E., Jacques, A., Tuffreau-Libre, M. - Les fouilles de la rue Baudimont à Arras en 1986, Revue du Nord, LXVIII, n° 268 : 75-99.

Bertrand 2008a

Bertrand I. (dir.) - Le travail de l’os, du bois de cerf et de la corne à l’époque romaine : un artisanat en marge ?, Actes de la Table Ronde Instrumentum (Chauvigny, 8-9 déc. 2005), Monogr. Instrumentum, 34, Ass. Public. Chauvinoises/M. Mergoil, Montagnac, 342 p.

Bertrand 2008b

Bertrand I. - Le travail de l’os et du bois de cerf à l’époque romaine : bilan et perspectives de la recherche sur un artisanat “mineur”, in : Bertrand 2008a : 3-13.

Bertrand et Robin 2019

Bertrand I. et Robin K. - Quel statut pour les derniers occupants de la villa romaine du Moulin de chez Bret à Jonzac (Charente-Maritime, France) ?, in : Ballet P., Lemaître S. et Bertrand I. (dir.) - De la Gaule à l’Orient méditerranéen. Fonctions et statuts des mobiliers archéologiques dans leur contexte, Actes du Coll. international (Poitiers, 27-29 oct. 2014), IFAO/PUR, Rennes : 333-343.

Besnier 1926

Besnier M. - Découverte d’un trésor d’argenterie près de Glasgow, CR de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres : 49-50.

Besson 2010

Besson C. - Influences ou diversité dans la bijouterie romaine d’Augustodunum et de Lugdunum, in : P. Chardron-Picault (dir.) - Aspects de l’Artisanat en milieu urbain : Gaule et Occident romain, Actes du Coll. Internat. (Autun, 20-22 sept. 2007), 28e Suppl. à la Rev. Arch. de l’Est, Dijon, 2010 : 323-336.

Bianchi 2016

Bianchi E. A. - I Bagaudi alla presa di Autun (270 AD). Vecchie questioni, nuove conferme, Classica et Christiana, 11 : 9-41.

Biarne 1987

Biarne J. - Le Mans (annexe : Jublains), in : Piétri et Biarne 1987 : 41-56.

Bienaimé 1993

Bienaimé J. - Le trésor de Pouan, Imp. COVAM, Sainte-Savine.

Bierbrauer 2019

Bierbrauer V. - Les Wisigoths dans le royaume franc, in : Vallet, Kazanski et Périn 1997 : 167-200.

Bigeard 1996

Bigeard H. - La Nièvre. 58, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 300 p.

Billoin et Cramatte 2017

Billoin D. et Cramatte C. - Le castrum de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge de Mandeure et l’établissement fortifié de hauteur de Château-Julien (Doubs), in : M. Kasprzyk et M. Monteil (dir.) - Agglomérations, vici et castra du Nord de la Gaule entre Antiquité tardive et début du haut Moyen Âge, Gallia, 74.1, CNRS éd., Paris : 273-287.

Billoin et Gandel 2021

Billoin D. et Gandel Ph. - Les sites de hauteur de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen Âge dans le département du Jura : lieux de puissance, lieux de pouvoirs, in : Fort et al. 2021a : 237-252.

Binet 2012

Binet É. - Somme (Picardie). Amiens « Îlot de la Boucherie » 2006-2007, Rapport Final d’Opération, Inrap, vol. 4, 528 p. (p. 1656-2183) (consultable au SRA HdF).

Bishop et Coulston 1993

Bishop M. C. et Coulston J. C. N. - Roman Military Equipment. Londres.

Blaizot 2018

Blaizot F. - Tradition and innovation. Burials during late antiquity in eastern central Gaul, in : Nenna M.-D., Huber S. et Van Andinga W. (dir.) - Constituer la tombe, honorer le défunt en Méditerranée antique, Études Alexandrines, 46, Centre d’Études Alexandrines, Alexandrie : 487-542.

Blaizot et al. 2008

Blaizot F., Raux St., Bonnet Ch., Henry É., Forest V., Écard Ph., Jorda Ch. et Macabéo Gh. - L’ensemble funéraire rural de Malbosc (Montpellier, Hérault) : pratiques funéraires de l’Antiquité tardive, Rev. Arch. de Narbonnaise, 41 : 53-99.

Blanchard-Lemée 1982

Blanchard-Lemée M. - Mosaïques tardives et survie des villas en Gaule moyenne à l’époque mérovingienne, in : Mosaïque, Recueil d’hommages à Henri Stern, Paris : 75-80.

Blanchard-Lemée 1991

Blanchard-Lemée M. - Recueil général des mosaïques de la Gaule. II-Lyonnaise-4, Xe Suppl. à Gallia, CNRS, Paris, 149 p., LXVI Pls h. t.

Blanchet 1900

Blanchet A. - Les trésors de monnaies romaines et les invasions germaniques, E. Leroux, Paris, IX-332 p.

Blanchet 1936

Blanchet A. - Les rapports entre les dépôts monétaires et les événements militaires, politiques et économiques, Rev. Numismatique, XXXIX : 1-70 et 205-269.

Blanchet 2020

Blanchet G. - L’étude des monnayages d’argent des ve-vie siècles découverts en Gaule : une démarche interdisciplinaire pour de nouvelles hypothèses, Bull. de la Soc. Franç. de Numismatique, 75 (9) : 352-360.

Blanchet 2021

Blanchet G. - Expérimentations autour de la fabrication d’argentei pseudo-impériaux (ve-vie siècles après J.-C.), Les Échos du Craham, 11, 6 p., en ligne (19/12/21) : https://craham.hypotheses.org/3371

Bland 2019

Bland R. F. - Changing patterns of hoards of precious metal coins in the Late Empire, Antiquité Tardive, 5, 29-55.

Blaszkiewicz 1988

Blaszkiewicz P. - Réactualisation de la Black-Burnished Ware 1 et son implication sur les courants commerciaux transmanche au Bas-Empire, SFECAG, Actes du Congrès d’Orange, Marseille : 209-214.

Blaszkiewicz et Jigan 1994

Blaszkiewicz P. - La céramique du Bas-Empire en Normandie, in : Tuffreau-Libre et Jacques 1994 : 127-139.

Blondiaux 1989

Blondiaux J. - Évolution d’une population d’immigrés en Gaule du Nord de la fin du ive siècle à la fin du viie siècle : Vron (Somme), in : Actes des 4es Journées d’Anthropologie, Dossiers et Documents Archéologiques, 13, CNRS, Paris : 57-71.

Blondiaux 1993

Blondiaux J. - La présence germanique en Gaule du Nord. La preuve anthropologique ? À propos de la nécropole de Vron (Somme) et de Neuville-sur-Escaut (Nord), Studien zur Sachsenforschungen, 8 : 13-20.

Blondiaux 2012

Blondiaux J. - Rapport anthropologique et paléopathologique, in : Binet É. - Somme (Picardie). Amiens « Îlot de la Boucherie » 2006-2007, Rapport Final d’Opération, Inrap, vol. 3 (5 parties) : 1514-1613 (consultable au SRA HdF).

Böhme 1974

Böhme H. W. - Germanische Grabfunde des 4. bis 5. Jahrhunderts zwischen unterer Elbe und Loire. Studien zur Chronologie und Bevölkerungsgeschichte, Müncher Beiträge zur Vor- und Frühgeschichte, 19, 2 vol., H. Beck, Munich, XII + 384 p.

Böhme 1978

Böhme H.W. - Tombes germaniques des ive et ve siècles en Gaule du Nord. Chronologie, distribution, interprétation, in : Fleury et Périn 1978 : 21-38.

Böhme 1981

Böhme H. W. - (notice) 223. Mobilier d’une tombe masculine, in : À l’Aube… 1981 : 141-142.

Böhme 1986

Böhme H. W. - Bemerkungen zum spätrömischen Militarstil, in : Zum Problem der Deutung frühmittelalterlicher Bildinhalte, Akten des I. Internat. Kolloquiums (Marburg a. d. Lahn, 15-19 fév. 1983), Singmaringen : 25-50.

Böhme 2007

Böhme H. W. - Observations sur les fibules germaniques du ive et du ve siècle découvertes à Vron (Somme), in : La nécropole mérovingienne de Saint-Sauveur (Somme), Rev. Arch. de Picardie, 1-2 : 5-30.

Böhme 2020

Böhme H. W. - Die spätantiken Gürtel mit Kerbschnittverzierten Metallbeschlägen, Studien zu Militärgürteln des 4.-5. Jahrhunderts, Römisch-Germanisches Zentralmuseum, Mayence, 250 p.

Böhner 1963

Böhner K. - Zur historischen Interpretation der sogennannten Laetengräber, Jahrbuch der Römische-Germanische Zentralmuseum Mainz, 10 : 139-167.

Böhner 1981

Böhner K. - Childerich von Tournai (Childerichgrab), in : Reallexikon der germanischen Altertumskunde, De Gruyter, Berlin/New York, Bd. 2, 4 : 440-460.

Boissavit-Camus 1998

Boissavit-Camus B. - Poitiers, in : L. Maurin et al. - Province ecclésiastique de Bordeaux (Aquitania Secunda), in : N. Gauthier et J.-Ch. Picard (dir.) - Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du viiie siècle, De Boccard, Paris, vol. X : 65-92.

Boissavit-Camus 2001

Boissavit-Camus B. - Le quartier épiscopal de Poitiers : essai de topographie historique d’un quartier urbain (ive-xiie siècle), Thèse de Doctorat, Université François-Rabelais, Tours (consultable à l’Univ.).

Boissavit-Camus, Fabioux et Le Masne 1992

Boissavit-Camus B., Fabioux M. et Le Masne de Clermont N. - Poitiers (Vienne) - Lemonum, Limonum, civitas Pictavorum, in : Villes et agglomérations urbaines antiques du Sud-Ouest de la Gaule. Histoire et archéologie, Actes du 2e Coll. Aquitania (Bordeaux, 13-15 sept. 1990), 6e Suppl. à Aquitania, Bordeaux : 129-133.

Bonifay et Raynaud 2007

Bonifay M. et Raynaud C. - Échanges et consommation, in : M. Heijmans et J. Guyon (dir.) - Antiquité tardive, haut Moyen Âge et premiers temps chrétiens en Gaule méridionale. Seconde partie : monde rural, échanges et consommation, Gallia, 64 : 93-161 (et bibliographie commune, p. 169-189).

Bonnaud 1981

Bonnaud P. - Terres et languages. Peuples et régions, 2 vol., Clermont-Ferrand.

Borius 1970

Borius R. - Les Alains en Orléanais au ve siècle, in : Actes du 93e Congrès National des Sociétés Savantes (Tours, 1968), Section arch., Biblioth. Nationale, Paris : 313-319.

Borkovskij 1947

Borkovskij A. V. - Les révoltes des Bagaudes en Gaule et en Espagne au iiie-ve siècles [en russe], Učenye Zapiski Jaroslavskogo Gosudarsvennogo Pedagogičeskogo Instituta (Iaroslav), X : 3-12.

Bosse 1889/90

Bosse L. (abbé) - Géographie locale à l’occasion du Propempticon ad Libellum de St Sidoine Apollinaire, Mende, 117 p.

Bost 2020

Bost J.-P. - Comment ont disparu les villas gallo- romaines d’Aquitaine (ve-vie siècles), in : Villae romanas. Investigação e inovação, Cascais (Portugal) : 31-44.

Bost, Lintz et Perrier 1981

Bost J.-P., Lintz G. et Perrier J. - Les monnaies d’or antiques du Limousin, Bull. de la Soc. Arch. et Hist. du Limousin, 108 : 8-39.

Bouchaud 1951

Bouchaud L. - Découverte de vestiges gallo-romains, rue de la Marne, Bull. de la Soc. Arch. de Nantes et de la Loire-Inférieure, 90 : 36-43.

Boudartchouk 1999a

Boudartchouk J.-L. - Un exemple de castellum auvergnat : le site de hauteur de Chastel-sur-Murat (Cantal), in : B. Fizellier-Sauget (dir.) - L’Auvergne de Sidoine Apollinaire à Grégoire de Tours - Histoire et Archéologie, Actes des XIIIe Journ. Internat. d’Arch. Mérovingienne (Clermont-Ferrand, 36 oct. 1991), Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Univ. de Clermont-Ferrand II, Public. de l’Institut d’Études du Massif Central, fasc. XIV, Clermont-Ferrand : 83-107.

Boudartchouk 1999b

Boudartchouk J.-L. – Premier bilan sur la céramique de la fin de l’Amtiquyité et du début du Haut Moyen Âge du ruiniforme de Montpellier-le-Vieux. La Roque-Sainte-Marguerite (Fouilles J. Pujol, 19I95, 1996, 1997), Vivre en Rouergue, Cahiers d’Arch. Aveyronnaise, 13 : 111-120.

Boudartchouk 2008

Boudartchouk J.-L. - La frontière et les limites de l’Empire romain tardif. En mots et en images, à travers la Notitia Cignitatum (ca. 400-430), Archéopages, 21 : 48-55.

Boudartchouk 2012

Boudartchouk J.-L. - Processus politiques de de romanisation dans l’entité gothe des Gaules, le regnum tolosanum (413-508), Archéopages - Archéologie et société, h.-s. 3 : 158-165.

Boudartchouk et al. 2012

Boudartchouk J.-L., Hernandez J., Paya D. et Scuiller Ch. - L’archéologie préventive à la (re)découverte du peuple goth en Gaule du sud, in : Nouveaux champs de la recherche archéologique, Archéopages, h.-s., 3 : 164-169.

Boudartchouk et Cabau 2019

Boudartchouk J.-L. et Cabau P. - La question agraire liée à l’installation des Goths en Gaule du sud et l’approche marxiste de la transition Antiquité-Moyen Âge, in : Les archéologues face à l’économie (Dossier), Archéopages, h.-s., 5 : 34-44.

Boudartchouk, Arramond et Grimbert 2006

Boudartchouk, J.-L., Arramond, J.-C., Grimbert, L. - Une sépulture de relégation découverte dans un fossé sur le site de l’îlot Castelbou (Toulouse, 1991) : un guerrier vandale inhumé à la hâte ?, in : Delestre, Kazanski et Périn 2006 : 123-133.

Bouet 2015

Bouet A. - La Gaule Aquitaine, Picard, Paris, 168 p.

Bouquillon et Tuffreau-Libre 1995

Bouquillon A. et Tuffreau-Libre M. - La céramique modelée de l’Antiquité tardive dans le Nord de la France : caractéristique et diffusion, in : Vendrell-Saz M. et al. (dir.) - Estudio sobre ceramica antiqua, Proceedins of the European Meeting on Ancient Ceramic (Barcelone, 1993), Univ. de Barcelone : 53-59.

Bouquillon, Tuffreau-Libre et Leclaire 1994

Bouquillon A., Tuffreau-Libre M. et Leclaire A. - La poterie non tournée du Bas-Empire dans le nord de la France, analyse des pâtes, in : Tuffreau-Libre et Jacques 1994 : 225-237.

Bourgeois 1984

Bourgeois L. 1- Les nécropoles gallo-romaines en Île-de-France : un état de la recherche, in : Gallo-Romains en Île-de-France, Catalogue d’Exposition, Association des Conservateurs des Musées d’Île-de-France. s.l. : 290-312.

Bourgeois 2010a

Bourgeois L. (dir.) - Wisigoths et Francs autour de la bataille de Vouillé (507). Recherches récentes sur le Haut Moyen Âge dans le Centre-Ouest de la France, Actes des XXVIIIe Journées Internat. d’Arch. Mérovingienne (Vouillé/Poitiers, 28-30 sept. 2007), Mém. de l’AFAM, 22, Saint-Germain-en-Laye.

Bourgeois 2010b

Bourgeois L. -Vingt ans de recherches sur le haut Moyen Âge dans le Centre-Ouest de la France : un bilan bibliographique (1989-2008), in : Bourgeois 2010a : 57-82.

Bourgeois et Dierkens 2017

Bourgeois L. et Dierkens A. - Manger son cheval ? Hippophagie et découpe des équidés dans les sources écrites médiévales des viiie-xiiie siècles, in : Lorans 2017 : 389-413.

Bousquet 1971

Bousquet J. - Informations archéologiques. Circonscription de Bretagne. Gallia, 29, 2 : 235-247.

Boussard 1948

Boussard J. - Étude sur la ville de Tours du ier au ive siècle, Rev. des Études Anciennes, 50, 3-4 : 313- 329.

Bouton 1962

Bouton A. - Le Maine : histoire économique et sociale des origines au xive siècle, Monnoyer, Le Mans, 329 p. (rééd. 1975).

Bouvet 2001

Bouvet J.-Ph. (dir.) - La Sarthe. 72, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 519 p.

Bricault et Roy 2021

Bricault L. et Roy Ph. - Les Cultes de Mithra dans l’Empire romain, coll. Amphi, 7, Presses Univ. du Midi, Aix-en-Provence, 500 p.

Brisson, Hatt et Roualet 1969

Brisson A., Hatt J.-J. et Roualet P. - Les tombes gallo-romaines de Damery, Mém. de la Soc. d’Agriculture, Commerce, Sciences et Arts du Département de la Marne, LXXXIV : 39-56, XI Pl.

Brives 2008

Brives A.-L. - Sépultures et société en Aquitaine romaine : étude de la fonction du mobilier métallique et du petit mobilier à partir des ensembles funéraires (ier siècle avant J.-C./début du ive siècle après J.-C.), Thèse d’Histoire, langue et littérature anciennes, Univ. Michel de Montaigne Bordeaux III, vol. 1 : Synthèse, 467 p. ; vol. 2 : Catalogue, bibliographie, Annexes, 427 p., 28 cartes et 58 Pl. h. t. (consultable à l’Univ.).

Brodeur 2013

Brodeur J. - Un culte exotique en Gaule. L’exemple du temple de Mithra à Juliomagus - Angers, Archéopages, 36 (janvier) : 10-15, en ligne : http://archeopages.revues.org/204 [manque p. 10 = §§ 4-8 ds le pdf en ligne]

Brodeur 2014

Brodeur J. - Angers (Maine-et-Loire) : mithraeum, in : Aubin et al. 2014 : 239-240.

Brodeur et Mortreau 2018

Brodeur J. et Mortreau M. - Le mithraeum d’Angers, in : Aubin, Le Roux et Marcigny 2018 : 170-171.

Brogiolo 2008a

Brogiolo G. P. - Les formes de l’habitat dans les royaumes romano-barbares (ve-viie siècles), in : Aillagon 2008 : 448-450.

Brogiolo 2008b

Brogiolo G. P. – L’habitat rural en Italie et en Espagne : les fonds de cabanes, in : Aillagon 2008 : 462-463.

Broussous 1806

Broussous ** - Sur Trévidon, maison de campagne de Ferréol, préfet des Gaules au 5e siècle, Journ. Lozère, n° 226 (5 mai).

Brühl 1975

Brühl C. - Palatium und Civitas. Studien zur Profantopographie spätantiker Civitates von 3. bis zum 13. Jahrhundert, I, Gallien, Vienne.

Brulet 1989

Brulet R. - The continental Litus Saxonnicum, in : V. Maxwell (dir.) - The Saxon Shore, Exeter : 45-58.

Brulet 1990

Brulet R. - La Gaule septentrionale au Bas-Empire. Occupation du sol et défense du territoire dans l’arrière-pays du Limes aux ive et ve siècles, 11e Suppl. à Trierer Zeitschtift, Trèves, 434 p.

Brulet 1990/91

Brulet, R. (dir.) - Les fouilles du quartier Saint-Brice à Tournai. L’environnement funéraire de la sépulture de Childéric. 2 vol., Louvain-la-Neuve.

Brulet 1991

Brulet R. - Le Litus saxonicum continental, in : V.A. Maxfield et M.J. Dobson (dir.) - Roman Frontier Studies, 1989, Proceedings of the XVth Internat. Congress of Roman Frontier Studies (Canterbury, sept. 1989), Exeter : 155-169.

Brulet 1993

Brulet R. 1993 - Les dispositifs militaires du Bas-Empire en Gaule septentrionale, in : Vallet et Kazanski 1993 : 138-139.

Brulet 1995a

Brulet R. - La militarisation de la Gaule du Nord au Bas-Empire et les petites agglomérations urbaines de Famars et de Bavay, in : Thollard 1995 : 55-70.

Brulet 1995b

Brulet, R. - La sépulture du roi Childéric à Tournai et le site funéraire, in : Vallet et Kazanski 1995 : 309-326.

Brulet 1996

Brulet R., Les transformations du Bas-Empire, in : Reddé M. (dir.) - L’armée romaine en Gaule, Errance, Paris : 223-265.

Brulet 2004

Brulet R., Casernements et casernes en Gaule, in : Le Bohec Y. & Wolff C. (dir.) - L’armée romaine de Dioclétien à Valentinien Ier, Actes du Congrès (Lyon, 12-14 sept. 2002), Coll. du Centre d’études romaines et gallo-romaines, 26, Univ. Jean Moulin-Lyon, Lyon : 191-199.

Brulet 2006

Brulet R. - L’organisation territoriale de la défense de la Gaule pendant l’Antiquité tardive, in : Reddé et al. 2006 : 50-66.

Brulet 2013

Brulet R. - La nouvelle identité urbaine au ve siècle dans le Nord de la Gaule, in : J. Poblome (dir.) - Exempli Gratia, Sagalassos, Marc Waelkens and interdisciplinary archaeology, Leuven Univ. Press, Louvain :185-199.

Brulet 2017

Brulet R. - Les agglomérations de la Germanie Seconde aux ive et ve s. apr. J.-C., in : M. Kasprzyk et M. Monteil (dir.) - Agglomérations, vici et castra du Nord de la Gaule entre Antiquité tardive et haut Moyen Âge, Gallia, 74.1, CNRS éd., Paris : 119-146.

Brunet et Fort 2016

Brunet M. et Fort B. - Une série de couteaux du iiie s. ap. J.-C. à fourreau à décor zoomorphe ajouré, in : L’objet rare ou inédit dans les corpus de fouilles, Actes de la 4e Table Ronde “CORPUS - Métal et Instrumentum” (Toulouse, oct. 2013), éd. Mergoil, Toulouse : 53-65.

Buchet 1983

Buchet L. - Le phénomène des “grandes invasions”. Réalité ethnique ou échanges culturels : l’anthropologie au secours de l’histoire, in : Actes des Premières Journées anthropologiques de Valbonne (avril 1981), Notes et monographies techniques, 12, éd. CNRS, Valbonne/Paris, 139 p.

Buchet 1987

Buchet L. - Nécropoles du Bas-Empire et mérovingiennes de Basse-Normandie, in : C. Masset et H. Duday (dir.) - Anthropologie physique et archéologie. Méthodes d’étude des sépultures, Actes du Colloque (Toulouse, 4-6 novembre 1982). Paris, CNRS : 175-189.

Buchet et Pilet 1993

Buchet L. et Pilet Ch. - Peuplement de la Gaule du ier au viiie siècle. Orientations actuelles de la recherche, in : 39. Sachsensymposium (Caen), Studien zur Sachsenforschung, 8, 39, Hildensheim : 21-28.

Buchet et Pilet 1996

Buchet L et Pilet Ch. - Diversité du peuplement en Gaule du Nord-Ouest, in : L’identité des populations archéologiques, Actes des XVIe Rencontres Internat. d’Arch. et d’Hist. d’Antibes (19-21 oct. 1995), APDCA, Sophia-Antipolis : 141-166.

Buhot 1883

Buhot de Kersers A. - Histoire et statistique monumentale du département du Cher, t. II - Canton de Bourges, Pigelet & Tardy, Bourges, 375 p., 1 carte et 49 Pls.

Buhot, Marguerie et La Guère 1891

Buhot de Kersers A., Marguerie R. (de) et La Guère R. (de) - Tombe du cimetière des Capucins, Mém. de la Soc. des Antiquaires du Centre, XVIII, 51-63.

Bullinger 1969

Bullinger H. - Spätrömische Gurtelbeschläge. Typen, Herstellung, Trageweise und Datierung, Dissertationes Arch. Gandensis, XII, Bruges.

Busson 1986

Busson D. - Découverte rue de Lutèce, Archéologia, 217 (oct.) : 16-21.

Busson 1995

Busson D. - La basilique du Marché aux Fleurs, sa place dans la topographie et l’histoire du Bas-Empire à Paris, Cahiers de la Rotonde, 16 : 75-105, 4 plans.

Busson 1998

Busson D. - Paris. 75, Carte Archéologique de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 609 p.

Busson 2007

Busson D. - Lutèce monumentale du ier au ive siècle, in : R. Hanoune (dir.) - Les villes romaines du Nord de la Gaule, Actes du XXVe Coll. Internat. HALMA-IPEL UMR CNRS 8164, Rev. du Nord, h. sér., Coll. Art et Arch., 10, Lille : 257-269.

Cagnat et Chapot 1920

Cagnat R. et Chapot V. - Manuel d’archéologie romaine, Picard, Paris, t. II.

Callu 1969

Callu J.-P. - La politique monétaire des empereurs romains de 238 à 311, De Boccard, Paris, 562 p.

Callu 1979

Callu J.-P. - Cachettes monétaires multiples (iiie-ive s.), in : Studien zu Fundmünzen der Antike, I, Berlin : 5-16.

Callu 1981

Callu J.-P. - Inventaire des trésors de bronze constantiniens (313-348), Wetteren : 9-68.

Callu et Loriot 1990

Callu J.-P. et Loriot X. - L’or monnayé II. La dispersion des aurei en Gaule romaine sous l’Empire, Cahiers Ernest Babelon, 31, APDCA, Juan-les-Pins, 568 p., 10 cartes h. t.

Camby 2008

Camby Ch. - Limites politiques oubliées : Armorique et Bretagne - Critique de sources, Mém. de la Soc. Arch. et Hist. de Bretagne, LXXXVI : 89-105.

Camus 1984

Camus B. - La céramique funéraire en Poitou-Charentes du ve au viiie siècle : état des questions, in : Barral 1984 : 79-86.

Canny 2006

Canny D. - Bracelet en bronze et lampes en fer dans la nécropole du ive s. du Boullay-Mivoye (Eure-et-Loir, F), Instrumentum, 24 : 31-35.

Casasoprana 2013

Casasoprana C. - Changis-sur-Marne (Seine-et- Marne) - Carrière CEMEX. Premiers éléments de compréhension d’un établissement gallo-romain remarquable, in : Actes de la Journée archéologique d’Île-de-France 2012 (Cergy-Pontoise, 26 janv. 2013), SRA/DRAC Île-de-France : 41-50.

Cattelain, Cattelain et Nicolas 2014

Cattelain L., Cattelain P. et Nicolas N. (dir.) - Vestiges gallo-romains du sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse, Guide Arch. du Malgré-Tout, Catalogue d’Exposition, éd. du CEDARC, Treignes, 128 p.

Chabert 2011

Chabert S. - La question des campagnes arvernes à la fin de l’Antiquité : état des lieux et problématiques de recherche (chap. 8), in : F. Trément (dir.) – Les Arvernes et leurs voisins du Massif Central à l’époque romaine. Une archéologie du développement des territoires, Alliance Univ. d’Auvergne, Revue d’Auvergne, 600, Clermont-Ferrand, t. I : 325-358.

Chabert 2014

Chabert S. – Palmettes et rouelles : un plat en dérivée de sigillée paléochrétienne à Romagnat, in : Ph. Bet et B. Dousteyssier (dir.) - Éclats arvernes, fragments archéologiques (ier -ve s. ap. J.-C.), Clermont-Ferrand : 102-103, 1 Fig.

Chabert 2017a

Chabert S. - La céramique en territoire arverne et sur ses marges de l’Antiquité tardive au haut Moyen Âge (fin iiie-milieu viiie siècle). Approche chrono-typologique, économique et culturelle, Thèse de Doctorat, Univ. Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2016, 3 vol. : vol. 1 - Texte, 478 p. ; vol. 2 - Illustrations, 362 p. ; vol. 3 - Annexes, 267 p. (consultable à l’Univ.).

Chabert 2017b

Chabert S. - La céramique en territoire arverne durant l’Antiquité tardive (fin du iiie-vie s.). Chrono-typologie, économie et culture, in : SFECAG, Actes du Congrès de Narbonne (25-28 mai 2017), Marseille : 593-606.

Chabert 2019

Chabert S. - La céramique arverne durant l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge, Approche chrono-typologique, économique et culturelle, 71e Suppl. à la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours, 374 p.

Chadwick 1965

Chadwick N. K. - The Colonization of Britanny from Celtic Britain, Proceedings of the British Academy, LI : 257-270.

Chalvignac, Lémant et Périn 1972

Chalvignac J., Lémant J.-P. et Périn P. - Une nécropole du Bas-Empire à Omont (Ardennes), Bull. de la Soc. d’Arch., d’Hist. et de Paléontologie de Charleroi, LXV, 2 : 61-79.

Chambon 2012

Chambon L. - Les sépultures germaniques dans le Nord de la Gaule au Bas-Empire, Mém. de Master 2 Sciences de l’Antiquité, Univ. de Lille 3, 2 vol. (consultable à l’Univ.).

Chambon et al. 2022

Chambon M.-P., Crogiez-Pétrequin S., Ferdière A. et Janniard S. (dir.) - L’Antiquité tardive dans le centre et le centre-ouest de la Gaule (iiie-viie s.), Actes du Coll. internat. ATEG VI (Université de Tours, 6-8 déc. 2018), 81e Suppl. à la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours, 436 p.

Chameroy et Guihard 2020

Chameroy J. et Guihard P.-M. (dir.) - Argentum Romanorum sive Barbarorum. Tradition und Entwicklung im Gebrauch des Silbergeldes im römischen Westen (4.-6. Jh.)/Permanences et évolution des usages monétaires de l’argent du ive au vie siècle dans l’Occident romain, 2es Rencontres internat. de numismatique (Caen, 12-13 oct. 2017), Verlag des Röm.-Germanische Zentralmuseums Mainz, Tagung Bd. 41, Mayence, 276 p.

Chapelot 1980

Chapelot J. - Le fond de cabane dans l’habitat ouest-européen : état des questions, Arch. Médiévale, 10 : 5-57.

Chapelot 2015

Chapelot J. - La production céramique en Europe aux ve-xiie siècles. État et perspectives de recherche in : F. Thuillier et É. Louis (dir.) - Tourner autour du pot. Les ateliers de potiers médiévaux du ve au xiie siècle dans l’espace européen, Actes du Coll. international (Douai, 8-10 oct. 2010), Public. du CRAHAM, Presses Univ. de Caen, Caen : 659-715.

Chapman et Hamerow 2019

Chapman J. et Hamerow H. - Migrations and Invasions in Archaeological Explanations, British Arch. Reports, Internat. Ser. S664, Oxford.

Charpy 2016

Charpy J.-J. - Les nécropoles de l’Antiquité tardive dans la Marne d’après les archives et les collections, in : Achard-Corompt et Kasprzyk 2016 : 35-43.

Charrier 1984

Charrier J.-B. - Des origines aux abords de l’an mil, in : Histoire de Nevers, 1 - Des origines au début du xixe siècle, Horvath, Roanne.

Chastagnol 1964

Chastagnol A. - L’évolution de la société, de l’économie et de l’administration sous le Bas-Empire, Rev. des Études Latines, XLII : 159-165.

Chastagnol 1969

Chastagnol A. - Le Bas-Empire, coll. U2, Armand Colin, Paris, 320 p. (rééd. ; 3e éd., coll. Hist. Anc., 1991, 285 p.) [pagination donnée ici selon le rééd. de 1991].

Chastagnol 1976

Chastagnol A. - La fin du Monde antique. De Stilicon à Justinien (ve siècle et début vie). Recueil de textes présentés et traduits, Nouvelles Éd. Latines, Paris, 383 p.

Chastagnol 1982

Chastagnol A. - L’évolution politique, sociale et économique du monde romain, de Dioclétien à Julien. La mise en place du régime du Bas-Empire, SEDES, Paris, 394 p. (2e et 3e éd., CDU SEDES, Paris, 1986 et 1995).

Châtelet 2002

Châtelet M. - La céramique du haut Moyen Âge du sud de la vallée du Rhin supérieur (Alsace et Pays de Bade). Typologie, chronologie, technologie, économie et culture, M. Mergoil, Montagnac, 606 p.

Chaudriller 2012

Chaudriller S. - Les fonds de cabane en région Centre, in : Jesset S., Nissen-Jaubert A. (dir.) - PCR L’habitat rural du Moyen Âge en région Centre. Bilan 2012, Orléans/Tours : 15-58 (consultable au SRA CVL).

Chauvière, Goutas et Christensen 2018

Chauvière F.-X., Goutas N. et Christensen M. - Os, bois, ivoire et corne : l’explopitation des matières dures d’origine animale, coll. Artefact, 7, Presses Univ. de Rennes, Rennes, 332 p.

Chenet 1941

Chenet G. - La céramique gallo-romaine d’Argonne du ive siècle et la terre sigillée décorée à la molette, Protat, Mâcon, 192 p.

Chevrot et Troadec 1992

Chevrot J.-F. et Troadec J. - Le Cher. 18, Carte arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 370 p.

Chiflet 1655

Chiflet J. J. - Anastasis Chiderici I Francorum regis, sive Thesaurus sepulchralis Tornaci Neruiorum effossus, B. Moret, Anvers.

Childéric… 1981

Childéric-Clovis. Roi des Francs. De Tournai à Paris. Naissance d’une nation, Casterman, Tournai.

Christol 2021

Christol M. - Les transformations des infrastructures de l’état en Gaule entre 250 et 350, in : FORT et al. 2021a : 55-67.

Christol et al. 2021

Christol M., Cosme P., Hurlet M. et Roddaz J.-M. - Histoire romaine, t. II - D’Auguste à Constantin, Fayard, Paris, 1050 p.

CIL XIII

Corpus Inscriptionum Latinarum, Inscriptiones trium Galliarum et Germaniae Latinae, 6 vol., Berlin : 1 (O. Hirshfeld et C. Zangemeister) (rééd. 1967, 38-64, 719 p.) - fasc. 1 : Inscriptiones Aquitaniae et Lugdunensis, 1899 ; fasc. 2 : Inscriptiones Belgicae, 1904 ; 2 (rééd. 1967, 30-38, 713 p.), fasc. 1 : Inscriptiones Germaniae superioris (C. Zangemeister), 1905 ; fasc. 2 : Inscriptiones Gernaniae inferioris (A. Domascewski), 1907 ; 3 (rééd. 1963 et 1967, 773 p.), fasc. 1 et 2 : Instrumentum domesticum (O. Bohn et É. Espérandieu), 1901 et 1906 ; 4 : Addenda ad partes primam et secundam (O. Hirshfeld et al.), 1916 (rééd. 1968, VI, 147 p.) ; 5 : Indices (J. Szlatolawek et al.), 1943 ; 6 : Signacula publice laterculis impressa (E. Stein et J. Volkmann), 1933.

CIL XVII

Corpus Inscriptionum Latinarum, XVII, pars II : G. Walser - Miliaria provinciarum Narbonensis, Galliarum, Germaniarum, De Gruyter, Berlin, 1986.

Cimetière… s.d.

Le cimetière d’Abbeville à Homblières, en ligne sur le site Wiki Guy de Rambaud : http://fr.guyderambaud.wikia.com/wiki/Le_cimetiere%C3%A8re_d%27Abbeville_%C3%A0_Homblieres%C3%A8res [avec les Pls originales de J. Pilloy]

Clarke 1979

Clarke G. - Pre-Roman and Roman Winchester, Part II - The Roman Cemetery at Lankhills, Winchester Studies, 3, Clarendon Press, Oxford, 468 p. + XVII Pl. h.t.

Claude 1960

Claude D. - Topographie und Verfassung der Städte Bourges und Poitiers bis in das 11. Jahrhundert, Lübeck.

Cochet 1855

Cochet J. B. D. (abbé) - La Normandie souterraine, ou Notice sur des cimetières romains et des cimetières francs explorés en Normandie, Derache, Paris ; rééd. 1957 ; et Le Portulan, Brionne, 1970, 406 p.

Cochet 1859

Cochet J.-B. (abbé) - Le tombeau se Childéric Ier, roi des Francs, restitué à l’aide de l’archéologie et des découvertes récentes faites en France, en Belgique, en Suisse, en Allemagne et en Angleterre, Derache, Paris, XXXI-474 p., Pls.

Colin 1954

Colin J. - Sénateurs gaulois à Rome et gouverneurs romains en Gaule au iiie s., Latomus, 13, 1954 : 218-228.

Colonna 2008

Colonna C. - La tombe de Childéric, in : Aillagon 2008 : 346-347.

Corrochano 2019

Corrochano A. - Une paire de fibules originales issue de la tombe 561 du groupe funéraire des ve-vie s. de notre ère de Blanzac-Porcheresse (Charente), in : L’objet rare et inédit dans les corpus de fouilles, 4e table ronde “Corpus-Métal et Instrumentum” (Toulouse, 17-18 oct. 2013), Instrumentum (Bull.), h.s., Chauvigny : 67-70.

Costa 1958

Costa D. - Céramique paléochrétienne découverte à Nantes, Bull. de la Soc. Arch. de Nantes, 97 : 65-77.

Cothenet 1964

Cothenet A. - La vie gallo-romaine à Josnes, Rev. Arch., 1 : 172-176.

Cothenet et Lafaurie 1969

Cothenet A. et Lafaurie J. - Trésor de monnaies d’or de Valentinien III trouvé à Arçay (Cher), Bull. de la Soc. Franç. de Numismatique, 8 (oct.) : 443-444.

Cotté et Desrayaud 2013

Cotté O. et Desrayaud G. - Un dépôt de bovins sur le site antique de “Chanteloup” à Moissy-Cramayel (Seine et Marne), in : G. Auxiette et P. Méniel (dir.) - Les dépôts d’ossements d’animaux en France, de la fouille à l’interprétation, Actes de la table-ronde de Bibracte (15-17 oct. 2012) M. Mergoil, Montagnac : 117-122.

Coulon et Holmgren 1992

Coulon G. et Holmgren J. - L’Indre. 36, Carte arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 240 p.

Coulon 1996

Coulon G. - Argentomagus. Du site gaulois à la ville romaine, coll. Hauts lieux de l’histoire, Errance, Paris, 166 p.

Courcelle 1947

Courcelle P. - Trois dîners chez le roi Wisigoth d’Aquitaine, Rev. des Études Anciennes, 439, 1-2 : 169-177.

Courcelle 1964

Courcelle P. - Histoire littéraire des Grandes invasions germaniques, Études augustiniennes, Paris.

Courtois 1955

Courtois Ch. - Les Vandales et l’Afrique, éd. Arts et Métiers Graphiques, Paris, 455 p.

Coutil 1914

Coutil L. - Cimetière mérovingien de Valmary, commune de Moult (Calvados), Association Franç. pour l’Avancement des Sciences, 42e Session (Tunis, 1913) AFAS, Paris : 504-507.

Coville 1910

Coville A. - Crocus roi des Alamans, in : Mélanges littéraires publiés par la Faculté des Lettres de Clermont-Ferrand à l’occasion du centenaire de sa création (1810-1910), Clermont-Ferrand : 15-35.

Cravayat 1969

Cravayat P. - Les établissements barbares dans la “civitas Biturigum”, in : III. Archéologie et toponymie gallo-romaines, Cahiers d’Arch. et d’Hist. du Berry, 17-18 : 48-58.

Crépeau 2011

Crépeau N. - Étude de la sépulture à crémation, in : M. Félix-Sanchez (dir.) - Saint-André-les-Vergers “Zac d’Échenilly” (10), Rapport d’opération de fouilles arch., Archéosphère, Bordeaux : 117-126 (consultable au SRA ex-Champagne-Ardennes ; accessible en ligne).

Cribellier 1993

Cribellier Ch. - Un quartier d’habitat gallo-romain à Pithiviers-le-Vieil (Loiret). Les “Ouches du Bourg” (Fouilles 1992/93), Rev. Arch. Loiret, 18 : 15-119, 3 plans h.t.

Cubizolles 1980

Cubizolles P. - Le noble Chapitre Saint-Julien de Brioude, Aurillac, 554 p.

Cubizolles 2000

Cubizolles P. - Ville royale fortifiée. Une des treize “bonnes villes” d’Auvergne. Auzon, éd. Créer, Saint-Just.

Cuissard 1887

Cuissard Ch. - La bataille de Mauriac (451), Arcis-sur-Aube, 32 p.

Cultes… 1980

Les Cultes à Arras au Bas-Empire, Catalogue d’Exposition (26 avril-17 sept. 1980), Musée des Beaux-Arts, Service Arch. de la Ville d’Arras, Arras, 120 p.

Cumont 1896/99

Cumont F. - Textes et monuments figurés relatifs aux mystères de Mithra, H. Lamertin, Bruxelles, t. I (1999) ; t. II (1996) - Textes et monuments, 554 p., 493 Fig., IX Pl.

Cunliffe et Galliou 2005

Cunliffe B. et Galliou P. - Les fouilles du Yaudet en Ploulec’h (Côtes-d’Armor), 2 - Le site, de la Préhistoire à la fin de l’Empire gaulois, Oxford.

Darmon 1994

Darmon J.-P. - Recueil général des mosaïques de la Gaule, II - Lyonnaise, 5 - Partie Nord-Ouest, Xe Suppl. à Gallia, CNRS, Paris, 139 p., 98 Pl.

Dasnoy 1966

Dasnoy A. - Quelques ensembles archéologiques du Bas-Empire provenant de la région namuroise (Spontin, Flavion, Tongrinne, Jamiolle, Jambe, Treigne), Annales de Namur, LIII : 189-231.

Dauzat 1946

Dauzat A. - La toponymie française, buts et méthodes, questions de peuplement. Paris (rééd. 1960 ; 1971).

Dauzat et Rostaing 1963

Dauzat A. et Rostaing Ch. - Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Hachette, Paris ; 2e éd. revue et complétée, Guénégaud, Paris, 1978, 738 + XXIII p.

David 2007

David M. (dir.) - Eburnea Diptycha. I dittici d’avorio tra Antichità e Medioevo, coll. Munera, 26, Edipuglia, Bari, 400 p.

De Boe 1983

De Boe G. - De laat-Romeinse Germaanse nederzetting te Neerharen-Rekem, Archaeologia Belgica, 253, Bruxelles : 69-73.

De Boe 1985

De Boe G. - De opgravingscampagne 1984 te Neerharen-Rekem, Archaeologia Belgica, n.s., I, 2 : 53-62.

De Boe 1986

De Boe G. - Un village germanique de la seconde moitié du ive et du début du ve s. à Neerharen-Rekem (Limbourg), in : M. Otte et J. Willems (dir.) - La civilisation mérovingienne dans le bassin mosan, Actes du Colloque (Amay/Liège, 1985), ERAUL, 22 : 101-110.

De Cicco 2013/14

De Cicco P. – L’historien Eusèbe de Nantes (?) : nouvelles perspectives, Rev. des Études Tardo-Antiques, III : 211-242.

De Clercq 2005

De Clercq W. - Shaped by tradition. On the persistence of hand-made pottery traditions in Northern Gaul, CA. 100 BC-300 AD, in : Rei Cretariae Romanae Fautorum, Acta 39 (Actes du Colloque de Namur-Louvain, 2004), Abingdon : 201-208.

De Laet et Van Doorselaer 1962

De Laet S. J. et Van Doorselaer A. - Gräber der römischen Kaiserzeit mit Waffenbeigaben aus Belgien, den Niederlanden und dem Groszherzogtum Luxemburg, Saalburg Jahrbuch, XX : 54-61.

De Meulemeester 2002

De Meulemeester J. - Fonds de cabane et caves semi-enterrées : une réflexion ethnographique, in : Ruralia IV. The rural house from the migration period to the oldest still standing buildings (Bad Bederkesa, 2001), Památky Archeologické, Suppl. 15, Prague : 169-170.

De Paepe et Van Impe 1991

De Paepe P. et Van Impe L. - Historical Context and Provenancing of Late Roman Hand-made Pottery from Belgium, the Netherlands and Germany. First Report., Arch. in Vlaanderen, I : 145-189.

De Palol et Ripoll 1988

De Palol P. et Ripoll G. - Les Goths. Ostrogoths et Wisigoths en Occident. ve-viiie siècle (trad. de l’espagnol), Le Seuil, Paris, 323 p.

Debal 1964

Debal J. - À propos du cimetière des Lètes découvert à Cortrat, Bull. de la Soc. Arch. et Hist. de l’Orléanais, n.s., 3, 22 : 200-203.

Debal 1965

Debal J. - Quelques rapprochements entre les Lètes de Cortrat et d’autres mercenaires barbares au service de l’Empire romain, Bull. de la Soc. Arch. et Hist. de l’Orléanais, n.s., 4, 26 : 45.

Debal 1965/66

Debal J. - À propos des Lètes de Cortrat, Bull. de la Soc. Arch. et Hist. de l’Orléanais, n.s., 4, 26 : 53 ; 4, 27 : 53.

Debal 1978

Debal J. - Nouvelles observations sur les ponts anciens d’Orléans, Bull. de la Soc. Arch. et Hist. de l’Orléanais, n.s., VI, 48 : 141-156.

Debal 1983

Debal J. (dir.) - Histoire d’Orléans et de son terroir, t. I - Des origines à la fin du xvie siècle, Horvath, Roanne, 550 p.

Déchelette 1904

Déchelette J. - Les vases céramiques ornés de la Gaule romaine, Picard, Paris, 2 vol., 308 et 379 p.

Delahaye 1927

Delahaye H. - Légendes hagiographiques, Bruxelles.

Delamain 1892

Delamain Ph. - Les sépultures barbares d’Herpes, Bull. et Mém. de la Soc. Arch. de la Charente : 5-20.

Delamarre 2001

Delamarre X. - Dictionnaire de la langue gauloise, Errance, Paris, 352 p.

Delaplace 2010

Delaplace Ch. - Le royaume wisigothique de Toulouse, in : Bourgeois 2010a : 15-18.

Delaplace 2012

Delaplace Ch. - Pirates saxons ou conquérants francs ? L’attaque de Saintes en 496 et de Bordeaux en 498 et l’historiographie de la conquête franque du royaume wisigothique de Toulouse, in : A. Gautier et C. Martin (dir.) - Échanges, communications et réseaux dans le Haut Moyen Âge, Études et textes offerts à Stéphane Lebecq, coll. Haut Moyen Âge, 14, Brépols, Turnhout : 17-25.

Delaplace 2013a

Delaplace Ch. - Les relations entre les Wisigoths et le pouvoir romain de 416 à 475 : comment faut-il interpréter la politique du foedus et la logique de ses acteurs dans la Gaule du ve ap. J.C. ?, in : S. Diefenbach et G.M. Müller (dir.) - Gallien Spätantike und Frühmittelalter. Kulturgeschichte einer Region, Actes Coll. (Ausbourg,16-19 sept. 2009), Millennium-Studien, Bd 43 : 25-43.

Delaplace 2013b

Delaplace Ch. - La stratégie des Goths après 410 et leur installation par l’Empire romain en Aquitaine (416-418), in : J. Lipps, C. Machado et Ph. Von Rummel (dir.) - The Sack of Rome in 410 1D. The Event, its Context and its Impact, Actes Coll. (Rome, nov. 2010), Palilia, Bd 28, Deutsches Arch. Institut Rom, Berlin : 423-432.

Delaplace 2014

Delaplace Ch. - Le témoignage de Sidoine Apollinaire à propos des événements contemporains : une source historique toujours fiable ? À propos de la “conquête de l’Auvergne” par les Wisigoths, Actes du colloque “Présence de Sidoine-Apollinaire” (Clermont-Ferrand, 19-20 oct. 2010), Caesarodunum, XLIV-XLVbis, Clermont-Ferrand : 19-32.

Delaplace 2015

Delaplace Ch. - La Fin de l’Empire romain d’Occident. Rome et les Wisigoths de 382 à 535, coll. Histoire, Presses Univ. de Rennes, Rennes, 373 p.

Déléage 1945

Déléage A. - La capitation du Bas-Empire, Annales de l’Est, Faculté des Lettres de l’Univ. de Nancy, Nancy, 300 p.

Delestre, Kazanski et Périn 2006

Delestre X., Kazanski M. et Périn, P. (dir.) - De l’Âge du Fer au haut Moyen Âge. Archéologie funéraire, princes et élites guerrières, Actes des tables rondes (Longroy, I, 1er-2 septembre 1998 ; II, 24-25 août 1999), Mém. publiés par l’AFAM, XV, Saint-Germain-en-Laye, 384 p.

Delmaire 1992

Delmaire R. - Les responsables des finances impériales au Bas-Empire romain (ive-vie s.). Études prosopographiques, coll. Latomus, Bruxelles, 324 p.

Delmaire 1995a

Delmaire - Les enfouissements monétaires, témoignages d’insécurité ?, in : Thollard 1995 : 21-26.

Delmaire 1995b

Delmaire R. - Les institutions du Bas-Empire romain, de Constantin à Justinien. 1 - Les institutions civiles palatinales, coll. Initiations au christianisme ancien, éd. du Cerf/éd. CNRS, Paris, 202 p.

Delmaire 2013

Delmaire R. - En marge de la prosopographie du Bas-Empire : la nomination des gouverneurs de provinces du ive au vie siècle, in : S. Benoist et C. Hoet-van Cauwenberghe (dir.) - La vie des autres. Histoire, prosopographie, biographie dans l’empire romain, Lille : 129-150.

Delor 2002

Delor J.-P. - L’Yonne. 89/1 et 89/2, Carte arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 2 vol., 884 p.

Delplace et Picard 1992

Delplace Ch. et Picard J.-Ch. - Chartres, in : Picard et al. 1992 : 33-41.

Demolon 2006

Demolon P. (dir.) - La Nécropole mérovingienne de Hordain (Nord), Communauté d’Agglomération du Douaisis, Douai, 269 p., 1 CDRom.

Demougeot 1958

Demougeot E. - Attila et les Gaules, Mém. de la Soc. d’Agriculture, Commerce, Sciences et Arts du département de la Marne, 73 : 25-31.

Demougeot 1962

Demougeot E. - Les martyres imputés à Chrocus et les invasions alamaniques en Gaule méridionale, Annales du Midi, 74 : 5-28.

Demougeot 1969

Demougeot E. - La formation de l’Europe et les invasions barbares, 1 - Des origines germaniques à l’avènement de Dioclétien, 1 vol., Collection Histoire, Aubier, Paris, 615 p.

Demougeot 1970

Demougeot É. - À propos des Lètes gaulois du ive siècle, in : Beiträge zur Alten Geschichte und deren Nachleben, Festschrift für Franz Altheim, II, Berlin, 1970 : 101-113 ; rééd. in : L’empire romain et les barbares d’occident (ive-viie siècles), Scripta varia, Publication de la Sorbonne, Université de Paris I, Paris, 1988 : 61-73.

Demougeot 1972

Demougeot É. - Laeti et Gentiles dans la Gaule romaine du ive siècle, in : Actes du Colloque d’Histoire Sociale de l’Université de Besançon (1970), Presses Univ. de Franche-Comté, Besançon, diff. Les Belles Lettres, Paris : 101-112.

Demougeot 1972/73

Demougeot É. - Sidoine Apollinaire et les Gabales, in : Actes XLVIe Congrès de la Fédération Hist. du Languedoc Méditerranéen et du Roussillon (Mende/Florac, 16-17 juin 1973), Cévennes et Gévaudan, Bull. de la Soc. des Lettres, Sciences et Arts de Lozère, n.s., 18-19 (1974), Mende : 41-63.

Demougeot 1974

Demougeot É. - Modalités d’établissement des fédérés barbares de Gratien et de Théodose, in : Mélanges d’Histoire ancienne à William Seston, Publication de la Sorbonne, Série Études, 9. Paris, diff. De Boccard : 143-160.

Demougeot 1975

Demougeot É. - La Notitia dignitatum et l’histoire de l’Empire d’Occident au début du ve s., Latomus, 34, 4 : 1077-1134.

Demougeot 1979

Demougeot E. - La formation de l’Europe et les invasions barbares, 2 - De l’avènement de Dioclétien à l’occupation germanique de l’Empire romain d’Occident, coll. Historique, Aubier, Paris, 2 vol., 935 p.

Denis 1893

Denis F.-A. (abbé) - Notice ou mémoire sur divers dépôts de monnaies romaines qui peuvent se rapporter à l’année 275 de l’ère chrétienne, époque d’une grande invasion de Barbares, Imp. A. Le Blondel, Meaux = in : Bull. du Syndicat Agricole de l’Arrondissement de Meaux, 6 (15 juin 1893) : 227-231.

Depeyrot 2009

Depeyrot G. - Les trésors et les invasions, Les enfouissements d’or et d’orfèvrerie de 379 à 491, II - Europe centrale et occidentale, sér. Moneta, Wetteren, 86, 2009, 440 p.

Deschamp 2009

Deschamp M. - Le fond de cabane dans l’habitat rural du haut Moyen Âge en Île de France, état des recherches et premier essai de synthèse, in : L’habitat rural du haut Moyen Âge en Île-de-France, Programme collectif de recherche, bilan 2004/2006, Guiry-en-Vexin : 61-71.

Deschler-Erb 1998

Deschler-Erb S. - Römische Beinartefakte aus August Raurica. Rohmaterial, Technologie, Typologie und Chronologie, Forschungen in Augst, 27/1-2.

Deschler-Erb 2005

Deschler-Erb S. - Borderline production: A late Roman antler workshop in Eastern Switzerland, in : H. Luik, A. Choyke, C. Batey & L. Lougas, (dir.) - From Hooves to Horns, from Mollusc to Mammoth. Manufacture and Use of Bone Artefacts from Prehistoric Times to the Present, Proceedings of the 4th Meeting of the ICAZ Worked Bone Research Group (Tallinn, 26-31 août 2003, Muinasaja Teadus, 15, Tallinn : 207-214.

Descloux 2010

Descloux A. - La tombe du Patrice royal à Bourges. Étude et comparaisons de la sépulture et du mobilier, Mém. de Master 1, d’Archéologie, Univ. de Tours, 2 vol. : t. 1 : Texte, 56 p. ; t. 2 : Annexes, 11 p. + 1 CD (consultable à l’Univ.).

Desjardins 1885

Desjardins E. - Géographie historique et administrative de la Gaule romaine, t. III., Hachette, Paris.

Desnier 1993

Desnier J.-L. - Dioclès ou l’impérieux Destin, L’Antiquité Classique, 62 : 157-185.

Desplanque 2013

Desplanque G. - Le peuplement de la haute vallée de l’Ain (Jura, F.) du ive au viie siècle : entre apports étrangers et mutations internes, in : Bélet-Gonda C., Mazimann J.-P., Richard A. et F. Schifferdecker (dir.) - Le peuplement de l’arc jurassien de la Préhistoire au Moyen Âge, Actes des 2es Journées Arch. Frontalières de l’Arc Jurassien, Annales Littéraires de l’Univ. de Franche-Comté, Presses Univ. de Franche-Comté, Besançon : 467-480.

Desrayaud et Warmé 2017

Desrayaud G. et Warmé N. - Concentrations de foyers du Bas-Empire de la villa gallo-romaine de ”Chanteloup” (Moissy-Cramayel, Seine-et-Marne) : un témoignage du séchage des céréales ?, communication au séminaire Rurland “Les campagnes du nord et de l’est de la Gaule à la fin de l’Antiquité (iiie-ve siècles)” (25 avril 2017), en ligne : hal.archives-ouvertes.fr/hal-02295820

Detalle 2002

Detalle M.-P. - La piraterie en Europe du nord-ouest à l’époque romaine, British Arch. Reports, International series 1086, Oxford.

Devals 2009

Devals C. - Guérande gallo-romain (Loire-Atlantique), Aremorica, 3 : 23-46.

Dez 1966

Dez G. - Histoire de Poitiers, Mém. de la Soc. des Antiquaires de l’Ouest, 4e sér., X, Poitiers.

Di Paola 2016

Di Paola L. - Il cursus publicus in età tardoantica : storia di un servizio di stato tra conservazione et mutamento, Antiquité Tardive, 24 : 57-80.

Die Franken… 1996 : voir = Francs… 1997 (trad. franç.).

Dierkens 2016

Dierkens A. - Equus non prohibetur ad manducandum, tamen non e consuetudo. Goûts, dégoûts et interdits alimentaires pendant le Haut Moyen Âge, in : L’alimentazione nell’Alto Medioevo. Pratiche, simboli, ideologie, Settimane di Studio del Centro di studi del Centro italiano di Studi sull’Alto Medioevo, 63 (2015), Spolète : 413-445.

Dierkens et Gautier 2017

Dierkens A. et Gautier A. - Immundum atque exsecrabile. Retour sur la question de l’hippophagie dans l’Europe du Nord et du Nord-Ouest au haut Moyen Âge, in : M.-P. Horard-Herbin et B. Laurioux - Pour une histoire de la viande, coll. “ Tables des hommes ”, Presses Univ. François Rabelais/Presses Univ. de Rennes, Tours/Rennes : 189-211.

Dierkens, Le Bec et Périn 2008

Dierkens A., Le Bec C. et Périn P. - Sacrifice animal et offrandes alimentaires en Gaule mérovingienne, in : S. Lepetz et W. Van Andringa W. (dir.) - Archéologie du sacrifice animal en Gaule romaine. Rituels et pratiques alimentaires, coll. “Archéologie des plantes et des animaux”, 2, M. Mergoil, Montagnac : 279-299.

Dieudonné 1900

Dieudonné A. - Les trésors de monnaies romaines et les invasions germaniques d’après un livre récent, Rev. Hist. et Arch. du Maine, 47 : 111-116.

Dijkman et Ervynck 1998

Dijkman W. et Ervynck A. - Antler, Bone, Horn, Ivory and Teeth. The use of animal skeletal materials in Roman and early medieval Maastricht, Archaeologia Mosana, 1, Maastricht, 91 p.

Dockes 1980

Dockes P. - Révoltes bagaudes et ensauvagement, ou guerre sociale en Gaule, in : P. Dockes et J.-M. Servet (dir.) - Sauvages et ensauvagés, coll. Analyse-Épistémologie-Histoire économique, 19, Lyon : 143-262.

Donat 1970

Donat, P. - Zur Nordausbreitung der slawischen Grubenhäuser, Zeitschift für Arch., 4: 250-269.

Dondin-Payre 1999

Dondin-Payre M. – Magistratures et administration municipale dans les Trois Gaules, in : M. Dondin-Payre et M.-Th. Raepsaet-Charlier (dir.) - Cités, municipes, colonies. Le processus de municipalisation en Gaule et en Germanie sous le haut-Empire romain, Publications de la Sorbonne, Paris (rééd. 2010) : 127-230.

Dondin-Payre 2001

Dondin-Payre M. - L’onomastique dans les cités de Gaule centrale (Bituriges Cubes, Éduens, Sénons, Carnutes, Turons, Parisii), in : M. Dondin-Payre et M.-Th. Raepsaet-Charlier (dir.) - Noms, identités culturelles et romanisation sous le Haut Empire, Bruxelles : 193-341.

Dornier 1967

Dornier A. - Was there a Costal Limes in Western Britain in the Fourth Century?, Roman Frontier Studies, Tel-Aviv : 15-20.

Dousse 1939

Dousse M. - Grégoire de Tours et l’Auvergne au vie siècle, Bull. Hist. et Scientifique de l’Auvergne, 59 : 191-224.

Doyen et Lelarge 2013

Doyen J.-M. et Lelarge S. (dir.) - La circulation monétaire sous les Valentiniens et les Théodosiens (364-vers 420 apr. J.-C.) dans le Nord-Ouest de la Gaule : l’apport des fouilles de la rue du Warnier à Nempont-Saint-Firmin (Pas-de-Calais, France), Journal of Arch. Numismatics, 3 : 1-115.

Dreyfus 1979

Dreyfus E. - Catalogue des fibules des Pays de la Loire, Mém. de Maîtrise, Univ. de Paris I, 139 p., 86 Pl. (consultable à l’Univ. et au SRA PdlL).

Drinkwater 1992

Drinkwater J. F. - The Bacaudae of the fifth-century Gaul, in : Drinkwater et Elton 1992 : 203-217.

Drinkwater 2007

Drinkwater J. F. - The Alamanni and Rome 213-496 (Caracalla to Clovis), Oxford Univ. Press, Oxford, 408 p.

Drinkwater et Elton 1992

Drinkwater J. F. et Elton H. (dir.) - Fifth-Century Gaul: a crisis of identity?, Cambridge Univ. Press, Cambridge.

Drost 2019

Drost V. - Les trésors au Cabinet des Médailles et le programme “Trouvailles Monétaires”, in : L’Antiquité à la BnF, mise en ligne 06/08/2019 : https://antiquitebnf.hypotheses.org/8256

Drouet et Hucher 1845

Drouet C. et Hucher E. - Mosaïque de Mont-Saint-Jean, Bull. Monumental, 11, 2e sér., 1 : 47-51.

Drouin 2010

Drouin I. - L’identité bagaude au iiie et ve s. : mouvements de population, révoltes isolées, continues ou concertées ?, Mém. de la Faculté des études supérieures, Maîtrise en histoire, Univ. Laval, Québec, 143 p. (inédit, consultable en ligne).

Dubant 2015

Didier D. - L’Exemple des sarcophages attribués à Saint­Ludre et à Saint­Léocade dans l’église Saint­Étienne de Déols (Indre). Plaidoyer pour une nécessaire prise en compte de l’impact des aménagements du xixe siècle, in : I. Cartron, F. Henrion et Ch. Scuiller (dir.) - Les Sarcophages de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge : fabrication, utilisation, diffusion, Actes des XXXes Journées Internationales d’Arch. Mérovingienne (Bordeaux, 2­4 oct.
2009), Supplément à Aquitania, 34, Fédération Aquitania, Bordeaux : 433­452.

Dubois et Beaumont-Maillet 1982

Dubois J. (dom) et Beaumont-Maillet L. - Sainte Geneviève de Paris. La vie, le culte, l’art, Paris, 167 p.

Dubosson 2007

Dubosson B. - Pratiques funéraires de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen Age en Valais, Annales Valaisannes : 131-196.

Ducourtieux 1887

Ducourtieux P. - Histoire de Limoges, Limoges.

Ducourtieux 1925

Ducourtieux P. - Découvertes faites à l’emplacement de la ville gallo-romaine, à Limoges, en 1886, Bull. de la Soc. Arch. et Hist. du Limousin, 34 : 229-237.

Dumas 1982

Dumas F. - La tombe de Childéric, père de Clovis. Bibliothèque Nationale, Paris.

Dumasy 1992

Dumasy F. - Argenton-Saint-Marcel (Indre) - Argentomagus, in : Villes et agglomérations urbaines antiques du Sud-Ouest de la Gaule. Histoire et archéologie, Actes du 2e Coll. Aquitania (Bordeaux, 13-15 sept. 1990), 6e Suppl. à Aquitania, Bordeaux : 24-30.

Dumasy 1993

Dumasy F. - Argentomagus, siège d’une fabrique d’arme à la fin de l’Antiquité ? ; La Notitia Dignitatum : document présenté, in : Agriculteurs et métallurgistes. L’espace rural antique autour d’Argentomagus, Catal. d’Expos. (Musée Arch. d’Argentomagus, 19 juin - 17 oct. 1993), Saint-Marcel : 81-84.

Dumasy et Paillet 2002

Dumasy F. et Paillet P. (dir.). - Argentomagus, nouveau regard sur la ville antique, Catalogue de l’exposition (juill.-nov. 2002), Musée archéologique d’Argentomagus, Saint-Marcel, 200 p.

Dumasy et Tardy 1994

Dumasy F. et Tardy D. - Argentomagus, Oppidum gaulois, agglomération gallo-romaine et musée, coll. Guides Arch. de la France, 31, Ministère de la Culture et de la Francophonie, Imprimerie Nationale, Paris, 115 p.

Dumasy, Dieudonné-Glad et Laüt 2010

Dumasy F., Dieudonné-Glad N. et Laüt L. - Travail de la terre, travail du fer. L’espace rural autour d’Argentomagus (Saint-Marcel, Indre), Mém. Ausonius, 23, Bordeaux, 525 p., 310 ill. dt 79 coul.

Dumézil 2013

Dumézil B. - Servir l’État barbare dans la Gaule franque : du fonctionnariat antique à la noblesse médiévale, ive-ixe siècle, Tallandier, Paris, 511 p.

Dumézil 2016

Dumézil B. - Les Barbares, PUF, Paris.

Durand 1986

Durand V. - Plaque de ceinturon mérovingienne trouvée à Moingt, Bull. de la Diana (Montbrisson), III, 6 : 261-263.

Durandière et al. 2014

Durandière R., Gallicé A., Buron G. et Devals Ch. - Guérande : ville close, territoire ouvert, coll. Cahiers du Patrimoine, CAH 111, Éd. 303, 400 p.

Durvin 1963

Durvin P. - Un coup de sonde à travers les vestiges gallo-romains de Caesaromagus (Beauvais, Oise), Ogam, XV : 41-62.

Duval 1960

Duval P.-M. - Inscriptions antiques de Paris, 2 vol., Histoire Générale de Paris, Imprimerie Nationale, Paris, 186 p. + XXXII Pl.

Duval 1961

Duval P.-M. - Paris antique, des origines au iiie siècle, Hermann, Paris.

Duval et Clavel 2018

Duval C. et Clavel B. - Bœufs gaulois et bœufs français. Morphologies animales et dynamismes économiques au cours de La Tène et des périodes historiques, Gallia, 75 : 141-171.

Duval, Périn et Picard 1992

Duval N., Périn P. et Picard J.-Ch.- Paris, in : Picard et al. 1992 : 97-129.

Duvette et Willems 2016

Duvette L. et Willems S. - L’habitat de Menneville La Bourguignotte (Aisne), in : Achard-Corompt et Kasprzyk 2016 : 323-341.

Escher 2006

Escher K. - Les Burgondes. ier-vie siècles apr. J.-C. (Civilisations et Cultures), Errance-Actes Sud, Paris/Arles, 287 p. ; 2e éd. revue et augm., 324 p.

Estiot 1995

Estiot Cl. - Aureliana, Rev. Numismatique, 150 : 50-94.

Estiot 1996

Estiot S. -Le troisième siècle et la monnaie : crise et mutations, in : : J.-L. Fiches (dir.) - Le iiie siècle en Gaule Narbonnaise. Données régionales sur la crise de l’Empire, Actes de la Table Ronde du GDR 954 “Arch. de l’espace rural méditerranéen dans l’Antiquité et le haut Moyen Âge” (Aix, 15-16 sept. 1995), APDCA, Sophia Antipolis : 33-70.

Estiot et Zanchi 2014

Estiot S. et Zanchi P. - De Lyon à Trèves. L’ouverture de l’atelier de Trèves à l’époque tétrarchique et ses premières émissions : monnaie radiée et monnaie d’or (293-295 apr. J.-C.), Rev. Numismatique, 6e série, 171 : 247-296.

Et Lutèce… 2011

Et Lutèce devint Paris… Métamorphose d’une cité au ive siècle, Catalogue d’Exposition, Crypte Arch. du parvis de Notre-Dame, Paris-Musées, Paris, 2011, 128 p.

Ettlinger 1973

Ettlinger E. - Die römischen Fibeln in der Schweiz, Francke Verlag, Berne, 197 p.

Eygun 1943

Eygun F. - Rapport sur les fouilles effectuées du 2 juin au 26 août 1943 dans la grande salle du Palais de Justice de Poitiers, Bull. de la Soc. des Antiquaires de l’Ouest, sér. 3, XIII : 321-331 (= Eygun F. - Poitiers, Poitiers, 11 p.).

Faillon 1848

Faillon É.-M. - Monuments inédits sur l’apostolat de Sainte-Marie-Madeleine, en Provence et sur les autres apôtres de ces contrées, Paris, vol. 2.

Farnoux 1995

Farnoux C. - Le fond de cabane mérovingien comme fait culturel, in : C. Lorren et P. Périn (dir.) - L’habitat rural du haut Moyen Âge (France, Pays-Bas, Danemark et Grande-Bretagne), Actes des XIVe journées d’archéologie mérovingienne (Guiry-en-Vexin/Paris, 4-8 fév. 1993), Mém. de l’Association Franç. d’Arch. mérovingienne, 6, Rouen : 29-44.

Farnum 2005

Farnum J.H. - The positioning of the Roman imperial legions, Oxford.

Fauduet 1982

Fauduet I. - Les fibules des collections archéologiques du Musée Bargoin, Clermont-Ferrand, 66 p.

Faure-Boucharlat 2001

Faure-Boucharlat É. - Vivre à la campagne au Moyen-Âge. L’habitat rural du ve au xiie s. (Bresse, Lyonnais, Dauphiné) d’après les données archéologiques, DARA, 21, ALPARA, Lyon, 431 p.

Favennec et Chambon 2022

Favennec B. et Chambon M.-P. - L’artisanat céramique dans le centre de la Gaule durant l’Antiquité tardive, de la deuxième moitié du iiie s. au vie s. ; de la fabrication à la commercialisation de la vaisselle, in : Chambon et al. 2022 : 337-361.

Favreau 1985

Favreau R. - 3 - La période des obscures formations (5e-9e siècles), in : J. Faveau (dir.) - Histoire de Poitiers, Privat, Toulouse : 69-88.

Feffer et Périn 1987

Feffer L.-Ch. et Périn P. - Les Francs. T. 2 - À l’origine de la France, Armand Colin, Paris, 229 p.

Félix-Sanchez 2015

Félix-Sanchez M. et Cochard D. - Premiers résultats sur l’ensemble funéraire du Bas-Empire de la ZAC d’Échenilly (Saint-André-les-Vergers, Aube), in : L’Antiquité tardive dans l’est de la Gaule, 2, Actes du Coll. (Châlons-en-Champagne, 16-17 sept. 2010), Suppl. à la Rev. Arch. de l’Est, Dijon : 105-111.

Ferdière 1978

Ferdière A. - Recherches sur l’habitat rural gallo-romain en Beauce : autour de la fouille de Dambron (1972), thèse 3e cycle, Univ. Paris IV, 6 vol., 946 p., 266 Pl. h.t. (consultable aux Archives Départementales du Loiret et au SRA CVL).

Ferdière 1980

Ferdière A. - Fouilles de sauvetage du site gallo-romain de la «Fosse Dieppe» à Dambron (E.-et-L.), (2e partie) - Le mobilier du fond de cabane du ive siècle (structure 19). En Beauce au Bas-Empire, Rev. Arch. Loiret, 6 : 29-88 (cf. rééd. en 1 vol., Fédération Arch. du Loiret, Neuville-aux-Bois, 1983).

Ferdière 1981

Ferdière A. - Fouilles de sauvetage du site gallo-romain de la «Fosse Dieppe» à Dambron (Eure-et-Loir), 3e partie : le fond de cabane du Bas-Empire (structure 19), Rev. Arch. Loiret, 7 : 51-96 (cf. rééd. en 1 vol., Fédération Arch. du Loiret, Neuville-aux-Bois, 1983).

Ferdière 1984

Ferdière A. - Le travail du textile en Région Centre de l’Age du Fer au Haut Moyen Age, Rev. Arch. Centre de la France, 23, 2 : 209-275.

Ferdière 1988

Ferdière A. - Les campagnes de la Gaule romaine, 2 vol., Coll. Hespérides, Errance, Paris, I, 301 p. ; 2, 284 p.

Ferdière 1998a

Ferdière A. - Ensembles funéraires du Bas-Empire en Beauce. Inventaire des nécropoles et sépultures des ive-ve siècles, Rev. Arch. Loiret, 23 : 13-73, 50 Fig.

Ferdière 1998b

Ferdière A. - Du bon usage de la toponymie (note 105), in : Voyage à travers les campagnes de la Gaule romaine (Chronique) - VIII, Rev. Arch. du Centre de la Gaule, 37 : 227-228.

Ferdière 2002

Ferdière A. - Les cités de Chartres et d’Orléans au Bas-Empire : et les campagnes ?, in : B. Beaujard (dir.) - La naissance de la ville chrétienne, Mél. en Hommage à N. Gauthier, coll. Perspectives “Villes et Territoires”, MSH, Univ. de Tours : 107-121.

Ferdière 2004

Ferdière A. - Indigènes et “romanisés” à travers la tombe privilégiée en Gaule, Latomus, 63, 1 (janv.-mars) : 35-57.

Ferdière 2005

Ferdière A. - Les Gaules (Provinces des Gaules et Germanies, Provinces Alpines). iie siècle av. - ve s. ap. J.-C., coll. U, Armand Colin, Paris, 441 p.

Ferdière 2008

Ferdière A. - Base documentaire sur les artisanats gallo-romains en Lyonnaise et dans les cités du nord et de l’est de l’Aquitaine : Corpus de données, Rev. Arch. du Centre de la France, 47, en ligne : http:// racf.revues.org + corpus en lien.

Ferdière 2011a

Ferdière A. - La Gaule Lyonnaise, Picard, Paris, 168 p., 108 Figs.

Ferdière 2011b

Ferdière A. - Corpus de textes littéraires et épigraphiques antiques et du Haut Moyen Âge concernant Javols-Anderitum et la cité des Gabales : révision historique critique, in : Trintignac A., Marot E. et Ferdière A. (dir.) - Javols-Anderitum (Lozère), chef-lieu de la cité des Gabales : une ville romaine de moyenne montagne, coll. “Archéologie et Histoire romaine”, 21, M. Mergoil, Montagnac : 403-448.

Ferdière 2012

Ferdière A. - Militaires et barbares en Gaule intérieure : interprétations, surinterprétations et effets de mode dans la recherche en archéologie, in : M. Cavalieri (dir.) - Industria apium. L’archéologie : une démarche singulière, des pratiques multiples, Hommages à Raymond Brulet, UCL/Presses Univ. de Louvain, Louvain-la-Neuve : 283-329.

Ferdière 2016

Ferdière A. - … et encore les silos (note 391), in : Chronique. Voyage à travers la Gaule profonde - XVIII, Rev. Arch. du Centre de la France, 55 : 11-122.

Ferdière 2022

Ferdière A. - Présence de militaires ou fonctionnaires et “germanique” en Lyonnaise centrale et Aquitaine Nord-Ouest (fin iiie- fin ve s.) : réalités et limites, in : Chambon et al. 2022 : 41-68.

Ferdière et Chapelot 1969

Ferdière A. et Chapelot J. - Note 4. Martizay (Indre - 36), in : A. Ferdière - Note de céramologie de la Région Centre, Rev. Arch. du Centre de la Gaule, VIII, 1 : 46-48 ; + Addenda (dessin) in A. Ferdière - Note… (IIe série), ibid., IX, 1 (1970) : 55 et Fig. 11.

Ferdière et Kisch 1984

Ferdière A. et Kisch Y. (de) - Informations archéologiques. Circonscription Centre, Gallia, 42, 2 : 271-294.

Ferdière et Motteau 2019

Ferdière A. et Motteau J. - Un nouvel élément de garniture de ceinturon à décor excisé à Marmoutier (Tours, Indre-et-Loire), communic. in : Journées d’actualité de l’Assoc. Antiquité Tardive en Gaule, en ligne sur blog : ateg.hypotheses.org

Ferdière et Rigoir 1972

Ferdière A. et et Rigoir Y., Céramiques paléochrétiennes, Rev. Arch. du Centre de la France, XI, 3-4 : 299-321.

Feugère 1985

Feugère M. - Les fibules en Gaule méridionale, de la conquête à la fin du ve siècle après J.-C., Suppl. 12 à la Rev. Arch. de Narbonnaise, CNRS, Paris.

Feugère 1993

Feugère M. - Les armes des Romains, de la République à l’Antiquité tardive, Errance, Paris, 287 p.

Février, Kasprzyk et Morize à paraître

Février S., Kasprzyk M. et Morize D. - Un dépôt du ive s. contenant de l’outillage à Roches-sur-Rognon (Haute-Marne), communication au Coll. “Outillage et équipement mobilier des activités agropastorales en Gaule (iie s. av. J.-C.-vie s. ap. J.-C.)”, XIIIe Coll. de l’Assoc. AGER (Dijon, 9-10 oct. 2018), à paraître in Actes.

Fischbach 2022

Fischbach Th. - Une plaque-boucle en bois de cervidé découverte dans une sépulture mérovingienne à Bavans (Doubs), Cahiers LandArc, 46, 7 p.

Fischer et López Sánchez 2016

Fischer S. et López Sánchez F. - Subsidies for the Roman West? The flow of Constantinopolitan solidi to the Western Empire and Barbaricum, Opuscula (Stockholm), 9 : 249-269.

Fleury et Périn 1978

Fleury M. et Périn P. (dir.) - Problèmes de chronologie relative et absolue concernant les cimetières mérovingiens d’entre Loire et Rhin, Bibliothèque de l’École des Hautes Études, IVe section - Sciences hist. et philologiques, fasc. 326, H. Champion, Paris, 224 p., XXVI Pl. h. t.

Fondrillon 2007

Fondrillon M. - Caractérisation archéologique du sol urbain, application au site de Tours, Thèse de Doctorat, Univ. François Rabelais - Tours (consultable à l’Univ., LAT, Tours).

Fondrillon 2009

Fondrillon M. - À propos des recherches sur les terres noires urbaines : dépasser le concept d’attente, Arch. Médiévale, 39 : 1-16.

Fondrillon 2021

Fondrillon M. - Bourges. Département du Cher (18). Région Centre - Val de Loire, Place Clamecy, Rapport de diagnostic arch., Service d’Arch. préventive, Direction de l’Urbanisme, Bourges Plus, Bourges (consultable au Service et au SRA CVL).

Fontaine 1967/69

Fontaine J. (éd.) - Sulpice Sévère. Vie de saint Martin, éd. et trad., coll. Sources Chrétiennes, n° 133-135, Paris, 3 vol.

Forest et Raux 2011

Forest V. et Raux St. - Nouvelle catégorie d’objets en bois de cerf de l’Antiquité tardive en Languedoc : les cuillères, Instrumentum, 34 (déc.) : 18–21.

Fort 2011

Fort B. - Un couteau à fourreau ajouré provenant d’une sépulture datée de la première moitié du ive s. à Arcis-sur-Aube (F, Aube), Instrumentum, 34 (déc.) : 34.

Fort et al. 2021a

Fort B., Hostein A., Janniard S. et Kasprzyk M. (dir.) - La présence de l’État dans l’Est de la Gaule durant l’Antiquité tardive (250-450 ap. J.-C.), Actes du Coll. Internat. ATEG (L’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule), III (Dijon, 8-10 nov. 2012), 52e Suppl. à la Rev. Arch. de l’Est, Dijon, 342 p.

Fort et al. 2021b

Fort B., Hostein A., Janniard S. et Kasprzyk M. - La présence de l’État dans l’Est du Diocèse des Gaules au ive siècle : au miroir des sources matérielles et écrites, in : Fort et al. 2021a : 81-132.

Foucray 1994

Foucray B. - Corpus des trésors monétaires antiques en France, IX - Île-de-France, Soc. Fr. de Numismatique, Paris, 117 p.

Fouet 1963

Fouet G. - Agrafes à double crochet du ive siècle dans la villa de Montmaurin (Haute-Garonne), in : Celticum VI, 1963, Suppl. à Ogam, 82 : 277-292.

Fournier 1936

Fournier P.-F. - Notes bibliographiques pour servir à l’histoire de l’Auvergne, Bull. Hist. et Scientifique de l’Auvergne, 6e sér., 56 : 70-93.

Fournier 1948

Fournier P.-F. - Découvertes archéologiques à Clermont-Ferrand dans les quartiers de Jaude et de Salles, Bull. Hist. et Scientifique de l’Auvergne, 68 : 60-104.

Fournier 1955

Fournier P.-F. - La persistance du gaulois au vie siècle d’après Grégoire de Tours, in : Recueil des Travaux offerts à Clovis Brunet, Paris : 448-453.

Fournier 1962

Fournier G. - Le peuplement rural en Basse-Auvergne durant le haut Moyen Age, Publications de la Faculté des lettres et sciences humaines de Clermond-Ferrand, 2e sér., fasc. XII, PUF, Paris, 678 p., 12 Pl. h. t.

Fournier 1965

Fournier P.-F. - Le monument dit Vasso de Jaude à Clermont, Gallia, 23 : 103-150.

Fournier 1970

Fournier P.-F. - Clermont-Ferrand au vie siècle, Bibliothèque de l’École des Chartes, 128 : 273-344.

Fournier 1975

Fournier P.-F. - La Haute-Auvergne au temps de Grégoire de Tours, Rev. de Haute-Auvergne, 45 (oct.-déc.) : 233-249

Fournier 1980/81

Fournier P.-F. - L’arc de Boulogne et quelques autres problèmes clermontois, rectifications et additions, Bull. Hist. et Scientifique de l’Auvergne, 90 : 359-376.

Fournier 2022

Fournier L. – Introduction, in : L. Fournier (dir.) - Modes de construction de l’Antiquité tardive en région Centre-Val de Loire, Actes de la table ronde (Orléans, 20 oct. 2017), 78e Suppl. Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours : 11-21.

Fournier et Lapeyre 1972

Fournier P.-F. et Lapeyre O. - Nouvelles fouilles au monument Vasso de Jaude à Clermont-Ferrand, Gallia, 30 : 225-234.

Fournier et Rivoire 2022

Fournier L. et Rivoire É. - Les fonds de cabane de l’Antiquité tardive dans le nord de la région Centre-Val de Loire, in : L. Fournier (dir.) - Modes de construction de l’Antiquité tardive en région Centre-Val de Loire, Actes de la table ronde (Orléans, 20 oct. 2017), 78e Suppl. Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours : 57-86.

Fourré 2022

Fourré A. - Une nouvelle crémation du Bas-Empire au nord de la civitas Carnutorum, in : Chambon et al. 2022 : 139-144.

Fowler 1960

Fowler E. - The origins and Development of the Penannular Brooch in Europ, Proceedings of the Prehistoric Soc., XXVI : 149-177.

Fowler 1963

Fowler E. - Celtic Metalworks of the Fifth and Sixth Centuries A.D. A Reappraisal, Arch. Journal, CXX : 98-160.

Franchet 1929

Franchet L. - Sur les bronzes asiatiques du ve siècle trouvés dans le Vendômois, Bull. de la Soc. Arch. du Vendômois : 29-63.

Franchet 1930

Franchet L. - Une colonie scytho-alaine en Orléanais au ve siècle : les bronzes caucasiens du Vendômois, Rev. Scienfique (8 et 22 fév.), 55 p.

Francs… 2019

Les Francs, précurseurs de l’Europe, Catalogue d’Exposition, Petit Palais, Paris (= trad. franç. de : Die Franken, Wegbeireiter Europas, Vor 1500 Jahren, König Chlodwig und seine Erben, Catalogue d’Exposition, Von Zabern, Mayence, 1996).

Frezouls 1981

Frezouls E. - Informations archéologiques, Circonscription de Champagne-Ardennes, Gallia, 39, 2 : 387-417.

Fustel 1888

Fustel de Coulanges N. D. - Histoire des institutions politiques de l’ancienne France. La monarchie franque, Hachette, Paris, 654 p.

Fustel 1891

Fustel de Coulanges N. D. - L’invasion germanique et la fin de l’Empire, revu et compl. par C. Jullian, Hachette, Paris (= Histoire des institutions politiques de l’ancienne France, vol. 1) (6e éd. 1930).

Gagnière et Granier1963

Gagnière S. et Granier J. - L’occupation des grottes du iiie au ve siècle et les invasions germaniques dans la basse vallée du Rhône, Provence Hist., XIII : 225-239.

Gagnière et Granier1965

Gagnière S. et Granier J. - L’occupation des grottes du iiie au ve siècle et les invasions germaniques dans la basse vallée du Rhône, Cahiers Rhodaniens, XII : 53-110.

Gaidon-Bunuel 1991

Gaidon-Bunuel M.-A. - Les mithraea de Septeuil et de Bordeaux, in : Les religions orientales dans le nord de la Gaule, Actes de la XIIe Journée d’études du Centre de Recherches Arch. de l’Université de Lille III (5 décembre 1990), Rev. du Nord, Arch., 73, n° 292 : 49-58.

Gaillard, Laugrand et Perraud 1978

Gaillard de Semainville H., Laugrand R. et Perraud R. - Un cas de déformation crânienne artificielle à Briord : l’implantation burgonde au ve siècle, La Physiophile, 88 : 43-50.

Galerie… 2020

Galerie muséale. Mon catalogue, Inrap, Paris, en ligne.

Galinié 1996

Galinié H.- Le passage de la nécropole au cimetière : les habitants des villes et leurs morts, du début de la christianisation à l’an Mil, in : Galinié et Zadora-Rio 1996 : 17-22.

Galinié 2007

Galinié H. (dir.) - Tours antique et médiéval, Lieux de vie, Temps de la Ville, 30e suppl. à la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours, 440 p + 1 CDRom.

Galinié et Zadora-Rio 1996

Galinié H. et Zadora-Rio E. (dir.) - Archéologie du cimetière chrétien, Actes du 2e colloque ARCHEA (Orléans, 29 sept.-1er oct. 1994), Suppl. 11 à la Rev. Arch. du Centre de la France, Tours.

Galletier 1949

Galletier E. (éd.) - Panégyriques latins, Coll. des Univ. de France, Association G. Budé, Les Belles Lettres, 3 vol.

Galliou 1977

Galliou P. - Les importations de céramiques au ive siècle en Armorique, Figlina, 2 : 85-95.

Galliou 1979

Galliou P. - Les fibules pénannulaires A 6 : un type particulier à la Gaule de l’Est, Rev. Arch. de l’Est, XXX, 1-2, n° 115-116 : 139-146.

Galliou 1980a

Galliou P. - La défense de l’Armorique au Bas-Empire. Essai de synthèse, Mém. de la Soc. d’Hist. et d’Arch. de Bretagne, 57 : 235-285.

Galliou 1980b

Galliou P. - The defence of Armorica in the later Roman Empire: a tentative synthesis, in : W. S. Hanson et L. Keppie (dir.) - Roman Frontier studies, Actes du Coll. (1979), Oxford : 397-422 (trad. anglaise de 1980a).

Galliou 1981

Galliou P. - Monnaies d’or d’époque romaine découvertes en Bretagne, Arch. en Bretagne, 30 : 11-38.

Galliou 2005

Galliou P. - L’Armorique romaine, nouv. éd. mise à jour et augmentée, Armeline, Brest, 415 p.

Gandel et Billoin 2011

Gandel Ph. et Billoin D. - Le site de Gaillardon à Ménétru-le-Vignoble (Jura) : un établissement de hauteur de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge, Rev. Arch. de l’Est, 60 : 313-421.

Ganshof 1949

Ganshof F. L. - Saint Martin et le comte Avitianus, Analecta Bollandiana, LXVII, 1949 : 203-223.

Garaud 1945

Garaud M. - L’occupation du Poitou par les Wisigoths, Bull. de la Soc. des Antiquaires de l’Ouest, 3e sér., XIV : 548-563.

Garaud 1950

Garaud M. - Le peuplement du Poitou et la conquête franque, Rev. des Études Anciennes, 52, 1-2 : 90-102.

Garaud 1951

Garaud M. - Note sur la cité de Poitiers à l’époque mérovingienne, in : Mélanges d’histoire du Moyen Âge dédiés à la mémoire de Louis Halphen, PUF, Paris : 271-279.

Garaud 1953

Garaud M. - Les classes sociales dans la cité de Poitiers à l’époque mérovingienne, in : Études mérovingiennes, Actes des Journées de Poitiers (1er-3 mai 1952), Paris : 137-146.

Garcia et Le Bras 2017

Garcia D. et Le Bras H. - Archéologie des migrations, La Découverte, Paris.

Gardeisen 2005

Gardeisen A. - Les équidés dans le monde méditerranéen antique, Actes du Coll. de l’École Franç. d’Athènes/Centre Camille Jullian (Athènes, 2003), Mém. d’Arch. Méditerranéenne, Lattes, 324 p.

Gasnault 1975

Gasnault P. - Ducuments comptables de Saint-Martin de Tours à l’époque mérovingienne, coll. Documents inédits, Bibliothèque Nationale, Paris, 209 p.

Gauss 2009

Gauss Fl. - Völkerwanderungszeitliche «Blechfibeln». Typologie, Chronologie, Interpretation, Bd 67 der Reihe Eregänzungsbände zum Reallexicon des Germ. Altertumskunde, De Gruyter, 602 p.

Gauthier et Fixot 1996

Gauthier N. et Fixot M. - Province ecclésiastique de Rouen (Lugdunensis Secunda), in : Gauthier N. et J.-Ch. Picard (dir.) - Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du viiie siècle, De Boccard, Paris, vol. IX, 102 p.

Génébrier 1740

Génébrier C. - Histoire de Carausius, empereur de la Grande-Bretagne, collègue de Dioclétien et de Maximien, prouvée par les Médailles. Par occasion il y est parlé de la Guerre des Bagaudes sous la conduite d’Amandus leur empereur, Paris, 252 p.

Gentili 2009

Gentili F. - Typologie et analyse spatiale des fonds de cabane du haut Moyen Âge en Pays de France, in : Gentili et Lefèvre 2009 : 31-59.

Gentili et Lefèvre 2009

Gentili F., Lefèvre A. (dir.) - L’habitat rural du haut Moyen Âge en Île-de-France, PCR bilan 2004/2006, Collectif d’Arch. rurale du haut Moyen Âge, Centre de Rech. Arch. du Vexin Français, 2e Suppl. au Bull. Arch. du Vexin franç. et du Val-d’Oise, Guiry-en-Vexin.

Gentili et Yvinec 2001

Gentili P. et Yvinec J.-H. - Le site protohistorique, antique et médiéval du “Fief-Zac Déménitroux” à Créteil (Val-de-Marne), Actes des Journées Archéologiques d’Île-de-France, Paris : 139-156.

Giard 1965

Giard J.-B. - Adulterina numismata. La trouvaille du Petit-Couronne et le problème du monnayage local en Gaule à la fin du iiie siècle, École Pratique des Hautes Études, IVe Section : Sciences hist. et philologiques, 98, 1 : 461-468.

Giard 1969

Giard J.-B. - La monnaie locale en Gaule à la fin du iiie siècle reflet de la vie économique, Journal des Savants (janv.-mars) : 5-34.

Giganon 1994

Giganon D. - La céramique commune granuleuse dans le sud-ouest du bassin parisien (diffusion, problèmes chronologiques), in : Tuffreau-Libre et Jacques 1994 : 197-199.

Gillett 2002

Gillett A. (dir.) - On Barbarian Identity: Critical Approaches to Ethnicity in Early Middle Ages, Brepols, Turhout.

Gillon 1987

Gillon P. - Nouvelle histoire de Saint-Maur-des-Fossés, t. 1 - Des origines aux bagaudes, Le Vieux Saint-Maur, Paris, 106 p.

Given 2014

Given J. - The Fragmentary History of Priscus. Attila, the Huns and the Roman Empire AD 430-476, translated with an introduction of –, Christian Roman Empire Series, vol. XI, Evolution Publications, Merchantville (New Jersey), 252 p.

Glad 2018

Glad D. - Fabricae armorum, Ars barbaricaria et ateliers monétaires en contexte urbain. Entre adaptations techniques et contrôle étatique (ive-viie s.), in : Le Gouvernement des cités dans l’Antiquité tardive (ive-viie siècles), Antiq. Tard., 26, 2018 : 277-284.

Glad 2022

Glad D. - La nécropole de Vouillé dans son environnement. Bornage et structuration de l’espace pour éviter les conflits de voisinage, in : Chambon et al. 2022 : 133-138.

Goffart 1996

Goffart W. - What’s Wrong with the Map of the Barbarian Invasions?, in : S. J. Ridyard et J. Benson (dir.) - Minorities and Barbarians in the Medieval Life and Thought, Sewanee : 159-177.

Goffioul et al. 2016

Goffioul Cl., Fock H., Hanut Fr., Goemaere É. et Thiébaux A. - Des “Barbares” dans l’Empire romain. Témoignages des fouilles de l’établissement germanique de Nereth à Baelen, plaquette d’exposition, Service public de Wallonie Namur, 32 p.

Gonzalez, Ouzoulias et Van Ossel 1999

Gonzalès V., Ouzoulias P. et Van Ossel P. - Saint-Ouen-du-Breuil : un habitat germanique du ive siècle ap. J.C. en Haute-Normandie, Bull. SFAC, in : Rev. Arch., 1 : 203-210.

Gonzalez, Ouzoulias et Van Ossel 2001

Gonzalez V., Ouzoulias P. et Van Ossel P. - Saint-Ouen-du-Breuil (Haute-Normandie, Frankreich). Eine germanische Siedlung aus der Mitte des 4. Jahrhunderts in der Lugdunensis Secunda, Germania, 79 : 43-61 (rés. en franç.).

Gonzalez, Ouzoulias et Van Ossel 2003

Gonzalez V., Ouzoulias P. et Van Ossel P. - Des Germains en Lyonnaise Seconde ? À propos de la découverte récente d’un habitat du ive siècle à Saint-Ouen-du-Breuil (Haute-Normandie, France), in : E. Taayke, J. H. Looijenga, O. H. Harsema et H. R. Reinders (dir.) - Essays on the Early Franks, Groningen Arch. Studies, 1, Bakhuis/Groningen University Library, Groningen : 150-164.

Gonzalez, Ouzoulias et Van Ossel 2006

Gonzalez V., Ouzoulias P. et Van Ossel P. - La céramique de l’habitat germanique de Saint-Ouen-du-Breuil (Haute-Normandie) : quelques ensembles significatifs du milieu du ive s. au début du ve s., in : Van Ossel 2006 : 291-315.

Goret et Rodet-Belarbi 2018

Goret J.-F. et Rodet-Belarbi I. - Les déchets d’os et de bois de cerf. De l’utilisation de la matière première dans l’artisanat à son remploi dans l’Antiquité, au Moyen Âge et à l’époque moderne, in : C. Besson et D. Chaoui-Derieux (dir.) - Dossier : Inventaire après déchets, Les Nouvelles de l’Arch., 151 (mars) : 46-52.

Gounot 1967

Gounot R. - Mobilier archéologique gallo-romain trouvé en Haute-Loire, Musée Crozatier, éd. de la Soc. Académique, Le Puy-en-Velay, 132 p., XXIV Pl.

Grenier 1931

Grenier A. - Manuel d’archéologie gallo-romaine, 1 - Généralités. Travaux militaires, Picard, Paris (rééd. 1985), 619 p.

Griffe 1966

Griffe E. - La Gaule chrétienne à l’époque romaine. L’église des Gaules au ve siècle, éd. Letouzay et Ané, Paris.

Griffisch, Magnan et Mordant 2008

Griffisch J.-N., Magnan D. et Mordant D. - La Seine-et-Marne. 77/1 et 2, Carte Arch. de la Gaule, Acad. des Inscr. et B.-Lettres, MSH, Paris, 1285 p.

Gruat, Maligre et Vidal 2001

Gruat Ph. , Maligre G. et Vidal M. - L’Aveyron. 12, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 696 p.

Guerrier 1979

Guerrier J. - Un préfet de l’annone sénonais, C. Amatius Paterninus, Bull. de la Soc. des Sciences Hist. et Naturelles de l’Yonne, 111 : 5-12.

Guérout 1949

Guérout J. - Le palais de la Cité à Paris, des origines à 1417. Essai de topographie archéologique (1er article), Mém. de la Fédération des Soc. Hist. et Arch. de Paris et de l’Île de France, 1 : 57-212.

Guide… 2019

Guide. Musée de la Céramique. Lezoux, Le Département du Puy-de-Dôme, Clermont-Ferrand, 112 p.

Guilhard 2020

Guihard P.-M. - L’argent monnayé dans les provinces nord-occidentales au ive siècle. Circulation et usage, in : Chameroy et Guihard : 51-88. [276 p.]

Guitton 2012

Guitton D. - À propos de la production de vases de type “Argonne” au sein des ateliers du groupe des céramiques “à l’éponge” du sud du territoire picton (Vienne) : note préliminaire, in : SFECAG, Actes du Congrès de Poitiers (17-20 mai 2012), Marseille : 313-346.

Guitton 2020

Guitton D. - À la recherche du temps perdu ! A new approach to domestic ceramics of Late Antiquity (4th–6th centuries AD) in the heart of Aquitania Secunda (south-west Gaul), in : M. Duggan, S. Turner et M. Jackson (dir.) - Ceramics and Atlantic Connections: Late Roman and Early Medieval Imported Pottery on The Atlantic Seaboard, Actes du Coll. International (Newcastle Univ., Newcastle, 26-27 mars 2014), Roman and Late Antique Mediterranean Pottery, 15, Archaeopress, Oxford : 55-93.

Günther 1965

Günther R. - Revolution und Evolution im Weströmischen Reich sur Zeit der Spätantike, Zeitschrift für Geschichtswissenschaft, Sonderheft, Berlin : 19-34.

Günther 1971

Günther R. - Laeti, Foederati und Gentilen in Nord– und Nordostgallien im Zusammenhang mit der sogenannten Laetenzivilisation, Zeitschrift für Arch., 5 : 39-59.

Günther 1977

Günther R. - Einige neue Untersuchungen zu den Laeten end Gentilen im 4. Jahrhundert und zu ihre historischen Bedeutung, Klio, 59 : 311-321.

Hächler, Näf et Schwarz 2020

Hächler N., Näf B. et Schwarz P.-A. - Mauern gegen Migration ? Spätrömische Strategie, der Hochrhein-Mimes und die Fortifikationen der Provinz Maxima Sequanorum - eine Auswertung der Quellenzeugnisse, Zurich Open Repository and Archiv, Univ. of Zurich, 382 p., en ligne : URL: https://doi.org/10.5167/uzh-187452

Hagen 1937

Hagen W. - Kaiserzeitliche Gagatarbeiten aus dem rheinischen Germanien, Bonner Jährbucher, 142 (1943) : 77-144, Pl. 19-41.

Hakenbeck et al. 2010

Hakenbeck S., McManus E., Geisler H., Grupe G. et O’Connell T. - Diet and mobility in Early Medieval Bavaria: a study of carbon and nitrogen stable isotopes, American Journal of Physical Anthropology, 143 : 235-249.

Halsall 2001

Halsall G. - Childeric’s Grave. Clovis’ Succession and the Origins of the Merovingian Kingdom, in : R. Mathisen et D. Shanzer (dir.) - Society and Culture in Late Antiquity Gaul. Revisiting the Sources, Adelshot : 116-133.

Halsall 2007

Halsall G. - Barbarian Migrations and the Roman West, 376-568, Cambridge Univ. Press, Cambridge, XVII-592 p., 28 cartes h. t.

Halsall 2011

Halsall G. - Ethnicity and early medieval cemeteries, in : J. A. Quirós Castillo (dir.) - Archaeology and ethnicity: Reassessing the “Visigithic necropoleis”, Arqueologia y Territorio Medieval, 18: 15-28.

Halsall 2014

Halsall G. - Two Worlds Become One: A “Counter-Intuitive” View of the Roman Empire and “Germanic” Migration, German History, 32, 4 : 515-532.

Halsall 2017

Halsall G. - Otherness and Identity in the Merovingian Cemetery, in : López Quiroga, Kazanski et Ivanišević 2017a : 189-198.

Hamonic 2021

Hamonic F. - L’objet invité. Une lance d’apparat en son palais apprêté, en ligne sur le site du MAN, 15/11/21, 1 p.

Harmand 1957

Harmand L. - Un aspect social et économique du monde romain : le patronat sur les collectivités publiques, PUF, Paris.

Hatt 1949

Hatt J.-J. - Le passé romain de Strasbourg. Stratigraphie et chronologie, Gallia, VII, 2 : 161-174.

Hatt 1955

Hatt J.J. - Découverte d’un sanctuaire de Mithra à Mackwiller (Bas-Rhin), CR de l’Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres, 99, 3 : 405-409.

Hatt 1959

Hatt J.-J. - Histoire de la Gaule romaine (120 avant J.-C. - 451 après J.-C.) - Colonisation ou colonialisme ?, coll. “Bibliothèque Historique”, Payot, Paris, 405 p.

Hawkes et Dunning 1961

Hawkes S.C. et Dunning G.C. - Soldiers and settlers in Britain, fourth to fifth Century: With a Catalogue of Animal-Ornamented Buckles and Related Belt-Fittings, Medieval Archaeology, 5 : 1-70.

Hayes 1972

Hayes J.W. - Late Roman Pottery, Londres, 477 p.

Heather 2019

Heather P. J. - Foedera und Foederati of the fourth century, in : W. Pohl (dir.) - Kingdoms of the Empire : the Integration of Barbarians in the Late Antiquity (The Transformation of the Roman World, 10), Leyde : 85-133.

Heather 2005

Heather P. J. - The Fall of the Roman Empire: A New History, Macmillan, Londres, 2005, XVI-572 = The Fall of the Roman Empire. A New History of Rome and Barbarians, Oxford Univ. Press, Oxford, 2006, XVI-572 p. (en ligne sur : Academia).

Hebblewhite 2003/04

Hebblewhite M. - The signa militaria and the imperial imagines as symbols of power: AD 235-395, Journal of Roman Military Equipment Studies, 14-15 : 77-88.

Hedde 1979

Hedde P. - La famille gallo-romaine des Ferréols et le Brivadois. La double énigme du castrum victoriacum, Almanach de Brioude et de son Arrondissement : 49-81

Hedinger 2000

Hedinger B. - Geweihbearbeitung im spätrömischen Wachtturm von Rheinau-Körferplatz, Arch. Suisse, 23, 3 : 104-114.

Heidinga et Offenberg 1992

Heidinga H. A. et Offenberg G. A. M. - Op zoek naar de vijfde eeuw. De Franken tussen Rijn en Maas, Amsterdam.

Heijmans 2006

Heijmans M. - La mise en défense de la Gaule méridionale aux ive-vie s., in : M. Heijmans et J. Guyon (dir.) – (dossier) Antiquité tardive, haut Moyen Âge et premiers temps chrétiens en Gaule méridionale. Première partie : réseau des cités, monde urbain et monde des morts, Gallia, 63 : 59-74 (et Bibliographie commune, p. 157-170).

Heinzelmann et Poulain 1986

Heinzelmann M. et Poulain J.-C. - Les vies anciennes de Sainte Geneviève de Paris. Études critiques, coll. Bibliothèque de l’École des Hautes Études, IVe Section, n° 329, Champion, Paris, VII-199 p.

Héron 1913/14

Héron de Villefosse A. - Les agents de recensement dans les Trois Gaules, Bull. de la Soc. Nationale des Antiquaires de France (1913) : 354-355 ; Mém. de la Soc. Nationale des Antiquaires de France, 73 (1914) : 249-300.

Héron 2018

Héron Cl. - La Seine-Saint-Denis. 93, Carte Arch. de la Gaule, Acad. des Inscr. et Belles-Lettres, MSH, Paris, 381 p.

Heurgon 1958

Heurgon J. - Le trésor de Ténès, Paris.

Hiernard 1981/82

Hiernard J. - Monnaies d’or romaines entre Loire et Gironde, Bull. de la Soc. des Antiquaires de l’Ouest, 4e sér., XVI : 175-200, 1 carte.

Hiernard 1983

Hiernard J. - Monnaies d’or et histoire de l’Empire gallo-romain, Rev. Belge de Numismatique et de Sigillographie, Bruxelles : 61-90.

Hiernard 1985

Hiernard J. - 2 - La ville antique, in : J. Faveau (dir.) - Histoire de Poitiers, Privat, Toulouse : 21-67.

Hiernard 1996

Hiernard J.- La circulation monétaire, in : M. Provost, J. Hiernard, J. Pascal, É. Bernard et D. Simon-Hiernard - La Vendée. 85, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris : 44-51.

Hiernard 2003

Hiernard J. - Aquitanica (Gallia), Aremorica antea dicta : les avatars du nom d’une province romaine, in : J.-P. Bost, J.-M. Roddaz et F. Tassaux (dir.) - Itinéraire de Saintes à Dougga. Mélanges offerts à Louis Maurin, Ausonius Publications, Mém. 5, Bordeaux : 31-44.

Hiernard et al. 1982

Hiernard J., Nony D., Bost J.-P., Lintz G. et Perrier J. - Corpus des trésors monétaires antiques de la France, I - Poitou-Charente et Limousin, Soc. Franç. de Numismatique, Paris.

Hiernard et SIMON-Hiernard 1996

Hiernard J. et Simon-Hiernard D. - Les Deux-Sèvres. 79, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 399 p.

Hobbs 2006

Hobbs R. - Late Roman Precious Metal Deposits c. AD 200-700. Changes over time and space, British Arch. Reports, Internat. Ser. 1504, Oxford, 282 p.

Hoffmann 1969/70

Hoffmann D. - Das spätrömische Bewegungsheer und die Notitia Dignitatum, 2 vol., Düsseldorf.

Hollard 1992

Hollard D. - La thésaurisation du monnayage de bronze de Postume, structure et chronologie des dépôts monétaires, in : Trésors monétaires, XIII, Bibliothèque Nationale, Paris : 96.

Hosdez et Morel 2016

Hosdez C. et Morel A. - Une occupation de l’Antiquité tardive en bord de voie à Goussancourt (Aisne), in : Achard-Corompt et Kasprzyk 2016 : 343-354.

Hübener 1963/64

Hübener, W. - Zu den provinzialrömische Waffengrabern, Saalburg Jahrbuch, XXI : 20-25.

Hubert 1930

Hubert J. - [a. s. saint Léocade et saint Ludre à Déols–], in : E. Hubert - Le Bas-Berry, Histoire et archéologie du département de l’Indre, t. II, fasc. 1 - Châteauroux et Déols, Paris.

Huet et Mistrot 2017

Huet Ch. et Mistrot V. - Molle, Blanzac-Porcheresse, Charente [n° 42], in : V. Mistrot et Ch. Huet (dir.) - L’archéologie à grande vitesse, 50 sites fouillés entre Tours et Bordeaux, Musée d’Aquitaine/éd. Errance, Paris : 159-164.

Huitorel et Boulanger 2018

Huitorel G. et Boulanger K. - L’outillage du site de la Côte à Contrexéville (Vosges) : étude de l’équipement mobilier agropastoral et artisanal d’un établissement rural (iie-iiie s. apr. J.-C.), Gallia, 75 : 205-224.

Hurard et Bruley-Chabot 2011

Hurard S. et Bruley-Chabot G. (dir.) - Île-de-France - Seine-et-Marne (77). Saint-Pathus, Les Petits Ormes. Longue durée d’occupation du Néolithique à l’époque moderne. Mutations d’un habitat rural du Bas-Empire à la fin du premier Moyen Âge, Rapport de fouille, Inrap CIF, 4 vol., 5 t. : vol. 1 - Description et analyse du corpus de structures, 346 p. ; vol. 2 - Données spécialisées, 474 p. ; vol. 3 - Interprétations et synthèse, 154 p. ; vol.4 (1) et (2) - Inventaires techniques, 923 p. (consultable au SRA IdF).

ILA, III

Rémy B. - Inscriptions latines d’Aquitaine, III - Vellaves, Ausonius, Bordeaux, 1995.

ILS

H. Dessau - Inscriptiones Romanae Selectae, Berlin, 5 vol. : I, 1892 ; II, 1 & 2, 1906 ; III, 1, 1914 ; III, 2, 1916 ; en ligne : https://archive.org/details/inscriptioneslat

Imperium… 2005

Imperium Romanum. Römer, Christein, Alamannen. Die Spätantike am Oberrhein, Theiss, Stuttgart.

Incinérations… 1991

Incinérations et inhumations dans l’Occident romain aux trois premiers siècles de notre ère, Actes du Coll. Internat. (IVe Congrès Arch. de Gaule Méridionale) (Toulouse/Montréjeau, 7-10 oct. 1987), Ministère de la Culture/APAHMP, Toulouse, 253 p.

Inhumation... 1986

L’inhumation privilégiée du IVe au VIIIe siècle en Occident, Actes du colloque (Créteil, 16-18 mars 1984), De Boccard, Paris.

Instinsky 1971

Instinsky H. U. - Der spätrömische Silberschatz von Kaiseraugst, Abhandl. der Geistes– und Sozialwissenschaft Klasse, 5, Akademie der Wissenschaften und der Literatur, 18 p.

Invasions… s.d.

Invasions barbares, fr.wikipedia.org (trad. de la version allemande “Völkerwanderung”), consulté 18/08/18.

Jacob, Leredde et Loriot 1983

Jacob J.-P., Leredde H. et Loriot X. - Trésors monétaires gallo-romains du département de l’Yonne, Rev. Arch. de l’Est, 34 : 301-327.

Jacques 1977

Jacques F. - Le cens en Gaule au iie siècle et dans la première moitié du iiie siècle, Ktèma, 2 : 285-328.

Jacques 1983

Jacques F. - Les curateurs de cité dans l’Occident romain de Trajan à Gallien. Études prosopographiques, Nouvelles Éd. Latines, Paris, 436 p.

Jacques 1993

Jacques A. - La présence militaire à Arras au Bas-Empire, in : Vallet et Kazanski 1993 :195-209.

Jacques 2006

Jacques A. - Arras/Baudimont. Nemetacum. Pas-de-Calais, France, in : Reddé et al. 2006 : 199-201.

Jacques 2007a

Jacques A. - Arras-Nemetacum, chef-lieu de la cité des Atrébates. Bilan des recherches 1984-2002, in : R. Hanoune (dir.) - Les villes romaines du nord de la Gaule. Vingt ans de recherches nouvelles. Revue du Nord, h.s., Collection Art et Archéologie, 10, Lille : 63-82.

Jacques 2007b

Jacques A. - Le sanctuaire germanique d’Arras. Les fouilles de la rue Baudimont, in : R. Compatangello-Soussignan et Ch. G. Schwentzel (dir.) - Étrangers dans la cité romaine. “Habiter une autre patrie” : des incolae de la République aux peuples fédérés du Bas-Empire, Rennes : 221-238.

Jacques 2008

Jacques A. - Le dieu Frô d’Arras (Picardie, France), in : Aillagon 2008 : 222-223.

Jacques et Hosdez 1995

Jacques A. et Hosdez Ch. - Les fouilles de la Rue Baudimont, Arras (Pas-de-Calais), Service arch. municipal d’Arras, 1995, Document final de synthèse, inédit, SRA Nord-Pas-de-Calais, Lille (consultable au SRA HdF).

Jacques et Tuffreau-Libre 1991

Jacques A. et Tuffreau-Libre M. - L’occupation germanique sur le site gallo-romain d’Arras, Archäologisches Korrespondenzblatt, 21 : 409-419.

Jacquet et Raunet 2008

Jacquet J. et Raunet J. - En pays Sarmate, aux portes de la Beauce et du Gâtinais, Éd. Patrimoine insolite, 48 p.

James 1988a

James E. - Childéric, Syagrius et la disparition du royaume de Soissons, in : Actes1988 : 9-12.

James 1988b

James S. - The fabricate: state arms factories of the Later Roman Empire, in : J.C.N. Coulston (dir.) - Military Equipment and the Identity of Roman Soldiers, Proceedings of the 4th Roman Military Equipment Conference, BAR Internat. Ser. 394, Oxford : 257-332.

James 1991

James E. - Les problèmes archéologiques du sud-ouest wisigothique et franc, in : P. Périn (dir.) - Gallo-Romains, Wisigoths et Francs en Aquitaine, Septimanie et Espagne, Actes des VIIes Journées Internationales d’Archéologie Mérovingienne (Toulouse, 1985), AFAM, Rouen : 149-153.

Janniard 2015

Janniard S. - Les adaptations de l’armée romaine aux modes de combat des peuples des steppes (fin ive -début vie siècle apr. J.-C.), in : Governare e riformare l’impero al momento della sua divisione : Oriente, Occidente, Illirico, Publications de l’École française de Rome, Rome : 198-232, en ligne : http://books.openedition.org/efr/2793

Janniard 2019

Janniard S. - Le nord de la Gaule, de Probus à Valentinien III : le cadre politique et militaire ; in : D. Bayard et J.-P. Fourdrin (dir.) - Villes et fortifications de l’Antiquité tardive dans le nord de la Gaule, coll. Art et Arch., 26. 2019, Univ. de Lille, Sciences humaines et sociales, Lille : 25-34.

Janniard 2020

Janniard S. - X - Objectifs et moyens de la politique militaire d’Anthémius, in : F. Oppedisano (dir.) - Procopio Antemio imperatore di Roma, MNERA, Studi storici sulla Tarda Antichità, Edipuglia, Bari : 229-255.

Janvier 1969

Janvier Y. - La législation du Bas-Empire romain sur les édifices publiques, Publications des Annales de la Faculté Lettres d’Aix-en-Provence, Sér. Travaux et Mém., LVI, Aix-en-Provence, 426 p.

Jemin 2010

Jemin R. - Bezannes (Marne), Routes d’accès à la gare TGV. Voies antiques et portion d’un établissement rural de l’Antiquité tardive, Rapport final d’opération, Fouille arch., Inrap GEN, 261 p. (consultable au SRA ex-Champagne-Ardennes).

Jeunesse 2016

Jeunesse Ch. - Biens précieux et biens exceptionnels dans la Préhistoire récente de l’Europe. Le système du dépôt et de la tombe élitaire et la naissance de l’Europe barbare, Préhistoires Méditerranéennes, 5, 29 p., en ligne : URL : http://pm.revues.org/1299

Jigan et Marin 1984

Jigan C. et Marin J.-Y. - Agrafes à double crochet gallo-romaines trouvées en Normandie, Gallia, 42, 2 : 243-246.

Jobelot et Van Ossel 2006

Jobelot et Van Ossel P. - La céramique gallo-romaine tardive de l’établissement rural de La Garenne à Vallangoujard (Val-d’Oise), in : Van Ossel 2006 : 161-183

Jobst 1975

Jobst W. - Die römischen Fibeln aus Lauriacum, Forschungen in Lauriacum, 10, Linz.

Johnson 1976

Johnson S. - The Roman Forts of the Saxon Shore, Londres.

Johnson 1983

Johnson S. - Late Roman Fortifications, Batsford, Londres.

Johnson 1977

Johnston D. E. (dir.) - The Saxon Shore, CBA Research Reports, 18, Londres.

Johnson et al. 1977

Johnston D. E., Seillier C., Langouët L. et Sanquer R. - The Gallic evidence, in : Johnson 1977 : 31-50.

Joly et Séguier 2015

Joly M. et Séguier J.-M. (dir.) - Les céramiques non tournées en Gaule romaine dans leur contexte social, économique et culturel : entre tradition et innovation, Actes du Coll. (INHA, Paris, 25-26 nov. 2010), 55e Suppl. à la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours, 271 p.

Jones 1953

Jones A. H.M. - Census records of the later Roman Empire, Journ. of Roman Studies, XLIII : 49-64.

Jones 1964

Jones A.H.M. - The Later Roman Empire 284-602. A social, economic and administrative survey, Blackwell, Oxford, 4 vol.

Jones et al. 1980

Jones A.H.M., Marindale J.R., Morris J. et Morris J. (dir.) - The Prosopography of the Later Roman Empire, vol. 2 - AD 395-527, Cambridge Univ. Press, Cambridge, 1342 p.

Jouquand et al. 1999

Jouquand A.-M., Champagne F., Rodier X., Husi P. et Wittmann A. - La fouille des “abords de la cathédrale” de Tours (Indre-et-Loire) : Antiquité-haut Moyen Âge, Rev. Arch. du Centre de la France, 38 : 7-98.

Joy 1987

Joy P.-F. - Le problème de la céramique granuleuse en Île-de-France, incorrectement appelée céramique de type “Mayen”, in : Journée d’étude sur la céramique (Guiry-en-Xexin, 17 mars 1984), CG du Val-d’Oise/SDAVO, Cergy : 51-56.

Joy 2000

Joy P.-F. - La céramique granuleuse en Île-de-France, essai de détermination de sa provenance par analyses physico-chimiques, Bull. Arch. du Vexin-Franç., 33 (2001) : 31-41.

Joyeux 2014

Joyeux P. (dir.) - Regards sur Orléans. Archéologie et histoire de la ville, Catalogue d’Exposition, Mairie d’Orléans, Orléans, 147 p.

Jullian 1902

Jullian C. - Le palais de Julien à Paris, CR de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres : 14-17.

Jullian 1907/26

Jullian C. - Histoire de la Gaule, VIII livres, Hachette, Paris ; rééd. (reproduction anastatique), Bruxelles, 1964 ; rééd., Hachette Références, Paris, 1993, 2 vol., 1271 et 889 p. [pagination différente, parfois donnée ici selon cette rééd.].

Jullian 1922

Jullian C. - Notes gallo-romaines. Remarques sur les sources de la vie de Saint Martin, Rev. des Études Anciennes, XXIV : 123-128.

Kasprzyk 2002

Kasprzyk M. - L’Antiquité tardive dans l’Yonne (environ 280 - environ 530 ap. J.-C.), in : J.-P. Delor - L’Yonne. 89/1, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris : 134-136.

Kasprzyk 2005

Kasprzyk M. - Les cités des Eduens et de Chalon durant l’Antiquité tardive (vers 260-530), contribution à l’étude de l’Antiquité tardive en Gaule centrale, Thèse de doctorat, Université de Bourgogne, Dijon, 5 vol. (consultable à l’Université).

Kasprzyk 2011

Kapsprzyk M. - Baudemont, le Pré-de-la-Bordonne (Saône-et-Loire) : sépultures et mobilier danubien de la première moitié du vVe siècle, in : M. Kasprzyk et G. Kuhnle (dir.) - L’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule. La vallée du Rhin supérieur et les provinces gauloises limitrophes. Actualité de la recherche, 30e Suppl. à la Rev. Arch. de l’Est, Dijon : 339-351.

Kasprzyk 2015

Kasprzyk M. - Établissements ruraux, occupation du sol et systèmes agraires de l’Antiquité tardive dans le nord de la Gaule : quelques remarques, in : M. Reddé (dir.) - Méthodes d’analyse des différents paysages ruraux dans le nord-est de la Gaule romaine, Rurland : 261-281, en ligne : rurland.hypotheses.org ou : http:// archeology dataservice.ac.uk/ archives/view/ romangl/

Kasprzyk 2017

Kasprzyk M. – Les agglomérations/vici/castra du Centre-Est de la Gaule. Morphologie et fonctions (IIIe-VIIe s. apr. J.-C.), in : M. Kasprzyk et M. Monteil (dir.) - Agglomérations, vici et castra du Nord de la Gaule entre Antiquité tardive et début du haut Moyen Âge, Gallia, 74.1, CNRS éd., Paris : 91-117.

Kasprzyk 2018

Kasprzyk M. - L’équipement et les formes des établissements ruraux du Bas-Empire (milieu du IIIe- milieu du ve siècle p.C.) dans l’est du diocèse des Gaules, in : M. Reddé (dir.) - Gallia Rustica, 2 - Le campagnes du Nord-est de la Gaule, de la fin de l’âge du Fer à l’Antiquité Tardive, Mém. 50, Ausonius éd., Bordeaux : 235-305.

Kasprzyk 2021

Kasprzyk M. - L’établissement rural aristocratique de l’Antiquité tardive “Dessous la Côte Mitière” à Migennes (Yonne) : les fouilles de Jean-Louis Tainturier, in : M. Andrieu et M. Kasprzyk (dir.) – Archéologies romaines en Gaule Lyonnaise, Hommages au professeur Gilles Sauron, coll. Arch. et Hist. romaine, 47, éd. Mergoil, Drémil-Lafage : 169-204.

Kasprzyk à paraître

Kasprzyk M. - Pouvoir impérial, vie civique et identités en Gaule (250-315), Mém. principal d’HDR, en cours (en 2020).

Kasprzyk et Monteil 2017

Kasprzyk M. et Monteil M. - Agglomérations, vici et castra du Nord de la Gaule (iiie-vie s. apr. J.-C.) : esquisse d’un bilan, in : M. Kasprzyk et M. Monteil (dir.) - Agglomérations, vici et castra du Nord de la Gaule entre Antiquité tardive et début du haut Moyen Âge, Gallia, 74.1, CNRS éd., Paris : 1-12.

Kasprzyk et Mouton-Venalt 2011

Kasprzyk M. et Mouton-Venault S. - Quelques contextes de consommation tardifs de l’est de la Gaule Lyonnaise, principalement chez les Éduens, in : Van Ossel 2011 : 67-101.

Kasprzyk, Burgevin et Durost 2016

Kasprzyk M., Burgevin A. et Durost R. – Établissements ruraux, occupation du sol et systèmes agraires de l’Antiquité tardive dans le Nord de la Gaule : quelques remarques, in : M. Reddé (dir.) - Méthodes d’analyse des différents paysages ruraux dans le Nord-Est de la gaule romaine, Atetier Rurland, en ligne : https://halaerchives-ouvertes.fr/hal-01253470 : 261-281.

Kazanski 1982

Kazanski M. - Deux riches tombes de l’époque des Grandes invasions au nord de la Gaule : Airan et Pouan, Arch. Médiévale, XII : 17-33.

Kazanski 1985a

Kazanski M. - Contribution à l’étude des migrations des Goths à la fin du ive siècle et au ve siècle : le témoignage de l’archéologie, in : VIIes Journées Nationales d’Archéologie mérovingienne (Narbonne-Toulouse, 17-20 oct. 1985), Bull. de Liaison de l’Assoc. Franç. d’Arch. Mérovingienne, 9 : 20-25.

Kazanski 1985b

Kazanski M. – Ann. 1. Le peigne en os, in : Larrieu et al. 1985 : 257-269.

Kazanski 1989

Kazanski M. - La diffusion de la mode danubienne en Gaule (fin du ive siècle - début du vie siècle) : essai d’interprétation historique, Antiquités Nationales, 21 : 69-73.

Kazanski 1990/91

Kazanski M. - Les Germains de l’Elbe - Oder - Vistule en Gaule au Bas-Empire, Antiquités Nationales, 22-23 : 111-127.

Kazanski 1991

Kazanski M. - Contribution à l’étude des migrations des Goths à la fin du IVe siècle et au Ve siècle : le témoignage de l’archéologie, in : Gallo-Romains, Wisigoths, Francs, en Aquitaine, Septimanie et Espagne, Rouen : 11-25.

Kazanski 1992

Kazanski M. - Les Goths (ier-viie siècle ap. J.-C.), Errance, Paris.

Kazanski 1993

Kazanski M. - Les barbares orientaux et la défense de la Gaule aux ive-ve siècles, in : Vallet et Kazanski 1993 : 175-186.

Kazanski 1994a

Kazanski M. - À propos de quelques types de fibules germaniques de l’époque des Grandes Migrations trouvées au Sud de la Loire, Antiquités Nationales, 26 : 161-175.

Kazanski 1994b

Kazanski M. - Rinvenimenti visigoti dalla Francia, in : I Goti, Catalovgue d’Exposition (Milan, 1993), Milan : 325-327.

Kazanski 1995a

Kazanski M. - L’équipement et le matériel militaires au Bas-Empire en Gaule du Nord et de l’Est, in : Thollard 1995 : 37-54.

Kazanski 1996

Kazanski M. - Les barbares en Gaule du sud-ouest durant la première moitié du ve siècle, in : L’occident romain et l’Europe centrale au début de l’époque des Grandes migrations, Actes du Coll. international, Université de Caen, Caen ; 15-23.

Kazanski 1997a

Kazanski M. - La présence barbare en Gaule au ve siècle, in : Francs… 1997 : 50-51.

Kazanski 1997b

Kazanski M. - Les auxiliaires francs dans l’armée romaine au Bas-Empire, in : Francs… 1997 : 40-49.

Kazanski 2000a

Kazanski M. - Tombe d’homme (Pouan), in : L’or… 2000 : 166.

Kazanski 2000b

Kazanski M. - L’or des princes barbares, Archéologia, 371 (oct.) : 20-31.

Kazanski 2008

Kazanski M. - Les armes des Barbares, ier-ive siècles, in : Aillagon 2008 : 140-141.

Kazanski 2010

Kazanski M. - Les Wisigoths, du Danube à la Gaule, in : Bourgeois 2010a : 9-14.

Kazanski 2016

Kazanski M. - The earliest East-Germanic finds from the great migration period in the Roman West (Cherniakhov and Wielbark civilizations), Materials in Archaeology, History
and Ethnography of Tauria (Simferopol), XXI : 30-57.

Kazanski 2020

Kazanski M. - Les origines des Goths, in : Wisigoths. Rois de Toulouse, Catalogue d’Exposition (Musée Saint-Raymond, Toulouse, 27 fév. - 27 déc. 2020), Musée Saint-Raymond, Toulouse : 23-28.

Kazanski et Périn 1988

Karanski M. et Périn P. - Le mobilier funéraire de la tombe de Chidéric Ier. État de la question et perspectives, in : Actes… 1988 : 13-38.

Kazanski et Périn 1996

Kazanski M. et Périn P. - La tombe de Childéric et la question de l’origine des parures de style cloisonné, Antiquités Nationales, 28 : 203-209.

Kazanski et Périn 2019

Kazanski M. et Périn P. - Les barbares “orientaux” dans l’armée romaine en Gaule, in : Vallet, Kazanski et Périn 1997 : 201-217.

Kazanski et Périn 2000

Kazanski M. et Périn P. - Les tombes de Pouan et de Childéric, in : L’Or… 2000 : 79-83.

Kazanski et Périn 2008

Kazanski M. et Périn P. - Identité ethnique en Gaule à l’époque des Grandes Migrations et des Royaumes Barbares : étude de cas archéologiques, Antiquités Nationales, 39 : 181-216.

Kazanski et Périn 2017

Kazanski M. et Périn P. - Archéologie funéraire et ethnicité en Gaule à l’époque mérovingienne (réponse à Guy Halsall), in : López Quiroga, Kazanski et IVANIŠEVIĆ 2017a : 199-212.

Kazanski et Périn 2020

Kazanski M. et Périn P. - Les Wiosigoths en Gaule du Nord d’après les données de l’archéologie (et Catalogue), in : Wisigoths… 2020 : 336-351.

Kazanski, López Quiroga et Périn 2018

Kazanski M. López Quiroga J. et Périn P. - Le costume féminin “princier” de tradition germanique orientale à l’époque des grandes migrations en Espagne et en Gaule du sud et ses réminiscences dans le royaume hispano-wisigothique, in : J. López Quiroga (dir.) - In Tempore Sueborum. El tiempo de los Suevos en la Gallaecia (411-585). El primer reino mediaval de Occidente, vol. de Estudios, Deputación de la Provincia de Ourense, Ourense : 61-84, 24 Fig.

Kazanski, Mastykova et Périn 2008

Kazanski M., Mastykova A. et Périn P. - Die Archäologie der Westgoten in Nordgallien. Zum Stand der Forschung, in : S. Brather (dir.) - Zwischen Spätantike und Frühmittelalter, W. De Gruyter, RGA-E, 57, Berlin/New York : 149-192.

Kazanski, Mastykova et Périn 2015

Kazanski M., Mastykova A. et Périn P. - Les Wisigoths en Gaule du Nord d’après les données de l’archéologie : état des recherches, in : The Evolution of socio-cultural and political spaces, Tractus Aevorum, 2/1 : 44-87 ; en ligne : http://ta.bsu.edu.ru [traduction franç. de ibid. 2008]

Keller 1971

Keller E. - Die spätrömischen Grabfunde in Südbayern, Münchner Beiträge zur Vor- und Frühgesch., 14, Beck, Munich.

Keller 1974

Keller E. - Zur Chronologie der Jügerkaiserzeilichen Grabfunde aus Südwestdeutschland und Nordbayern, in : G. Kossack et G. Ulbert (dir.) ) - Allegemaines, Vorgeschichte Römerzeit, 1, Werner Festschrift, Studien zur Vor– und Frühgeschichte Arch., C. H. Beck, Munich : 247-291.

Kemkes 2017

Kemkes M. - Im Dienste Roms. Militärische Gürtelbeschläge mit Lupa-Darstellung und Kaiserportrait, Helvetia Arch., 48, 189 : 15-34.

Kerneis 2009

Kerneis S. - Francus civis, miles Romanus : les barbares de l’Empire dans le Code Théodosien, in : J.-J. Aubert et Ph. Blanchard (dir.) - Droit, religion et société dans le Code Théodosien, Actes des 3es Journées d’Étude sur le Code Théodosien (Neuchâtel, 15-17 février 2007), Recueil de Travaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université de Neuchâtel, fasc. 55, Univ. de Neuchâtel/Droz SA, Genève : 377-399.

Kisch 1978

Kisch Y (de) - Un milliaire de l’empereur Aurélien découvert à Orléans en août 1978, Bull. de la Soc. Arch. et Hist. de l’Orléanais, 49 : 5-6.

Kisch 1980

Kisch Y. (de) - Informations archéologiques, Circonscription du Centre, Gallia, 38, 2 : 311-347.

Kiss 2014

Kiss A. P. - Huns, Germans, Byzantines? The origins of the narrow bladed long axes, Acta Arch. Carpathica, 49 : 131-164.

Knipper et al. 2013

Knipper C., Peters D., Meyer C., Maurer A. F., Muhl A., Schöne B. R. et Alt K. W. - Dietary reconstruction in Migration Period Central Germany: a carbon and nitrogen isotope study, Arch. and Anthropological Sciences, 5 : 17-35.

Koch 1998

Koch A. - Bügelfibeln der Merowingerzeit im westlichem Frankenreich, Mayence, 2 vol.

Koch et Kazanski 2000

Koch U. et Kazanski M. – Les Wisigoths, in : L’Or… 2000 : 71-72.

Koenig 1930

Koenig G. G. - Archäologische Zeugnisse westgothischer Präsenz im 5. Jahrhundert, Madrider Mitteilungen, 21 : 220-286.

Koethe 1942

Koethe H. - Zur Geschichte Galliens im dritten Viertel des 3. Jahrhundert, Bericht der Römisch-Germanische Kommission, 33 (1950) : 199-224.

Kokowska 2012

Kokowska E. - Der Gagat. Das schwarze Gold des Antike. Zu einiger Perlenfunden in Berliner Museum für Vor– und Frühgeschichte, Acta Praehistorica et Archaeologica (Berlin), 44 : 116-130.

Koller et Herzog 1998

Koller A. et Herzog R. - Die Alamannen, Verlag Theiss, Stuttgart, 129 p.

Kondé 2015

Kondé Z. - Sunken and above-ground buildings of the Avar period at the Rákóczifalva-Bagi-földek site [en hongrois, rés. en angl.], Archaeologiai Ertesitő (Budapest), 140 : 71-92.

Kootker et al. 2016

Kootker L. M., van Lanen R. J., Kars H. et Davies G. R. - Strontium isoscapes in The Netherlands. Spatial variations in 87Sr/86Sr as a proxy for palaeomobility, Journal of Arch. Science, Reports, 6 : 1-13.

Korsunskij 1957

Korsunskij A. R. – Le mouvement des bagaudes [en russe], Vestnik Drejnev Istorii (Moscou), 4 : 71-87 (= Bibliotheca Classica Orientalis (Berlin), 1954, 2 : 47-69).

Kovács 2019

Kovács P. - Valerius Dalmatius felirata Beremendről (ILS 8987) [An inscription of Valerius Dalmatius from Beremend (ILS 8987)]. Studia Epigraphica Pannonica, 10 : 38–49.

Kovalevskaja 1993

Kovalevskaja V. - La présence alano-sarmate en Gaule : confrontation des données archéologiques, paléoanthropologiques, historiques et toponymiques, in : Vallet et Kazanski 1993 : 209-222.

Kuhnle et Fort 2013

Kuhnle G. et Fort B. - Ménétru-le-Vignoble “Gaillardon” (Jura) : un établissement de hauteur de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge, in : Bélet-Gonda C., Mazimann J.-P., Richard A. et F. Schifferdecker (dir.) - Le peuplement de l’arc jurassien de la Préhistoire au Moyen Âge, Actes des 2es Journées Archéologiques Frontalières de l’Arc Jurassien, Annales Littéraires de l’Univ. de Franche-Comté, Presses Univ. de Franche-Comté, Besançon : 441-452.

Kulikowski 2017

Kulikovski M. - Barbaria, Barbaricum and the Location of the Barbarus, in López Quiroga, Kazanski et IVANIŠEVIĆ 2017a : 26-29.

Kurth 1896

Kurth G. - Clovis, A. Mame et fils, Tours, XXIV + 630 p. ; rééd. Kurth G. - Clovis, le fondateur, coll. “Biographie”, Tallandier, Paris, 2005, XXX + 625 p.

L’huillier 2005

L’Huillier M.-Cl. - Note sur la disparition des sanctuaires païens, in : Hommages à Monique Clavel-Lévêque : histoire, espaces et marges de l’Antiquité, 4, Presses Univ. de Franche-Comté, Besançon (coll. Série Histoire et politique) : 271-297.

L’huillier et Bertrand 2006

L’Huillier M.-Cl. et Bertrand I. - La fin des sanctuaires païens dans l’ouest des Gaules : réflexions autour d’une histoire à écrire, in : V. Brouquier-Reddé et alii (dir.) - Mars en Occident, Actes du colloque international “Autour d’Allonnes (Sarthe) : les sanctuaires de Mars en Occident” (Le Mans, 4-6 juin 2003), Presses Univ. de Rennes, Rennes : 313-323.

L’or… 2000

L’or des princes barbares : du Caucase à la Gaule, ve siècle apr. J.-C., Catalogue d’Exposition, MAN (26 sept. 2000 - 8 janv. 2001)/Reiss-Museum Manheim, RMN, Paris, 222 p.

Labaune 2011

Labaune Y. - Quelques observations récentes sur des sites de l’Antiquité tardive à Autun (2001-2008), in : M. Kasprzyk et G. Kuhnle (dir.) - L’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule I. La vallée du Rhin supérieur et les provinces gauloises limitrophes : actualité de la recherche, Actes de la table ronde (Strasbourg, 20- 21 nov. 2008), Soc. Arch. de l’Est, Strasbourg : 41-68.

Labaune-Jean 2015

Labaune-Jean F. - Deux fibules du type Quoit Brooch Style datant du ve siècle en Ille-et-Vilaine (Bretagne), Cahiers LadArc, 9, 8 p.

Labaune-Jean 2019

Labaune-Jean F. - Le dépôt de vaisselle métallique de Tréderzec (Côtes-d’Armor, Bretagne, France), communication à Instrumentum Internat. Meetings 2019, “Hoarding and deposition in Europe from later prehistory to the medieval period - finds an context” (King’s College, Londres, 12-14 juin 2019) (rés. en angl. in : Bull. Instrumentum, 99, juin 2019 : 52).

Labrousse 1978

Labrousse M. - La civilisation gallo-romaine en Bas-Limousin, Bull. de la Soc. Scientifique, Hist. et Arch. de la Corrèze, 100 : 74-78.

Lafaurie 1958

Lafaurie J. - Le trésor de Chécy, in : Gricourt J., Fabre G., Mainjonet M. et Lafaurie L. - Trésors monétaires et plaques-boucles de la Gaule romaine, XIIe Suppl. à Gallia, CNRS, Paris : 275-341.

Lafaurie 1964

Lafaurie J. - Essai de répertoire des trésors et trouvailles de monnaies d’argent frappées en Gaule pendant la seconde moitié du ve siècle et au cours du vie s., Annales de Normandie, 2 : 197-214.

Lafaurie 1975

Lafaurie J. - L’empire gaulois. Apport de la numismatique, in : Aufstieg und Niedergang der römischen Welt, II - Principat, W. de Gruyter, Berlin/New York, 1975 : 853-1012.

Lafaurie 1993

Lafaurie J. - Monnaies émises en Île-de-France et circulation monétaire, in : Île-de-France… 1993 : 46-52.

Lafaurie et Pilet-Lemière 2003

Lafaurie J. et Pilet-Lemière J. - Monnaies du Haut Moyen Âge découvertes en France (ve-viiie siècle), CNRS, Paris, (Cahiers Ernest-Babelon, n° 8), 457 p.

Laffite 2005

Lafitte J.-D. - Liéhon (57) Larry. Aéroport Metz-Nancy Lorraine, DFS de fouille préventive, Inrap GE (consultable au SRA ex-Lorraine).

Lagneau 1876

Lagneau G. - Des Alains, des Téiphales, des Agathyrses et quelques autres peuplades sarmates dans les Gaules, CR de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 20 : 217-226.

Lalande 1881

Lalande Ph. - Sépultures gallo-romaines dans la Corrèze, Bull. de la Soc. Scientifique, Hist. et Arch. de la Corrèze, 3 : 127-160.

Lamoine 2009

Lamoine L. - Le pouvoir local en Gaule romaine, coll. Histoires croisées, Presses Univ. Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand, 468 p.

Langouët 1983

Langouët, L. - Les fouilles archéologiques du bastion de Solidor (Saint-Malo), Dossiers du CeRRA, Suppl. F, Saint-Malo.

Langouët 1996

Langouët, L. - La cité d’Alet, de l’agglomération gauloise à l’île de Saint-Malo, Dossiers du CeRRA, Suppl. S, Saint-Malo.

Langouët 2006

Langouët, L. - Brest. Finistère, France ; Saint-Malo/Alet. Reginca. Ille-et-Lilaine, France, in : REDDÉ et al. 2006 : 242-243 ; 379-380.

Lantier 1944

Lantier R. - Recherches archéologiques en Gaule, Gallia, II : 263-292.

Lantier 1948

Lantier R. - Un cimetière du ive siècle au Mont Augé (Vert-la-Gravelle, Marne), L’Antiquité Classique, XVII : 373-401.

Lantier 1953

Lantier R. - La céramique wisigothique, in : Les Invasions barbares et le peuplement de l’Europe, 2es Journées de synthèse historique, Presses Univ., Paris : 23-34.

Larrieu et al. 1985

Larrieu M., Marty B., Périn P. et Crubézy É. - La nécropole mérovingienne de La Turraque, Beaucaire-sur-Baïse (Gers), Soc. de Recherches Spéléo-arch. du Sorézois et Revelois, Sorèze/Toulouse, 291 p.

Lassandro 1987

Lassandro D. - Paneg. 10 (2), 4 ed un gruppo statuario del Museo di Metz, Invigilata Lucernis, Rivista dell’Instituto dell’Università di Bari : 77-87.

Laugardière 1951

Laugardière M. (de) - L’église de Bourges avant Charlemagne, Tardy, Paris/Bourges, 257 p.

Laur-Belart 1967

Laur-Belart R. - Die Spätrömische Silberschatz von Kaiseraugst (Aargau), Katalog, Verwaltungs-kommission des Römermuseums in Augst BL, 33 p.

Lazaris 2012

Lazaris S. (dir.) - Le cheval dans les sociétés antiques et médiévales, Actes des journées d’étude internat. organisées par l’UMR 7044 (Étude des civilisations de l’antiquité) (Strasbourg, 6-7 nov. 2009), Bibliothèque de l’Antiquité tardive, 22, 311 p.

Le Bohec 1991

Le Bohec Y. (dir.) - Le Testament du Lingon, Actes de la Journée d’Étude (CERG, Lyon III, 16 mai 1990), Coll. CERG, n.s., 9, diff. De Boccard, Lyon, 86 p.

Le Bohec 2019

Le Bohec Y. (dir.) - L’empire romain, de la mort de Commode au Concile de Nicée, coll. “Questions d’Histoire”, CAPES et Agrégation d’Hist. et Géographie, Le Temps, Paris, 350 p.

Le Bomin 2020

Le Bomin J. - Mediterranean pottery imports in western Gaul during the Late Roman period (mid 3rd-early 7th century AD): state of knowledge, in : M. Duggan, S. Turner et M. Jackson (dir.) - Ceramics and Atlantic Connections: Late Roman and Early Medieval Imported Pottery on The Atlantic Seaboard, Actes du Coll. International (Newcastle Univ., Newcastle, 26-27 mars 2014), Roman and Late Antique Mediterranean Pottery, 15, Archaeopress, Oxford : 39-54.

Le Boulaire et al. 2022

Le Boulaire Ch., Mortreau M. Thébaud S. et Trin-Lacombe L. - La céramique de l’Antiquité tardive en Pays de la Loire (ive-vie s. ap. J.-C.) : aperçu des principales catégories céramiques, in : Chambon et al. 2022 : 363-390.

Le Boulanger et Simon 2009

Le Boulanger F., Simon L - La nécropole tardo-antique de Saint-Marcel (Morbihan), Aremorica, 3, Univ. de Bretagne Occidentale, Brest : 65-78.

Le Gentilhomme 1947

Le Gentilhomme P. - Le trésor de Coesmes (Ille-et-Vilaine). La circulation monétaire en Armorique vers 275 après J.-C. Les monnaies officielles, leurs imitations locales et les persistances de l’art celtique, Gallia, V, 2 : 319-349.

Le Luel 2007

Le Luel N. - Étude des Vies de saint Ursin de Bourges : une première approche, Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 114-1 : 7-32 ; en ligne : URL : http://abpo.revues.org/589: DOI : 10.4000/abpo.589

Le Maho 1994

Le Maho J. - La réutilisation funéraire des édifices antiques en Normandie au cours du Haut-Moyen Âge, in : M. Fixot et E. Zadora-Rio (dir.) - L’environnement des églises et la topographie religieuse des campagnes médiévales, Actes du IIIe Congrès Internat. d’Arch. Médiévale (Aix-en-Provence, 28-30 sept. 1989), DAF, 46, MSH, Paris : 10-21.

Lebedynski 2001

Lebedynski I. - Armes et guerriers barbares au temps des Grandes invasions. ive au vie siècle après J.-C., Errance, Paris, 224 p.

Lebedynski 2011

Lebedynski I. - Sur les traces des Alains et Sarmates en Gaule. Du Caucase à la Gaule (ive-ve siècle), coll. “Vols du Coucou”, L’Harmattan, Paris, 228 p.

Leblay, Lepetz et Yvinec 2019

Leblay J.-C., Lepetz S. et Yvinec J.-H. - L’élevage dans l’Antiquité tardive en Île-de-France, in : Ouzoulias et P. Van Ossel (dir.) - Les campagnes de l’Île-de-France de Constantin à Clovis, Colloque (Paris, 14-15 mars 1996), Rapports et synthèses de la 2e journée, PCR L’époque tardive en Île-de-France, Document de travail n° 3, Dioccesis Galliarum, Paris : 50-67.

Lécrivain 1899

Lécrivain C. - Un épisode inconnu de l’histoire des Wisigoths, Annales du Midi, I : 47-51.

Lefebvre 2011

Lefebvre S. - L’administration de l’Empire romain d’Auguste à Dioclétien, coll. Cursus, Armand Colin, Paris, 222 p.

Lefebvre et al. 2013

Lefebvre A., Mondy M., Cabart H., Decanter F. et Feller M. - Premières données sur l’archéologie funéraire de l’Antiquité tardive dans la cité des Médiomatriques : l’exemple d’Uckange (Moselle), Rev. Arch. de l’Est, 62, en ligne : URL : http://rae.revues.org/7739

Lefèvre 1919

Lefèvre G. - Les nouvelles fouilles du cimetière antique de Marboué (pour l’année 1919) Bull. de la Soc. Dunoise, 14 (1916/27) : 31-36 et 43, Pl. II h.t.

Legoux 2005

Legoux R. - La nécropole mérovingienne de Cutry (Meurthe-et-Moselle), Mém. de l’AFAM, XIV, Suppl. à le Rev. Arch. de l’Est, Saint-Germain-en-Laye/Dijon.

Lelarge 2013

Lelarge S. - Nempont-Saint-Firmin, Pas-de-Calais (62). “Rue du Warnier”, Rapport d’opération d’arch. préventive, Archéopole, Linselles, Vol. 1 - Texte, 724 p. ; Vol. 2 - Inventaires, 108 p. ; + Découverte exceptionnelle, Vol. 1 - Texte, 690 p. : Vol. 2 - Inventaires, 132 p. (consultable au SRA HdF).

Lelarge 2020a

Lelarge S. - La vaisselle métallique en alliage étain-plomb en Gaule du Nord : un témoignage des échanges transmanche de l’Antiquité tardive, in : Blamangin O., Demon A. et Hoët-van Cauwenberghe Ch. (dir.) - Boulogne-sur-Mer antique, entre terre et mer. Gesoriacum-Bononia, le port et son arrière-pays, Archaiologia, Presses Univ. Septentrion : 105-125 (+ bibliogr. commune en fin de vol.).

Lelarge 2020b

Lelarge S. - L’établissement tardo-antique de Nempont-Saint-Firmin (Pas-de-Calais). Bilan et perspectives de recherche en baie d’Authie, in : Blamangin O., Demon A. et Hoët-van Cauwenberghe Ch. (dir.) - Boulogne-sur-Mer antique, entre terre et mer. Gesoriacum-Bononia, le port et son arrière-pays, Archaiologia, Presses Univ. Septentrion : 299-315 (+ bibliogr. commune en fin de vol.).

Lémant 1985

Lémant J.-P. - Le cimetière et la fortification du Bas-Empire de Vireux-Morhain, Dép. des Ardennes, Bericht der Römisch-Germanische Museum Mainz, 7, Mayence, IV + 134 p.

Lemoine et al. 2010

Lemoine Y., Rodet-Belarbi I., Poignant S., Marchaisseau V. et Goret J.-F. - Sept nouveaux exemplaires de plaques-boucles mérovingiennes en matière dure animale, Arch. Médiévale, 40 : 33-48.

Lenz 2005

Lenz K. H. - Germanische Siedlungen des 3. bis 5. Jahrhunderts n. Christus in Gallien, Schriftliche Überlieferung und archäologische Befunde, Bericht der Römisch-Germanische Kommission, 86 (2006) : 349-444.

Léotard 1878

Léotard E. - Essai sur la condition des Barbares établis dans l’Empire romain au ive siècle, Paris.

Lepetz 1996

Lepetz S. - L’animal dans la société gallo-romaine de la France du Nord, Rev. Arch. de Picardie, n° spécial 12, 174 p.

Lepetz 2009

Lepetz S. - La chasse à la période romaine dans le Nord de la Gaule, in : J. Trinquier et Ch. Vendries (dir.) - Chasses antiques. Pratiques et représentations dans le monde gréco-romain (iiie s. av. - ive s. apr. J.-C.), Presses Univ. de Rennes, Rennes : 141-159.

Lepetz et al. 2010

Lepetz S. et alii - Le site antique du “Clos au Duc” à Évreux (Eure). Sépultures de privilégiés ou trous à ordure ?, in : Gardeisen, A., E. Furet et N. Boulbes (dir.) - Histoire d’équidés, des textes, des images et des os, Actes de la table ronde (Université Paul Valery, Montpellier, 13-14 mars 2008), Monographies d’Arch. Méditerranénne, h.-s. n° 4 : 29-56.

Lepetz et Clavel 2010

Lepetz S. et Clavel B. - De la chasse au lièvre à la chasse au cerf. Évolution des pratiques de l’âge du Fer au Moyen Âge, in : dossier “Archéologie et Société”, Archéopages, 28 : 38-43.

Lepetz, Meniel et Poplin 1996

Lepetz S., Méniel P. et Poplin F. - Des sépultures de cerfs gallo-romains, Archéopages, 21 : 6-8.

Lespinasse 1958

Lespinasse J. - Un problème historique à résoudre : le Castrum Victoriacum, Almanach de Brioude et de son Arrondissement : 53-64.

Levison 1904

Levison W. - Bischof Germanus von Auxerre und die Quellen seiner Geschichte, Neues Archiv, XXIX : 95-175.

Lewit 1991

Lewit T. - Agricultural production in the Roman economy - AD 200-400, BAR Internat. Ser. 568, Oxford, 261 p.

Lewit 2005

Lewit T. - Villas, Farms and the Late Roman rural economy. Third to Fifth Centuries AD, BAR, Internat. Ser. 568 (rééd.), Oxford, 204 p.

Liebeschütz 1987

Liebeschuetz J.H.W.G. - Government and administration in the late empire, in : J. Wacher (dir.) - The Roman World, Londres : 455-469.

Liebeschütz 2015

Liebeschütz W. - East and West in Late Antiquity. Invasion, Settlement, Ethnogenesis and Conflicts of Religion, Brill, Leyde/Boston, XXIX + 477 p.

Liger 1900

Liger F. - Grannona, station de la Table Théodosienne et place forte du tractus armoricani, Fleury-Dangin, Mamers.

Lintz 1988

Lintz G. - L’utilisation de la micro-informatique en archéologie. Un exemple : la céramique commune gallo-romaine en Limousin, Thèse de Doctorat, Univ. de Paris I Panthéon-Sorbonne, 1988, 6 vol. : I (1re et 2e parties), 420 p. ; II, III et IV (Catalogues départementaux) ; V (planches), 146 Fig. (consultable à l’Univ. et au SRA CVL, cote 564.02/6-8).

Lintz 1992

Lintz G. - La Corrèze. 19, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 223 p.

Lintz 1994

Lintz G. - Quelques aspects de la céramique du Bas-Empire en Limousin, in : Tuffreau-Libre et Jacques 1994 : 201-211.

Lintz et Vuaillat 1987/88

Lintz G. et Vuaillat D. - Les poignards et les coutelas dans les sépultures gallo-romaines du Limousin, Gallia, 45 : 165-188.

Lippok 2020

Lippok F. E. - The pyre and the grave: early medieval cremation burials in the Netherlands, the German Rhineland and Belgium, World Arch., 52, 1 : 147-162.

Loisel 1984

Loisel J.-J. - Heurs et malheurs du Vendômois Gallo-Romain, in : P. Wagret (dir.) - Histoire de Vendôme et du Vendômois, coll. Pays et villes de France, Privat, Toulouse : 37-52.

Longnon 1878

Longnon A. - Géographie de la Gaule au vie siècle, Hachette, Paris, 651 p.

Longnon 1920/29

Longnon A.- Les noms de lieux de la France, leur origine, leur signification, leurs transformations, Champion, Paris, 828 p.

Longueville et Pigière 2012

Longueville S. et Pigière F. - Le mobilier en bois de cervidés en os et en ivoire, in : R. Brulet (dir.) - La cathédrale Notre-Dame de Tournai. L’archéologie du site et des monuments anciens, 3 - Mobiliers, archéozoologie et anthropologie, sépultures épiscopales, Études et documents, Archéologie, 29, Namur : 130- 165.

López Quiroga 2017

López Quiroga J. - Bones Don’t Lie. Bioarchaeological Identity and Entangled Social Identities in Late and Early Medieval Europe, in : López Quiroga, Kazanski et IVANIŠEVIĆ 2017a : 55-88.

López Quiroga, Kazanski et Ivanišević 2017a

López Quiroga J., Kazanski M. et Ivanišević V. - Entangled Identities and Otherness in Late Antique and Early Medieval Europe Historical, Archaeological and Bioarchaeological Approaches, Arch. Studies on Late Antiquity and Early Medieval Europe (400–1000 A. D.) (Series ASLAEME), Proceedings 5, BAR Internat. Ser., X-230 p.

López Quiroga, Kazanski et Ivanišević 2017b

López Quiroga J., Kazanski M. et Ivanišević V. – (Introduction), in : Ethnicities, Entangled Identities and Otherness in Late Antique and Early Medieval Europe. Views for an Interdisciplinary Research Agenda, in : López Quiroga, Kazanski et IVANIŠEVIĆ 2017a : 1-10.

López Sánchez 2013

López Sánchez F. - Theodosius II and the consolidation of the Visigothic power in the West: the numismatic and the monetary evidences, in : R. García-Gasco, S. González Sánchez et D. Hernández de la Fuente (dir.) - The Theodosian Age (A.D. 379-455). Power, place, belief and learning at the end of the Western Empire, BAR Internat. Ser. 2493, Archeopress, Oxford : 67-72.

Lorans 1996

Lorans É. - Chrono-typologie des tombes en Anjou-Poitou-Touraine, in : Galinié et Zadora-Rio 1996 : 257-269.

Lorans 2007

Lorans E. - Le monde des morts de l’Antiquité tardive à l’époque moderne (ive-xixe s.), in : L’archéologie funéraire, collection “Archéologiques”, Errance, Paris : 177-234.

Lorans 2015

Lorans É. - Bibliographie. Architecture, CR de : Ch. Bonnet - … (Saint-Pierre de Genève), 2009 et 2012 ; et R. Brulet… (Notre-Dame de Tournai), 2012, Bull. Monumental, 173, 2 : 175-177.

Lorans 2017

Lorans É. (dir.) - Le cheval au Moyen Âge, Actes du Xe Colloque de la Soc. d’Arch. Médiévale, Moderne et Contemporaine (Arles, mai 2012), coll. “Perspectives hist.”, Presses Univ. François Rabelais, Tours, 450 p.

Lorans 2022

Lorans É. (dir.) - Les villes ligériennes d’Orléans à Nantes du iiie au viie siècle, in : Chambon et al. 2022 : 147-166.

Loriot 1974/75

Loriot X. - Trésors de Gordien III découverts en Gaule (I et II), Bull. de la Soc. Franç. de Numismatique, 29, 10 (1974) : 682-687 ; 30, 8 (1975) : 819-822.

Loriot 1999

Loriot X. - L’invasion alamanique de 259-260 en Gaule d’après les sources littéraires, épigraphiques et numismatiques, in : G. Aubin, F. Baratte, J.-P. Lascoux et C. Metzger - Le trésor de Vaise à Lyon, DARA, 17, ALPARA, Lyon : 169-171.

Loriot et Badel 1993

Loriot X. et Badel Ch. - Sources d’histoire romaine. ier siècle av. J.-C. début du ve ap. J.-C., Larousse, Paris.

Loriot et Rémy 1991

Loriot X. et Rémy B. - Corpus des trésors monétaires antiques en France. VII - Auvergne, Soc. Franç. de Numismatique, Paris, 101 p.

Lorren 1987

Lorren C. - Fibules et plaques-boucles en Normandie. Contribution à l’étude du peuplement, des échanges et des influences de la fin du ve au début du viiie siècle, Caen.

Lot 1915

Lot F. - Les migrations saxonnes en Gaule et en Grande-Bretagne du iiie au ve siècle, Rev. Hist., CXIX : 1-40.

Lot 1929

Lot F. - La Vita Viviani et la domination wisigothique en Aquitaine, in : Mélanges Paul Fournier, Paris : 467-477.

Lot 1930

Lot F. - La conquête des pays entre Seine et Loire par les Francs, Rev. Hist., CLXV, 1 : 241-253.

Lot 1936

Lot F. - La “Notitia dignitatum utriusque imperii” ses tares, sa date de composition, sa valeur, Rev. des Études Anciennes, 38, 3 : 285-338.

Lot 1947

Lot F. - La Gaule - Les fondements ethniques, sociaux et politiques de la nation française, Fayard, Paris ; rééd. 1967 (revue et mise à jour par P.-M. Duval), coll. “Les Grandes Études Historiques”, 436 p.

Loth 1883

Loth J. - L’émigration des Bretons en Armorique, Rennes.

Loustaud 1980

Loustaud J.-P. - Limoges gallo-romain, Ville de Limoges, Limoges, 143 p.

Loyen 1934

Loyen A. - Les débuts du royaume wisigoth de Toulouse, Rev. des Études Latines, XII : 406-415.

Loyen 1935

Loyen A. - La bataille d’Orléans en 463, Bull. de la Soc. Arch. et Hist. de l’Orléanais, XXII, n° 234 : 501-507.

Loyen 1942

Loyen A. - Recherches historiques sur les panégyriques de Sidoine Apollinaire, Bibliothèque de l’École Pratique des Hautes Etudes, 285, Paris.

Loyen 1943

Loyen A. - Sidoine Apollinaire et l’esprit précieux en Gaule aux derniers temps de l’Empire, Les Belles Lettres, Paris.

Loyen 1960

Loyen A. - Bourg-sur-Gironde et les villas d’Ausone, Rev. des Études Anciennes, 62 : 113-126.

Loyen 1969

Loyen A. - Le rôle de saint Aignan dans la défense d’Orléans, CR de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres (janv.-mars) : 64-74.

Lutèce… 1984

Lutèce. Paris de César à Clovis, Catalogue d’Exposition (Musée Carnavalet et Musée National des Thermes de l’Hôtel de Cluny (Paris, 3 mai 1984 - printemps 1985), Soc. des Amis du Musée Carnavalet, Paris, 431 p.

Lyne 2015

Lyne M. - Late Roman Handmade Grog-Tempered Ware Producing Industries in South East Britain, Archaeopress, Roman Arch. 12, Oxford, XII-179 p.

Mac George 2002

Mac George P. - Late Roman warlords, Oxford et New York, Oxford classical monographs, Oxford Univ. Press (rééd. 2007), XIV-347 p.

Mac Gregor 1985

Mac Gregor A. - Bone, Antler, Ivory and Horn, the technology of skeletal materials since the Roman period, Croom Helm, Londres/Sidney, 245 p.

Mac Mullen 1963

Mac Mullen R. - Barbarian enclaves in the Northern Roman Empire, L’Antiquité Classique, 32 : 552-561.

Mackay 2004

Mackay Ch. S. - Ancient Rome: A military and political history, Cambridge Univ. Press, Cambridge.

Mackensen 2008

Mackensen M. - Tonabformung eines spätantiken kerbschnittverzierten Gürtelbeschlags aus dem zentraltunesischen Töpfereizentrum Sidi Marzouk Tounsi. Zur Mobilität comitatensi-scher Truppen, Germania, 86 : 307-322.

McManus et al. 2013

McManus E., Montgomery J., Evans J., Lamb A., Brettell R. et Jelsma J. - To the land or to the sea”: diet and mobility in early medieval Frisia, The Journal of Island and Coastal Arch., 8 : 255-277.

Madyda-Legutko 1987

Madyga-Legutko R. - Die Gürtelschnallen der Römischen Kaizerzeit und der frühen Völkerwanderungzeit in mitteleuropäischen Barbaricum, BAR Internat. Ser. 360, Oxford.

Magomedov 2020

Magomedov B. - La culture de Tcherniakhov - Sîntana de Mures, in : Wisigoths. Rois de Toulouse, Catalogue d’Exposition (Musée Saint-Raymond, Toulouse, 27 fév. - 27 déc. 2020), Musée Saint-Raymond, Toulouse : 37-42.

Maître 1889

Maître L. - De l’emplacement de Grannona et des origines de Guérande, Annales de la Soc. Académique de Nantes, 6e sér., X : 247-285.

Manry 1975

Manry A.-G. - Histoire de Clermont-Ferrand, Clermont-Ferrand, 1975.

Marchand 1858

Marchand L. A. - Mémoire sur la découverte des ruines de Brivodurum à Ouzouer-sur-Trézée (Loiret), Mém. de la Soc. Arch. et Hist. de l’Orléanais, IV : 15183.

Marin 1990

Marin J.-Y. (dir.) - Attila, les influences danubiennes dans l’ouest de l’Europe au ve siècle, Catalogue d’Exposition (Église Saint-Georges du Château, Ville de Caen, 23 juin - 1er oct. 1990), Publications du Musée de Normandie, 9, Caen, 206 p.

Marin 1992

Marin J.-Y. (dir.) - Les Barbares et la mer, Les migrations des peuples du nord-ouest de l’Europe du ve au xe siècle, Catalogue d’Exposition, Musée de Normandie, Caen/Musée des Augustins, Toulouse, Caen, 175 p.

Marot, Fondrillon et Durand 2022

Marot. E., Fondrillon M. et Durand R. - Bourges et sa proche campagne durant l’Antiquité tardive (iiie-viie siècles) à la lumière des fouilles récentes, in : Chambon et al. 2022 : 189-208.

Marquardt 1892

Marquardt J. - Organisation de l’Empire romain, trad. de la 2e éd. all., Manuel des antiquités romaines, IX, E. Thorin, Paris, 2 vol., 327 et 699 p.

Martin 1968

Martin M. - Zwei spätrömische Gürtel aus Augst/BL, Jahresbericht Römerhaus und Museum Augst 1967 : 3-20.

Martin 1988

Martin M. - Bemerkungen zur frühmittelalterlichen Knochenschnalle eines Klerikergrabes der St. Verenakirche von Zurbach (Kt. Argau), Jahrbuch der Schweizerischen Gesselschaft für Ur– und Frühgeschichte, 71 : 161-177.

Martin 1991

Martin M. - Die beinerne Gürtelschnalle mit Szenen aus der Geschichte des Propheten Jonas, Arch. Suisse, 14 : 279-288.

Martin 2000

Martin H. - Réflexions sur les Bagaudes, Bull. de la Soc. Arch. de Touraine, XLVI : 143-148.

Martin 2002

Martin M. - Zum archäologischen Aussagewert frühmittelalterlischer Gräber und Gräberfelder, in : Villes et villages. Tombes et églises. La Suisse de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen Âge, Actes du Coll. de Fribourg, Zeitschrift für Schweizerische Arch. und Kunstgeschichte, 59 : 291-306.

Martinez 2017

Martinez D. - De la cité arverne au diocèse de Clermont. Topographie ecclésiale, fortifications et peuplements de l’Auvergne entre Antiquité tardive et Haut Moyen Âge (ve-xe siècles) : une approche archéologique, Thèse de Doctorat, 3 vol., Univ. de Clermont-Ferrand (consultable à l’Univ.).

Masek 2016

Masek Z. - The transformation of late antique comb types on the frontier of the Roman and Germanic World, Anteus, 34 : 105-172.

Mastykova 2001

Mastykova A. - Le costume féminin de la civilisation de Tcherniakhov : parallèles avec les tombes d’Angers, Bull. de liaison de l’AFAM, 25 : 14-15.

Mastykova 2007

Mastykova A. - Le costume féminin de la civilisation de Černjahov avec des fibules en tôle métallique, in : J. Terjal (dir.) - Barbaren im Wandel. Beiträge zur Kultur– und Identitätsumbildung in der Völkerwanderungszeit, Arch. Ústav Akademie vĕd České Republiky Brno, Brno : 201-217.

Mathisen 2017/18

Mathisen R. W. - The Settlement of Goths in Aquitania: 418 or 419?, in : E. Amato, De Cicco P. et Moreau T. (dir.) - Canistrum ficus plenum. Hommages à Bertrand Lançon, Rev. des Études Tardo-antiques, Suppl. 5, en ligne (5 déc. 2018) : 277-282.

Mathisen et Shanzer 2011

Mathisen, R. W. et Shanzer D. (dir.) - Romans, Barbarians, and the Transformation of the Roman World. Cultural Interaction and the Creation of Identity in Late Antiquity, Ashgate, Farnham/Burlington : XIX-378 p.

Maurin 1992

Maurin L. - Remparts et cités dans les trois provinces du Sud-Ouest de la Gaule au Bas-Empire (dernier quart du iiie siècle-début du ve siècle), in : Villes et agglomérations antiques du Sud-Ouest de la Gaule. Histoire et archéologie, Actes du 2e Coll. Aquitania (Bordeaux, 13-15 sept. 1990), 6e Suppl. à Aquitania, Bordeaux : 365-389.

Maurin et al. 1998

L. Maurin et alii - Province ecclésiastique de Bordeaux (Aquitania Secunda), in : N. Gauthier et J.-Ch. Picard (dir.) - Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du viiie siècle, De Boccard, Paris, vol. X, 109 p.

Mériaux 2011

Mériaux Ch. - La christianisation de la cité des Nerviens (ive-viie siècles), in : Les Nerviens (dossier), Archéo-Théma, 14 (mai-juin) : 62-63.

Merlat 1954

Merlat P. - Informations archéologiques. Ve Circonscription, Gallia, 12, 1 : 155-168.

Merlet 1861

Merlet L. - Note sur un christ au labarum découvert à Terminiers, Procès-Verbaux de la Soc. Arch. d’Eure-et-Loir, I : 229.

Merrills 2016

Merrills A. H. - Yves Modéran’s posthumous book on the Vandals, Journ. of Roman Arch., 29, 2 : 866-868.

Mertens et Van Impe 1971

Mertens J. et Van Impe L. - Het laat-romeinse grafveld van Oudenburg, 2 vol., Archaeologia Belgica, 135, Bruxelles, 245 p.

Meunier 1964

Meunier J.-J. - Les origines légendaires et historiques de Déols et la naissance de Châteauroux, Rev. de l’Académie du Centre : 23-50.

Milcent 2004

Milcent P.-Y. - Le premier âge du Fer en France centrale, Soc. Préhistorique Franç., Mém. XXXIV, 2 vol., 718 p., 132 Pl.

Modéran 2004

Modéran Y. - L’établissement des Barbares sur le territoire romain à l’époque impériale, in : C. Moatti (dir.) - La mobilité des populations en Méditerranée de de l’Antiquité à l’époque moderne, Procédure de contrôle et documents d’identification, École Franç. de Rome, Rome : 337-397.

Modéran 2008

Modéran Y. - L’immigration contrôlée des communautés barbares (déditices, tributaires, lètes, gentiles et fédérés), in : AILLAGON 2008 : 220-221.

Modéran 2014

Modéran Y. - Les Vandales et l’Empire romain, coll. Civilisations et culture, Errance/Actes Sud, Arles, 304 p.

Molinier 1901/06

Molinier A. - Les sources de l’histoire de France, 6 vol., Paris.

Mommsen 1862

Mommsen Th - Verzeichnis der römischen Provinzien, aufgesetzt um 297, in : Abhandlungen der Königlichen Akademie der Wiss. z. Berlin : 487-538 (trad. franç., in : E. Picot - Mémoires sur les provinces romaines et sur les listes qui nous sont parvenues, Rev. Arch., 13, 1866 : 377-399 ; 14, 1866 : 369-395 ; 15, 1867 : 1-15).

Mommsen 1902

Mommsen Th. - Weihe-Inschrift für Valerius Dalmatius, Sitzungsberichte des königlichpreussischen Akademie des Wissenschaften (Berlin) : 836-840.

Monceaux 1927

Monceaux P. - Saint Martin. Récits de Sulpice Sévère mis en français, avec une introduction, Payot, Paris, 292 p.

Mondanel 1988

Mondanel Ch. et D. - Sépultures et nécropoles gallo-romaines en Auvergne, Rev. Arch. Sites, h.s., 34, s.d., 129 p.

Montecchio 2012

Montecchio L. - Tensioni sociali tra tardoantico e alto medioevo, Elabora, Rome, XI-302 p.

Monteil 2012

Monteil M. - Contribution à l’étude des agglomérations secondaires des Gaules romaines. Les cités de l’ouest de la province de Lyonnaise (Bretagne et Pays de la Loire), Mém. d’HDR, Univ. de Tours, 363 p., 271 Fig. (consultable à l’Université).

Monteil 2017

Monteil M. - Agglomérations de la province de Lyonnaise Troisième (Bretagne et Pays de la Loire), in : M. Kasprzyk et M. Monteil (dir.) - Agglomérations, vici et castra du nord de la Gaule entre Antiquité tardive et Haut Moyen Âge, Gallia, 74-1, CNRS éd., Paris : 15-37.

Mooney 2018

Mooney J. St. - Fouth-Century Gothic Settlement and the Late Roman Economy, Research Essay to the Department of Classics for the degree of Classical Arch., Queen’s Univ. Kington (Ontario, Canada), VII-56 p.

Mortillet 1908

Mortillet A. (de) - Classification palethnologique, Schleicher Frères, Paris, 12 Pls.

Mortreau 2008

Mortreau M. - Indices de la présence de militaires romains à Angers/Juliomagus (ier s. av.-iiie, s. ap. J.-C.), in : L’Anjou militaire, Archives d’Anjou, Mélanges d’hist. et d’arch. angevines, n° spécial, 12 : 9-39.

Mortreau 2019

Mortreau M. - Découvertes de militaria en contexte cultuel en Pays de la Loire : un état des lieux, in : I. Bertrand, M. Monteil et S. Raux (dir.) - Mobiliers et sanctuaires dans les provinces romaines occidentales (fin du ier s. av. - ve s. ap. J.-C.). La place des productions manufacturées dans les espaces sacrés et dans les pratiques religieuse, Actes des Rencontres Internat. Instrumentum (Le Mans, 3-5 juin 2015), Monographie Instrumentum, 64, Éd. Mergoil, Autun : 551‑568.

Motteau 1991

Motteau J. - Accessoires de vêtements, in : J. Motteau (dir.) - Catalogue des objets des fouilles de Tours (1973-1977), Recherches sur Tours, 5, Suppl. 2 à la Rev. Arch. du Centre de la France, ADAUT, Tours : 11-29.

Motteau 2007

Motteau J. - Quelques accessoires de vêtement militaire des 4e et 5e siècles, in : Galinié 2007 : 67, Fig. 28.

Mráv 2021

Mráv Z. - A Late Roman Luxury Villa in Nagyharsány, at the Feet of the Szársomlyó Mountain, Hungarian Archaeology 10, 1 (printemps) : 10-21, E-Journal, en ligne.

Müller-Wille 1970/71

Müller-Wille M. - Pferdegrab und Pferdeopfer im frühen Mittelalter, Berichte van Rilkdienst voor het Oudheidkundig Bodemonderzoek, 20-21 : 119-248.

Murer et Tenud 2015

Murer A. et Tenud A. - Les céramiques de tradition pré-alamane de Lamperheim, Lotissement Strenfeld : nouvelles données sur la fin du Bas-Empire en Alsace, SFÉCAG, Congrès de Nyon (14-17 mai 2015), Marseille : 609-619.

MusseT 1965

Musset L. - Les invasions. Les vagues germaniques, PUF, Paris.

Musteață 2016

Musteață S. - Antler Manufacturing in the Central and Eastern Europe During Late Antiquity, in : Rubel 2016 : 199-238.

Myres 1969

Myres J.N.L. - Anglo-Saxon Pottery and the Settlement of England, Oxford.

Napoli 2003

Napoli J. - Le complexe fortifié de Jublains et la défense du littoral de la Gaule du Nord, in (dossier) : Territoires et frontières : l’intervention du pouvoir politique, Rev. du Nord, 85, 351 : 613-629.

Naudet 2004

Naudet F. - L’Essonne. 91, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 298 p.

Naudet et al. 2001

Naudet F. et Laboratoire départemental d’archéologie 94 - Val-de-Marne. 94, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 168 p.

Neilz 1868

Neilz S. - Rapport sur des fouilles faites à Villarceau, en Vendômois, Bull. de la Soc. Arch. du Vendômois, 7 : 151-154.

Nelis-Clément 2000

Nelis-Clément J. - Les ”Beneficiarii” : militaires et administrateurs au service de l’empire : ier s. a.C.-vie s. p.C., Ausonius Éd., Bordeaux, 557 p.

Neri 1998

Neri V. - I marginali nell’Occidente Tardoantico. Poveri, “infames” e criminali nella nascente società cristiana, coll. Munera, 12, Edipuglia, Bari, 565 p.

Nicolini 1973

Nicolini G. - Informations archéologiques, Circonscription de Poitou-Charentes, Gallia, 31, 2 : 379-392.

Nicolini 1976

Nicolini G. - Les sanctuaires ruraux de Poitou-Charentes : quelques exemples d’implantation et de structure interne, in : Le Vicus gallo-romain, Actes du Coll. (ENS, Paris, 14-15 juin 1975), Caesarodunum, 11, n° spéc., Tours : 256-271.

Nissen Jaubert 2006

Nissen Jaubert A. - Le Haut Moyen Âge, in : A. Ferdière et al. - Histoire de l’agriculture en Gaule (500 av. J.-C. - 1000 ap. J.-C.), Errance, Paris : 141-197.

Nissen Jaubert 2007

Nissen-Jaubert A. - Migrations et invasions de l’Antiquité tardive à la fin du premier millénaire : affichages identitaires, intégration et transformations sociales, in : Migrations (dossier), Archéopages, Archéologie et Société, 18 (janvier) : 26-37.

Nouvel et Venault 2012

Nouvel P. et Venault St. - Saint-Moré/Coravicus, Une agglomération routière antique révélée par les découvertes anciennes et les travaux récents, Bull. de la Soc. d’Études d’Avallon : 14-44.

Nouvel et Venault 2021

Nouvel P. et Venault St. - Saint-Moré/Choravicus (Yonne) : présence de l’état dans une petite agglomération routière des confins des Lyonnaises Première et Quatrième, in : Fort et al. 2021a : 175-193.

Oexle 1984

Oexle J. - Merowingische Pferdebestattungen: Opfer oder Beigaben?, Frühmittelalterliche Studien, 18: 122-172.

Ollagnier et Joly 1994

Ollagnier A. et Joly D. - L’Eure-et-Loir. 28, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles Lettres, MSH, Paris, 369 p.

Orieux 1884

Orieux E. - De la station gallo-romaine de Grannone, Bull. de la Soc. Arch. de Nantes, 23 : 35-52.

Oueslati 2006

Oueslati T. - Approche archéozoologique des modes d’acquisition, de transformation et de consommation des ressources animales dans le contexte urbain gallo-romain de Lutèce (Paris, France). BAR Internat. Ser., 1479, 416 p.

Oueslati 2014

Oueslati T. - La consommation des ressources animales en milieu rural : quels indices pour quelle caractérisation de l’espace économique ?, in : X. Deru et R. González Villaescusa (dir.) - La consommation dans les campagnes de la Gaule romaine, Actes du Xe Congrès de l’Assoc. AGER (Lille), Revue du Nord, hors sér., coll. Art et Arch., 21, Univ. Charles de Gaulle-Lille 3, Lille : 121-128.

Ouzoulias 2006

Ouzoulias P. - L’économie agraire de la Gaule : aperçus historiographiques et perspectives archéologiques, Thèse de Doctorat en Archéologie, Univ. de Franche-Comté/Besançon, 2 vol., accessible en ligne : http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00011567/fr/ (consultable à l’Univ.).

Ouzoulias et al. 2001

Ouzoulias P., Pellecuer Ch., Raynaud Cl., Van Ossel P. et Garmy P. (dir.) - Les campagnes de la Gaule à la fin de l’Antiquité, Actes du IVe Coll. AGER (Montpellier, 11-14 mars 1998), APDCA, Antibes, 640 p.

Ouzoulias et Van Ossel 2001a

Ouzoulias P. et Van Ossel P. (dir.) - L’époque tardive en Île-de- France, Document de travail, 5, PCR, Paris, 186 p.

Ouzoulias et Van Ossel 2001b

Ouzoulias P. et Van Ossel P. - Dynamiques du peuplement et formes de l’habitat tardif : le cas de l’Île-de-France, in : Ouzoulias et Van Ossel 2001a : 147-172.

Pachtère 1912

Pachtère F.-G. (de) - Paris à l’époque gallo-romaine. Étude faite à partir des papiers et des plans de Th. Vacquer, Hist. Générale de Paris, Imprimerie Nationale, Paris, 192 p., XVI Pl. et IX plans h. t.

Paillard 1994

Paillard D. - Lisieux. Ancien collège Michelet, in : Bilan Scient. 1993, DRAC/SRA Basse-Normandie, Caen : 29-30, 2 Fig. (+ Fig. de couverture).

Palanque 1928 : voir Stein 1928.

Palanque 1933

Palanque J. R. - Essai sur la préfecture du prétoire du Bas-Empire, De Boccard, Paris, XVI + 144 p.

Panella 2008

Panella Cl. - Emblèmes impériaux découverts sur le Palatin, in : Aillagon 2008 : 86-91.

Parésys 2009

Parésys C. - Bilan et résultats de quatre années de recherche du Projet d’Action Scientifique “Pratiques funéraires et sociétés à l’époque romaine en Champagne-Ardenne”, in : Résumé des actes des Journées archéologiques de Champagne-Ardenne (5 déc. 2009), Châlons-en-Champagne, 44 p.

Parésys et Le Goff 2016

Parésys C. et Le Goff I. - Espaces funéraires et mobiliers en Champagne-Ardenne durant l’Antiquité tardive, in : Achard-Corompt et Kasprzyk 2016 : 11-34.

Pauly (et Wissowa) ; voir RE.

Périn 1967

Périn P. - La tombe 10 de la nécropole d’Omont, Études Ardennaises, LI : 29-35.

Périn 1973

Périn P. - Le cimetière gallo-romain et mérovingien de Bry-sur-Marne, Rev. de la Soc. Hist. de Villiers-sur-Marne, 4 : 5-30.

Périn 1974

Périn P. - Le cimetière gallo-romain et mérovingien de Bry-sur-Marne, Rev. de la Soc. Hist. de Villiers-sur-Marne, 5 : 35-37.

Périn 1981

Périn P. - À propos de publications récentes concernant le peuplement en Gaule à l’époque mérovingienne : la “question franque”, Archéologie Médiévale, 11 : 125-145.

Périn 1984

Périn P. - Et Lutèce devint Paris… (fin iiie - fin ve siècles), in : Lutèce. Paris de César à Clovis, Catalogue d’Exposition, Musée Carnavalet et Musée National des Thermes de l’Hôtel de Cluny, Soc. des Amis du Musée Carnavalet, Paris : 362-372.

Périn 1989

Périn P. - La tombe de Clovis, in : Media in Francia, Recueil de mélanges offerts à Karl Ferdinand Werner, Paris : 363-378.

Périn 1993

Périn P. - L’armée de Vidimer et la question des dépôts funéraires chez les Wisigoths en Gaule et en Espagne (ve-vie siècles), in : Vallet et Kazanski 1993 : 411-423.

Périn 1995

Périn P. - Les tombes de “chefs” de l’époque de Childéric et de Clovis et leur interprétation historique, in : La noblesse romaine et les chefs barbares, Actes du Coll. Internat. (MAN, Saint-Germain-en-Laye), Saint-Germin-en-Laye : 247-301.

Périn 2000a

Périn P. - À propos de découvertes récentes dans l’est de la France : les sépultures mérovingiennes à chambre funéraire et à marques de surface, Bull. de la Soc. Nationale des Antiquaires de France (2004) : 181-191.

Périn 2000b

Périn P. - Les Francs, in : L’Or… 2000 : 69-71.

Périn et Feffer 1987

Périn P. et Feffer Ch. - Les Francs, t. 1 - À la conquête de la Gaule, coll. “Civilisations”, Armand Colin, Paris, 229 p. (rééd. revue et augmentée, 1997).

Périn et Kazanski 2011

Périn P. et Kazanski M. - Identity and Ethnicity during the Era of migrations and Barbarian Kingdoms in the Light of Archaeology in Gaul, in : R.W. Mathisen et D. Shanzer (dir.) - Romans, Barbarians, and the Transformation i-of the Roman World. Cultural Interaction and the Creation of Identity in Late Antiquity, Actes de la 6th Biennal Conference on Shifting Frontiers in Late Antiquity (Univ. Illinois, 2005), Ashgate, Farnham (GB)/Burlington (VT, USA) : 299-329.

Périn, Velay et Renou 1985

Périn P., Velay Ph., Renou L. et alii - Collections mérovingiennes du Musée Carnavalet, Catal. d’Art et d’Hist. du Musée Carnavalet, II, Paris.

Perrier 1964

Perrier J. - Carte et texte complet du département de la Haute-Vienne, Forma Urbis Romani, Carte Arch. de la Gaule, XIV, Paris.

Perrier 1993

Perrier J. - La Haute-Vienne. 87, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 224 p.

Perrugot 1984a

Perrugot D. - Bâtiments et cabanes en bois de l’Âge du Fer au Moyen-Âge dans la moitié nord du département de l’Yonne, Thèse de doctorat, Université de Paris I, 2 vol. (consultable à l’Univ.).

Perrugot 1984b

Perrugot D. - Aspects de l’habitat de l’époque romaine au Moyen Âge dans la moitié nord du département de l’Yonne, in : La Bourgogne : études archéologiques, Actes du 109e Congrès National des Soc. Savantes (Dijon), CTHS, Paris, t. I : 29-46.

Pesez 1985

Pesez J.-M. – La terre et le bois dans la construction médiévale, in : J. Lasfargues (dir.) - Architecture de terre et de bois. L’habitat privé dans les provinces occidentales du monde romain. Antécédents et prolongements : Protohistoire, Moyen Âge et quelques expériences contemporaines, DAF, 2, éd. MSH, Paris : 159-168.

Petit 1970

Petit M. - Sépultures du Bas-Empire à Guer (Morbihan), Annales de Bretagne, LXXVII : 271-278.

Petit 1975

Petit M. - La céramique de type “Mayen” en région parisienne, Bull. du Groupe Arch. de Seine-et-Marne, 16 (1976) : 99-110.

Petit 1978

Petit M. - Les sépultures du Bas-Empire de Guer (France, Morbihan), in : Fleury et Périn 1978 : 45-48.

PetitJEAN 1995

Petitjean M. - Les peignes en os à l’époque mérovingienne : évolution depuis l’Antiquité tardive, Antiquités Nationales, 27 : 145-192.

Peytremann 1995

Peytremann É. - Les structures d’habitat du haut Moyen Âge en France (ve-xe s.). Un état de la recherche, in : Cl. Lorren et P. Périn (dir.) - L’habitat rural du haut Moyen Âge (France, Pays-Bas, Danemark et Grande-Bretagne), Actes des XIVe Journées Internat. d’Arch. Mérovingienne (Guiry-en-Vexin/Paris, 4-8 fév. 1993), Mém. publiés par l’AFAM, VI, Rouen : 1-28.

Peytremann 2003

Peytremann É. - Archéologie de l’habitat rural dans le Nord de la France du ive au xiie siècle, Mém. de l’AFAM, Saint-Germain-en-Laye, 2 vol., 453 + 442 p.

Philippe 1949

Philippe ** (abbé) - Quelques aspects de Fort-Harrouard : le Fort-Harrouard après la conquête, Bull. de la Soc. Normande d’Études Préhistoriques, XXXV : 13-17.

Philippe 1997

Philippe J. - Les fibules du Bas-Empire de Seine-et-Marne, in : Ouzoulias et Van Ossel 1997 : 7–21.

Philippe 1999

Philippe J. - Les fibules de Seine-et-Marne du 1er siècle av. J.-C. au 5e siècle ap. J.-C., Mém. arch. de Seine-et-Marne, 1, Groupement Arch. de Seine-et-Marne/Musée de Préhistoire d’Île-de-France/Service Départemental d’Arch. de Seine-et-Marne, 234 p.

Picard 1961

Picard (Ch.) - Informations archéologiques. Paris-sud, Gallia, 19, 2 : 311-344.

Picard 1974

Picard G. Ch. - Informations archéologiques. Circonscription du Centre, Gallia, 32, 2 : 299-317.

Picard 1992a

Picard J.-Ch. - Auxerre, in : Picard et al. 1992 : 47-65.

Picard 1992b

Picard J.-Ch. - Orléans, in : Picard et al. 1992 : 81-96.

Picard 1992c

Picard J.-Ch. - Nevers, in : Picard et al. 1992 : 141-153.

Picard et al. 1992

Picard J.-Ch., Beaujard B., Dabrowska E., Delaplace C., Duval N., Périn P. et Piétri L. - Province ecclésiastique de Sens (Lugdunensis Senonia), in : N. Gauthier et J.-Ch. Picard (dir.) - Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du viiie siècle, De Boccard, Paris, vol. VIII, 160 p.

Picod, Rodet-Belarbi et Châtelet 2016

Picod M. ; Rodet-Belarbi I. et Châtelet C., - La fabrication des peignes en bois de cerf et en os dans l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge : étude tracéologique et expérimentation sur les peignes d’Obernai et de Marlenheim (Bas-Rhin, FR), Instrumentum, Bull., 44 (déc.) : 36-45

Pierobon s.d.

Pierobon P. - Les diptyques d’ivoire de l’antiquité tardive : un témoignage du language public et privé, texte en ligne, 18 p., Figs (et bibliogr.), sur Academia (consulté 24 sept. 2020).

Piétri 1983

Piétri L. - La ville de Tours du ive au vie siècle. Naissance d’une cité chrétienne, coll. de l’École Franç. de Rome, 69, Rome, 853 p.

Piétri 1987a

Piétri L. - Tours, in : Piétri et Biarne 1987 : 19-39.

Piétri 1987b

Piétri L. - Angers, in : Piétri et Biarne 1987 : 67-81.

Piétri 1987c

Piétri L. - Nantes, in : Piétri et Biarne 1987 : 83-94.

Piétri et Biarne 1987

Piétri L. et Biarne J. - Province ecclésiastique de Tours (Lugdunensis Tertia), in : N. Gauthier et J.-Ch. Picard (dir.) - Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du viiie siècle, De Boccard, Paris, vol. V, 100 p.

Pigière 2009

Pigière É. - Évolution de l’économie alimentaire des pratiques d’élevage de l’Antiquité au haut Moyen Âge en Gaule du nord : une étude régionale sur la zone limoneuse de la Moyenne Belgique et du sud des Pays-Bas, BAR Internat. Ser. 2035, Oxford.

Pilet 1980

Pilet Ch. - La nécropole de Frénouville, BAR Internat. Ser., 83, Oxford, 3 vol.

Pilet 1990

Pilet Ch. - La fin de la mode danubienne ; La présence orientale à Saint-Martin-de-Fontenay (Calvados) ; Militaires et barbares sur le limes saxonicum, in : Marin 1990 : 94-98 ; 99-108 ; 116-134.

Pilet 1992

Pilet Ch. - Installations saxonnes sur le littoral de l’actuelle Basse-Normandie aux ve, vie et viie siècles : in : Les Barbares et la mer, Catalogue d’Exposition, Musée de Normandie, Caen : 111-130.

Pilet 1994

Pilet Ch. (dir.) - La nécropole de Saint-Martin-de-Fontenay (Calvados). Recherches sur le peuplement de la plaine de Caen du ve s. avant J.-C. au viie s. après J.-C., 54e Suppl. à Gallia, CNRS, Paris, 550 p.

Pilet 2006

Pilet Ch. - Des élites guerrières dans la partie occidentale de la Lyonnaise Seconde, ive-ve siècle ?, in : Delestre, Kazanski et Périn 2006 : 134-147.

Pilet 2008

Pilet Ch. - Les Huns en Occident ; Le trésor d’Airan (Normandie, France), in : Aillagon 2008 : 264-267 et 268-269.

Pilet, Buchet et Pilet-Lemière 1993

Pilet Ch., Buchet L. et Pilet-Lemière J. - L’apport de l’archéologie funéraire à l’étude de la présence militaire sur le limes saxon, le long des côtes de l’actuelle Basse-Normandie, in : Vallet et Kazanski 1993 : 157-173.

Pilon 2016

Pilon F. - L’atelier monétaire de Châteaubleau. Officines et monnayages d’imitation du iiie siècle dans le nord-ouest de l’Empire, 63e Suppl. à Gallia, CNRS Éd., Paris, 292 p.

Pilon 2022

Pilon F. - Les monnaies d’imitation dans le centre et le centre-ouest de la Gaule (iiie-ive siècles) : production, diffusion circulation, in : CHAMBON et al. 2022 : 291-304.

Pinar Gil 2010

Pinar Gil J. - Les tombes de femme à fibules en tôle dans l’Ouest (ca 500) : dispersion, chronologie, origine et interprétation. Un état de la question, in : Bourgeois 2010a : 23-40.

Pinar Gil 2012

Pinar Gil J. - A crossroad of cultures on a mosaic of regions? The early Visigothic regnum from small finds perspective, Archaeologia Baltica, 18: 103-107.

Piozzoli 2014/15

Piozzoli Ch. - Un probable sanctuaire de confins gallo-romain aux marges des cités carnute, sénonne et Parisii : “la Cave Sarrasine” à Souzy-la-Briche, Essonne, Rev. Arch. d’Île-de-France, 7-8 (2016) : 255-307.

Pirault 1997

Pirault L. - La céramique tardive à la fin du Bas-Empire à Nantes, Saint-Herblain et Rezé (Loire-Atlantique). État des connaissances, in : SFECAG, Actes du congrès du Mans (mai 1997), Marseille, 1997 : 293-307.

Piton 1985

Piton D. - La nécropole de Nouvion-en-Ponthieu, Dossier Arch., Hist. et Culturel du Nord et Pas-de-Calais, 20, Berck-sur-Mer.

Piton 1993

Piton D. (dir.) - La céramique du ve au xe siècle dans l’Europe du Nord-Ouest, Actes du Coll. d’Outreau, Travaux du groupe de recherche et d’études sur la céramique dans le Nord-Pas-de-Calais, Nord-Ouest Archéologie, N° h.-s., GRACC et GREC Nord-Pas-de-Calais, Arras, 432 p.

Piton et al. 2004

Piton D., Lepetz S., Dubois St., Dilly G., Delmaire R. et Blondiaux J. - Une nécropole du Bas-Empire à Marenla (Le But de Marles), Nord-Ouest Arch., 14 : 7-58.

Piton et Schuler 1981

Piton D. et Schuler R. - La nécropole de Nouvion-en-Ponthieu (Somme). ive-ve siècle, Cahiers Arch. de Picardie, 8 : 217-284, en ligne : https://www.persee.fr/doc/pica_0398-3064_1981_num_8_1_1338

Planhol 1988

Planhol X. (de) - Géographie historique de la France, Fayard, Paris, 635 p.

Polfer 2001

Polfer M. - Occupation du sol et évolution de l’habitat rural dans la partie occidentale de la cité des Trévires au Bas-Empire (ive-ve s.), in : Ouzoulias et al. 2001 : 68-98.

Poplin 1996

Poplin F. - Les cerfs harnachés de Nogent-sur-Seine et le statut du cerf antique, CR des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres : 393-421.

Poplin 2019

Poplin F. - La chasse au cerf appelant du vase d’Alésia, Bull. du Musée de Dijon, 3 : 30-33.

Pottier 2011

Pottier B. - Peut-on parler de révoltes populaires dans l’Antiquité tardive ? Bagaudes et histoire sociale de la Gaule des ive et ve siècles, Mélanges de l’École Franç. de Rome, Antiquité, 123-2 : 433-465.

Pottier 2016

Pottier B. - Les dangers du voyage : banditisme et insécurité sur les routes au ive siècle et au début du ve siècle, Antiquité Tardive, 2 : 137-147.

Prévot 1989a

Prévot F. - Bourges, in : Prévot et Barral 1989 : 16-26.

Prévot 1989b

Prévot F. - Clermont-Ferrand, in : Prévot et Barral 1989 : 27-40.

Prévot 1989c

Prévot F. - Limoges, in : Prévot et Barral 1989 : 67-77.

Prévot 1989d

Prévot F. - Javols-Mende, in : Prévot et Barral 1989 : 79-85.

Prévot 1993

Prévot F. - Sidoine Apollinaire et l’Auvergne, Rev. d’Hist. de l’Église de France, LXXIX, 203 : 243-261. (= °id°, in : B. Fizellier-Sauget (dir.) - L’Auvergne de Sidoine Apollinaire à Grégoire de Tours - Histoire et Archéologie, Actes des XIIIe Journées Internat. d’Arch. Mérovingienne (Clermont-Ferrand, 36 oct. 1991), Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Univ. de Clermont-Ferrand II, Publications de l’Institut d’Étude du Massif Central, fasc. XIV, Clermont-Ferrand, 1999 : 63-81).

Prévot 2019

Prévot F. - Recueil des inscriptions chrétiennes de la Gaule antérieure à la renaissance carolingienne, VIII - Aquitaine Première, CNRS éd., Paris, 260 p.

Prévot 2009

Prévôt Ph. - Caractérisation des sites ruraux de Gaule méridionale : la production
et la consommation des objets en os, ivoire et bois de cerf, in : : Ph Leveau, Cl. Raynaud, R. Sablayrolles et F. Trément (dir.) - Les formes de l’habitat rural gallo-romain. Terminologie et typologie à l’épreuve des réalités archéologiques, Actes du Colloque AGER VIII (Toulouse 2007), Aquitania, Suppl. 17, Bordeaux : 49-62.

Prévot et Barral 1989

Prévot F. et X. Barral i Altet X. - Province ecclésiastique de Bourges (Aquitania Prima), in : N. Gauthier et J.-Ch. Picard (dir.) - Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du viiiVIIIe siècle, VI, De Boccard, Paris, 96 p.

Pröttel 1988

Pröttel P.M. - Zur Chronologie der Zweibelkknopffibeln, Jahrbuch der Römisch-Germanische Zentralmuseums Mainz, 35 (1991) : 347-372.

Prou1892

Prou M. - Catalogue des monnaies mérovingiennes de la Bibliothèque Nationale, Paris.

Provost 1982

Provost M. - La piraterie sur les côtes de la Gaule romaine à la fin du IIe siècle et au tout début du IIIe siècle de notre ère, Centre de Recherches sur l’Hist. de la France Atlantique, VII : 24-27.

Provost 1988a

Provost M. - Le Loiret. 45, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 249 p.

Provost 1988b

Provost M. - Le Loir et Cher. 41, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 159 p. (consultable à l’Univ.).

Provost 1988c

Provost M. - L’Indre-et-Loire. 37, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 141 p.

Provost 1988d

Provost M. - Le Maine-et-Loire. 49, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 173 p.

Provost 1988e

Provost M. - La Loire-Atlantique. 44, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 177 p.

Provost 2021

Provost M. - Poitiers. 86/1 et 2, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 2 vol., 927 p.

Provost et Mennessier-Jouannet 1994

Provost M. et Vallat P. - Clermont-Ferrand. 63/1, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 290 p.

Provost et Rémy 1994

Provost M. - La Haute-Loire. 43, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 192 p.

Prunières 1868

Prunières B. - Lettre de M. le docteur –, relative à ses notes ou mémoires historiques et archéologiques insérées au Bulletin de la Société, Bull. de la Soc. d’Agriculture, Industrie, Sciences et Arts de la Lozère, 19, 2 : 88-140.

Prunières 1986

Prunières B - Sur une bague romaine trouvée à Marijoulet, près Chanac, Bull. de la Soc. Nationale des Antiquaires de France : 237.

Putelat 2013

Putelat O. - Les restes animaux en contexte funéraire dans l’Alsace du premier Moyen Âge et ses marges géographiques, Anthropozoologica, 48 (2) : 409-445.

Putelat 2015

Putelat O. - Les relations homme-animal dans le monde des vivants et des morts. Étude archéozoologique des établissements et des regroupements funéraires ruraux de l’Arc Jurassien et de la Plaine d’Alsace de la fin de l’Antiquité tardive au premier Moyen Âge, Thèse de Doctorat d’Archéologie, Univ. de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 3 vol., 1046 p., en ligne (et consultable à l’Univ.).

Quemener 2018

Quemener J. - La mise en défense des axes de communication du nord-ouest de la Gaule dans l’Antiquité tardive, communication au Coll. “Far West. La Normandie antique et les marges nord-ouest de l’Empire romain. ier siècle avant J.-C./vie siècle après J.-C.” (Univ. de Caen et Musée départemental de Vieux-la-Romaine, Caen, 24-26 oct. 2018), Actes à paraître.

Quinze… 1991

15 années de rech. arch. en Eure-et-Loir, Comité Arch. d’Eure-et-Loir, Chartres.

Raimbault 1973

Raimbault M. - La céramique gallo-romaine dite “ à l’éponge ” dans l’Ouest de la Gaule, Gallia, 31, 1 : 185-206.

Randoin 1981

Randoin B. - Essai de classification chronologique de la céramique de Tours du ive au xie siècle, in : Recherches sur Tours, 1, Laboratoire d’Arch. Urbaine, Tours : 103-114.

Raynaud 2001

Raynaud C. - L’occupation des grottes en Gaule méditerranéenne, à la fin de l’Antiquité, in : Ouzoulias et al. 2001 : 449-471.

Raynaud 2014

Raynaud Cl. (dir.) - Le “fond de cabane” du haut Moyen Âge méridional : regards croisés nord-sud, Actes du Séminaire d’Archéologie Médiévale Métropolitaine Méditerranéenne (AA3M), (Montpellier, 16 mai 2007), Arch. du Midi Médiéval, 32 : 5-91.

RE

Pauly A. (dir.) - Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft, Bd I-III, J.B. Metzler, Stuttgart, 1839-1844 ; Ch. Waltz et W.-S. Teuffel (dir.) – id., ibid., Bd IV-VI, 1852 ; 2e éd. 1861, 1866 ; G. Wissowa et al. - Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft: neue Bearbeitung, 84 vol.et index, ibid., 1894-1980 ; cette dernière éd. en ligne sur : ancientworldonline.blogspot.com

Reddé 1996

Reddé M. - L’armée romaine en Gaule, Errance, Paris.

Reddé 2009

Reddé M. - Militaires romains en Gaule civile, Cahiers du Centre Gustave Glotz, 20 : 173-183.

Reddé et al. 2006

Reddé M., Brulet R., Fellmann R., Haalebos J. K. et von Schnurbein S. - Les fortifications militaires, coll. “L’Architecture de la Gaule romaine”, DAF, 100, Ausonius Éd./MSH, Bordeaux/Paris, 477 p.

Redžić 2008

Redžić S. - VTERE FELIX belt sets on the territory of Viminacium, Starinar (Belgrad), 58 : 155-162.

Reece 1975

Reece R. - Coin and frontiers or supply and demand, Akten des XI. Internat. Limes Kongresses, Budapest : 643-646

Reinach 1890

Reinach Th. - Le premier siège entrepris par les Francs, Rev. Hist., XLIII : 34-46.

Reinach 1921

Reinach Th. - communication, séance du 25 nov. 1921, CR de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres : 333.

Rémy, Barthélemy et Lamoine 2001

Rémy A.-C., Barthèlemy D. et Lamoine F. - Du nouveau sur le castrum de Matisco, Archéopages, 3 : 26-29.

Renet 1880

Renet ** (abbé) - Les fouilles d’Hermes, 1878-1879, Mém. de la Soc. Académique de l’Oise, Beauvais, 1880, XI, 1re part.

Revol 2016

Revol L. - Déols (Indre), in : Ch. Cribellier (dir.) - Agglomérations secondaires antiques en région Centre-Val de Loire, Sér. “Agglomérations secondaires antiques en région Centre”, 3, 63e Suppl. à la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours : 229-233.

Reynaud 1996

Reynaud J.-F. - Les morts dans les cités épiscopales de Gaule du ive au xe siècle, in : Galinié et Zadora-Rio 1996 : 23-30.

Riffaud-Longuëspé 2008

Riffaud-Longuëspé Ph. - Le trésor de Pouan (Champagne, France), in : Aillagon 2008 : 322-323.

Rigoir 1968

Rigoir J. - Les céramiques paléochrétiennes grises et orangées, Gallia, 26, 1 : 177-244.

Rigoir et Meffre 1973

Rigoir J. et Y. et Meffre J.-F. - Les dérivées des sigillées paléochrétiennes du groupe Atlantique, Gallia, 31, 1 : 207-263.

Riha 1979

Riha E. - Die römischen Fibeln aus Augst und Kaiseraugst, Forschungen in Augst, 3, Augst, 222 p.

Riha 1994

Riha E. - Die römischen Fibeln aus Augst und Kaiseraugst. Die Neufunde zeit 1975, Forschungen in Augst, 18, Augst, 205 p.

Rilliot 1966

Rilliot A. - Contribution à l’étude des agrafes à double crochet, Rev. Arch. de l’Est, XVII, 3-4 : 240-250.

Ríos FrutoS 2017

Ríos Frutos L. - Forensic Anthropology, Identification and Identity. How It Can Help the Identity and Otherness Problemati, in : López Quiroga, Kazanski et IVANIŠEVIĆ 2017a : 48-54.

Riou et Dufaÿ 2016

Riou S. et Dufaÿ B. - le site de la chapelle Saint- Libert dans la Cité de Tours, Mém. LXXIII de la Soc. Arch. de Touraine/61e Suppl. à la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF/Soc. Arch. de Touraine, Tours, 224 p.

Ripoll et Arce 2000

Ripoll G. et Arce J. - The transformation and end of Roman villae in the west (fourth-seventh centuries) : problems and perspectives, in : Brogiolo G. P., Gauthier N. et Christie N. (dir.) - Towns and their territories between late Antiquity and the Early Middle Ages, Leyde/Boston : 63-114.

Ritterling 1924/25

Ritterling E. – (art.) Legio, in : RE, XII, 2.

Ritz 2017

Ritz S. - Senon et Amel-sur-l’Étang (Meuse) : nouvelles données sur une agglomération bipolaire de la cité des Médiomatriques, Annales de l’Est, 7e sér. , 67e année, N° spéc. 2 (L’Antiquité en Lorraine : actualité des recherches) : 23-31.

Ritz 2020

Ritz S. - Senon-Amel (Meuse) : contribution d’une agglomération bipolaire à l’histoire du fait urbain dans le nord-est de la Gaule, du second âge du Fer au haut Moyen Âge, Thèse de Doctorat, Univ. de Lorraine (consultable à l’Univ.).

Rivière 1966

Rivière J. - Une production d’origine étrangère : les garnitures de ceinture mérovingiennes de la Loire moyenne, Rev. Arch. du Centre de la France, V, 3 : 221-240.

Robert 1882

Robert Ch. - Trésor de Chinon, Annuaire de la Soc. Franç. de Numismatique et d’Arch. : 164-178.

Robin 1982

Robin S. - L’habitat du Bas-Empire en Île-de-France, Mém. de Maîtrise, Univ. de Paris IV (consultable à l’Univ.).

Roblin 1951

Roblin M. - Le terroir de Paris aux époques gallo-romaines et franque. Peuplement et défrichement dans la civitas des Parisii (Seine, Seine-et-Oise), Paris, 382 p. ; 2e éd. augmentée, Paris, 1971, XIV-496 p. [pagination donnée dans le texte selon la rééd.]

Roblin 1978

Roblin M. - Le terroir de l’Oise aux époques gallo-romaine et franque, Picard, Paris.

Roche-Bernard et Ferdière 1993

Roche-Bernard G. et Ferdière A. - Costume et textile en Gaule romaine, éd. Errance, Paris, 175 p.

Rodet-Belarbi 2018

Rodet-Belarbi - La transformation des matières dures d’origine animale en Gaule romaine : ateliers urbains et artisans itinérants, in : M. Christensen, N. Goutas et F.-X. Chauvière (dir.) - Os, bois, ivoire et corne : l’exploitation des matières dures d’origine animale, Artefact, 7, Presses Univ. de Rennes, Rennes : 65-77.

Rodet-Belarbi et Chardron-Picault 2006

Rodet-Belarbi I. et Chardron-Picault P. - Fabrication et consommation des objets en os, Les Dossiers de l’Arch., 316 : 48-51.

Rodet-Belarbi et Minni 2011

Rodet-Belarbi I. et Minni D. - L’exploitation de la matière dure animale entre la fin de l’âge du Fer et le début de l’époque romaine, in : M. Reddé et al. (dir.) - Aspects de la Romanisation dans l’Est de la Gaule, Bibracte, Glux-en-Glenne : 909-916.

Rodet-Belarbi et Van Ossel 2003

Rodet-Belarbi I. et Van Ossel P. - Les épingles à tête anthropomorphe stylisée : un accessoire de la coiffure féminine de l’Antiquité tardive, Gallia, 60 : 319-368.

Rodet-Belarbi et Van Ossel 2009

Rodet-Belarbi I. et Van Ossel P. - Peignes dans l’Antiquité tardive : os, bois de cerf ou ivoire ? Appel à tous les collègues, archéologues et archéozoologues, Instrumentum, 41 : 33-34.

Rodriguez Gonzales 2001

Rodriguez Gonzales J. - Historia de las legiones romanas, Madrid.

Rogeret 2019

Rogeret I. - La Seine-Maritime. 76, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 663 p.

Roosens 1962

Roosens H. - Quelques mobiliers funéraires de la fin de l’époque romaine dans le Nord de la France, Dissertationes Archaeologiae Gandenses, VII, De Tempel, Bruges, 42 p.

Roosens 1967

Roosens H. - Laeti, Foederati und andere spätrömische Bevölkerungsniederschläge im belgischen Raum, Die Kunde, XVIII : 89-109 (= Archaeologia Belgica, 104, 1968).

Rostaing 1945

Rostaing Ch. - Les noms de lieu, Paris.

Rouche 1979

Rouche M. - L’Aquitaine des Wisigoths aux Arabes (418-781). Naissance d’une région, Bibliothèque Générale de l’École Pratique des Hautes Études, Paris, 776 p.

Rouche 1991

Rouche M. - Wisigoths et Francs en Aquitaine, in : P. Périn (dir.) - Gallo-Romains, Wisigoths et Francs en Aquitaine, Septimanie et Espagne, Actes des VIIIes Journées Internationales d’Archéologie Mérovingienne (Toulouse, 1985), AFAM, Rouen : 143-147.

Rouche 1996

Rouche M. - Clovis, Fayard, Paris.

Roumégoux 1992

Roumégoux Y. - Bourges (Cher) - Avaricum, civitas Biturigum, in : Villes et agglomérations urbaines antiques du Sud-Ouest de la Gaule. Histoire et archéologie, Actes du 2e Coll. Aquitania (Bordeaux, 13-15 sept. 1990), 6e Suppl. à Aquitania, Bordeaux : 48-58.

RousseL 2011

Roussel P. J. - Théodose Ier, le grand responsable de la “barbarisation” : réalité ou fiction ?, Millennium (Berlin/New York), 8 : 175-221.

Roux 2019

Roux M. - Administrative Transitions in Gaul during the Second Half of the Fifth Century: The Example of the Visigothic Kingdom through the Breviary of Alaric, in : J. Willem Drijvers et N. Lenski (dir.) - The fifth century: Age of transformation, Proceedings of the 12th Biennial Shifting Frontiers in Late Antiquity Conference, Edipuglia, Bari : 221-133.

Roymans et Heeren 2017

Roymans N. et Heeren St. - The Late Roman Solidus Hoard from Lienden (Prov. Glederland/NL), A Window on Romano-Frankish Contacts in the Mid-5th Century Lower Rhine Region, Arch. Korrespondenzblatt, 47, 3: 397-412.

Rubel 2016

Rubel A. (dir.) - Die Barbaren Roms, Inklusion, Exklusion und Identität im Römischen Reich und im Barbaricum (1. - 3. Jahrhundert n. Chr.), Studien zu Arch. und Geschichte der Altertums, 2, Hartung-Gorre (2017), 248 p.

Ruffier 1982

Ruffier O. - Bourges : rue des Trois Maillets. Campagne de fouille 1981, Rapport de fouille, Ville de Bourges, Service d͛’arch. municipal (consultable au SRA Centre-Val de Loire).

Sainrat 1987

Sainrat J.-G. - Le Mithraeum de Septeuil, Connaître les Yvelines, Hist. et Arch., 33-40.

Salé et Chimier 2022

Salé Ph. et Chimier Ph. - Bilan des connaissances sur l’architecture domestique rurale de la fin du Haut-Empire à la fin du VIe s dans la cité des Turons : un problème d’identification des vestiges, in : Modes de construction de l’Antiquité tardive en région Centre-Val de Loire, Actes de la table ronde (Orléans, 20 oct. 2017), 78e Suppl. à la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours : 49-56.

Salin 1951

Salin E. - Le mobilier funéraire de la Bussière-Étable près Châteauponsac, Haute-Vienne, Monuments Piot, 45 : 89-115.

Salin 1952

Salin É. - La civilisation mérovingienne d’après les sépultures et le laboratoire, II - Les sépultures, Picard, Paris, 417 p. (rééd. 1973, 1989).

Salin 1958

Salin É. - Les tombes gallo-romaines et mérovingiennes de la basilique de Saint-Denis (fouilles de janvier-février 1957), extrait des Mém. de l’Acad. des Inscr. et B.-Lettres, Imp. Nat., Paris, 86 p. + XXXVII Pls.

Salin 1959

Salin É. - La civilisation mérovingienne d’après les sépultures, les textes et le laboratoire, IV - Les croyances, Picard, Paris (rééd. 1973, 1989).

Salin 2017

Salin M. - Un amas original d’ossements de chevaux aux viie-viiie siècles à Bourges (Cher), in : Lorans 2017 : 367-374.

Salin et France-Lanord 1949

Salin É. et France-Lanord A. - Le trésor d’Airan en Calvados, Monographies et Mém. publiés par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (Fondation Piot) : 119-135.

Salin et France-Lanord 1956

Salin É. et France-Lanord A. - Sur le trésor barbare de Pouan, Gallia, XIV, 1 : 65-75.

Salmon 1857

Salmon A. - L’amphithéâtre gallo-romain de Tours d’après les chartes, Bibliothèque de l’École des Chartes, III : 217-227.

Sánchez León 1996a

Sánchez León J. C. - Los Bagaudas : Rebeldes, Demonios, Martires. Revueltas campesinas en Galia e Hispania durante el Bajo Imperio, Univ. Jaén, Jaén, 168 p.

Sánchez León 1996b

Sánchez León J. C. - Les sources de l’Histoire des Bagaudes. Traduction et commentaire (trad. J. Annequin et É. Geny), Institut des Sciences et Techniques de l’Antiquité, CRHA, 153, Annales Littéraires de l’Univ. de Franche-Comté, 603, diff. Les Belles Lettres, Paris, 191 p.

Sanquer 1977

Sanquer R. - Nantes antique, in : P. Bois (dir.) - Histoire de Nantes, Privat, Toulouse : 25-45.

Sanquer 1978

Sanquer R. - Nantes antique, Arch. en Bretagne, 17, 44 p.

Sartor 2011

Sartor G. - L’Empire et les groupes francs et alamans en Gaule septentrionale de la fin du iiie siècle au début du ve siècle : pour une approche plurielle du phénomène des foederati, in : Kasprzyk M. et Kuhnle G. (dir.) - L’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule. La vallée du Rhin supérieur et les provinces gauloises limitrophes : actualité de la recherche. 30e Suppl. à la Rev. Arch. de l’Est, Dijon : 247-304.

Sartor 2021

Sartor G. - Les Francs et Aegidius en Gaule du Bord et de l’Est : les recompositions de la présence publique au cours des années 450-460, in : Fort et al. 2021a : 253-302.

Sauget et Pin 1992

Sauget J.-M. et Pin M.-Ch. - Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) - Augustonemetum, civitas Arvernorum, in : Villes et agglomérations urbaines antiques du Sud-Ouest de la Gaule. Histoire et archéologie, Actes du 2e Coll. Aquitania (Bordeaux, 13-15 sept. 1990), 6e Suppl. à Aquitania, Bordeaux : 66-76.

Schaad 1992

Schaad D. (dir.) - Le trésor d’Eauze : bijoux et monnaies du iiie siècle après J.-C., Assoc. pour la promotion du Patrimoine Arch. et Hist. en Midi-Pyrénées, Toulouse, LXXIX + 435 p., 93 Pl.

Schenk 2008

Schenk A. - Regard sur la tabletterie antique : les objets en os, bois de cerf et ivoire du Musée romain d’Avenches, Documents du Musée romain d’Avenches, 15, Association Pro Aventico, Avenches, 336 p.

Schibler et Furger 1988

Schibler J. et Furger A. R. - Die Tierknochenfunde aus Augusta Raurica (Grabungen 1955-1974) (FiA 9), Augst.

Schiesser 2001

Schiesser Ph. - Les monnaies antiques des fouilles de Tours (1973-1988). Étude numismatique et archéologique, Recherches sur Tours, 10, 23e Suppl. à la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours, 104 p.

Schmidt 1934

Schmidt L. - Geschichte der deutschen Stämme bis zum Ausgang der Völkerwanderung, t. I - Ostgermanen, Beck, Munich.

Schmit 2017

Schmit D. - La spatha mérovingienne de Blois, in : D. Josset et al. - Rapport d’activité 2017. Blois : ville et territoire ligérien depuis les premières installations humaines jusqu’à nos jours, PCR, SRA Centre/Inrap/Les Semeurs du Temps : 123-128.

Schmit 2022

Schmit D. - Deux objets de prestige découverts dans la Loire à Blois : une spatha et une bague sigillaire, in : Chambon et al. 2022 : 423-428.

Schneider 2001

Schneider L. - Oppida et castra tardo-antiques : à propos des établissements de hauteur de la Gaule méditerranéenne, in : Ouzoulias et al. 2001 : 433-448.

Schneider 2003

Schneider L. - Nouvelles recherches sur les habitats de hauteur de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge en Gaule du Sud-Est : le cas du Roc de Pampelune (Hérault), Les Nouvelles de l’Arch., 92, 2003 : 9-16.

Schneider 2004

Schneider L. - Entre Antiquité et haut Moyen Âge : traditions et renouveau de l’habitat de hauteur dans la Gaule du Sud-Est, in : M. Fixot (dir.) - Paul-Albert Février, de l’Antiquité au Moyen Âge, Actes du Coll. (Fréjus, 7-8 avril 2001), Presses Univ. de Provence, Aix-en-Provence : 173-200.

Schneider 2007

Schneider L. - Structures du peuplement et formes de l’habitat dans les campagnes du sud-est de la France de l’Antiquité au Moyen Âge (ive-viiie s.) : essai de synthèse, in : Dossier : Antiquité tardive, haut Moyen Âge et premiers temps chrétiens en Gaule méridionale. Seconde partie : monde rural, échanges et consommation, Gallia, 64 : 11-56.

Schneider 2013

Schneider L. - Recherches d’archéologie médiévale en France méditerranéenne : formes et réseaux de l’habitat, lieux de pouvoir, territoires et castra du Haut Moyen Âge languedocien (vie-xiie siècle), vol. 4 - Établissements de hauteur, castra, oppida et politogenèse du premier Moyen Âge en France méditerranéenne, Mém. d’HDR, Histoire, Univ. François Rabelais, Tours, 334 p. (consultable à l’Univ.).

Schneider 2020

Schneider L. - Dynamique de peuplement et formes de l’habitat en Occitanie méditerranéenne, in : J. Hernandez, L. Schneider et J. Soulat (dir.) - L’habitat rural du Haut Moyen Âge en France (ve-xie siècles) : dynamiques du peuplement, formes, fonctions et statuts des établissements, Actes des 33e Journées Internat. d’Arch. Mérovingienne de l’AFAM (Montpellier, Musée arch. de Lattes, 1er-3 oct. 2015), Mémoires de l’AFAM, 36/Arch. du Midi Médiéval, Suppl. 9, Carcassonne : 13-40.

Schönberger 1953

Schönberger H. - Provinzialrömische Gräber mit Waffenbeigaben, Saalburg Jahrbuch, 12 : 53-56.

Schulze 1977

Schulze M. - Die spätkaiserzitlichen Armbrustfibeln mit festem Nadelhalten (Gruppe Almgren VI, 2), R. Habelt, Bonn, 446 p.

Schulze-Dörlamm 1986

Schulze-Dörlamm M. - Römanisch oder Germanisch? Untersuchungen zu den Armbrust- und Bügelknopffibeln des 5. Und 6. Jahrhunderts n. Chr. Aus den Gebietenwestlich des Rheins un südlich der Donau, Jahbuch der Römisch-Germanische Kommission, 33 : 643 sqq.

Seeck 1884

Seeck O. - (art.) Avitianus, in : RE, III : col. 2394.

Seeck 1896

Seeck O. - (art.) Bagaudae, in : RE, II : col. 2766-2767

Segard 2010

Segard M. - Riom, “ZA de Layat”, Rapport final d’opération d’arch. préventive, 3 vol., Archeodunum, vol. I/III – Textes, 245 p. (consultable au SRA Auvergne).

Seigne 2007

Seigne J. - 28. L’amphithéâtre et le rempart ; 81. La fortification de la ville au Bas-Empire, de l’amphithéâtre-forteresse au castrum ; 132. La fortification de la ville au 4e siècle : un nouveau plan d’orbanisme, in : Galinié 2007 : 87-88 ; 247-255 ; 359-361.

Seillier 1978

Seillier Cl. - Caractères et évolution de la nécropole de Vron (Somme), ive-viie siècles, Rev. du Nord, 60, n° 239 (oct.-déc.) : 873-882.

Seillier 1986a

Seillier Cl. - La présence germanique en Picardie à l’époque romaine : les textes et l’archéologie, in : La Picardie, berceau de la France. Clovis et les dernier Romains. 1500e anniversaire de la bataille de Soissons. 486-1986, Catalogue d’Exposition, Amiens : 55-58 (et catalogue, p. 59-89).

Seillier 1986b

Seillier Cl. - Développement topographique et caractères généraux de la nécropole de Vron (Somme), Arch. Médiévale, XVI : 7-32.

Seillier 1987

Seillier C. - Les cimetières romains tardifs du Pas-de-Calais, Mémoires de la Commission départementale d’Histoire et d’Archéologie du Pas-de-Calais, 25 (= Revue du Nord, hors série, 3), 15-26.

Seillier 1989

Seillier C. - Les tombes de transition du cimetière germanique de Vron (Somme). Jahresbericht der Römische-Germanische Zentralmuseum Mainz, 36, 2 : 599-634.

Seillier 1994a

Seillier Cl. - La céramique romaine tardive en Gaule septentrionale en milieu funéraire daté (fin ive-ve siècle), in : Tuffreau-Libre et Jacques 1994 : 53-63.

Seillier 1994b

Seillier Cl. - La céramique non tournée d’époque romaine tardive et du haut Moyen Âge sur le littoral de la Manche, in : Tuffreau-Libre et Jacques 1994 : 251-255.

Seillier 1995

Seillier C. - La présence germanique en Gaule du Nord au Bas-Empire, in : Thollard 1995 : 71-78.

Seillier 2006

Seillier C. - Le cimetière germanique de Vron (Somme) : essai de reconstitution historique et sociale, in : X. Delestre, M. Kazanski et P. Périn (dir.) - De l’âge du Fer au haut Moyen Âge. Archéologie funéraire, princes et élites guerrières, actes des tables rondes (Longroy I, 1-2 sept. 1998 ; II, 24-25 août 1999), Mém. de l’AFAM 15 : 158-168.

Sellès 2007

Sellès H. - Autricum-Chartres : la trame urbaine et les monuments publics, in : R. Hanoune (dir.) - Les villes romaines du Nord de la Gaule, Actes du XXVe Coll. Internat. de HALMA-IPEL UMR CNRS 8164, Rev. du Nord, h.-s., Coll. Art et Arch., 10, Lille : 157-176.

Seston 1955

Seston W. - Du comitatus de Dioclétien au comitatenses de Constantin, Historia, IV :284-96.

Siegmund 2000

Siegmund F. - Alemannen und Franken. Archäologische Studie zu Ethnien und ihren Siedlungsräumen in der Merowingerzeit, Berlin/New York.

Sigaut 1992

Sigaut F. - La viande de cheval a-t-elle été interdite par l’Église ?, Ethnozootechnie, 50 : 85-92.

Silvino 2013

Silvino T. (dir.) - Fouille archéologique préventive 4 rue Saint-Didier/13 rue des Nouvelles-Maisons, Lyon 9earrondissement. Rapport de fouilles archéologiques préventives, Archéodunum (consultable au SRA ex-Rhône-Alpes).

Simpson 1971

Simpson C. J.- Foederati and Laeti in the Late Roman Frontiers Defenses, Univ. Nottingham.

Simpson 1976

Simpson C. J. - Belt-Buckles and Strap-Ends of the Late Roman Empire: A preliminary Survey of several New Groups, Britannia, VII : 192-223.

Simpson 1977

Simpson C. J. - Laeti in Northern Gaul. A note on Pan. Lat. VIII, 21, Latomus, 36 : 169-170.

Simpson 1988

Simpson C. J. - Laeti in the Notitia Dignitatum. “Regular” Soldiers vs ? “Soldier-Farmers”, Rev. Belge de Philologie et d’Hist., 66, 1 : 80-85.

Sirago 1961

Sirago V. A. - Gallia Placidia e la transformazione politica dell’Occidente, Recueil de Travaux Hist. et Philologiques, 4e sér., 25, Univ. Louvain [dont : Laeti e Germani nelli campagne d’Occidente, Appendice : 499-510].

Sirmond 1728

Sirmond J. (père) - C. Sollii Apollinaris Sidonii Arvernorum episcopi Opera Sidonius (rééd. de la 1ère éd., 1614), in : Opera Varia, Venise : 457-801.

Slavko 2005

Slavko C. - L’insediamento fortificato su altura di Tornovcov grad presso Caporetto e I suoi dintorni in età romana e paleo-slava, in : A. Tilatti (dir.) - La Cristianizzazione degli Slavi nell-Arco Alpino Oriental (secoli VI-IX), coll. dell’Intituto Storico Italiano per il Medioevo, 39 : 93-108.

Sommer 1984

Sommer M. - Die Gürtel end Gürtelbeschlage des 4. Und 5. Jahrhunderts im Römischen Reich, Bonnzer heft sur Vorgeschichte, 22, Institut für Vor- und Frühgeschichte der Rheinischen Frierich-Wihelms-Universität, Bonn, 165 p., 85 Pl. h.t.

Soulat 2009

Soulat J. - Le matériel archéologique de type saxon et anglo-saxon en Gaule mérovingienne, Mém. de l’AFAM, 20, AFAM, Saint-Germain-en-Laye, 228 p.

Soupart 2016

Soupard N. - Les pratiques funéraires de l’Antiquité tardive dans le sud de l’Aisne au travers des exemples des nécropoles de Limé (Les Sables Nord) et Ploisy (Le Bras de Fer), in : Acchard-Corompt et Kasprzyk 2016 : 79-101.

Soupault-Becquelin 1997

Soupault-Becquelin V. - Les fibules dites “impériales”. Attribution et perspectives de recherche, in : Vallet, Kazanski et Périn 1997 : 259-266.

Soyer 1902

Soyer J. - Les Bretons à Blois à la fin du ve siècle. La prise de la ville par les Francs, l’histoire et la légende, Mém. de la Soc. des Sciences et Lettres de Loir-et-Cher, 16 : 268-271.

Soyer 1910

Soyer J. - La légende de la fondation d’Orléans par l’Empereur Aurélien, Mém. de la Soc. d’Agriculture d’Orléans, 5e sér., X : 74-88 (= t.-à-p., Gaut, Orléans, 1911).

Soyer 1932/46

Soyer J. - Recherches sur l’origine et la formation des noms de lieux du département du Loiret. extrait du Bull. de la Soc. Arch. et Hist. de l’Orléanais, 10 fasc., Orléans (rééd. Horvath, Roanne, 1 vol., 1979, 735 p.) [pagination donnée ici selon la rééd.].

Soyer 1943

Soyer J. - La Beauce ancienne : le peuplement et la mise en valeur de la Beauce d’après la toponymie, Jardin de France, Blois, 48 p.

Speidel 1992

Speidel M. - Roman Army Studies, II, Stuttgart.

Stein 1928

Stein E. - Geschichte des spätrömischen Reiches ; trad. J.-R. Palanque - Histoire du Bas-Empire, 3 vol., Hakkert, Amsterdam, rééd. 1968.

Steiner et Menna 2000

Steiner L. et Menna F. - La nécropole du Pré-de-la-Cure à Yverdon-les-Bains (ive-viie s. apr. J.-C.), Cahiers d’Arch. Romande, 75-76, Lausanne : 146-153.

Stevens 1933

Stevens C. E. - Sidonius Apollinarius and his age, Clarendon Press, Oxford, XIV + 224 p.

Sticker 2007

Stickler T. - The Foederati, in : Erdkamp P. (dir.) - A companion to th Roman army, Oxford, Blackwell : 495-514.

Stroheker 1948

Stroheker K. F. - Der senatorische Adel im spätantiken Gallien, Tübingen.

Stroobants 2013

Stroobants F. - Coins and coin use at the late Roman village of Neerharen-Rekem, Relicta, 10 : 71-128.

Suzuki 2000

Suzuki S. - The Quoit Brooch Style and anglo-saxon Settlement. A casting and recasting of cultural identity symbols, The Boydell Press, Woodbridge (GB)/Rochester NY (USA), 218 p.

Swift 2000a

E. Swift - Regionality in Dress Accessories in the late Roman West, Monographies Instrumentum, 11, éd. M. Mergoil, Montagnac, 312 p.

Swift 2000b

Swift E. - Regional variation in personal ornaments in the Fourth Century Western Provincies of the Roman Empire, in : I. Bertrand (dir.) - Actualité de la Recherche sur le Mobilier Romain non Céramique, Actes du Coll. (Chauvigny, 23-24 oct. 1998), Mém. XVIII de l’Association des Publications Chauvinoises, Chauvigny : 111-128.

Swift 2010

Swift E. - Identifying Migrant Communities: A Contextual Analysis of Grave Assemblages from Continental Late Roman Cemeteries, Britannia, 41 : 237-282.

Swift 2019

Swift E. - Re-evaluating the Quoit Brooch Style:Economic and Cultural Transformations in the 5th Century ad, with an Updated Catalogue of Known Quoit Brooch Style Artefacts, Medieval Archaeology, 63, 1 : 1-55.

Szidat 1995

Szidat J. - Laetensiedlungen in Gallien im 4. und 5. Jahrhundert, in : R. Frei-Stolba et H. E. Herzig (dir.) - La politique édilitaire dans les provinces de l’Empire romain, iie-ive siècles après J.-C, Actes du IIe Colloque roumano-suisse (Berne, 12-19 sept. 1993), P. Lang, Berne : 283-293.

Taayke et al. 2003

Taayke E., Looijenga J. H., Harsema O. H. et Reinders, H. R. (dir.) - Essays on the Early Franks, Groningen Archaeological Studies, 1, Bakhuis/Groningen University Library. Groningen.

Tache 2015

Tache M. - Fibules antiques, celtiques, romaines, mérovingiennes, Carmanos-Commios, Saint-Germain-en-Laye, 72 p. et 222 Pls h. t.

Tejral 2017a

Tejral J. - Les fédérés de l’Empire et la formation des royaumes barbares dans la région du Danube moyen à la lumière des données archéologiques, in : Vallet, Kazanski et Périn 1997 : 137-166.

Tejral 1997b

Tejral J. - Neue Aspekte der frühvölkerwanderungszeitlichen Chronologie im Mitteldonauraum, in : J. Tejral, M. Kazanski et H. Friesinger (dir.) - Neue Beiträge zur Erforschung der Spätantike im mittleren Donauraum, Materialien der Internationalen Fachkonferenz « Neue Beiträge zur Erforschung der Spätantike im mittleren Donauraum » (Kravsko, 17-20 mai 1995), Spisy Archeologického Ústavu AV CR, Brno : 321‑362.

Temps… 2016

Les temps mérovingiens. Trois siècles d’art et de culture (451-751), Catalogue d’Exposition (Musée de Cluny, 26 oct. 2016 - 13 fév. 2017) Éd. de la Réunion des Musées Nationaux, Paris, 288 p.

Thaumas 1689

Thaumas de la Thaumassière G. - Histoire de Berry, F. Toubeau, Bourges ; rééd. A. Jollet, Bourges, 1865 ; rééd. Le Livre d’Hist., Paris, 2005.

Theuws 2009

Theuws F. - Grave goods, ethnicity, and the rhetoric of burial rites in the Late Antique Northern Gaul, in : T. Derks et N. Roymans (dir.) - Ethnic Constructs in Antiquity. The Role of Power and Tradition, Amsterdam Univ. Press, Amsterdam : 283-319.

Thollard 1995

Thollard P. (dir.) - Insécurité et militarisation en Gaule du Nord au Bas-Empire, Actes de la XVIIe Journée d’étude du Centre de recherches arch. de l’Univ. Charles-de-Gaulle-Lille III (Arch. régionale) (Lille, 3 décembre 1994), Rev. du Nord, Arch., 77, n° 313, Lille.

Thomann 2015

Thomann A. - Évrecy. Lotissement Saint-Aubin-des-Champs 2, Bilan Scient. 2014, DRAC/SRA Basse-Normandie, Caen : 54-55, Fig. 24-25.

Thomann 2018a

Thomann A. - À Évrecy, une nécropole de la fin de l’Antiquité et de l’époque mérovingienne, in : Aubin, Le Roux et Marcigny 2018 : 206-207.

Thomann 2018b

Thomann A. - La nécropole d’Évrecy au Bas-Empire : populations gallo-romaines et élites militaires “barbares”, communication au Colloque “Far West. La Normandie antique et les marges nord-ouest de l’Empire romain. ier siècle avant J.-C./vie siècle après J.-C.”, Univ. de Caen et Musée départemental de Vieux-la-Romaine (Caen, 24-26 oct. 2018), Actes à paraître.

Thomas 1960

Thomas S. - Studien zu den germanischen Kämmen der römischen Kaiserzeit, in : Arbeits und Forschungsberichte zur Sächsischen Bodendenk-malpflege, 8 : 54-215.

Thompson 1952

Thompson E. A. - Peasant revolts in late Roman Gaul and Spain, Past and Present, 2: 11-23 (rééd. in : Finley M. I. (dir.) - Studies in Ancient Society, Routledge, Londres, 2011 : 304-320).

Thompson 1982

Thompson E. A. - Romans and Barbarians. The Decline of the Western Empire, The Univ. of Wisconsin Press, Madison/Londres.

Thompson 1990

Thompson E. A. - Ammianus Marcellinus and Britain, Nottingham Medieval Studies, 34: 1-15.

Thuet 2003

Thuet A. - Un atelier de peignes en bois de cerf de la fin de l’Antiquité à Saint-Clair-sur-Epte (Eure), in : Riddler I. (dir.) - Materials of Manufacture. The Choice of materials in the working of bone and antler in northern Europe during the first millenium AD, BAR Internat. Ser., 1193, Oxford : 25-39.

Tichelman 2016

Tichelman G. - Romeinse tijd in Limburg, Een actuele kennisstand van de Romeinse tijd in Limburg aan de hand van archeologisch onderzoek tussen 2007 en 2013, SAM Limburg, Roermond.

Tissier 1902/03

Tissier ** (abbé) - Saint-Germain-des-Champs. Compte rendu des fouilles des Meurgers et des Vernats en 1903, exhumation d’un village gallo-romain, Bull. de le Soc. d’Études d’Avallon, 29, 43e-44e années, (1904) : 155-174.

Todd 1990

Todd M. - Les Germains. Aux frontières de l’empire romain (100 av. J.-C. à 300 ap. J.-C.), Paris (1ère éd. angl., 1975).

Todd 1992

Todd M. - Jet in Northern Gaul, Britannia, 23 : 246-248.

Tomažinčič 2018

Tomažinčič Š. - Belt types, identity and social status in late antiquity: the belt set in Emona’s grave 18, Journ. of Roman Arch., 31 : 426-444.

Toubeau 1873/74

Toubeau de Maisonneuve E. - Notes et procès à propos des murs de Saint-Hippolyte à Bourges, Mém. de la Soc. des Antiquaires du Centre, V (1875) : 97-106.

Traykova et al. 2022

Traykova L., Zlateva B., Lesigyarski D., Mihaylova V., Vagalinski D. et Kuleff I. - Archeometric Study of Belt Fittings to Late Antiquity in Bulgaria, Archaeologia Bulgarica, XXVI, 2 : 39-91.

Treffort 1996

Treffort C., Du cimeterium christianorum au cimetière paroissial : évolution des espaces funéraires en Gaule du 5e au 10e siècle, in : Galinié et Zadora-Rio 1996 : 55-63.

Trintignac 2012

Trintignac A. - La Lozère. 48, Carte Arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, MSH, Paris, 533 p.

Troadec 1996

Troadec J. – Bourges au temps des Romains, in : Bourges, Archéologia, hors série, 7 H : 12-23.

Tuffreau-Libre et Jacques 1994

Tuffreau-Libre M. et Jacques A. (dir.) - La céramique du Bas-Empire en Gaule Belgique et dans les régions voisines, Actes Table Ronde (Arras, 1991), Rev. du Nord, h.-s., coll. Arch., 4, Univ. Charles de Gaulle-Lille III, 266 p.

Turcan 1975

Turcan R. - Mithra et le mithriacisme, PUF, Paris ; rééd. Les Belles Lettres, Paris, 1993 ; 2000 ; 2017.

Turcan 1981a

Turcan R. - Mithras Platonicus : recherches sur l’hellénisation philosophique de Mithra, Études préliminaires aux religions orientales dans l’Empire romain, 47, E.J. Brill, Leyde/Boston.

Turcan 1981b

Turcan R. - Mithra et le mithriacisme, coll. Que sais-je ?, n° 1929, PUF, Paris, 128 p. ; rééd. coll. Histoire, 24, Les Belles Lettres, Paris, 1993, 191 p. (rééd. 2000).

Turcan et Walters 1974

Turcan R.. Vivienne J. W. - The cult of Mithras in the Roman Provinces of Gaul, Études préliminaires aux Religions orientales dans l’Empire romain, 41, E. J. Brill, Leyde/Boston.

Usse et al. 1990

Usse A., Usse J.-Ph., Scherding Ch., Scherding M. et Sauget J.-M. - Découverte d’un sarcophage paléochrétien et de sépultures médiévales en sarcophage à Arpajon-sur-Cère (Cantal), Rev. Arch. du Centre de la France, 29, 1 : 19-30.

Vallet 1997a

Vallet F. - Regards critiques sur les témoins archéologiques des Francs dans la Gaule du Nord à l’époque de Childéric et de Clovis, in : Vallet, Kazanski et Périn 1997 : 219-244.

Vallet 1997b

Vallet F. - Sépultures royales et princières, in : Francs… 1997 : 84-87.

Vallet 2006

Vallet Ch. - Un cerf harnaché trouvé à Limoges, Chasse en Haute-Vienne, 27 : 12-13.

Vallet et al. 2018

Vallet Ch., Bort L.-J., Montigny A. et Mugg J.-P. - Une sépulture de cerf appelant à Augustoritum/Limoges : la chasse au cerf appelant dans l’Antiquité gallo-romaine, Travaux d’Arch. Limousine, 38 : 33-46.

Vallet et Kazanski 1993

Vallet F. et Kazanski M. (dir.) - L’armée romaine et les barbares du iiie au viie siècle, Actes du Colloque de l’AFAM (Saint-Germain-en-Laye, 24-28 février 1990). Mém. de l’AFAM, 5, Saint-Germain-en-Laye, Rouen, 473 p.

Vallet et Kazanski 1995

Vallet F. et Kazanski M. - La noblesse romaine et les chefs barbares du iiie au viie siècle, Actes du Colloque AFAM/Société des Amis du MAN, Mém. 9, AFAM, Saint-Germain-en-Laye, 365 p.

Vallet, Kazanski et Périn 2019

Vallet F., Kazanski M. et Périn P. - Des royaumes barbares au Regnum Francorum. L’Occident à l’époque de Chidéric et de Clovis (vers 450 - vers 530), Actes des XXIXes Journées Internationales d’Archéologie Mérovingienne (MAN, Saint-Germain-en-Laye, 23-24 avril 1994) (Mém. de l’AFAM, XI), Antiquités Nationales, 29 : 125-279.

Van Andringa 2014

Van Andringa W. (dir.) - La fin des dieux. Les lieux de culte du polythéisme dans la pratique religieuse du iiie au ve s. apr. J.-C. (Gaules et provinces occidentales) (dossier), Gallia, 71.1, 324 p.

Van Berchem 1937

Van Berchem D. - L’annone militaire dans l’Empire romain au iiie siècle, Mém. de la Soc. Nationale des Antiquaires de France, X : 117-201.

Van Doorselaer 1963/64

Van Doorselaer, A. - Provinzialrömische Gräber mit Waffenbeigaben aus dem Rheinland und Nordfrankreich, Saalburg Jahrbuch, XXI : 26-31.

Van Doorselaer 1965

Van Doorselear A. - Les nécropoles d’époque romaine en Gaule Septentrionale, Dissertationes Archaeologicae Gandenses, Gand, vol. X.

Van Gansbeke 1952

Van Gansbeke P. - Les invasions germaniques en Gaule sous le règne de Postumus et le témoignage des monnaies, Rev. Belge de Numismatique, 98 : 5-30.

Van Ossel 1992

Van Ossel P. - Établissements ruraux de l’Antiquité tardive dans le nord de la Gaule, Gallia, Suppl. 51, éd. CNRS, Paris, 480 p.

Van Ossel 1993

Van Ossel P. - L’occupation des campagnes dans le nord de la Gaule durant l’Antiquité tardive : l’apport des cimetières, in : A. Ferdière (dir.) - Monde des morts, monde des vivants en Gaule rurale, Actes du Colloque ARCHEA/AGER (Orléans, 7-9 février 1992), Suppl. 6 à la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours : 185-196, en ligne : https://www.persee.fr/doc/sracf_11597151_1993

Van Ossel 1995

Van Ossel P. - Insécurité et militarisation en Gaule du Nord au Bas-Empire. L’exemple des campagnes, in : THOLLARD 1995 : 27-36.

Van Ossel 2019

Van Ossel P. - La part du Bas-Empire dans la formation de l’habitat rural du vie s., in : Grégoire de Tours et l’’espace gaulois, Actes du Congrès Internat. (Tours, 3-5 nov. 1994), 13e Suppl. de la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF, Tours : 81-91.

Van Ossel 2003

Van Ossel P. - Des campagnes dans le Diocèse des Gaules. Recherches sur l’habitat et l’occupation du sol entre la fin du iiie siècle et le début duvie siècle, Mém. d’HDR, Univ. de Paris VIII-Nanterre (consultable à l’Univ.).

Van Ossel 2006

Van Ossel (dir.) - Les céramiques de l’Antiquité tardive en Île-de-France et dans le Bassin parisien, Vol. I - Ensembles régionaux, Dioecesis Galliarum, Document de Travail n° 7, Nanterre.

Van Ossel 2008

Van Ossel P. - L’habitat des Germains, in : Aillagon 2008 : 128-130.

Van Ossel 2010

Van Ossel P. - De la « villa » au village : les prémices d’une mutation, in : J.-M. Yante et A.-M. Bultot-Verleysen (dir.) - Autour du « village ». Établissements humains, finages et communautés rurales entre Seine et Rhin (ive- xiiie siècles), Actes du Coll. internat. (Louvain-la-Neuve, 16-17 mai 2003), Univ. Catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve, en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00090599/fr/

Van Ossel 2011a

Van Ossel (dir.) P. - Les céramiques de l’Antiquité tardive en Île-de-France et dans le Bassin parisien, vol. II : Synthèses, Dioecesis Galliarum, Doc. de Trav. n° 9, Nanterre, 394 p.

Van Ossel 2011b

Van Ossel P. - Les productions de céramique sigillée du groupe Argonne de Villeparisis, in : Van Ossel 2011a : 321-336.

Van Ossel 2018

Van Ossel P. - Un établissement germanique en Gaule Lyonnaise, in : Aubin, LE ROUX et MARCIGNY 2018 : 196-197.

Van Ossel 2021

Van Ossel P. – L’emprise de l’état romain tardif sur l’économie du Diocèse des Gaules : que nous apprennent les sources archéologiques ?, in : FORT et al. 2021a : 197-209.

Van Ossel et Ouzoulias 2000

Van Ossel P. et Ouzoulias P. - Rural settlement economy in Northern Gaul in the Late Empire: an overview and assessment, Journal of Roman Arch., 13: 133-160.

Van Ossel et Ouzoulias 2001

Van Ossel P. et Ouzoulias P. - La mutation des campagnes de la Gaule du Nord entre le milieu du iiie s. et le milieu du ve s. Où en est-on ?, in : M. Lodewijcks (dir.) - Belgian archaeologie in an european setting, II, Univ. Press Leuven, Louvain (Acta Archaeologica Lovaniensia, Monographie, 13) : 231-245.

Van Thienen 2017

Van Thienen V. - The absence of late Roman archaeology: identification issues in the Flemish archaeological record, Signa, 6 : 119-126.

Van Thienen et Lycke 2017

Van Thienen V. et Lycke S. - From commodity to singularity: The production of crossbow brooches and the rise of the Late Roman military elite, Journal of Arch. Science, 82 : 50-61.

Vannesse 2008

Vannesse M. - La fin de la Gaule romaine, in : Aillagon 2008 : 272-273.

Vannesse 2014

Vannesse S. - L’armée romaine en Occident sous Stilichon (395-408 ap. J.-C.) : le témoignage des décrets impériaux, Rev. Belge de Philologie et d’Hist. (Bruxelles), 88, 1 : 99-112.

Veillat 1861/62

Veillat J. - Légendes de saint Ursin, patron du Berry, de saint Léocade et de saint Ludre, CR des Travaux de la Soc. du Berry à Paris, 9e année (oct. 1962) : 128-168.

Venant 2016

Venant N. - La céramique non tournée en Gaule du Nord : résultats des recherches récentes, Signa, 5 : 169-178.

Venault 2014

Venault St. (dir.) - Agglomérations antiques de Bourgogne, Franche-Comté et Champagne méridionale, Inventaire archéologique, cartographie et analyses spatiales, Rapport PCR, 2 vol., CNRS/Univ. de Franche-Comté/Inrap, 880 p. (consultable au SRA ex-Bourgogne).

Vendeuil… 2009

Vendeuil, Caply (Oise) - Les Marmousets : une nécropole de la fin du Bas-Empire, coll. Arch. en Picardie, brochure, SRA/DRAC Picardie, Amiens, 5 p.

Vercauteren 1934

Vercauteren F. - Note sur la ruine des villes de la Gaule d’après quelques auteurs contemporains des invasions germaniques, in : Mélanges Bidez, t. 2, Annuaire de l’Institut de Philologie et d’Hist. Orientale, Bruxelles : 955-963.

Vergnaud-Romagnési 1839

Vergnaud-Romagnési C. F. - Mémoire sur la butte (tumulus) de Mézières et sur celle de Moncey, près de Cléry (Loiret), Orléans, 18 p., 1 Pl. (= in : Archéologie du département du Loiret, 3 t. + 1 t. de Pl., Orléans : t. II, n° 9).

Vertet et Duterne 1999

Vertet H. et Duterne Y. - Tombes mérovingiennes du cimetière Saint-Jean de Lezoux (Puy-de-Dôme), in : Fizellier-Sauget B. (dir.) - L’Auvergne de Sidoine Apollinaire à Grégoire de Tours. Histoire et Archéologie. Actes des XIIIe Journées internat. d’Arch. Mérovingienne (Clermont-Ferrand, 3-6 oct. 1991), Institut d’Études du Massif Central, XIV/Mém. de l’AFAM, 12, Clermont-Ferrand : 337-349.

Vicart 1845/47

Vicart** (abbé) - Mémoire sur l’emplacement présumé de la basilique dite de Saint-Lidoire, Mém. de la Soc. Arch. de Touraine, III : 182-260.

Vieillard-Troïekouroff 1978

Vieillard-Troïekouroff M. - Les castra de la Gaule mérovingienne d’après les écrits de Grégoire de Tours, in : Archéologie militaire. Les pays du Nord, Actes du 101e Congrès National des Soc. Savantes (Lille, 1976), CTHS, Paris : 45-52.

Vigier 2022

Vigier É. (dir.) - M’as-tu vu ? Être et paraître en Gaule romaine, Catalogue d’Exposition (Forum antique de Bavay, Musée arch. du départ. du Nord, 2022), éd. Mergoil, Dremil-Lafage, 384 p.

Vigne 1993

Vigne J.-D. - Domestication ou appropriation pour la chasse : histoire d’un choix socio-culturel depuis le Néolithique. L’exemple des cerfs (Cervus), in : J. Desse et F. Audoin-Rouzeau (dir.) - Exploitation des animaux sauvages à travers le temps, Actes des XIIIe Rencontres d’Arch. et d’Hist. d’Antibes et du IVe colloque international de l’Homme et l’Animal, APDCA, Juan-les-Pins : 201-220.

Vigne 2000

Vigne J.-D. - Outils pour restituer les stratégies de chasse au cerf en Europe au Mésolitique et au Néolithique : analyses graphiques, statistiques et multivariées de courbes l’âges d’abattage, Anthropozoologica, 31 : 57-67 (= Ibex Journal Mt. Écology, 5 : 57-67).

Vigot et Bertrand 2008

Vigot A.-S. et Bertrand I. - La sépulture secondaire à incinération F63 de la nécropole des Dunes, Poitiers (F, Vienne), Instrumentum, 28 (déc.) : 19-21.

Villette 1967

Villette G. (abbé) - Marboué. Dérivé gallo-romain descriptif ou dérivé d’un anthroponyme ?, monographie n° 3/3 (20 nov.), Chartres, 1 brochure datylographiée et multicopiée (consultable aux Archives Nationales et Archives Départementales d’Eure-et-Loir).

Villette 1972

Villette G. (abbé) - Dictionnaire des noms de lieux d’Eure-et-Loir. Étymologie des noms figurant au dictionnaire topographique, 1 brochure dactylographiée et multicopiée, Chartres, 99 p., inédit (consultable aux Archives Départementale d’Eure-et-Loir).

Villette 1977

Villette G. (abbé) - Les toponymes en -é, -y du département d’Eure-et-Loir : les noms à suffixe gallo-romain -acum, série : Recherches sur les noms de lieux du d’Eure-et-Loir, fasc. 117 et 118, 2 brochures dactylographiées et multicopiées (inédites), Chartres, 32 p. (consultable aux Archives Départementales d’Eure-et-Loir) (= monographie “Marboué”, envoi n° 3/3 du 20 nov. 1967).

Vinatié 1995

Vinatié A. - Sur les chemins du temps au Pays de Massiac. 15 000 ans d’histoire de la fin du paléolithique à l’aube du Moyen Âge. Archéologie et Histoire. Communauté de communes du Pays de Massiac, Aurillac.

Vincent 1926

Vincent A. - Les premières invasions franques en Belgique d’après les trouvailles de monnaies (années 256 et suivantes), in : Mélanges d’histoire offerts à Henri Pirenne par ses anciens élèves et ses amis à l’occasion de sa quarantième année d’enseignement à l’Université de Gand, 1886-1926, Wromant et C°, Bruxelles, t. II : 669-674.

Vincent 1937

Vincent A. - Toponymie de la France, Bruxelles.

Vipard 2008

Vipard P. - Marmor Tauriniacum. Le marbre de Thorigny (Vieux, Calvados). La carrière d’un grand notable gaulois au début du troisième siècle ap. J.-C., Gallia Romana VIII, Publication du Centre Albert Grenier, Nancy Univ., De Boccard, Paris, 168 p.

Vipard 2011

Vipard P. - Un pilier honorifique de Lillebonne (Seine-Maritime, France) dédié au César Carin, in : Corolla Epigraphica. Hommages au professeur Yves Burnand, Latomus, 331 : 330-352.

Vipard 2012

Vipard P. - La (future) Normandie dans l’espace nord-occidental d’après les sources écrites du ier au ive siècle, in : J. Chameroy et P.-M. Guihard (dir.) - Circulations monétaires et réseaux d’échanges en Normandie et dans le Nord-Ouest européen (Antiquité-Moyen Âge), Actes des Tables rondes du CRAHM, 8, Publ. du CRAHM, Caen : 49-73.

Voignier 1975

Voignier J. - La céramique du cimetière des Lètes de Cortrat : Inventaire et description des vases, Bull. de la Soc. Arch. et Hist. de l’Orléanais, n.s., VI, 46 (1976) : 385-393, IV Pl.

Voisin 2002

Voisin J.-L. - Auxerre gallo-romain, in : Delor J.-P. - L’Yonne. 89/1, Carte arch. de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris : 170-179.

Volbach 1916

Volbach W.-F. - Elfenbeinarbeiten der Spätantike und des Frühen Mittelalters, Römisch-Germanische Zentralmuseum, Katalog, 7, Mayence ; 2e éd., 1952, 114 p. ; 3e éd., 1976.

Volpe 2020

Volpe G. - L’apport de l’archéologie à la connaissance de l’antiquité tardive, in : R. González Villaescusa, G. Traina et J.-P. Vallat - Les mondes romains. Questions d’archéologie et d’histoire, Ellipses, Paris : 133-142.

Vrielynck et Pigière 2015

Vrielynck O. et Pigière F. - Le cimetière du Bas-Empire et mérovingien de Spontin, Catalogue du mobilier et révision des données, Annales de la Soc. Arch. de Namur, 89 : 35-123.

Wagner 2005

Wagner M.-A. - Le cheval dans les croyances germaniques : paganisme, christianisme et traditions, Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 73, Champion, Paris

Wagner et Ypey 2012

Wagner A. et Ypey J. - Das Gräberfeld auf dem Donderberg bei Rhenen. Katalog, Sidestone Press.

Walter 1993

Walter H. - Les barbares de l’Occident romain. Corpus des Gaules et des provinces de Germanie, Annales Littéraires de l’Univ. de Besançon, 494, Univ. de Franche-Comté, Besançon, 149 p., LXX Pl.

Ward-Perkins 2005

Ward-Perkins B. - The Fall of Rome and the End of Civilization, Oxford University Press, Oxford, VIII + 239 p.; rééd. 2016.

Weidemann 1975

Weidemann K. - Kontinuität in des gallischen Provinzen, Raetien und Noricum, Kommentar zur Karte, in : Ausgrabungen in Deutschland, Catalogue d’Exposition (Mayence, mai-juillet 1975), Mayence : 354-359.

Weidemann 1981

Weidemann K. V. - Noblesse sénatoriale et fédérés germaniques. Les grands et la fin de la domination romaine, in : À l’aube1981 : 217-247.

Werner 1958

Werner J. - Kriegergräber aus ersten Hälfte des 5. Jahrhunderts zwischen Schelden und Weser, Bonner Jahrbucher, 158 : 372-413.

Werner 1962

Werner J. - Ein Laetengrab der zeit um 400 n. Chr. Aus Fécamp (Seine-Mar.), in : Miscellanea archaeologica in honorem J. Breuer, Archaeologia Belgica, 61 : 145-154.

Werner 1985

Werner K. F. - Les origines (jusqu’à l’an Mil), Histoire de France, 1, Paris.

Werner 1988

Werner K.-F. - De Childéric à Clovis : Antécédents et conséquences de la bataille de Soissons en 486, in : Actes… 1988 : 3-7.

Werner 1996

Werner K. F. - La “conquête franque” de la Gaule. Itinéraires historiographiques d’une erreur, Bibliothèque de l’École des Chartes, 154 : 7-45.

Whitby 2002

Whitby M. - Rome at War AD 293-696, Osprey Public., Oxford, 95 p.

Whittaker 1995

Whittaker D. - L’importance des invasions du Bas-Empire : peut-on faire confiance aux historiens ?, in : Thollard 1995 : 11-20.

Wickham 2001

Wickham Ch. - Un pas vers le Moyen Âge ? Permanences et mutations, in : Ouzoulias et al. 2001 : 555-567.

Wilkinson 2020

Wilkinson R.H. - The Last Horizons of Roman Gaul: Coin Circulation, and the Limits of the Second Burgondian Kingdom, BAR Internat. Ser., S3006, Oxford, 120 p.

Willems 1987

Willems W.J.H. - De grote villa van Voerendaal, in : P. Stuart et M.E.Th. De Grooth (dir.) - Langs de weg. De romeinse weg van Boulogne-sur-Mer naar Keulen. Verkeersader voor industrie en handel. Villa Rustica, het Romeinse boerenbedrijf in het RijnIMaasgebied, Heerlen, Maastricht : 46-50.

Williams 1977

Williams D. F. – The Romano-British Black-Burnished Industry: an essay on characterization by heavy mineral analysis, in: D.P.S. Peacock (dir.) - Pottery and early commerce, Academic Press: 163-220.

Wisigoths… 2020

Wisigoths. Rois de Toulouse, Catalogue d’Exposition (Musée Saint-Raymond, Toulouse, 27 fév. - 27 déc. 2020), Musée Saint-Raymond, Toulouse, 384 p.

Wittmann 2007

Wittmann A. - Contribution à l’étude de la céramique de l’Antiquité tardive en territoire biturige : la fouille de la rue Nouvelle-du-Château à Issoudun (Indre), in : M. Tuffreau-Libre (dir.) - La céramique gallo-romaine entre Loire et Creuse, Suppl. 31 à la Rev. Arch. du Centre de la France, FERACF/AREP, Tours/Orléans : 211- 241.

Wood 2010

Wood I. - Les Wisigoths et la question arienne, in : Bourgeois 2010a : 19-22.

Wuilleumier 1963

Wuilleumier P. - Inscriptions latines des Trois Gaules (France), XVIIe Suppl. à Gallia, CNRS, Paris, 256 p.

Young 2012

Young B.K. - Has Anyone Seen the Barbarians? Remarks on the Missing Archaeology of the Visigoths in Gaul, in : P.W. Mathisen et D. Shanzer (dir.) - The Battle of Vouillé, 507 CE. Where France began, De Gruyter, Boston/Berlin : 183-202.

Ypey 1969

Ypey J. - Zur Tragweise frühfränkischer Gürtelganituren auf Grund niederlandischer Befunde, Berichte voor Rijldienst Oudheidkundig Bodemonderzoek, 19 : 89-127, Pl. IX-XVIII.

Ypey 1978

Ypey J. - La chronologie du cimetière franc de Rhenen (Pays-Bas - Province d’Utrecht), in : Fleury et Périn 1978 : 51-57.

Yvinec 1993

Yvinec J.-H. - La part du gibier dans l’alimentation du haut Moyen-Âge, in : J. Desse et F. Audoin-Rouzeau (dir.) - Exploitation des animaux sauvages à travers le temps, Actes ds XIIIe Rencontres Internat. d’Arch. et d’Hist. d’Antibes (15-17 oct. 1992), APDCA, Juan-les-Pins : 491-504.

Yvinec 1996

Yvinec J.-H. - Éléments de synthèse sur l’alimentation carnée durant le haut Moyen Âge en Douaisis, in : M. Colardelle (dir.) - L’Homme et la Nature au Moyen Âge. Paléoenvironnement des sociétés occidentales, Actes du Ve Congrès internat. d’Arch. Médiévale (Grenoble, les 6-9 oct. 1993), Errance, Paris : 30-35.

Yvinec 2019

Yvinec J.-H. - L’élevage au haut Moyen Âge du Nord et de l’Est de la France, Archéozootechnie, 59 : 79-86.

Zadora-Rio 2001

Zadora-Rio E. - Archéologie et toponymie : le divorce, Les Petits Cahiers d’Anatole, publ. en ligne du Laboratoire Archéologie et Territoires, Tours : http://www.univ-tours.fr/lat/Pages/ Page1.html

Zadora-Rio 2016

Zadora-Rio É. - Les ateliers monétaires mérovingiens (6e-7e s.), in : Zadora-Rio (dir.) - Atlas Archéologique de Touraine, 53e Suppl. à la Rev. Arch. du Centre de la France, en ligne : http://lournals.openedition.org.racf/2039

Zarcone et Laurant 2017

Zarcone T. et Laurant J.-P. - Le Cerf. Une symbolique chrétienne et musulmane, Les Belles-Lettres, Paris, 2017, 256 p.

Zeiss 1941

Zeiss H. - Die germanischen Grabfunde des frühen Mittelalters zwischen mittlerer Seine und Loiremündung, Bericht der Römisch-Germanische Kommiussion, 31 (1942), 1 : 5-173.

Zuckerman 1993

Zuckerman C. - Les “Barbares” romains : au sujet de l’origine des auxilia tétrarchiques, in : Vallet et Kazanski 1993 : 17-20.

Zuckerman 2000

Zuckerman C. - La notitia Dignitatum imperii romani, in : L’Or…, 2000 : 20-25.

Zulawyi 1989

Zylawyj S. - L’Antiquité retrouvée rue de Lutèce (trad. F. Baucheron de : Antiquity refound at rue de Lutèce), in : Bonnet et al. 1989 : 337-347.

Haut de page

Annexe

Abréviations et acronymes utilisés dans le texte (2 Parties), les Corpus et la bibliographie

** : remplacent l’initiale du prénom, inconnu, pour certains auteurs.

AFAM : Association Française d’Archéologie Mérovingienne.

AFAS : Association Française pour l’Avancement des Sciences.

ADAUT : Association pour le Développement de l’Archéologie Urbaine à Tours.

AE : L’Année Épigraphique.

AGER : Association en Gaule pour les Études Rurales.

APDCA : Association pour la Promotion et la Diffusion des Connaissances Archéologiques.

arch. : archéologie/archéologique (ou : archaeology…).

ARCHEA : Association en Région Centre pour l’Histoire Et l’Archéologie.

AREP : Association Régionale pour l’Édition et la Publication (région CIF).

art. : article.

a. s. : au sujet de —.

ATEG : Antiquité Tardive dans l’Est de la Gaule, puis Antiquité Tardive En Gaule.

BAR : British Archaeological Abstract, éditeur/série (Oxford).

BHL : Bibliotheca hagiographica latina antiquae et mediae aetatis (Soc. des Bollandistes, 1898-1901)

BNF : Bibliothèque Nationale de France.

Bull. : Bulletin.

c. : circa = autour de, pour une date.

CBA : Council for British Archaeology (Londres).

CD : compact-disc.

CeRRA : Centre de Recherches de la Région d’Alet.

CIF : Centre-Île-de-France (région Inrap).

CIL : à voir dans la liste alphabétique de la bibliographie.

CNRS : Centre National de le Recherche Scientifique.

Coll. : Colloque.

coll. : collection.

CR : compte-rendu.

CRAHM : Centre de Recherches d’Archéologie et d’Histoire Médiévales (Caen) ; puis CRAHAM : – et d’Archéologie Médiévale.

CRHA : Centre de Recherche d’Histoire Ancienne (Besançon).

CTHS : Comité des Travaux Historiques et Scientifiques.

CVL : Centre-Val de Loire (région).

DAF : Documents d’Archéologie Française (Paris).

DARA : Document d’Archéologie en Rhône-Alpes/puis

DAARA : Documents d’Archéologie en Auvergne et Rhône-Alpes.diff. : diffusion (pour édition).

DRAC : Direction Régionale des Affaires Culturelles.

DSP : Dérivées des Sigillées, Paléochrétiennes (céramique)

éd. : édition.

FERACF : Fédération pour l’Édition de la Revue Archéologique du Centre de la France.

franç. : français(e).

GE : Grand Est

GEN : Grand Est Nord (régions pour l’Inrap).

HdF : Hauts de France (région).

HDR : Habilitation à Diriger des Recherches (diplôme).

Hist. : histoire/historique.

h.-s. : hors-série.

h.t. : hors texte.

i.e. : id est = c’est-à-dire.

ILA : à voir dans la liste alphabétique de la bibliographie.

ISS : à voir dans la liste alphabétique de la bibliographie.

Inrap : Institut National de Recherche en Archéologie Préventive.

internat. : international.

LAT : Laboratoire Archéologie et Territoires (UMR CITERES, Tours).

loc. cit. : passage cité, pour une référence bibliographique dans le texte juste au-dessus (locc. citt. si plusieurs).

MAN : Musée des Antiquités Nationales, puis Musée d’Archéologie Nationale.

MCC : Ministère de la Culture et de la Communication.

Mém. : Mémoires.

ms : manuscrit.

MSH : Maison des Sciences de l’Homme.

n.s. : nouvelle série (pour un périodique).

op. cit. : ouvrage cité dans le texte juste au-dessus (opp. citt. si plusieurs).

PCR : Programme Collectif de Recherche.

PdlL : Pays-de-la-Loire (région).

PUF : Presses Universitaires de France.

RE : à voir dans la liste alphabétique de la bibliographie.

rens. : renseignement (personnel).

rés. : résumé.

RMN : Réunion des Musées Nationaux.

SADIL : Service Archéologique du Département d’Indre-et-Loire.

SDAVO : Service Départemental d’Archéologie du Val-d’Oise.

sér. (ou ser.) : série/serie (angl.).

SFECAG : Société Française d’Étude de la Céramique Antique en Gaule.

SRA : Service Régional de l’Archéologie.

s.d. : sans date (pour l’édition d’un ouvrage).

s.l. : sans lieu (pour une édition).

Soc. : Société (pour un titre de périodique).

Suppl. : Supplément (à une revue).

s.v. : sub verbo, sous le terme indiqué.

TAQ : terminus ante quem = borne chronologique avant laquelle un événement doit avoir eu lieu.

TPQ : terminus post quem = borne chronologique après laquelle un événement doit avoir eu lieu.

UCL : Université Catholique de Louvain.

UMR : Unité Mixte de Recherche.

Univ. : Université/universitaire

NB : pour les références aux éditions de textes antiques ainsi qu’aux recueils d’inscriptions, cités dans les deux parties du texte, on se reportera au Corpus des textes et inscriptions (C1). D’assez nombreuses publications en ligne (dont périodiques), facilement accessibles sur le Net, n’ont pas été indiquées comme telles.

Haut de page

Document annexe

  • Corpus (application/pdf – 45M)
Haut de page

Notes

1 Voir par exemple : Dumézil 2013.

2 Sur le concept de “Barbare”, voir par exemple Dumézil 2016 ; Kulikovski 2017.

3 Soit les départements de Loire-Atantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et Vendée.

4 Soit les départements du Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher et Loiret.

5 Soit les départements de l’Essonne, Hauts-de-Seine, Paris, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise et Yvelines.

6 Seulement pour les départements de la Nièvre et de l’Yonne.

7 Seulement pour les départements des Deux-Sèvres et de la Vienne.

8 Soit les départements de la Corrèze, Creuse et Haute-Vienne.

9 Soit les départements de l’Allier, Cantal, Haute-Loire et Puy-de-Dôme.

10 Pour le seul département de la Lozère.

11 Notamment, les corpus ayant été réalisés par départements actuels, on débordera sans doute un peu de ces limites, en particulier au nord de l’Île-de-France et à l’est des départements de la Nièvre et de l’Yonne : voir ainsi certaines cartes, plus bas. À noter que, pour certains corpus, quelques données y ont éré intégrées trop tard pour permettre de les figurer sur les cartes : celles-ci sont indiquées (nc) à leur place dans les corpus.

12 Cette révision a en réalité assez largement été entreprise depuis plusieurs années : cf. par exemple Chapman et Hamerow 1997 ; et voir aussi Kasprzyk à paraître.

13 Et voir aussi, récemment ; Janniard 2019 ; pour la présence de l’État dans l’est du Diocèse des Gaules, voir aussi : Fort et al. 2021b.

14 Par rapport aux Germains, “l’ennemi héréditaire”… À partir de la guerre de 1870 (cf. par exemple : Fustel 1891, ainsi que Jullian 1907/26) et encore avec la dernière guerre (par exemple, Garaud 1945 : 548). Mais ceci opère alors dans les deux sens et l’on reconnaît, à l’inverse, une forte surinterprétation “pro-germanique”, sur le territoire de la Gaule centrale, par exemple dans : Zeiss 1941, dont R. Lantier (1944 : 291-292) rend compte sans beaucoup de recul malgré son orientation ouvertement “pangermanique”… Même plus tard, H. W. Böhme (1974 ; 1978) reste très généreux quant à “l’aire germanique” en Gaule : pour un bilan sur cette question historiographique particulièrement prégnante, voir Ouzoulias 2006 (s.v. “germains”) et autres, et par exemple Werner 1996 ; Van Ossel 2003 : 46-61, et récemment Kasprzyk 2015 : 265.

15 Essentiellement “germaniques” lato sensu.

16 C’est à ce même sentiment d’insécurité que l’on a d’abord aussi attribué le perchement des sites dans l’Antiquité tardive : voir infra, castra…

17 Voir par exemple, pour le Maine : Dieudonné 1900 ; pour la cité de Meaux : Denis 1893.

18 Y compris par exemple en citant (1969 : 507) le lot monétaire d’un bâtiment de villa à Josnes (Loir-et-Cher), avec un TPQ indiqué comme étant de 268-269 (en fait, dans ce lot d’une cinquantaine de monnaies, la plus récente est de Victorin, 269-271, bien qu’une monnaie plus tardive, d’Honorius, est signalée sur un autre bâtiment) : cf. Cothenet 1964 ; sur ce monnayage, voir Lafaurie 1975 ; voir aussi ici le dépôt (solidi de 402-408 et objets précieux) de Chécy (45), vite attribué à l’invasion alamanique de 406-411 (Lafaurie 1958 : 120-299, 324-327 ; Demougeot 1979, 2 : 435 et n. 70, carte III h. t.), au même titre que d’autres dépôts contemporains notamment dans l’Aube, les Côtes-d’Armor et la Normandie ; et voir les dépôts monétaires de Paris, qui serait en concordance avec les invasions et destructions associées (Pachtère 1912 : 111 sqq.).

19 Il en est de même, par exemple, de Hatt 1959 : 223, ou encore récemment pour l’invasion alamanique de 259-269 (Loriot 1999).

20 Dont l’Empire gaulois.

21 Voir aussi parfois des dépôts multiples sur un même site : Callu 1979 ; pour les dépôts de Gordien III en Gaule : Loriot 1974/75 ; et ceux constantiniens : Callu 1981.

22 À noter, de manière générale, que les corpus annexes ne disposent pas de cartographie dans cette étude.

23 Voir par exemple récemment le dépôt de Tréderzec (Côtes-d’Armor), des ve-vie s. (Labaune-Jean 2019) ; et en général, cf. Hobbs 2006.

24 Pour la réalité des destructions dans le domaine urbain selon les auteurs contemporains, voir le point établi par Vercauteren 1934 ; et le pouvoir euristique des textes quant à cette question : Whittaker 1995.

25 Voir encore, par exemple, pour le Vendômois, la mention de cachettes monétaires et de destructions de sites archéologiques qui seraient dues aux Invasions (Loisel 1984 : 49-50), et de même pour l’incendie de Poitiers en 275 (Garaud 1950 : 96, n. 1) ; la cause de tels incendies à Chartres est encore suggérée (précisément pour 340) il y a une vingtaine d’années (Quinze… 1999 ; Ollagnier et Joly 1994 : 46 ; cf. notamment vers 340 pour l’amphithéâtre : Delplace et Picard 1992 : 37-38) ; et les dépôts monétaires de la région d’Auxerre et le Sénonais enfouis pour la plupart lors de la reconquête de la Gaule par Aurélien après l’“empire gaulois” de Tétricus (Jacob, Leredde et Loriot 1983 ; Voisin 2002). Toutefois, il ne s’agit pas de nier en bloc la réalité – sinon l’ampleur – de destructions opérées lors de ces événements et migrations : cf. par exemple : Vercauteren 1934. Encore faut-il les relativiser…

26 Ainsi par exemple pour l’incendie du sanctuaire des Mersans à Saint-Marcel-Argentomagus, bien daté par les monnaies de 276, mais non attribué a priori à cette “invasion” (Picard 1974 : 311 ; Dumasy 1992 : 29). ; voir aussi par exemple la discussion sur le rôle des raids “barbares” sur un site rural de l’Aisne (Audebert 2015 : 110-111, renvoyant à Ferdière 1988, I : 209, 217, 219 ; Van Ossel 1992 : 171 ; Polfer 2001 : 75, 79… ; Nissen Jaubert 2007 : 28).

27 Par exemple encore la villa des “Terres Noires” à Selommes (“Villarceau”, 41), où la présence de 80 squelettes – en fait sans doute nécropole du Haut Moyen Âge réinvestissant les lieux – et d’ossements d’animaux est interprétée comme les restes de victimes des “Barbares” (Neilz 1868 ; Provost 1988b : 99 ; cf. Loisel 1984 : 50) ; même interprétation pour les squelettes découverts sur la villa de Saint-Germain-des-Champs (Yonne) (Tissier 1902/03 : 159-161 ; cf. Delor 2002 : 580) et encore un squelette dans les ruines d’une maison antique de Nantes (cf. Bouchaud 1951 : 36-41 ; Merlat 1954 : 167 ; cf. Provost 1988e : 88) ; ou voir la destruction de la villa d’Ouzouer-sur-Trézée (45) (Marchand 1958) attribuée à 275, ainsi que pour la villa de “Roullée” à Mont-Saint-Jean (72) (Drouet et Hucher 1845 : 49) ; d’ailleurs, pour J. Soyer (1943), la majorité des destructions de villae en Beauce seraient dues aux invasions entre 253 et 276 ; et cf. des incendies à Paris et Beauvais (Durvin 1963 ; cf. Demougeot 1969 : 524) ; des destructions et incendies à Tours et en Touraine autour de 270-275 (Jullian 1907/26 : IV : 595, n. 3, 601, n.2 ; VII : 44, n.7 ; cf. Piétri 1983 : 10, n. 9) ; à Nantes dans la 2e moitié du iiie s. (Merlat 1954 : 167) ; à Bourges, invasions du iiie s. : Claude 1960 : 43, cité par Prévot 1989a : 19-20)… Il est cependant à noter que ces interprétations ne dépassent guère les années 1950.

28 En réalité sans doute un grand tumulus du Hallsatt final - La Tène ancienne (cf. Milcent 2004 : 556, Pl. 95-96).

29 Confondant ainsi les deux affrontements, ce dernier place en outre le campus Mauriacum de la bataille contre les Huns – en principe près de Troyes, avant la confrontation décisive des Champs Catalauniques – à Vimory en Sologne ; Sologne où d’ailleurs d’autres voyaient avant lui les Champs Catalauniques eux-mêmes, proposant “Secalonica” pour “Catalaunica” !

30 Et par exemple en allemand, Völkerwanderung.

31 Pour ne pas dire “raciales”, un débordement de la discipline que, déontologiquement, il me semble qu’il faut combattre.

32 On pourrait ajouter la nécropole “burgonde” du ve s. de Briord (Ain), où la stature et les “caractères mongoloïdes” du crâne sont considérés comme des indices probants d’appartenance à une population exogène d’origine burgonde, mais où un cas de crâne apparemment volontairement déformé semble peut-être un élément – quant à lui culturel – plus fiable (cf. Gaillard, Laugrand et Perraud 1978) ; et par exemple encore pour la Normandie (Alduc-Lebagousse et Buchet 1990 ; Alduc-Lebagousse et Paillard 1999).

33 Pour ces derniers, voir par exemple pour la Bavière, l’Allemagne centrale ou la Frise au Haut Moyen Âge : Hakenbeck et al. 2010 ; Knipper et al. 2013 ; McManus et al. 2013 ; et pour les Pays-Bas (migrations) : Kootker et al. 2016.

34 Comme le dénonce justement Halsall 2014 : 518 : “scientific (or pseudo-scientific)”, au sujet des recherches par l’ADN pour les migrations, qui critique aussi à juste titre l’usage du terme “germanique” pour ces populations venues pour nous d’outre-Rhin (p. 520-521) ; cf. aussi sur la question : Gillet 2002 ; Halsall 2011 ; Garcia et Le Bras 2017.

35 Pour les castra, castella, fortins et autres sites fortifiés de l’Antiquité tardive en Gaule (carte) voir par exemple Weidemann 1975 ; Vieillard-Troïekouroff 1978 ; et infra, chap. 2.3.

36 Voir en général : Johnson 1983 ; Reddé et al. 2006 ; Bayard et Fourdrin 2019 ; et pour l’Aquitaine : Maurin 1992 ; Heijmans 2006.

37 Voir Janvier 1969 : 95. Aurelius Victor (Hist. XXXVII, 4) attribue à Probus (276-282) le mérite de l’érection de non moins de 70 castra en Gaule.

38 Pour les villes ligériennes, voir Lorans 2022.

39 Longnon 1920/29 : n° 322-345 ; Vincent 1937 : 129-130, n° 300-311 ; Dauzat 1946 ; Roblin 1951 : 76 sqq. ; Dauzat et Rostaing 1963 ; Jacquet et Raunet 2008 ; et cf. Grenier 1931 : 401-402. Et pour les régions ici concernées, voir pour la région parisienne : Roblin 1951 ; 76 sqq. ; et l’Oise : Roblin 1978 ; l’Orléanais et la Beauce : Soyer 1932/46 (1979) : 364-378, n° 113 (“Toponymes rappelant les invasions barbares”) ; Soyer 1943 ; le Berry : Cravayat 1969 ; l’Auvergne : Fournier 1962 (parmi les plus prudents) ; le Poitou : Garaud 1945 et 1950. Voir par exemple une origine germano-franque proposée pour le nom de Houdan-Hosdingus/Hosdench (cf. Dauzat et Rostaing 1963 : 353, s. v. Hodenc), ou encore l’origine du nom de Wissous (91), Vicus Suevorum (ibid. : s. v. Wissous) et celui de Tiffauges pour les Taifales en Vendée (Lagneau 1976 : 223).

40 Et encore Gentiliacum/gentiles dans le Val-de-Marne : Ardouin 2001.

41 Cf. infra pour les faux de la soi-disant tombe germanique de Marboué.

42 Anthroponyme quant à lui effectivement d’origine germanique : voir ce personnage historique homonyme du ve s.

43 Voir de même la forme ancienne de toponyme Gentiliacum qui accréditerait la présence de Gentiles “germaniques” en Val-de-Marne : Naudet et al. 2001 : 73, assertion également prise en compte par Périn 1973 et 1974 à propos de la nécropole de Bry-sur-Marne.

44 Qui peuvent cependant faire partie de la militia.

45 Essentiellement ici par les Saxons.

46 Dont deux antérieures à la période concernée, citées à titre documentaire.

47 Voir (in Not. Gall.) Polemius Silvius, Laterculus Veronensis, 15 ; avec ici notamment, dans un premier temps, Lyonnaise Ire (cap. Lyon) et IIe (cap. Rouen) ; puis Notitia Galliarum proprement dite, avec chacune de ces Lyonnaises encore subdivisées, soit alors quatre Lyonnaises.

48 Comme on le verra en détail dans la documentation mobilisée.

49 Sur les officiers de haut rang, voir aussi Palanque 1933 ; Stroheker 1948, etc.

50 On connaît, par la célèbre inscription dite “marbre de Thorigny” du Viducasse Solemnis – lui-même iudex arcae ferrariarum (juge des mines de fer) – datée de 238, le nom d’un légat d’Auguste, propréteur de la province de Lyonnaise, Tib. Claudius Paulinus, d’un légat de l’empereur pour cette province, Aedinius Iulianus, ainsi qu’un procurateur faisant fonction de gouverneur de Lyonnaise, Badius Comnianus (selon le “marbre de Thorigny”, CIL XIII, 3162 ; cf. Vipard 2008) ; plus tard – dans notre champ chronologique –, on ne connaît malheureusement le nom que d’un gouverneur de Lyonnaise IIIe (capitale à Tours), Valerius Dalmatius, par une inscription de Pannonie (Beremend, Hongrie) – dont il était sans doute originaire –, à la toute fin du ive - début du ve s. (ILS, 8987 ; Hugarian National Museum ; AE, 1902, 245 ; Mommsen 1902 : 836 ; Kovács 2019 ; cf. Harmand 1957 : 443 ; Piétri 1983 : 14-15 ; Mráv 2021 : 18-19, Fig. 15) ; celui-ci possédait sans doute non loin une luxueuse villa, à Nagyharsány (Mráv 2021) ; informations complétées ici grâce à Michel Kasprzyk, que je remercie.

51 Voir par exemple, à la fin du iiie s., la contestation des impôts (capitation), considérée comme trop élevés, par les Éduens après le nouveau recensement de Dioclétien (Panég., V, 5-6 ; cf. Deléage 1945 : 208-209), ou la réorganisation de l’impôt en Gaule au milieu du ive s. (Ammien Marcellin, Hist., XVII, 3, 6) ; et au ve s., Sidoine Apollinaire (Carm., VII (Panégyrique d’Avitus), 209-210, cf. Loyen 1942 : 37 ; Prévot 1993) qui mentionne le fait qu’Avitus a plaidé pour l’abolition du lourd impôt imposé aux Arvernes, sans doute pour avoir soutenu l’usurpateur Jovin en 413 ; celui-ci s’était allié des Burgondes, Alamans, Francs et Alains ; voir encore – mais sans doute au Haut-Empire –, un percepteur en nature (tribunus aereri) d’une stèle funéraire de Paris, infra (§ 2.1.5)

52 Par exemple, le service de l’annone (cf. Van Berchem 1937), pour le ravitaillement de Rome et de ses armées ; on a supposé que le castellum de Jublains pouvait avoir eu cette fonction : cf. corpus C2 [castra]).

53 Et voir par exemple, pour le Haut-Empire, un “curateur de citoyens romains” de l’agglomération de Vendeuvre-de-Poitou (86, cité des Pictons) (AE, 1967, 303 ; cf. Nicolini 1973 : 392 ; 1976 : 268 ; Dondin-Payre 1999 : 195).

54 Voir en général Böhme 1974 et le corpus annexe Cann.1 pour les ensembles funéraires et par exemple en Berry (Cravayat 1969), ainsi que Cortrat, à l’ouest de la cité de Sens (Debal 1964 ; 1965 ; 1965/66). Et, à l’extérieur de l’aire d’étude ici, entre autres les nécropoles d’Omont (Ardennes : Périn 1967 ; Chalvignac, Lémant et Périn 1972), de Damery (Marne : Brisson, Hatt et Roualet 1969), de Fécamp (Seine-Maritime : Werner 1962), de Lisieux (Eure : Paillard 1994 ; Alduc-Lebagousse et Paillard 1999), de Saint-Marcel (Morbihan : Le Boulanger et Simon 2009) ; ou encore Guer (Morbihan) (voir infra, § 2.2.1) ; ou encore plus généralement en Belgique actuelle (Dasnoy 1966).

55 Des partisans de Jovin, le préfet Decimius Rusticus et le primicier des notaires Agroetius – deux hauts fonctionnaires – sont capturés en Auvergne par les ducs d’Honorius et exécutés (Grégoire de Tours, HF, II, 9 ; cf. Prévot 1993). Et Sidoine ajoute (Epist., V, 13, 3) que Séronat, au nom du royaume wisigothique, charge particulièrement d’impôts les Gabales.

56 Et les confins du royaume burgonde sur la Loire, entre les cités de Bourges et d’Auxerre-Autun-Nevers.

57 Voir infra plusieurs patrices mentionnés lors des événements liés aux “Barbares”, dont Syagrius.

58 Voir encore un officier portant le titre de “tribunus” à Poitiers à l’époque mérovingienne (Garaud 1953) ; pour la place de la noblesse sénatoriale dans ces fonctions de haut rang, voir aussi Weidemann 1981.

59 Qui peuvent donc avoir simultanément une fonction de paysans, avec leurs familles (cf. supra).

60 Voir à leur sujet : Léotard 1878 ; Mac Mullen 1963 ; Roosens 1967 ; Sirago 1961 ; Demougeot 1969 : 501 ; 1970 (= 1988) ; 1972 ; 1974 ; 1975 ; Günther 1971 ; Simpson 1971 ; 1977 ; Szidat 1995 ; Kazanski 1997b ; Modéran 2004 ; 2008 ; Sticker 2007 ; Kerneis 2009.

61 Cf. Demougeot 1969 : 540-541 ; Loriot et Badel 1993 ; 200.

62 Cf. des Lètes “indépendants” tentant de piller Lyon en 357 qui sont défaits par Julien, alors César (Ammien Marcellin, Hist., XVI, 11, 4).

63 Documents épigraphiques concernant des militaires, inclus dans le corpus C1.B, qui n’ont pas été pris en compte comme documents concernant la présence militaire (cf. § 2.1.4, 2.2.1, 2.2.7, 3.1.1 et 2, 3.1.3, 3.2.2 et 3 ; corpus C3 et C6.1), ni donc cartographiés à ce titre, car le plus souvent concernant des épitaphes de soldat qui n’étaient plus en fonction. À noter que par exemple aucun beneficiarius – militaires ou fonctionnaires de l’Empire – n’est connu pour les régions qui nous occupent (cf. Nelis-Clément 2000).

64 Alors hors sujet ici en tant que simples ressortissants d’une cité ; sauf si bien sûr leur origine géographique est explicitement indiquée par l’inscription. Merci à Sylvain Janniard pour ses informations à ce sujet (voir aussi Janniard 2019).

65 Pour les références bibliographiques concernant ces deux inscriptions, cf. corpus C1.B.

66 Cf. en effet la mention, lors de la campagne de Julien en Orient, d’un soldat de la cavalerie natif de Paris (Ammien Marcellin, Hist., XVIII, 6, 16) ; en revanche, l’inscription du Haut-Empire de Néris (Allier) concernant un militaire originaire de Crémone, soldat de la 14e légion, mort en service, est sans doute un faux (CIL XIII, 1383 ; cf. Mondanel 1988 : 71).

67 Je remercie ici Sylvain Janniard pour ses précisions à ce sujet.

68 Sur les apports de l’archéologie pour l’Antiquité tardive, voir par exemple récemment Volpe 2020, qui cependant aborde très peu la question du mobilier, ainsi d’ailleurs que celle des castra.

69 Pour les mutations dans les campagnes et les formes de l’habitat et autres, alors, voir : Lewit 1991 ; 2005 ; Van Ossel 1992 ; Ripoll et Arce 2000.

70 La pertinence de ses séries de données sera discutée en détail infra, à leur place (chap. 2.2).

71 Souvent considérées comme un indice d’acculturation germanique.

72 Considérés au moins par certains comme un trait “germanique”.

73 Pour la solde des officiers mais il est vrai aussi propres aux membres de l’aristocratie.

74 Voir toutefois (pour Tours) “les trois indices de la présence de Barbares” de : Galinié 2007 : 221-223.

75 Y compris parfois pour des ensembles du Haut-Empire ; telle la sépulture aristocratique de La Bussière-Étable (87), dont certaines pièces de mobilier ont incité à y voir la tombe d’un “prince barbare” associé aux troubles des années 117-118 et exilé en Limousin (cf. Salin 1951 : 113-115).

76 Ou par exemple les plaques-boucles “burgondes” du Val de Loire (Rivière 1966).

77 En s’appuyant parfois, comme ici (région de l’Elbe), pour étayer la démonstration, sur des sources textuelles douteuses ou du moins trop sollicitées, qui indiqueraient des origines exogènes orientales diverses pour ces populations ou troupes intégrées dans l’Empire.

78 Vu la thématique du présent article, ces catégories d’artefacts ne seront pas toutes prises en compte ici.

79 Et aussi quand ceci s’appuie en même temps sur de soi-disant identifications ethniques, par l’anthropologie, hautement discutables (cf. supra, § 1.2.4).

80 Pour les nécropoles concernant ces fédérés ou Lètes, voir recension in : Chambon 2012 ; voir la critique de cette tendance in : Van Thienen 2017.

81 Ceci mentionné ici pour l’intérêt historiographique au sujet de ces questions.

82 Ces productions du groupe “atlantique” sont évidemment plus présentes dans les cités les plus occidentales de notre aire d’étude ; voir cependant, par exemple, en Auvergne, en contexte rural, une belle assiette en DSP (Chabert 2014).

83 Voir par exemple Kazanski 1995.

84 Voir par exemple dans les Panégyriques, des Bataves ainsi que des Chamaves et des Frisons installés (comme colons ?) par Constance pour cultiver les terres en friches en Gaule (Paneg., IV, 8 et 9 ; VII, 11…), ou des Francs et des Lètes (Laetus) par Maximien, chez les Nerviens et Trévires, ou chez les Ambiens, Bellovaques, Tricasses et Lingons (ibid., IV, 21, 1), puis encore par Constantin (ibid., VII, 6).

85 Exemplaires par exemple ici dans les nécropoles tardives de Briarres-sur-Essonne (45), Chartres (28) (3 exemplaires, sép. 392 et 776) : Swift 2000a : 307, cartes Fig. 193 et 216 ; cf. 2010 : 250, carte Fig. 9 ; ou encore du Boullay-Thierry (28) (Canny 2006) ; exemples de bracelets torsadés dans la nécropole du Bas-Empire de Bruère-Allichamps (18) (voir corpus annexe Cann.1) et dans le fond de cabane (voir ce corpus ; C5.A) de Dambron (28).

86 Pour les fibules cruciformes (C6.1.A) comme pour les autres séries de fibules “germaniques” prises en compte ici (C6.2.A), le département de Seine-et-Marne est le seul de l’aire étudiée à bénéficier d’un catalogue récent des fibules (Philippe 1997) : ceci peut dans une certaine mesure produire un certain effet de source en faveur de ce secteur.

87 Le soi-disant “labarum” (insigne militaire) signalé sur la grande villa de Terminiers “Villours” (Eure-et-Loir) (Merlet 1861 ; cf. Ferdière 2002) est en fait un chrisme avec l’alpha et l’oméga gravé sur une pierre, à exclure par conséquent de notre propos.

88 Cf. Keller 1971 ; 1974 ; Pröttel 1988 ; Feugère 1985.

89 En fait non vraiment caractéristiques de cultures “germaniques”.

90 Notamment fibules ansées asymétriques de la 2e moitié du ve-vie s. (Koch 1998, 2 : carte 33 : cf. Kazanski et Périn 2008 : carte Fig. 3).

91 Voir par exemple les ornements de courroies de chaussures ou de harnachement d’or et pierres précieuses des chefs Scythes, qu’exceptionnellement ne porte pas Attila (Priscus, Hist., fr. 8 : cf. Marin 1990 ; Kazanski 2000b : 25) ; ou encore les bracelets et baudriers en bronze doré offerts par Clovis aux leudes de Ragnacaire (Grégoire de Tours, HF, II, 42).

92 Sur ces “tombes de chefs” ou “à armes”, militaires, voir par exemple : De Laet et Van Doorselaer 1962 ; Hübener 1963/64 ; Inhumation… 1986 ; Alduc-Lebagousse 1993 ; Périn 1995 ; Vallet et Kazanski 1995 ; Vallet 1997b ; Delestre, Kazanski et Périn 2006, dont Pilet 2006 ; en Germanie, entre Escaut et Weser : Werner 1958 ; et cf. L’or… 2000, catal. Moult (14), Étrigny (71), n° 27 (Pouan) et 37 (Tournai) (cf. infra). Et voir par exemple (Ammien Marcellin, Hist., XX, 4, 11-22 ; cf. Chastagnol 1969 : 103, doc. 14) le collier de porte-dragon des hastaires dans les Petulantii que ses soldats mettent sur la tête de Julien en guise de diadème impérial.

93 Salin et France-Lanord 1949 ; Coutil 1914 ; Kazanski 1982 ; 1989 : 61-66 ; Pilet 2008 : 268-269) ou de Pouan(Salin et France-Lanord 1956 ; Kazanski 1982 ; 2000a et b ; Bienaimé 1993 ; Kazanski et Périn 2000 ; L’Or… 2000 : 166-179 (catal.) ; Riffaud-Longuëspe 2008.

94 Au début du xxe s., profitant de l’engouement pour ces “tombes de chefs”, le Dr G. Lefèvre (1919) confectionna un habile faux, avec lance d’apparat et épée à poignée à décor cloisonné et inscrite, pour la nécropole mérovingienne de Marboué (Eure-et-Loir) : cf. corpus C4.

95 Chiflet 1655 ; Cochet 1859 ; Childéric… 1981 ; Böhner 1981 ; Dumas 1982 ; Kazanski et Périn 1988 ; 2000 ; Brulet 1990/91 ; 1995b ; Kazanski 2000a et b ; 1996 ; cf. Francs… 1997 : 66-67, Fig. 146 ; L’Or… 2000 : 206-209 (catal.) ; Halsall 2001 ; Colonna 2008.

96 À noter qu’à la charnière des xixe et xxe s., dans le cadre des nominations des différentes périodes – périodisation “culturelle” et non strictement chronologique – de la Préhistoire et de l’histoire fondées sur des sites de références éponymes, Gabriel de Mortillet a voulu proposer – avec un très éphémère succès –, dans son “Tableau de périodisation”, le terme de “période champdolienne” pour la culture matérielle, sur le territoire national, de la 2e partie de l’époque romaine (Antiquité tardive/Bas-Empire, fin iiie - fin ve s.), la 1re partie étant dénommée “lugdunienne” : il se référait ainsi explicitement à la nécropole de Saint-Germain-lès-Corbeil “Champdolent” (Essonne) (Mortillet 1908 : Pl. 11, XIV (avec un gobelet en verre gravé et un bol en sigillée argonnaise décoré à la molette) : il s’agit en effet d’une très célèbre nécropole de cette période, en Île-de-France et dont le mobilier était alors entré au Musée d’Archéologie National (cf. corpus annexe Cann.1) : plusieurs éléments de mobilier métallique en seront cités dans les différents corpus C6.1 et 2.

97 Voir figures dans le corpus des nécropoles tardives, Cann.1.

98 Mentionnons ici au passage de grandes villae appartenant sans doute à des membres de cette élite, dont le développement dans l’Antiquité tardive est particulièrement remarquable (avec balnéaires, décor mosaïqué…) (cf. Blanchard-Lemée 1982 ; Kasprzyk 2015) : Fondettes (Indre-et-Loire), dans la cité de Tours (Provost 1988c : 106-108), Marboué (Eure-et-Loir) dans la cité de Chartres (Ollagnier et Joly 1994 : 2004-209 ; cf. Kasprzyk 2015 : 270-271, Fig. 6), Souzy-la-Briche (Essonne) aux confins de celles de Sens et d’Orléans (Naudet 2004 : 239-244 ; Piozzoli 2014/15 ; cf. Kasprzyk 2005 : 270-271, Fig. 6), dans la cité de Sens, Escolives-Sainte-Camille ou Migennes (Yonne), avec mosaïques tardives et, pour la seconde, inscription DD(omini) NN(ostri) Co[st]antin(ius)/Licinius) C[…], mentionnant Constantin et peut-être l’empereur Licinius et alors datable entre 313 et 323-324 (AE, 1983, 701 ; Delor 2002 : 345-356 ; 485-487 ; Kasprzyk 2021 : Fig. 33, n° 1 ; voir infra, § 3.1.2, b).

99 En fait plutôt moulées ; en anglais “chips carved belt set”.

100 Comme le montre par exemple l’une des illustrations de la Notitia Dignitatum pour le Comte des Largesses Sacrées (cf. Lafaurie 1958 : Pl. VII, Fig. H 4 ; Arce 2020 : Fig. 3, chacun de Ms différents de la Noticia : BN m. L. 9661, fol. 120 v°, Occ. XII ; et éd. de 1436, conservée à Bâle, Suisse), mais aussi une série de stèles funéraires de militaires (Bullinger 1969 : Pl. LXVII-LXIX). Ces insignes de pouvoir – cingula aurea (ceinturons à garniture en or) – sont mentionnés dans les textes législatifs (Code Thédos., VIII, 1, 11 ; X, 26, 1 ; et cf. XIV, 10, 1-4 ; XVI, 5, 29 ; XVI, 10, 48 et 51 ; Code Justin., 1, 23, 7 et 40, 14) ; et Fortunat (Carm., VII, 16, 20) mentionne le cingulum du roi franc Théodebert (534-547).

101 Voir Bullinger 1969 ; Ypey 1969 ; Simpson 1976 ; Sommer 1984 ; Madyda-Legutko 1987 ; Feugère 1993, dont 2 Figs p. 250 ; Swift 2000a et b ; Slavko 2005 ; Mackensen 2008 ; cf. Böhme 1974, 2 : carte 11 ; 2021 ; Périn et Feffer 1987 : 64-69 ; Reddé 1996 : 270 ; Kazanski et Périn 2008 : Fig. 9 ; Kemkes 2017 ; Tomažinčič 2018 ; Traykova et al. 2022 ; et cf. base de données Artefacts, s.v. “garnitures de ceinturon de type B” et “plaques-boucles” à décor incisé”. Et cf. comme insigne impériale : Arce 2022 ; voir aussi infra quelques pièces exceptionnelles en matériau rare ; et par exemple des ceinturons à décor niellé ou gravé épigraphique tel qu’UTERE FELIX (REDŽIĆ 2008), du début du ive s.   ou encore le ceinturon décoré d’Emona (Slovénie) : Tomažinčič 2018. On citer l’exemplaire de la sépulture de Rhenen aux Pays-Bas (Böhme 1974 : dont Pl. 68 ; Ypey 1978 ; cf. Wagner et Ypey 2012), celle de Vireux-Molhain (Ardennes), tombe 22 (Lémant 1985 ; 24, Fig. 22, 29 ; cf. Cattelain, Cattelain et Nicolas 2014 : 116, Fig.) ou encore, à l’extrémité occidentale de la Gaule (Morbihan), celles de Guer (Morbihan), tombe 1 (Petit 1970 ; 1978 ; Bousquet 1971 : 241, Fig. 12) ou de Saint-Marcel (Le Boulanger et Simon 2009) (Fig. 1.6 à 8).

102 Notamment ici pour l’établissement de notre corpus documentaire des régions concernées, il est évidemment très dommageable et regrettable que les nombreuses fibules découvertes en Gaule et Occident romain figurées dans Tache 2015 (ici Pl. MTF-176-179 et 220), dont certaines en métaux précieux, soient sans provenance précise : elles sont en effet pour l’essentiel issues de prospections illicites au détecteur de métaux. On a cependant pu utiliser ici en particulier la Base de Données Artefacts, où la provenance des artefacts signalés n’est pas non plus toujours très claire… En outre, pour les régions concernées ici, on ne dispose de catalogues systématiques de fibules que pour le département de Seine-et-Marne (Philippe 1999).

103 Keller 1971 ; Feugère 1985 ; pour nos régions, voir les inventaires de fibules : Dreyfus 1979 ; Fauduet 1982 ; Philippe 1997 ; 1999. Le type semble abandonné par les hommes, militaires ou fonctionnaires, à la fin du Ve s., après la mort de Childéric en 481-482 (Abert 2006 : 125). En allemand, Kreuzfibel ou kreuzförmige Fibel.

104 Pour la partie orientale de l’aire d’étude, voir aussi : Fort et al. 2021b : carte Fig. 18b (Fig. 1.12a et b), pour les fibules cruciformes de type Keller-Prottel 2 à 5.

105 En ligne sur : www.encyclopedie.beditions.jr

106 Voire comme insigne impériale : Arce 2022, et voir (Fig. 1.10b) un exemple en piosition sur la stèle de Lepontius, un officier, à Strasbourg, ive s. (Musée Arch. de Sttrasbourg, inv. MAS 30984 ; cf. Vigier 2022 : 177 et Fig. 91).

107 Voir, dans les collections du Musée du Louvre (inv. BJ 947 et 948), l’arc d’une fibule cruciforme en or au nom de Constantin, une autre en alliage cuivreux doré au monogramme de Constantin, et au Metropolitan Museum une autre en or à l’inscription “Herculi Auguste / semper vincas”, de Maximien ; une fibule en or de ce type fait partie du “trésor de Rennes”, découvert en 1774, avec d’autres bijoux et un plat également en or (Drost 2019).

108 Par exemple celle en or de la tombe de Childéric à Tournai (supra).

109 À noter la découverte, sur une villa de Val-de-Reuil (Eure) de mobilier de ce type, avec éléments de ceinturon (dont kerbschnitt) et 2 fibules cruciformes (cf. Adrian 2018).

110 Voir un des rares exemplaires de Gaule du sud à Toulouse, Parking Esquirol (Archéologie… 1995 : n° 193 ; cf. Galerie… 2020).

111 En l’occurrence de la région de l’Elbe, centre et est de la “Germanie Libre” ; mais aussi (cf. Koller et Herzog 1998 : 129) parfois attribuées aux Alamans, ou encore aux Wisigoths (Périn 1993)…

112 Cf. infra : Fig. 1.15.

113 Souvent écrit “Tcherniakhov” : une culture matérielle originelle attribuée notamment aux Wisigoths installés dans le sud-ouest et le sud de la Gaule à partir du début du ve s. ; cf. Magomedov 2020.

114 Voir des exemples pour notre aire d’étude, dans le corpus C6.2 (dont Lezoux, Vicq…) ; et voir ici infra, Fig. 1.17b ; voir encore une paire de ces fibules en tôle d’argent dans une sépulture de fillette, à Étrigny (Saône-et-Loire) (L’Or… 2000 : 128-129, Fig. ; catal. No 14.3).

115 Francs… 1997 : Fig. 97, p. 54 ; Vertet et Duterne 1999 ; L’or… 2000 : 156-157, catal. n° 23 ; cf. Pinar Gil 2010 : Fig. 6.3 ; Kazanski 2010 : 12, Fig. 5 ; Périn et Kazanski 2011 : Fig. 23.9 ; Kazanski, Mastykova et Périn 2008 ; 2015. Il est remarquable que cette sépulture féminine de culture wisigothique jouxte une autre, masculine, quant à elle de culture franque (cf. Guide… : 22-25, Fig.).

116 Voir aussi la fibule de Cholet (49) attribuée aux Wisigoths (Koenig 1930 : 231 ; Kazanski 1990/91 : Fig. 7, 4).

117 Connues dans d’autres régions alentour, en Gaule intérieure, comme à Vert-la-Gravelle (Marne ; Lantier 1948 ; cf. Charpy 2016 : Fig. 17), en Normandie, à Évrecy (Calvados ; Thomann 2015 ; 2018a et b), en Picardie (Böhme 2007). ou encore dans l’Oise à Vendeuil-Caply (nécropole tardive : Vendeuil… 2009),

118 Pour ces divers types de fibules de l’Antiquité tardive, voir Corpus (C6.2).

119 Voir les “tombes à armes” (supra, §§ 2.2 et 2.2.1), les haches de guerre (framée) et autres scramasaxes. Les épées auraient certes pu être prises en compte ici…

120 Dont selon copie de 1551 de ce cocument du début du ve s., Bayerische Staatsbibiothek de Munich.

121 Cf. par exemple, pour ces derniers (coutelas à fourreau décoré ajourés à décor-animalier) de la fin du iiie s., Fort 2011 ; Brunet et Fort 2019, avec 7 exemplaires connus pour la Gaule du nord-est, dont 1 à Paris (atelier de tissage du iiie s. de la fouille de l’Institut Curie).

122 Tel par exemple que représenté sur un relief gallo-romain de Solignac-sur-Loire (Haute-Loire), stèle funéraire d’un chasseur avec son attirail (Provost et Rémy 1994 : 152 et Fig. 53) : voir sur ces coutelas de chasse, notamment au sanglier : Aymard 1951 : 316-317 et Pl. XVIII b ; Brives 2008 : Pl. 53, Fig. 10. Voir corpus (C6.2, c). Certains de ces coutelas sont toutefois attestés en contexte militaire (information Jean-Luc Boudartchouk, que je remercie ici).

123 Type A pour les poignards à large lame à tranchant en S : ici, exemplaires pour la cité de Limoges à Châteauponsac, Eyrein, Lepinasse, Saint-Laurent-les-Églises, Savennes.

124 Voir un autre exemplaire, sans doute aussi du iie s., dans la cave d’un établissement rural à Contrexéville (Vosges) (Huitorel et Boulanger 2018 : 219, Fig. 15, no 39).

125 Je remercie Michel Kasprzyk pour m’avoir communiqué informations complémentaires et dessin pour cette pièce.

126 Épieux (lanceis) et coutelas (cultris) figurent en bonne place dans l’attirail de chasse que le Lingon anonyme du iie s. souhaite par testament se voir accompagné dans sa tombe (CIL XIII, 5709 ; cf. Le Bohec 1991 : 21, l. 23-24).

127 Pour les armes des “Barbares”, voir par exemple Kazanski 2008.

128 Régions centrale et orientale de la Germania Libera (Europe centrale).

129 Pour les autres objets supposés “wisigothiques”, voir la discussion dans : Gauss 2009 ; merci à M. Kasprzyk pour cette référence.

130 Sans prendre en compte – on l’a dit – d’éventuelles attributions ethniques spécifiques.

131 Il peut certes exister, dans les deux cas, un léger effet de source concernant des secteurs mieux documentés que d’autres par l’enquête.

132 Si l’on exclut un toujours possible effet de source dû à l’excellente documentation en la matière de la CAG des Yvelines (Barat 2007), dont le territoire est entièrement inclus dans l’aire réduite de répartition globale ici en question (supra).

133 Parfois désigné, lors de la “romanisation”, par les termes de “pétrification de l’architecture”. Ceci ne se maintient maintenant (Antiquité tardive) que pour les bâtiments de prestige et de caractère public, tels que les édifices de culte ou les sites fortifiés.

134 Une mutation culturelle parmi tant d’autres : cf. Ward-Perkins 2005 : 63 sqq.

135 Van Ossel 1992 : 101-103, 176-177, 183-184 ; 1995 ; 2010 ; Van Ossel et Ouzoulias 2000 ; 2001 ; Ouzoulias et Van Ossel 2000 ; 2001b : 164-169 ; 2010 ; Kasprzyk, Burgevin et Durost 2016 : 272 ; Kasprzyk 2018 ; 254-266 ; cf. Robin 1982 ; Ferdière 2005 : 248 sqq. ; 2012 : 313-316

136 Ou encore récemment Nereth à Baelen (Prov. de Namur, Belgique) (Goffioul et al. 2016 : cf. plan p. 16), et sans doute sur la villa de Liéhon (Moselle) : Laffite 2005.

137 Mais aussi plus récemment sans doute à Goussancourt (Aisne), site occupé de 360-390 avec un grand bâtiment sur poteaux, d’autres de ce type et des fonds de cabane (Hosdez et Morel 2016 : cf. Fig. 4-5 ; cf. Kasprzyk 2015).

138 Voir encore, pour les différents types d’habitat dans l’Antiquité tardive : Brogiolo 2008a et b ; Van Ossel 2008.

139 Voir corpus C5.B.

140 À Marboué (28), Les Essarts-le-Roi (78) et peut-être Saint-Pathus (77).

141 En anglais, sunken huts et en allemand, Grubenhaüser.

142 Car ils existaient à la période de La Tène dans le monde celtique, même si les protohistoriens les dénomment en général autrement (“structure excavées”, “fosses artisanales”, voire “celliers”…) ; il est d’ailleurs à noter que ce qu’on dénomme généralement “cellier” pour la période romaine en Gaule correspond à des structures excavées typologiquement assez proches, même si en général plus petites et plus profondes.

143 Par exemple au Danemark (Ahrens 1966) ou en Hongrie (Kondé 2015).

144 Selon Nissen Jaubert 2006 : 194, sans référence.

145 Mais aussi dans des régions plus méditerranéennes, telles que l’Italie ou l’Espagne (Brogiolo 2008b).

146 Chapelot 1980 : 44 sqq. ; Ferdière 1981 : 71-75 ; Pesez 1985 : 160-162 ; Van Ossel 1992 : 127, 171-183 ; 1997 : 87-89 ; Farnoux 1995 ; Faure-Boucharlat 2001 : 83-84 ; Peytremann 1995 : 6-8 ; 2003 : 275-279 ; De Meulemeester 2002 ; Lenz 2005 ; Gentili et Lefèvre 2009 : 29-92 (dt Gentili 2009) ; Kasprzyk 2018 : 265-266 (dont typologie) ; cf. Ferdière 2005 : 248 sqq. ; 2012 : 316-317. Et par exemple en Armorique (Galliou 2005 : 363), dans la cité de Sens en général (Perrugot 1984a ; 1984b : 33), et plus à l’est (Van Ossel 1992 : 171-183), ou à Autun (Labaune 2011 ; Kasprzyk et Monteil 2017 : 8), à Mâcon (Rémy, Barthélemy et Lamoine 2001 ; cf. Kasprzyk 2017)

147 Et d’ailleurs de la renaissance du silo (cf. supra, introduction au chap. 2.2) enterré, à peu près concomitante (cf. Ferdière 2016) : cf. en Germanie Libre durant le Haut-Empire (Tacite, Germ., XVI, 4).

148 104 exemplaires recensés (ibid. : Fig. 1 et 2) ; l’absence d’exemplaires pour la Touraine (Salé et Chimier 2022) peut être due à des lacunes documentaires, comme ici pour les bâtiments sur poteaux plantés de l’Antiquité tardive.

149 Faut-il d’emblée rapprocher ce constat du stationnement de Lètes Teutons mentionné par la Notitia Dignitatum (Occ., 33-34) (cf. infra, § 2.1.4) ?

150 On note ici, parmi le mobilier, outre de la céramique modelée (cf. infra, § 2.2.5), un coutelas sans doute de chasse à tranchant sinueux (cf. infra, § 2.2.1, c), ainsi qu’un fragment de bracelet torsadé en bronze (par exemple, cf. Swift 2000a ; Fig. 10) et des fragments d’un bracelet en os (Ferdière 1980 : 77, Fig. 18, no 2 ; 73, Fig. 15, nos 3 et 7).

151 Le caractère “germanique” des exemplaires postérieurs aux années 420 étant certainement plus discutable.

152 Non consulté et non systématiquement dépouillé à ce sujet.

153 Également non consultés et non systématiquement dépouillés à ce sujet.

154 Ce qui en revanche n’est peut-être pas le cas pour la réapparition au ve s. en Europe occidentale de l’accumulation de mobilier dans les sépultures des élites (cf. Ferdière 2004 : 43 et Fig. 8), tradition “barbare” dont les origines sont très anciennes, telle la tombe de Chidéric à Tournai (cf. Jeunesse 2016 : 17-20 ; et voir supra, § 2.2.1 et infra, chap. 3).

155 Comme infra pour l’hippophagie, ce type de pratique est par nature plus difficile à observer que la présence directe d’artefacts caractéristiques, et les données en la matière seront sans doute moins abondantes, d’autant que ces crémations tardives – parfois sans mobilier – peuvent éventuellement passer inaperçues dans des ensembles funéraires où des crémations du Haut-Empire précèdent les inhumations du Bas-Empire.

156 Voir aussi, plus récemment : Blaizot et al. 2008.

157 Pour la célèbre nécropole d’Homblières “Abbeville” (Aisne), voir : Cimetière… s.d.

158 Cochet 1855 : 320 (selon Salin 1952 : 5-10) pour Évermeu (Seine-Maritime) et Pilet 1994 : 469 et 475, pour deux cas dans la nécropole de Saint-Martin-de-Fontenay (Calvados) ; et voir plus récemment sur le site “germanique” de Saint-Ouen-du-Breuil (Seine-Maritime) (cf. bibliographie supra, § 2.2.2). Voir aussi la nécropole de Marenla (Pas-de-Calais), avec, dans la 2e moitié du ive s., une seule crémation pour 26 inhumations (Piton et al. 2004) ; à Saint-André-les-Vergers (Aube), une nécropole de la seconde moitié du iiie - fin ive s., avec une crémation (sans doute en coffret mais sans mobilier, datée par 14C entre 250 et 430) pour 32 inhumations (Crépeau 2011) ; cf. en général pour l’ex-région Champagne-Ardenne (Parésys 2009 ; Félix-Sanchez 2015 ; Parésys et Le Goff 2016), par exemple à Vireux-Molhain (Ardennes : Frezouls 1981 : 391-392, Fig. 6), Nouvion-en-Ponthieu (Somme : Piton et Schuler 1981 : 219-220) et Vron (Somme : Seillier 1978 ; 1986b ; 1989) ; et en général pour le Nord de la Gaule : Van Ossel 1993 : 186-188, 190, 192 et Fig. 4 ; Périn et Feffer 1987, 2 : Fig. p. 169, selon C. Hackler (= 1997 ; 391, Fig.) ; Périn 2000a : 186, Fig. 8 ; Siegmund 2000 : 123-128 ; Kazanski et Périn 2008 : 191 et 213, Fig. 10.

159 Nécropole d’Hermes (Oise) : Renet 1880.

160 Et cf. un nouveau cas à Uckange (Moselle : Lefebvre et al. 2013).

161 Voir par exemple une crémation avec mobilier de l’Antiquité tardive (dont garniture de ceinturon) à Namur/Jambes (Goffioul et al. 2016 : Fig. p. 15) ; et crémations tardives, dont 1 avec boucle de ceinture, dans la nécropole mérovingienne (Ve-viie s.) de Vieuxville (prov. de Liège, Belgique) (Alénus-Lecerf 1985 ; Fig. 13).

162 À Neuville-sur-Escault et à Hordain, sur la Scarpe ; 5 sites sont mentionnés pour ces régions de Belgique ; dans le cas de Broechem (Anvers, Bas-Empire), 68 crémations, avec quelques objets utilitaires et bijoux, aussi brûlés, parmi 509 tombes, datées des ve-vie s. ; ces crémations sont ici attribuées à des immigrants saxons.

163 En Valais : Dubosson 2007.

164 Trois crémations, dont l’une peut-être sous tumulus, sans doute à l’origine de la nécropole, au début du vie s.

165 En pays wisigothique.

166 Y compris pour nous dans la cité de Poitiers, par exemple la tombe F63, courant iiie s., de la nécropole des Dunes de cette ville même (Vigot et Bertrand 2008).

167 Sur le cheval dans l’Antiquité et au Haut Moyen Âge : Arbogast et al. 2002 ; Gardeisen 2005 ; Lazaris 2012 ; Lorans 2017 ; de fait – bien que plus courante à la période gauloise – l’hippophagie ne semble pas complètement disparaître en Gaule du Nord durant la période romaine classique, même si elle est apparemment marginale (cf. Oueslati 2014 : 123-125) ; voir par exemple à Augst (Schibler et Furger 1988 ; Amoroso 2013) ; dès lors, les techniques de décarnisation et de découpe sont identiques à celles pour le bœuf.

168 Si ce n’est seulement à partir du viiie s. : cf. notamment des interdits par l’Église : voir Sigaut 1992 ; Dierkens 2016 ; Bourgeois et Dierkens 2017 ; Dierkens et Gautier 2017 ; cf. p. 192 ; et cf. na 1996 ; 1997.

169 Voir le Corpus, avec l’appui de la Base de Données I2AF ; la présence de tels lots, suffisamment dotés, reste la condition de la mise en évidence de telles pratiques : ceci est certainement un facteur qui ne favorise pas l’abondance des indices de cet ordre pour notre propos, dans les aires chronologique et géographique concernées.

170 C’est par exemple le cas à Nempont-Saint-Firmin (Pas-de-Calais) : Lelarge 2013, 1 : 626) et de même sur le “sanctuaire germanique” d’Arras (Cultes… 1980 : 105 sqq.).

171 Où sont en réalité les corpus archéozoologiques les plus importants, ce qui constitue un effet de source.

172 Pour la bibliographie, voir corpus C10.

173 Par exemple à Amiens (Binet 2012 : 1862), à Évreux (Lepetz et al. 2010 : 48-54) ; cette pratique est considérée comme d’origine germanique ; voir Salin 1959 : 23-29 ; Müller-Wille 1970/71 ; 1993 : n. 7, Fig. 21 ; Oexle 1984 ; Périn et Feffer 1987, 2 : 172-173, carte [dont un exemplaire vers Provins ?] ; Périn 2000a : 186, Fig. 9 ; Putelat 2013 ; 2015 ; cf. Dierkens, Le Bec et Périn 2008 : 280-283 ; et ici sans doute au moins à Bruère-Allichamps (Cher) : voir complément au corpus C10. Les cartes mentionnées ici (Fig. 1.27), avec une forte concentration dans tout le nord-ouest de la Gaule, n’indiquent que Paris pour toute l’aire géographique ici considérée.

174 Et voir encore des inhumations de jeunes bovins sur l’établissement rural de “Chanteloup” à Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne) dans l’Antiquité tardive, considérées comme une pratique “germanique” (Cotté et Desrayaud 2013 ; Desrayaud et Warmé 2017 : 14), avec, sur le site, une silique d’argent d’Honorius (Desrayaud et Warmé 2017 : 11-12.

175 Ceci, avec d’autres phénomènes tels que la réapparition des fonds de cabanes ou des silos (cf. supra, § 2.2.2), a été à tort interprété comme une renaissance des traditions indigènes (Hatt 1959 : 252-254 ; versus, par exemple, Drinkwater et Elton 1992), alors qu’il s’agit bien d’une acculturation progressive qui se fait alors jour, véhiculant des traits culturels certes assez similaires à ceux indigènes d’avant la conquête césarienne, mais en fait dès lors originaire d’outre-Rhin (Germanie Libre) où une culture très comparable avait entre-temps subsisté sans acculturation romaine ou presque, hors de l’Empire (ce point d’ailleurs noté déjà par Hatt 1959 : 252).

176 Dérivées des Sigillées, Paléochrétiennes, dans nos régions provenant quasi exclusivement des ateliers d’Aquitaine, autour de Saintes et Bordeaux, i.e. en principe dans l’aire wisigothique (d’où la dénomination de “wisigothique” qui leur était auparavant appliquée), à l’époque de principale diffusion, au ve s. Dans la mesure où il s’agit donc de la perpétuation d’une tradition céramique antérieure (comme pour les céramiques de type argonnais décorées à la molette) et non vraiment de poterie de tradition “germanique” ou en l’occurrence spécifiquement wisigothique, les DSP ne seront donc pas prises en compte ici.

177 Ceci hormis les productions régionales à pâte kaolinitique et décor estampé mentionnées à l’alinéa suivant.

178 Pour la céramique de l’Antiquité tardive en l’Auvergne et tout récemment dans le Centre-Ouest, voir : Chabert 2019 ; Favennec et Chambon 2022 ; Le Boulaire 2022. Et pour les mutations culturelles de l’Antiquité tardive, notamment pour la céramique, voir aussi, par exemple, Ward-Perkins 2005 : 63 sqq.

179 Voir par exemple Barat, Séguier et Van Ossel 2011 pour l’Île-de-France ; Naudet 2004 : 201-202 pour l’Essonne ; Joyeux 2014 : 67-68, Fig. 6.9 ; 125, n° 89-92 pour Orléans ; Ollagnier et Joly 1994 : Fig. 202, pour Chartres ; Ferdière et Rigoir 1972 pour la région Centre… ; Gounot 1967 pour le Velay ; Camus 1984 pour le Poitou.

180 Voir Ferdière et Rigoir 1972 pour la région Centre ; Dumasy et Paillet 2002 : 145-147, Fig. 14, pour Argentomagus ; Chabert 2017a et b ; 2019 : 202, pour l’Auvergne.

181 À Vallangoujard (Val-d’Oise).

182 À distinguer des céramiques modelées “anglo-saxonnes” (Myres 1969) découvertes sur certains sites des côtes de la Mer du Nord et Manche, dont les nécropoles de Vron, Nouvion-en-Ponthieu ou Waben, ainsi que quelques sites de Normandie (Piton 1985 ; Seillier 1986a et b ; 1987 ; 1989 ; 1994a et b ; 1995 ; 2006 ; Marin 1992 : 129-130 ; Bayard 1993 ; Kazanski et Périn 2008).

183 Voir en général : De Paepe et Van Impe 1991 ; Piton 1993, dont Bayard 1993 : 124 ; Bouquillon, Truffeau-Libre et Leclaire 1994 ; Seillier 1994b ; Truffeau-Libre et Jacques 1994 ; Bouquillon et Truffeau-Libre 1995 ; De Clercq 2005 ; Chapelot 2015 ; Joly et Séguier 2015 ; cf. Ferdière 2005 : 350 ; 2012 : 320-321. Par exemple en Lorraine au Ve s., ou en Alsace / Pays de Bade (Châtelet 2002 ; Murer et Tenud 2015) ; et en Narbonnaise, par exemple, apparition dès la 2e moitié du iiie s. et jusqu’au début du Ve en Bas-Languedoc, plus tard dans le Var, sans qu’une influence “barbare” (en l’occurrence wisigothique) soit ici retenue : Bonifay et Raynaud 2007 : 119-121, Fig. 23. Et voir par exemple le site militaire théodosien d’Arras,et son lieu de culte de culture germanique (Cultes… 1980 ; Belot, Jacques et Truffeau-Libre 1986 ; Jacques et Truffeau-Libre 1991 ; Jacques 1993 ; 2006 ; 2007a et b ; 2008 ; Jacques et Hosdez 1995), et surtout le site “germanique” de référence de Saint-Ouen-du-Breuil (Seine-Maritime) (Gonzalez, Ouzoulias et Van Ossel 2006), ou encore en Picardie (Seillier 1986a) et à Mâcon (Kasprzyk et Mouton-Venault 2011 ; Fig. 24 et 27) et en général la Gaule du Nord (VenantVENANT 2016) ; il est sans doute notable, à titre d’exemple, que cette poterie modelée soit absente d’ensembles céramiques de l’Antiquité tardive de site ruraux très modestes tel qu’identifiés dans le “ruiniforme” de Montpellier-le-Vieux à La Roque-Sainte-Marguerite (Aveyron) (Boudartchouk 1999 : 114).

184 Où l’on ne peut toutefois distinguer – par exemple par les formes – ce qui est typiquement “germanique” du reste de ces productions modelées : c’est donc la réapparition de celle-ci qui nous intéresse ici comme probable marqueur culturel de “germanisation”.

185 À l’extérieur de notre zone d’étude ici, on peut en signaler dans la basse vallée de la Seine (avec des BBW : Adrian 2006) ; on notera en revanche qu’on n’en signale pas par exemple sur le promontoire de Blois dans l’Antiquité tardive (Aubourg, Josset et Ruffier 1995 : 33-46, Fig. 14, 17, 18) ; et à noter également non moins de 27 tessons de céramique modelée dans le mobilier du fond de cabane du Bas-Empire de Dambron (cf. supra pour ce fond de cabane), qui dans ce cas peuvent toutefois être au moins en partie résiduels, une occupation protohistorique importante étant connue à proximité (cf. Ferdière 1980 : 40).

186 Non signalée dans les premières études céramologiques du site : Randoin 1981 ; cf. d’abord Jouquand et al. 1999 : 51-61).

187 Curieusement, à Issoudun, la céramique modelée est relativement abondante au début du Bas-Empire (fin iiie s., et notamment en pér. 4, ph. E, où elle atteint 10 % en NR), pour régresser plus tard à seulement 1,5 % en per.5, ph. B, au Ve s. (avec alors des DSP) (Wittmann 2007 : 224, 235 et tabl. ; cf. Chabert 2017a).

188 Par exemple Cortrat (Loiret) : Voignier 1975.

189 Apparemment non signalé in : Lintz 1988.

190 Avec notamment de la céramique de production régionale à décor estampé (Ferdière et Rigoir 1972 : 304, n°20).

191 Et encore, plus récemment, un nouveau vase de cette série lors du curage d’un ruisseau sur la commune.

192 Que peuvent être notamment officiers et hauts fonctionnaires alors.

193 Voir encore, récemment : Chauvière, Goutas et Christensen 2018.

194 Le développement de la chasse – dont celle du cerf – à cette période (cf. Vigne 1993 ; Yvinec 1993 ; Poplin 1996 ; 1997 ; Lepetz 2009 : 149-155 ; Lepetz et Clavel 2010) ne paraît pas une explication suffisante. Cependant, le fait que le cerf soit un symbole chrétien (cf. Zarcone et Laurant 2017), par exemple utilisé alors dans les décors de céramique DSP, notamment du Groupe Atlantique (Rigoir et Meffre 1978 : Pl. XXV-XXVI) ne semble pas devoir être invoqué ici.

195 Artisanat notamment considéré comme spécifiquement germanique par certains auteurs : voir Deschler-Erb 1998 ; 2005 ; Hedinger 2000 ; cf. Hächler, Näf et Schwarz 2020 : 111, Fig. 104 ; l’activité est en effet alors attestée en Europe centrale et orientale (Musteață 2016). Pour cette pratique en Gaule du Nord (Mastricht, Liberchies, Tournai, Namur…) : voir Pigière 2009 : 98 ; Vrielynck et Pigière 2015 ; et en Gaule en général : Goret et Rodet-Belarbi 2018 ; sur cet artisanat en général, voir Mac Gregor 1985 ; Schenk 2008 ; Putelat 2015 pour l’est de la France (Jura et Alsace) ; voir aussi Rodet-Belarbi et Chardron-Picault 2006 : 50 ; et un atelier du Ve s. à Saint-Clair-sur-Epte (Eure) : Thuet 2003.

196 Voir par exemple : Alonso 2006.

197 Cf. Béal 1996 ; 2001 ; Bertrand 2008b ; typologie générale : Thomas 1960.

198 Je ne prendrai en revanche pas en compte une catégorie d’objets de tabletterie bien typiques de cette période mais auxquels il ne semble pas qu’on puisse attribuer une origine “germanique”, à savoir les épingles à cheveux (féminines) à tête stylisée (cf. supra : Rodet-Belarbi et Van Ossel 2003, et des exemples encore récemment, à Bavai (Nord), dans ; Vigier 2022 : 239, n° 101-102) ; un petit corpus annexe (C9ann.2) est cependant fourni, à part.

199 Ils sont auparavant plutôt rares au Haut-Empire en Gaule, alors qu’ils deviennent alors assez courants, notamment dans les sépultures.

200 Cagnat et Chapot 1920 : 395-396, Fig. 583 ; Gaillard, Laugrand et Perraud 1978 (exemplaire à Briord, Ain) ; Kazanski 1985b ; 1994a ; PetitJean 1995 ; Hedinger 2000 ; Picod, Rodet-Belarbi et Châtelet 2016 ; cf. L’or… 2000 (exemplaire dans la sépulture “barbare” d’Étrigny, S.-et-L.) ; Rodet-Belarbi et Van Ossel 2009.

201 Pour ceux considérés comme “attribuables à la culture gothique” (culture de Cernjahov), au sud de la Loire.

202 Cf. Durand 1986 (en ivoire (?), à Moingt, Loire) ; Martin 1988 ; 1991 ; 2002 ; Steiner et Menna 2000 ; Antonini 2002 ; Lemoine et al. 2010 ; Fischbach 2022 (à Bavans, Doubs) ; pour la bibliographie spécifique des exemplaires mentionnés ici, voir le corpus (C9) ; de telles plaques-boucles, assez rares, sont même parfois en ivoire, telle celle de l’évêque saint Césaire d’Arles (Francs… 1997 : Fig. 216, p. 100).

203 En revanche, une autre série d’objets fabriqués en Languedoc wisigothique en bois de cerf, des cuillères (Forest et Raux 2011), semble en l’état absente de notre aire d’étude.

204 Cf. par exemple les ateliers tardifs de Tournai ou Genève, dans des bâtiments ecclésiastiques (Longueville et Pigière 2012 ; cf. Lorans 2015), ou encore à Maastricht, éléments alors de la nouvelle identité urbaine (Dijkman et Ervynck 1998 ; cf. Brulet 2013 : 187).

205 Cette production est considérée comme domestique et rurale plutôt que comme artisanat stricto sensu en Gaule méridionale (Prévot 2009), même si la tabletterie d’os, en général, est en Gaule une activité plutôt urbaine, peut-être pratiquée par des artisans itinérants (cf. Rodet-Belarbi 2018) et en lien avec la récupération des ossements auprès des boucheries.

206 Cf. par exemple les 5 solidi d’or avec une livre d’argent que promet Julien à ses soldats lorsqu’ils le proclament empereur à Paris (Ammien Marcellin, Hist., XX, 4, 11-22) ; et déjà dans le premier tiers du iiie s. l’envoi en or de la solde de tribun semestriel de la VIe Légion Victrix du Véliocasse T. Sennius Solemnis, selon le “marbre de Thorigny” (CIL XIII, 3162) ; et encore, plus tard au vie s., les monnaies d’or – sans doute imitations franques du monnayage officiel de l’empereur Tibère II Constantin – qui fascinent Chilpéric, qui en possède beaucoup, avec aussi un plat en or, dans sa villa de Nogent-sur=Marne (Grégoire, HF, VI, 2) ; cf. aussi HF, II, 38, ou le versement de solidi d’or pour la basilique Saint-Martin de Tours (HF, IX, 39), les quantités d’or et d’argent possédées Gontran (qui lui viennent de Gondovald) (HF, VI, 24) et par Mummole à Angers (HF, VII, 40) On citera par exemple le dépôt de solidi de Lienden (Pays-Bas) : Roymans et Heeren 2017. Le paiement de la solde des armées est à la charge du Comes Sacrarum Largitionum, comme le montre d’ailleurs la miniature concernant cette fonction dans la Notitia Dignitatum (cf. par exemple Arce 2020 : Fig. 3) ; sur ce monnayage d’or alors, voir en particulier Chameroy et Guihard2020 : voir notamment p. 51-88 (Guihard).

207 Je remercie ici Sylvain Janniard et Michel Kasprzyk pour les précisions qu’ils m’ont apportées à ce sujet. En revanche, on ne prendra pas ici en compte (sauf mention pour des sites évoqués par ailleurs) la présence d’ateliers monétaires mérovingiens : cf. en général Prou 1892 ; pour l’Île-de-France : Lafaurie 1993 : carte p. 47 ; pour le Centre-Ouest : Monteil 2017 : 29-31 ; pour la Touraine : Zadora-Rio 2016 (cf. Fig. 1.32) ; pour le Poitou : Bourgeois 2010b : Fig. 3.

208 Auquel on a ajouté tardivement un probable dépôt de solidi découvert en Poitou au XIXe s. qui n’a donc pu être indiqué sur cette carte.

209 Surtout dans la partie NNE du territoire étudié.

210 Sans doute, avec une garniture de ceinturon, s’agit-il d’un donativum, largesse impériale aux soldats (précision par M. Kasprzyk, que je remercie ici).

211 Bien que de numéraire d’argent, exceptionnellement inclus dans le corpus C3 en tant que dépôt remarquable.

212 Voir références dans le corpus C3.

213 Pour l’Armorique, P. Galliou (2005 : 348) notait déjà leur concentration dans l’ouest armoricain (dont notamment la basse Loire).

214 Cité il est vrai particulièrement étudiée à ce titre : Hiernard 1985

215 Corpus dans lequel n’ont donc pas été inclus d’une part la fibule cruciforme en or de Paris (cf. corpus C8.A, a) ; voir aussi par exemple les plaques-boucles de ceinturon en bois de cerf ou ivoire (corpus C9), également non inclus dans ce corpus C4 des objets de prestige.

216 Voir en comparaison, hors de notre périmètre d’enquête, la bague monétaire en or de Laizy (Saône-et-Loire), près d’Autun, avec aureus de Tétricus, ou le pendentif en or avec étui et aureus de Maximin le Thrace, d’Autun même (Besson 2010 : 324, Fig. 1 ; 330-332, Fig. 10).

217 Tels que par exemple dans le fameux “Trésor d’Éauze” (Gers) (Schaad 1992).

218 Voir un élément de comparaison avec une cuillère en argent décorée de trois poissons gravés, considérés comme symboles chrétiens, à Pommeroeul (Belgique) (Mériaux 2011 : Fig. p. 62).

219 Ces deux objets non inclus, par conséquent, dans le corpus C6. Et en revanche sans parler ici des fibules “germaniques” en tôle d’argent, en plusieurs exemplaires dans notre Corpus (C6.2).

220 Voir dans le Sud-Est : Schneider 2001 ; 2003 ; 2004 ; 2007 ; 2013 ; 2020 ; dans l’Est : Gandel et Billoin 2011 ; Billoin et Cramatte 2017 ; Desplanque 2013 ; Kuhnle et Fort 2013 ; Venault 2014 : 451 sqq. : Billoin et Gandel 2021 ; Barthélemy 2021.

221 Pour les castra mentionnés par Grégoire de Tours au vie s. à travers la Gaule : voir Vieillard-Troïekouroff 1978.

222 Restent quatre chefs-lieux (ou ex–) de cité où l’on ne connaît pas de castrum de l’Antiquité tardive : Chartres, Javols-Mende, Jublains (remplacé par Le Mans) et Saint-Paulien (remplacé par Le Puy ; cf. Barral 1989).

223 Voir toutefois dans la vallée de la Cure (Yonne), dont la grotte des Fées à Arcy-sur-Cure, non loin du site de Cora-Saint-Moré, avec notamment monnaie de Gallien II (Delor 2002 : 157) ; un possible site dans la vallée du Loir sur la commune de Marboué, entre la grande villa tardive connue et le castrum de Châteaudun, au “Croc-Marbot” (anonyme 1981 ; Ollagnier et Joly 1994 : 204) ; une information orale (Axel Högstrom, sept. 2019) concerne encore la découverte de sigillée argonnaise dans un chaos de rocher de La Ferté-Allais (Essonne) ; des ensembles céramiques de l’Antiquité tardiveont d’ailleurs été découverts en Aquitaine, cité de Rodez, en plusieurs points du chaos rocheux dit “ruiniforme” de Montpellier-le-Vieux à La Roque-Sainte-Marguerite (Aveyron) (recherches de J. Poujol à la fin des années 1990 : voir Bourdatchouk 1999b ; Gruat, Maligre et Vidal 2011 : 513-514) ; et dans notre aire de recherche, à Charmensac (Cantal) “le Cuze” (près du probable castrum de “Lermu”), des tessons de DSP dans une grotte (Vinatié 1995 : 89 ; Provost et Vallat 1996 : 94).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1.1 - Limites de l’aire concernée par l’étude : les limites de cité et, en trait plus épais, les limites de province de l’Antiquité tardive, avec les chefs-lieux de cité (carrés gris) et de province (id., plus grands).
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 329k
Titre Fig. 1.2 - Aires de divers toponymes supposés d’origine germanique : ici à titre d’exemple historiographique.
Crédits d’après De Planhol 1988 : Fig. 16, d’après Rostaing 1945 : 67 et Bonnaud 1981 : cartes 1.3)
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 132k
Titre Fig. 1.3 - carte des tombes à armes des ive-ve s.
Crédits d’après Böhme 1974 : carte 19
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 522k
Titre Fig. 1.4 - Mobilier considéré comme caractéristique du 2e tiers du ve s.
Crédits d’après Tejral 1997b : Fig. 8, selon Böhme 1987
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-4.png
Fichier image/png, 1,8M
Titre Fig. 1.5 - Représentation de plaques-boucles de cingula, sur une vignette de la Notitia Dignitatum, pour le Comes des Largesses privées selon deux manuscrits différents.
Crédits a) d’après Lafaurie 1958 : Fig. H4 ; b) d’après Wisigoths… 2020 : 231, Fig. 3
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 381k
Titre Fig. 1.6 - Disposition d’une garniture de cingulum (large ceinturon) d’officier : schémas, a) d’après Böhme 1974 : Fig. 54 ; b) et c) d’après Bullinger 1969 : Fig.23 et 25 ; d) et e) restitution, en position (d’après Alexandra et Gilbert 2009 : Fig. p. 40 et 69).
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 735k
Titre Fig. 1.7 - Exemples de garnitures de ceinturon et autres à décor kerbschnitt.
Crédits a) Rhenen (PB), sép. 856 (d’après Böhme 1974 : Pl. 68, b) Tournai (Belg.), sép. D (d’après Bullinger 1969 : Pl. XLV) ; c) Vireux-Molhain (Ardennes), tombe 22 ; d) Guer (Morbihan), tombe 1 (Bousquet 1971 : 241, Fig. 12)
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 516k
Titre Fig. 1.8 - Répartition des découvertes de pièces de garnitures de ceinturon à décor kerbschnitt.
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 610k
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 562k
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-10.png
Fichier image/png, 1,6M
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-11.png
Fichier image/png, 358k
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-12.png
Fichier image/png, 2,3M
Crédits a) et b) d’après Böhme 1974 : cartes 11, 12 ; c) Lemant 1985 (selon Périn et Feffer 1987 : carte p. 69) ; d) et e) d’après Swift 2000 : carte Fig. 15 et 246 ; f) infogr. C. Scheid et G. Simon, LAT, UMR CITERES, Tours)
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 336k
Titre Fig. 1.9 - a) et b) Cartes de répartition pour d’autres types de boucles ou passants de ceinturon possiblement militaire : a) plaques-boucles de type “Champdolent” (1), “Muids” (2) et “Gala” (3) ; b) passants à décor kerbschnitt.
Crédits a) d’après Martin 1968 : carte Fig. 7 ; b) d’après Böhme 1974 : carte 17
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 619k
Titre Fig. 1.9 - c) et d) exemples de passants de ceinturon.
Crédits d’après Bullinger 1969 : Pl. XII-XIV
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 939k
Titre Fig. 1.10 - Fibules cruciformes en place sur le vêtement : a) portée par un dignitaire, volet du diptyque de Stilicon, fin du ive s. ; b) portée par un officier en poste à Strasbourg au ive s.
Crédits a) Wikipedia.fr, page “Invasions ; b) d’après Vigier 2022 : Fig. 91
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 249k
Titre Fig. 1.11 - Exemples de fibules cruciformes ; a) copie, en place en agrafe de vêtement (d’après Alexandra et Gilbert 2009 : Fig. p. 79) ; b) arc d’un exemplaire en or niellé au nom de Constantin (Musée du Louvre, en ligne sur le Net) ; c) fibule en or au nom de l’empereur Maximien Hercule (sur le Net) ; d) deux fibules en or, provenant de Constantinople et des environs de Die (Drôme) (d’après Temps… 2016 : Fig. p. 57, 2) ; e) fibule en or provenant sans doute du Centre-Est de la Gaule, ancienne collection de Mme Febvre, de Mâcon, au MAN (d’après L’Or… 2000 : Fig. p. 89, catal. n° 1) ; f) fibule dorée et niellée, à décor de portraits, sép. 356 de la nécropole de Reims (d’après Sindonino 2016 : Fig. 6).
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 584k
Titre Fig. 1.12 - Cartes des fibules cruciformes a) et b) dans le Nord-Est de la Gaule et les Germanies, pour les types Keller-Prottel 2 à 5 et 6 à 7 (d’après Fort et al. 2021b, Fig. 18, B et C) ; c) et d) répartition générale des types Swift.2 et 3 (d’après Swift 2000b : Fig. 6-7).
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 703k
Titre Fig. 1.13 - Carte des découvertes de mobilier de type Cherniakhov et “wisigothique” (dont fibules en tôle d’argent) dans le Nord et l’Est de la Gaule.
Crédits d’après Kazanski 2016 : Fig. 1
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 107k
Titre Fig. 1.14 - Carte de répartition des fibules en trompette (Titulusfibeln) dans le Nord de la Gaule et en Germanie.
Crédits d’après Böhme 2007 : Fig. 5
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-20.jpg
Fichier image/jpeg, 478k
Titre Fig. 1.15 - Cartes de répartition des fibules pénannulaires de différents types, non typiquement germaniques : a) à d) d’après Philippe 1999 : cartes Fig. 83-85) a) type 30a, b) types 30b, c1a et er, c) type 30g2 ; d) type A 6 (Galliou 1979 : carte Fig. 3).
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-21.jpg
Fichier image/jpeg, 1,3M
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-22.jpg
Fichier image/jpeg, 228k
Titre Fig. 1.16 - Les lances de parade (angons, hastae) de l’Antiquité tardive : a) représentation d’armes, avec lances, pour les Fabricae impériales, dans la Notitia Dignitatum, Occ. (d’après Coulon 1996  : Fig. p. 53) ; b) les hastae et étendards, selon la reconstitution de M. Ricci (d’après Panella 2008 : Fig. 1) ; c) séries de pointes de lance de cérémonie, déb. iie-déb iiie s. (d’après Panella 2008 : Fig. p. 87, a à c = Cat. I.22) ; d) exemple de lance de parade à inscription damasquinée, de Cutry (Temps… 2016 : n° 177).
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-23.jpg
Fichier image/jpeg, 625k
Titre Fig. 1.17 - Deux exemples de coutelas (de chasse ?) dans des contextes de l’Antiquité tardive : a) dans un lot d’objets métalliques (voir n° 4) de la nécropole de Limé, selon l’Album Caranda (Soupart 2016 : Fig. 17) ; b) de Roches-sur-Rognon (Haute-Marne) (d’après Février, Kasprzyk et Morize à paraître).
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-24.jpg
Fichier image/jpeg, 335k
Titre Fig. 1.18 - Cartes de découvertes de mobiliers caractéristiques : a) de différents types de fibules et autres mobiliers de types “germaniques” (d’après Fort et al. 2021b : Fig. 9, C) ; et b) d’accessoires vestimentaires supposés “wisigothiques” en Gaule du Nord (Kazanski et Périn 2020 : Fig. 6, d’après Bierbrauer 1997).
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-25.jpg
Fichier image/jpeg, 790k
Titre Fig. 1.19 - Carte de synthèse des données pour la présence de militaires ou de hauts fonctionnaires : fibules cruciformes et garnitures de ceinturon kerbschnitt, monnaies d’or, objets de prestige.
Crédits carto C. Scheid, LAT ; UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-26.jpg
Fichier image/jpeg, 322k
Titre Fig. 1.20 - Carte de synthèse pour les données concernant la présence “barbare” : fibules et autres pièces d’habillement, fonds de cabane, céramique modelée, crémations, hippophagie).
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-27.jpg
Fichier image/jpeg, 322k
Titre Fig. 1.21 - Carte de synthèse globale pour l’ensemble des données prises en compte.
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-28.jpg
Fichier image/jpeg, 333k
Titre Fig. 1.22 - Cartographie des occurrences de fonds de cabanes et de grands bâtiments sur poteaux plantés.
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-29.jpg
Fichier image/jpeg, 334k
Titre Fig. 1.23a - Cartes de présence des fonds de cabane : en France au ive, ve et vie s. sqq.
Crédits selon Peytremann 2003 : Fig. 124-126
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-30.jpg
Fichier image/jpeg, 237k
Titre Fig. 1.23b - Cartes de présence des fonds de cabane : en Europe germanique et slave entre 500 et 1000 de n. è.
Crédits d’après Chapelot 1980 : Fig. 6, selon Donat 1970, redessinée
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-31.jpg
Fichier image/jpeg, 232k
Titre Fig. 1.24 - Cartographie des occurrences de crémations tardives.
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CIRERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-32.jpg
Fichier image/jpeg, 328k
Titre Fig. 1.25a - Carte des crémations de l’Antiquité tardive et haut Moyen Âge connues en Gaule du Nord : en proportion par rapport aux inhumations, entre 400 et 900.
Crédits d’après Lippok 2020 : Fig. 2.1
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-33.jpg
Fichier image/jpeg, 537k
Titre Fig. 1.25b - Carte des crémations de l’Antiquité tardive et haut Moyen Âge connues en Gaule du Nord : crémations du ive s.
Crédits d’après Fourré 2022 : Fig. 3, © C. Font
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-34.jpg
Fichier image/jpeg, 483k
Titre Fig. 1.26 - Cartographie des occurrences d’hippophagie, et de sépultures de cheval.
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-35.jpg
Fichier image/jpeg, 330k
Titre Fig. 1.27 - Carte des tombes de chevaux de l’Antiquité tardive et début du haut Moyen Âge en Gaule du Nord et Germanie.
Crédits d’après Périn 2000 : Fig. 9, selon Müller-Wille 1993 : Fig. 21
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-36.jpg
Fichier image/jpeg, 84k
Titre Fig. 1.28 - Cartographie des occurrences de céramique modelée tardive.
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-37.jpg
Fichier image/jpeg, 330k
Titre Fig. 1.29 - Cartographie des occurrences d’objets en bois de cerf et ateliers de production.
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-38.jpg
Fichier image/jpeg, 339k
Titre Fig. 1.30 - Les espèces en or dans le trésor impérial : selon une image de la Noticia Dignitatum (éd. de 1436 conservée à Bâle, Suisse), pour le Comte des Largesses Sacrées.
Crédits d’après Arce 2020 : Fig. 3
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-39.jpg
Fichier image/jpeg, 163k
Titre Fig. 1.31 - Répartition du monnayage d’or (dont solidi) dans l’Antiquité tardive en Gaule : a) entre 260 et 284/85 ; b) de la Tétrachie à Théodose Ier (284-395) ; c) d’Honorius à Zénon (895-491) ; d) monnayages locaux de solidi et tremisses au ve s.
Crédits d’après Callu et Loriot 1996 : cartes 7, 8, 9 et 10
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-40.jpg
Fichier image/jpeg, 1,1M
Titre Fig. 1.32 - Les ateliers monétaires mérovingiens en Touraine.
Crédits d’après Zadora-Rio 2016 : carte
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-41.jpg
Fichier image/jpeg, 397k
Titre Fig. 1.33 - Cartographie des occurrences de monnayage d’or.
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-42.jpg
Fichier image/jpeg, 347k
Titre Fig. 1.34 - Répartition du monnayage d’or (haut et Bas-Empire, dont solidi) en Poitou.
Crédits d’après Hiernard 1996 : Fig. 12-13)
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-43.jpg
Fichier image/jpeg, 505k
Titre Fig. 1.35 - Cartographie des occurrences d’objets de prestige divers.
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-44.jpg
Fichier image/jpeg, 347k
Titre Fig. 1.36 - Les plaques-boucles de ceinturon en bois de cerf (dites ici “en os”, pour différents types) en Gaule et vers l’Est.
Crédits d’après Martin 1988 : Fig. 17
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-45.jpg
Fichier image/jpeg, 345k
Titre Fig. 1.37 - Les objets en pewter en Gaule du Nord, découverts surtout en contexte funéraire, sans doute pour des raisons de conservation.
Crédits d’après Lelarge 2020a : Fig. 9
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-46.png
Fichier image/png, 1,3M
Titre Fig. 1.38 - Cartographie des occurrences de petits castra et sites fortifiés de hauteur.
Crédits carto C. Scheid, LAT, UMR CITERES, Tours, juin 2022
URL http://journals.openedition.org/racf/docannexe/image/5590/img-47.jpg
Fichier image/jpeg, 320k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain Ferdière, « Barbares, militaires et fonctionnaires dans le centre et le centre-ouest de la Gaule durant l’Antiquité tardive. 1re partie : les données »Revue archéologique du Centre de la France [En ligne], Tome 61 | 2022, mis en ligne le 13 décembre 2022, consulté le 23 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/racf/5590

Haut de page

Auteur

Alain Ferdière

LAT, UMR CITERES, Tours ; ferdiere@club-internet.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search