Navigation – Plan du site

Le site de Kermenguy à Châteauneuf-du-Faou (Finistère)

Des vestiges d’habitats du Néolithique moyen et de l’âge du Bronze ancien, une fosse de la fin du IIIe millénaire
The site of Kermenguy at Châteauneuf-du-Faou (Finistère). Remains of Middle Neolithic and Early Bronze age settlements and a pit of the end of the third millenium
Jean-Yves Tinévez, Klet Donnart, Benjamin Gehres, Nancy Marcoux, Christine Oberlin, Hélène Pioffet, François Pustoc’h, Laurent Quesnel, Eddy Roy, Elsa Perruchini et Guirec Querré
p. 71-116

Résumés

Localisé au centre du département du Finistère, le territoire de Châteauneuf-du-Faou est caractérisé par un paysage vallonné dominant les larges méandres de la vallée profonde de l’Aulne, à mi-distance entre les Monts d’Arrée au nord et les crêtes des Montagnes Noires au sud. Pour la Préhistoire récente et la Protohistoire ancienne, le patrimoine archéologique y est surtout représenté par des monuments funéraires et cultuels, sépultures mégalithiques et pierres levées néolithiques, tumulus de l’âge du Bronze. Ainsi, toute découverte de traces d’habitat, même partielles et ténues, revêt une importance particulière pour ces périodes. Le projet d’extension d’une zone artisanale est à l’origine de la découverte des vestiges de Kermenguy, implantés sur un replat en sommet de colline au nord de la commune et jouissant d’une vue panoramique sur le terroir environnant. Une fouille programmée réalisée en 2011 et 2012 a permis l’étude de structures partiellement conservées sur une surface d’environ 3 000 m² et se rapportant à trois périodes distinctes. L’ensemble principal est constitué d’une vingtaine de trous de poteau de dimensions importantes, creusés dans un limon d’altération et munis de lourds calages. Si le plan d’ensemble de l’édifice reste indéterminé, une forme de bâtiment quadrangulaire semble se dessiner. Le rare mobilier céramique piégé dans ces fondations et plusieurs datations isotopiques rattachent sans ambiguïté cette occupation au Néolithique moyen II régional.

À proximité, une fosse quadrangulaire bordée de dalles de schiste a livré une datation de la fin du IIIe millénaire et un petit tesson à engobe rouge caractéristique du Campaniforme. Malgré l’absence de toute trace d’ossement en raison de l’acidité du sol, l’hypothèse d’une sépulture chalcolithique isolée paraît la plus probable.

Enfin, légèrement à l’écart des ensembles précédents, une trentaine de petits trous de poteau et une tranchée de fondation définissent le plan d’un petit bâtiment quadrangulaire de 10 m par 6 m. Son attribution au tout début du IIe millénaire (Bronze ancien) est attestée par la présence de quelques tessons caractéristiques et confirmée par deux datations par le radiocarbone. Le matériel issu de ces vestiges diachroniques a fait l’objet de recherches spécialisées telles que l’étude stylistique, technologique et pétrographique de la céramique, celles du macro-outillage caractérisé par plusieurs polissoirs néolithiques notamment et de l’évolution du paysage environnant grâce à l’anthracologie.

Located in the center of the Finistère in Western Brittany, the territory of Châteauneuf-du-Faou is characterised by a hilly landscape that dominates the Aulne valley, half way between the Monts d’Arrée hills to the north and the Montagnes Noires to the south. From late Prehistory onwards, the archaeological heritage of this area is represented by funerary and ritual monuments such as Neolithic megalithic graves, standing stones, Bronze Age mounds. The discovery of settlements, despite their partial preservation, is thus particularly important.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en février 2022.

Plan

1. Présentation générale
Localisation
Une géologie locale complexe et variée
Le contexte archéologique
Les résultats archéologiques
2. L’occupation du Néolithique moyen II
Les structures
Les datations par le radiocarbone
La céramique néolithique
L’analyse de la matière première utilisée dans la fabrication des céramiques néolithiques
Structure et minéralogie
Les céramiques à pâte granitique (groupe 1)
Les céramiques à pâte granitique et à grains d’argilite (sous-groupe 1.1)
Les céramiques à pâte granitique fine (groupe 1.2)
Les analyses chimiques des poteries néolithiques
La morphologie des céramiques néolithiques
Une forme à contour simple
Un fragment de coupe à socle
Les formes à contours complexes
Les éléments de décor
Caractérisation des composantes technologiques de la céramique néolithique
Éléments de façonnage
cuisson
Conclusion sur le mobilier céramique néolithique
L’outillage lithique
Le macro-outillage néolithique
L’apport de l’anthracologie sur l’environnement et la gestion du bois au Néolithique moyen
L’occupation néolithique dans le contexte régional
3. La fosse B17.01 datée de la fin du IIIe millénaire
La structure
Un matériel indigent
L’analyse anthracologique des charbons de la fosse campaniforme
Une datation par le radiocarbone
La fosse B17.01 dans son contexte régional
4. Les vestiges de l’âge du Bronze ancien
Les structures
Les datations par le radiocarbone
Le mobilier céramique
Une céramique « paléo-onctueuse » (groupe 3)
Quelques pièces lithiques
Le macro-outillage
L’apport de l’anthracologie sur l’environnement et la gestion du bois au Bronze ancien
5. Conclusion générale

Aperçu du texte

La première mention d’une occupation préhistorique au nord de la commune de Châteauneuf-du-Faou date du début des années 1990 lorsqu’une prospection pédestre fut à l’origine de la découverte d’une série lithique sur une parcelle labourée près du lieu-dit Kermenguy (Gouletquer, 1993).

En 2008, dans le cadre d’un projet de zone artisanale dans le secteur de Kroas Lesneven, à 400 m environ de la découverte précédente, un diagnostic archéologique fut prescrit sur une surface de 9 ha. L’opération, réalisée par l’Inrap en septembre et octobre 2009, mit au jour deux sites inédits (Roy, 2010). Une petite nécropole datée du ive siècle après J.-C., localisée au centre de l’emprise du projet, fut tout d’abord fouillée dans le cadre du diagnostic en raison du faible volume des structures fossoyées et de leur fragilité.

Le site faisant l’objet de ce compte rendu de recherches fut mis au jour en bordure orientale du projet de zone artisanale. Pour des raisons économiques, le maître d’ouvrage était ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Yves Tinévez, Klet Donnart, Benjamin Gehres, Nancy Marcoux, Christine Oberlin, Hélène Pioffet, François Pustoc’h, Laurent Quesnel, Eddy Roy, Elsa Perruchini et Guirec Querré, « Le site de Kermenguy à Châteauneuf-du-Faou (Finistère) », Revue archéologique de l'Ouest [En ligne], 35 | 2018, mis en ligne le 12 février 2022, consulté le 04 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/rao/4911 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rao.4911

Haut de page

Auteurs

Laurent Quesnel

UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH), laurent.quesnel@univ-rennes1.fr, (Dessin assisté par ordinateur).

Articles du même auteur

Nancy Marcoux

UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH), nancy.marcoux@univ-rennes1.fr, (étude anthracologique).Centre de datation par le Radiocarbone, UMR 578 (archéologie et Archéométrie), Université Claude Bernard-Lyon 1. (datations par le radiocarbone).

Articles du même auteur

Jean-Yves Tinévez

UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH), Service régional de l’Archéologie de Bretagne, avenue Charles-Foulon, 35700 Rennes, jean-yves.tinevez@culture.gouv.frCentre de datation par le Radiocarbone, UMR 578 (archéologie et Archéométrie), Université Claude Bernard-Lyon 1. (datations par le radiocarbone).

Articles du même auteur

Klet Donnart

UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH), klet_donnart@yahoo.fr, (étude du macro-outillage).Centre de datation par le Radiocarbone, UMR 578 (archéologie et Archéométrie), Université Claude Bernard-Lyon 1. (datations par le radiocarbone).

Articles du même auteur

Christine Oberlin

Centre de datation par le Radiocarbone, UMR 578 (archéologie et Archéométrie), Université Claude Bernard-Lyon 1. (datations par le radiocarbone).UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH), h.pioffet@gmail.com, (étude technologique et morphologique des céramiques néolithiques).

Articles du même auteur

Benjamin Gehres

UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH), benjamin.gehres@gmail.com, (étude pétrographique et chimique des céramiques).Centre de datation par le Radiocarbone, UMR 578 (archéologie et Archéométrie), Université Claude Bernard-Lyon 1. (datations par le radiocarbone).

Hélène Pioffet

UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH), h.pioffet@gmail.com, (étude technologique et morphologique des céramiques néolithiques).

François Pustoc’h

UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH) francois.pustoch@univ-rennes1.fr, (étude géologique).

Eddy Roy

UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH), perruchinielsa@hotmail.fr, (avec la collaboration, analyse lame de hache en dolérite).

Elsa Perruchini

UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH), perruchinielsa@hotmail.fr, (avec la collaboration, analyse lame de hache en dolérite).

Guirec Querré

UMR 6566 – Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire (CReAAH), guirec.querre@univ-rennes1.fr, (avec la collaboration, géologie, pétrographie)

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page