Navigation – Plan du site

AccueilAppels à contributionAppels en coursN° 12, 2024 - Radio et migrations...

N° 12, 2024 - Radio et migrations. Radio en migration (1960-aujourd’hui), coordonné par Nelly Valsangiacomo et Etienne Damome

Date limite de réception des articles : 22 avril 2024

Les personnes qui émigrent sont en général une thématique convoitée par les médias des pays d’arrivée, en particulier si elles sont considérées comme « porteuses de drames » (Mills-Affif 2004, Mattelart 2014, Jedlowski 2023). En Europe, notamment dans les années 1960-1970 et 2000-2020, mais également aux Etats-Unis et à l’intérieur de l’Afrique, les médias du service public ont aussi répondu à la demande des autorités qui ont pensé la radio et la télévision comme un médium de contact et d’intégration des différents groupes migratoires (Fasild 2006, Valsangiacomo 2015, Lostis 2019, Fierens et Rovetta 2022).

Grâce à sa relative facilité de mise en place (technique et économique), la radio a toutefois joué beaucoup d’autres rôles qui incluent autant les radios internationales et nationales que les radios locales et celles des communautés immigrées mêmes. Les exemples sont nombreux et montrent la richesse de l’approche par les ondes du phénomène migratoire (Nayrac 2007, Désiré 2011, Fiedler et Frère 2016, Girardot 2018, Nittis 2023, Dujardin 2023).

Ce numéro de la revue RadioMorphoses aimerait s’interroger sur les différents aspects du rapport entre radio et migrations, en essayant de saisir la diversité des pratiques d’émission et d’écoute en lien avec les immigrations et les émigrations.

Parmi les pistes possibles …

  1. Quel a été le rôle des radios dans le cadre de phénomènes migratoires ? D’un côté, les radios des pays d’accueil construisent souvent l’immigration en tant que « problème public » dans les formats d’information et d’approfondissement. Certaines organisent des émissions à la fois de soutien et d’intégration, voire de médiation envers la population locale pendant que d’autres stigmatisent les migrants et contribuent à rendre plus complexe leur accueil et leur intégration. Ces émissions s’adressent à des groupes très différents, non seulement parce que les immigré·e·s sont d’origines diverses, mais aussi parce que le lien entre poids numérique d’un groupe immigré et représentations de ce même groupe varie d’un pays à un autre. De l’autre côté, il est aussi fort intéressant de s’interroger sur la participation des radios des pays de départ au phénomène de l’émigration. Dans quelle mesure ont-elles participé ou freiné les départs, gardé les contacts avec leurs citoyen·ne·s émigré·e·s et construit des images radiophoniques de leurs émigrations respectives ?

  2. Un autre volet pourrait s’intéresser au développement de radios sur et pour les phénomènes migratoires. Quel a été le rôle des radios dans les campagnes d’information menées par les organisations internationales, souvent soutenues par l’occident, pour contrer la tendance à l’émigration ou mettre l’attention sur la dangerosité des voyages ? Ou encore, quel a été le rôle des radios communautaires dans les mobilités transfrontalières, par exemple dans les phénomènes de transhumances ou encore d’accompagnement des diasporas  ?

  3. À ce propos, nous aimerions aussi questionner l’agentivité (agency) des personnes en émigration, au travers de la création et de la gestion d’émission spécifiques ou l’organisation de radios communautaires ou plus aléatoires, qui deviennent un socle de préservation et patrimonialisation identitaires, à travers la musique par exemple, mais aussi un lieu d’échange et de construction de réseaux de soutien dans le pays d’arrivée ou encore un lieu de prise de parole et de production de savoirs. En même temps, la réflexion pourrait se focaliser sur l’utilisation du média radio de la part des émigré.es pour développer une participation plus active, par exemple politique, envers le pays d’origine, malgré la distance physique.

  4. L’on pourra également étendre la réflexion aux sites web des radios créées par les migrants dans le pays d’accueil, qu’elles émettent à travers des ondes hertziennes ou exclusivement sur le web. L’analyse sémiotique des signes visuels, textuels et sonores permettra de révéler les effets de sens mis en œuvre. L’étude des aspects techniques repèrera par ailleurs la conception des interfaces web et les expériences de navigation et d’interaction des internautes-auditeurs. En outre, la réalisation des cartographies des sites web offrira une opportunité concrète pour interpréter les parcours des liens sur le web, dans le cadre d'une spécifique "reterritorialisation" des migrants à travers le cyberespace. Ce territoire virtuel, dépourvu de frontières, partiellement cartographié, révélera les centres d'intérêt de la population migrante tels que la musique, les divers activismes, les revendications féministes, le tourisme, la cuisine, le travail, la circulation d'argent, de marchandises et d'idées entre le pays d'origine et le pays d'accueil, dans un contexte globalisé (Guglielmone, 2014).

Les articles, d’environ 35 000 signes, avec un résumé en français, en anglais et en espagnol d’environ 500 à 800 signes, et cinq mots clés dans chacune de ces langues, la bibliographie aux normes de RadioMorphoses (https://journals.openedition.org/radiomorphoses/277#tocto1n3) seront à rendre d’ici le 15 septembre 2024.

Les propositions d’article, d’une page au maximum, doivent être envoyées d’ici le 22 avril 2024 à Etienne Damome (etienne.damome@gmail.com) et Nelly Valsangiacomo (nelly.valsangiacomo@unil.ch). Nous vous remercions d’ajouter un court CV à votre envoi. Une réponse vous sera donnée au courant du mois de mai au plus tard.

Bibliographie

Articles et ouvrages cités

DÉSIRÉ Aude. Radio Mango : histoire d’une région libre antillaise en région parisienne (1982-1992). Paris : L’Harmattan, 2011, 166 pages.

DIA Saidou. Radiodiffusion et nouvelles technologie de l’information et de la communication (NTIC) : usages, enjeux et perspectives, in Diop Momar-Coumba, Le Sénégal à l’heure de l’information. Technologies et sociétés, Editions Karthala- Unrisd, 2002, pp. 295-330.

DUJARDIN Fanny. Histoires de migrations à la radio : du témoignage provoqué au récit participatif, Hermès, La Revue, vol. 92, no. 2, 2023, pp. 102-107.

FASILD 2006. AAVV, La représentativité des immigrés au sein des media, rapport final.

FIEDLER Anke, FRÈRE Marie-Soleil. “Radio France Internationale” and “Deutsche Welle” in Francophone Africa : International Broadcasters in a Time of Change, Communication, Culture & Critique, 9(1), 2016, pp. 68-85.

FIERENS Marie, ROVETTA Ornella. « Si on est seuls, qu’on nous le dise ». Journalisme, politique nationale et diplomatie internationale au Burundi, RadioMorphoses [En ligne], 8 | 2022, mis en ligne le 27 décembre 2022, consulté le 10 janvier 2024. URL: http://journals.openedition.org/radiomorphoses/2893; DOI: https://doi.org/10.4000/radiomorphoses.2893

GIRARDOT Maguelone. Migrants et réfugiés : De l’autre côté du miroir, Études, -A, 2018, 716. https://doi.org/10.3917/etu.4251.0007

GUGLIELMONE, Isabel. « Itinerarios digitales : las ciberradios radios bolivianas en Argentina ». Revue Horizontes Sociológicos | Asociación Argentina de Sociología, N° 4, Juillet-Décembre 2014, p. 43-57.

JEDLOWSKI Alessandro. Médias audiovisuels et diasporas africaines en France : des enjeux de la représentation aux défis de la production, Revue européenne des migrations internationales, vol. 39 - n° 1 | 2023, 185-206.

LOSTIS Nina. Londres 1962-1989 : histoires de médias par et pour les immigrés, Hommes & Migrations, 2019/3 (n° 1326), p. 77-82. DOI : https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.9702

MATTELART Tristan (dir.). Médias et migrations dans l'espace euro-méditerranéen, Éditions Mare et Martin, coll. « MediaCritic », 2014, 580 pages.

MILLS-AFFIF Edouard. Filmer les immigrés. Les représentations audiovisuelles de l’immigration à la télévision française 1960-1986, Bruxelles, De Boeck Supérieur, 2004.

NAYRAC Magaly. Identités migrantes et radiophonie locale. Le cas des émissions portugaises à Toulouse, in Audebert Cédric et Emmanuel Ma Mung (eds.), Les migrations internationales : enjeux contemporains et questions nouvelles, HumanitariaNet, Université de Deusto, Bilbao, 2007, pp. 163-174.

NITTIS Mélanie. La transmission de la tradition à Olympos (Karpathos, Grèce) : le rôle des associations de la diaspora et de la radio, Cahiers balkaniques [En ligne], 49 | 2023, mis en ligne le 06 mars 2023, consulté le 29 décembre 2023. URL : http://journals.openedition.org/ceb/19648 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ceb.19648

VALSANGIACOMO Nelly. « Tant qu’il y aura l’immigré, il y aura aussi votre émission ». Le dialogue entre les immigrés et l’émission radiophonique Per i lavoratori italiani in Svizzera au tournant des années 1970, Skenderovic D., Gadient I. (sld), Migrationsgeschichte(n) der Schweiz im 20. Jahrhundert, Revue Suisse d’histoire, 2015, pp. 83-99.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search