Navigation – Plan du site

AccueilNuméros36Éditorial

Éditorial

Pour un nouveau départ, entre métamorphose et virage numérique
Sylvie Boulud-Gazo et Yves Henigfeld
p. 7-8

Texte intégral

1En préambule, rappelons que le 35anniversaire de la revue a été marqué par la publication d’un bel ouvrage s’adressant à un vaste public intitulé Sur le terrain avec les archéologues : 30 ans de découvertes dans l’Ouest de la France comprenant 120 notices de sites représentatifs de l’activité archéologique en Bretagne, Normandie et Pays de la Loire (Aubin et al., 2008). Édité aux Presses universitaires de Rennes (PUR) en 2018, ce livre rassemblant les contributions de nombreux acteurs de l’archéologie dans le Grand Ouest, a connu un beau succès dont nous ne pouvons que nous féliciter. Aujourd’hui épuisé, il est en passe d’être réédité. Cette réussite atteste, si besoin est, de l’intérêt de la diffusion des résultats de l’archéologie régionale en direction de différents types de lecteurs.

2La Revue archéologique de l’Ouest, quant à elle, vise à dynamiser la recherche scientifique en offrant un espace de diffusion et d’échanges. Afin de remplir au mieux ses missions et de s’adapter aux attentes des chercheurs, notre revue est actuellement en cours de transformation. Dans l’éditorial du 34e tome de la revue paru en 2017, Gérard Aubin et Charles-Tanguy Le Roux, alors directeurs par intérim de la Revue archéologique de l’Ouest, annonçaient un certain nombre de changements techniques et éditoriaux marqués par le passage à la couleur et la volonté d’engager un nouveau débat sur sa forme et son contenu. Trois ans plus tard, la métamorphose est amorcée et devrait se concrétiser, d’ici 2021, par une réactualisation de l’image et du fonctionnement de notre revue.

3Le comité scientifique a été en grande partie renouvelé en décembre 2019, qu’il s’agisse du bureau de l’Association porteuse de la revue (Association pour la Diffusion des Recherches archéologiques dans l’Ouest de la France) ou du comité de rédaction, qui compte désormais une vingtaine de membres reflétant la diversité des institutions participant au développement de l’archéologie dans l’Ouest de la France, et au-delà (université de Nantes, université Rennes 2 ; Durham University ; université de Bretagne occidentale ; EA 4451 ; CNRS, UMR 6566-CReAAH, UMR 6273 – Centre Michel de Boüard, CRAHAM ; ministère de la Culture ; conseil départemental du Finistère ; Département de Loire-Atlantique ; conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire ; Inrap ; Archeodunum).

4Dès la première réunion, les discussions ont débouché sur des décisions qui étaient en gestation, et parmi lesquelles on mentionnera :

  • la révision partielle des normes de publication, désormais actées sur le site de la revue ;

  • la volonté de rattraper le décalage entre l’année de publication et le millésime de la revue qui s’est concrétisée par l’attribution au numéro 36 d’un double-millésime (2019-2020) ;

  • le désir de rafraîchir l’image de la revue en retravaillant la maquette (notamment de couverture) et la nécessité de réduire les délais de publication en externalisant partiellement le secrétariat d’édition ; l’impression et la diffusion de la revue resteront, en revanche, assurées par les PUR ;

  • et enfin, la volonté de renforcer l’accès en ligne aux articles en faisant tomber la barrière numérique de deux ans et en envisageant une publication numérique au fil de l’eau débouchant sur un volume imprimé en fin d’année.

5Les deux derniers aspects ont fait l’objet de discussions récentes avec la direction des PUR, qui s’est montrée très réceptive à ces propositions, que nous souhaiterions, si possible, mettre en œuvre dès le numéro 37 à paraître en 2021.

6Le renouvellement de la ligne éditoriale et le virage numérique de la Revue archéologique de l’Ouest ne pourront pas se faire sans le soutien renouvelé de nos principaux partenaires institutionnels que sont le ministère de la Culture et le CNRS, et sans une participation active et accrue de tous les acteurs de l’archéologie dans l’ouest de la France.

7C’est la raison pour laquelle nous invitons les chercheurs à soumettre leurs travaux à publication, préférentiellement des articles de synthèse régionaux ou transrégionaux ou des études monographiques portant sur des sujets inédits dont l’importance justifie publication. Dans cet esprit, toute proposition de dossiers thématiques est également bienvenue. Toutefois, des notes brèves apportant un éclairage sur des sujets particuliers seront également examinées. Une place est en outre réservée aux comptes rendus de lecture.

8Les processus de soumission d’un article ainsi que les normes de publications sont accessibles en ligne : https://journals.openedition.org/​rao/​982.

9À l’heure des sciences ouvertes, les auteurs auront l’assurance d’un suivi éditorial de qualité débouchant sur une publication scientifique rapide, en couleur, et accessible en ligne !

Haut de page

Bibliographie

Aubin G., Le Roux C.-T., Marcigny C. (dir.), 2018 – Sur le terrain avec les archéologues, 30 ans de découvertes dans l’Ouest de la France, Rennes, PUR, 297 p.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Boulud-Gazo et Yves Henigfeld, « Éditorial »Revue archéologique de l'Ouest, 36 | 2020, 7-8.

Référence électronique

Sylvie Boulud-Gazo et Yves Henigfeld, « Éditorial »Revue archéologique de l'Ouest [En ligne], 36 | 2020, mis en ligne le 18 décembre 2020, consulté le 16 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/rao/6436 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rao.6436

Haut de page

Auteurs

Sylvie Boulud-Gazo

Directrice de la RAO

Yves Henigfeld

Directeur de la RAO

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

@ Presses universitaires de Rennes

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search