Navigation – Plan du site

Une sépulture remarquable d’époque romaine à Juliobona (Lillebonne, Seine-Maritime)

A remarkable roman grave in Juliobona (Lillebonne, Seine-Maritime)
Ein bemerkenswertes römisches Grab von Juliobona (Lillebonne, Seine-Maritime)
Malina Robert
p. 241-270

Résumés

Localisée dans l’estuaire de la Seine, à mi-chemin entre Le Havre et Rouen, Juliobona (Lillebonne, Seine-Maritime) est, à partir du début du ier siècle de notre ère et jusque dans le courant du ive siècle, la capitale de cité des Calètes. Le 26 octobre 1864, une sépulture privilégiée y est mise au jour, en limite orientale de l’agglomération romaine. Les restes brûlés du défunt y sont déposés au milieu d’un riche mobilier, composé d’au moins 48 d’objets. Après sa découverte, l’ensemble est étudié par l’abbé Cochet, puis rendu au propriétaire du terrain où il a été trouvé. Un siècle plus tard, les objets sont donnés au musée de Lillebonne qui les expose, et confie ponctuellement à des spécialistes le réexamen de certaines pièces jusqu’au début des années 2000. L’étude partiellement inédite présentée ici a donc pour but de combler l’absence d’approche globale et récente sur le mobilier de cette sépulture, et ainsi proposer un nouveau regard sur les pratiques funéraires des élites dans l’estuaire de la Seine au Haut-Empire.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2020.

Plan

1. La tombe privilégiée de Lillebonne
Description
Études antérieures
2. Étude du mobilier
Présentation d’ensemble
Ossuaire en plomb
Verreries
Céramiques
Vaisselle en argent
Vaisselle en alliage cuivreux
Objets associés aux soins du corps
Divertissement
Équipement militaire
Objets de fonction indéterminée
3. Interprétations
Caractérisation du défunt
Datation de la sépulture
Statut social, influences culturelles et dynamiques économiques
Comparaisons avec d’autres sépultures privilégiées dans le nord-ouest des Gaules
4. Conclusion

Aperçu du texte

Le récent réexamen de l’instrumentum des nécropoles et tombes romaines de Juliobona (Lillebonne) permet de présenter l’étude partiellement inédite d’une sépulture qui y a été découverte en 1864 (Robert, 2016).

Lillebonne est localisée en Seine-Maritime à mi-chemin entre Rouen et Le Havre (fig. 1). Ses nombreux vestiges romains ont très tôt permis de l’identifier comme Juliobona, capitale de la cité des Calètes créée ex nihilo au début du ier siècle au nord de la province de Lyonnaise (Fichet de Clairfontaine et al., 2004, p. 144-145). Implantée en fond d’estuaire moyen de la Seine, elle est située de manière déterminante pour contrôler l’accès par le fleuve à Rotomagus (Rouen, chef-lieu des Véliocasses) et à Lutetia (Paris, chef-lieu des Parisii) d’une part, à la Manche et à la Britannia d’autre part : la ville apparaît ainsi comme un point de passage majeur du nord des Gaules durant les premiers siècles de notre ère. Elle semble perdre son statut de chef-lieu au cours du ive siècle ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Malina Robert, « Une sépulture remarquable d’époque romaine à Juliobona (Lillebonne, Seine-Maritime) », Revue archéologique de l'Ouest [En ligne], 34 | 2017, mis en ligne le 13 juin 2020, consulté le 15 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rao/4132 ; DOI : 10.4000/rao.4132

Haut de page

Auteur

Malina Robert

Doctorante, Université de Nantes, UMR 6566 CReAAH, LARA

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page