Navigation – Plan du site
Dossier : bibliothèques monastiques
Actualités

Actualités

p. 126-129

EXPOSITION : Le vent de la Réforme – Luther 1517

Jusqu’au 5 août 2017

Le vent de la Réforme – Luther 1517

Image 10000201000000B60000011584FAA96E7B116A0A.png

Cliché Jean-Pierre Rosenkranz

L’exposition Le vent de la Réforme est présentée à l’occasion du 500e anniversaire des 95 thèses de Martin Luther, qui furent publiées le 31 octobre 1517 à Wittenberg. En quelques années, cette volonté de réforme, devenue la Réforme, parcourut toute l’Europe. Le cœur de l’exposition est précisément l’histoire de ce développement exceptionnel, qui fit d’un théologien peu connu l’artisan d’une transformation en profondeur de la vie religieuse et spirituelle de son temps et le créateur de nouvelles institutions et d’une mystique originale. Au travers de documents parfois inédits ou exposés pour la première fois, depuis la première impression de la Bible (1454/1455) jusqu’aux annotations conjointes de Luther et de Beatus Rhenanus dans un même volume, en passant par les documents illustrant la part de la musique et du chant, le parcours de visite conduit à s’interroger sur les structures et les idées fondamentales de la société et de l’Église du temps de Martin Luther, sur la naissance des idées nouvelles constitutives de la Réforme, sur les moyens de leur diffusion et sur leurs répercussions sociales et culturelles. Le vent de la Réforme est le fruit d’une collaboration entre la Bibliothèque nationale et universitaire, la Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg et les Archives de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg, en partenariat avec la Württembergische Landesbibliothek de Stuttgart et la Latvijas Nacionālā bibliotēka de Riga.

Commissariat

Matthieu Arnold (Université de Strasbourg), Benoît Jordan (Ville de Strasbourg), Madeleine Zeller (Bnu)

Conférences autour de l’exposition

Le chant de psaumes, un apport strasbourgeois à la Réforme protestante par Beat Föllmi, Edlira Priftuli et un quatuor vocal (conférence musicale).

11 mai 2017 | 18h

Luther inattendu : nouveaux aspects de sa biographie par Matthieu Arnold.

22 mai 2017 | 18h

Reformation fast and slow: Riga as one of the first Lutheran cities in Northern Europe par Gustavs Strenga.

6 juin 2017 | 18h

Teologia Teutsch : la marotte de Martin Luther par Rémy Valléjo et le Rhin mystique (lecture-concert)

20 juin 2017 | 18h

Le Christ luthérien dans l’art, de Cranach aux expressionnistes allemands par Jérôme Cottin

5 juillet 2017 | 17h

EXPOSITION : Néogothique ! Fascination et réinterprétation du Moyen Âge en Alsace 1880-1930

16 sept. 2017 au 28 jan. 2018

Néogothique ! Fascination et réinterprétation du Moyen Âge en Alsace, 1880-1930

Image 100220D8000014CD00001F6C4FA9D84B9ED441BC.emfImage 10000201000000C9000001308E31415BAB7F2C7D.png

Image 100275000000155A000023D589958DB79494CBAF.emfImage 10000201000000CF0000015BCFFEFEC163AC37B7.png

Clichés Jean-Pierre Rosenkranz

De la fin du 19e siècle au début des années 1930, un courant médiévaliste parcourt l’Europe. Il se caractérise par une projection dans la période contemporaine d’un ou de Moyen(s) Âge(s) idéalisés. En Alsace, ce goût médiéval se manifeste dans les grands monuments, les musées, les expositions nationales, les mises en scènes de plein air, mais aussi dans les chansons, les airs d’opéra, l’artisanat d’imitation, les éditions à bon marché de contes, de légendes et de romans, les gravures, jusqu’aux collections de figurines et de timbres.

L’exposition Néogothique ! met en valeur la manière dont, à Strasbourg et en Alsace, le Moyen Âge a inspiré les artistes et les savants : peintres, dessinateurs, graveurs, architectes, artisans d’art, universitaires et écrivains. Des passions suscitées par le projet du château du Haut-Koenigsbourg aux tentatives de justification d’un « retour » de l’Alsace au nouvel empire allemand, en passant par les luttes entre écoles et méthodes au sein de la nouvelle université de Strasbourg pour étudier l’histoire médiévale, c’est un demi-siècle de controverses et de rivalités qui mit alors le Moyen Âge en lumière. Cette période vit aussi la naissance d’un mouvement qui, s’appuyant sur les courants français et allemand et les synthétisant, développa une forme artistique propre à la région. C’est à ce groupe qu’appartenaient Charles Spindler, Joseph Sattler ou encore Léo Schnug.

Inscrit dans le projet Strasbourg 1880-1930, laboratoire d’Europe qui accompagne la demande de classement du quartier de la Neustadt au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’exposition de la BNU apportera un éclairage complémentaire aux expositions du Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, du Service régional de l’Inventaire à l’église Saint-Paul ou à l’exposition consacrée à la vie musicale qui se tiendra à la Galerie Heitz du Palais Rohan.

Commissariat

Georges Bischoff (Université de Strasbourg)

Florian Siffer (Ville de Strasbourg)

Jérôme Schweitzer (BNU)

EXPOSITION : Abraham Moles, le kitsch

29 sept. au 28 oct. 2017

Abraham Moles, le kitsch

Image 100223300000155A00001F2693DC1FA8B3B7D447.emfImage 10000201000000CF0000012DFBA6992AA9260CA2.png

© Droits réservés

Abraham Moles (1920-1992) fut l’un des fondateurs des sciences de l’information et de la communication en France. Acousticien et physicien formé à Grenoble, il étudia et enseigna ensuite la philosophie, la psychologie, la sociologie ainsi que la théorie de la communication tant en France qu’en Allemagne ou aux États-Unis. C’est en 1966 que cet élève à la fois de Louis Néel et de Gaston Bachelard commença à enseigner à l’université de Strasbourg, en sociologie puis en psychologie sociale. Il créa en 1966 un « Institut de psychologie sociale des communications » qu’il dirigea jusqu’en 1987 et qui fut appelé communément « L’École de Strasbourg ».

À l’occasion du 25e anniversaire de sa disparition, l’Université de Strasbourg, en partenariat avec la BNU (qui a acquis récemment, grâce à la générosité de sa veuve, Elisabeth Rohmer-Moles, la bibliothèque et les archives scientifiques d’Abraham Moles), l’ENSAS et le festival Musica, propose une approche de son œuvre sous la forme d’un colloque international auquel cette exposition répondra, en se fondant notamment sur les études de Moles sur le kitsch, parues dans les années 1970.

Organisation

Université de Strasbourg, BNU, ENSAS, festival Musica.

Autour de l’exposition

Visite « La BNU vue sous l’angle de la psychologie de l’espace » : Samedi 30 septembre – 9h

COLLOQUES ET JOURNÉES D’ÉTUDES

« ‘La vie tout entière est pénitence’ : les 95 thèses de Martin Luther »

Colloque international

Auditorium - 27-29 avril 2017 Organisé par la Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg et le Centre d’études œcuméniques.

« La pensée d’Abraham Moles : interdisciplinarité et interstices de la connaissance »

Colloque

Unistra : 28 septembre 2017 / BNU Auditorium : 29 septembre 2017 Organisé par l’Université de Strasbourg et la BNU

CYCLES ET RENDEZ-VOUS

La BNU fait son cinéma

Larmes de Joie de Mario Monicelli

Image 100132F80000155A00001181724930522E31E8B8.emfImage 10000201000000CF000000A9D2CB916B5F3598A4.png

© Droits réservés

Larmes de Joie de Mario Monicelli

17 MAI 2017 | 20H15 Cinéma Odyssée 3, rue des Francs Bourgeois

Deux livres à lire

Soirée spéciale Autriche

9 MAI 2017 | 18H30 (Auditorium)

Das Buch Goldmann d’Ingeborg Bachmann

Ingeborg Bachmanns Wien de Joseph McVeigh

Savoirs en partage

Savoirs en partage 05 / Critiques de films et études cinématographiques : quel dialogue ?

Image 10000000000004CB000006AFD141B493D4B1897B.jpg

© Droits réservés

Critiques de films et études cinématographiques : quel dialogue ?

Séance animée par Guy Wach, avec A. Bechler, N. Bittinger, C. Damour et B. Thomas.

18 MAI 2017 | 18H30 (Auditorium)

La nuit des musées

20 MAI 2017 | Visite des espaces muséographiques de la BNU : 18h et 20h. Visite nocturne du bâtiment : 22h

Tous ces cycles se poursuivront en 2017-2018 (voir : www.bnu.fr, rubrique Agenda, ainsi que la brochure « Saison culturelle », disponible dès début septembre pour la nouvelle saison).

Saison 2017 – 2018

Le programme de la saison culturelle 2017/2018 de la BNU sera disponible dès début septembre 2017.

Sur le site web de la BNU : www.bnu.fr, rubrique Agenda

À l’accueil de la BNU ou sur demande par courrier : (BNU – Service de l’action culturelle et de la communication externe).

  • Logo Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg
  • OpenEdition Journals