Navigation – Plan du site

AccueilNuméros19Éditorial

Éditorial

Andris Vilks, Alain Colas et Christophe Didier
p. 5
Traduction(s) :
Ievadvārdi [lv]

Texte intégral

1En ce printemps d’élections européennes, nous voudrions souligner l’importance, pour les établissements d’éducation, de recherche et de culture, des partenariats internationaux. Car ce numéro, placé d’emblée sous une double appartenance géographique, est d’abord le fruit d’un partenariat, celui qui unit depuis 2011 la Bibliothèque nationale de Lettonie et la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et qui a déjà permis plus d’une réalisation : ne citons que les expositions, conçues en commun, sur Luther en 2017, les visites respectives de personnels à des fins d’information ou de formation, et aujourd’hui l’organisation commune de journées d’études internationales et la publication (en un temps record !) des actes que vous tenez entre vos mains, publiés simultanément en français et en letton – une première aussi pour La Revue de la BNU. Ajoutons au partenariat initial la collaboration active de l’EA ARCHE de l’Université de Strasbourg et le soutien de l’ambassade de Lettonie en France, le tout ayant permis de produire un colloque de grande qualité et de réunir a la BNU spécialistes des bibliothèques, des universités, des écoles techniques et des musées des deux pays, pour faire découvrir sous toutes ses facettes un patrimoine dont le pouvoir d’attractivité, scientifique autant que touristique, est désormais bien établi : la « Neustadt » de Strasbourg, tout comme le Riga Art nouveau, sont désormais sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Et cette reconnaissance similaire est aussi un lien qui cimente, au-delà des institutions, deux aires culturelles jadis « aux confins d’empires » et aujourd’hui pleinement intégrées, l’une comme l’autre, au concert européen.

2Parler de Riga, c’est forcément évoquer l’Art nouveau, tant ce mouvement est omniprésent dans l’architecture générale de la ville et saisit le visiteur dès ses premiers pas. Aussi nous semblait-il important de faire le point, pour un public français, sur ce patrimoine tout à fait exceptionnel et de le faire connaître plus largement encore. Strasbourg, de ce point de vue, ne saurait rivaliser avec une ville qui chercherait plutôt son pendant du côté de Bruxelles, Glasgow, Darmstadt, Barcelone, Nancy ou Vienne. Mais un « esprit nouveau », largement ouvert – et influencé par le souffle du « Jugendstil » qui ébranlait alors une culture germanique séculaire a largement régné sur les deux villes, accouchant ici de contributions majeures à l’expressionnisme et au surréalisme, la de la naissance d’une nation indépendante, dont l’Art nouveau ne fut pas le moindre ferment. Tout cela justifiait largement aussi, pensons-nous, la réunion des deux villes au sein d’un même numéro de La Revue, et l’engagement dans la démarche comparatiste inédite que vous allez découvrir.

3Au moment où paraît ce numéro, les pays de l’Union européenne s’apprêtent donc à voter pour élire un nouveau parlement. Nous souhaitons aussi souligner cette concomitance. De même que France et Lettonie étaient déjà réunies, avec les autres pays de l’UE, au sein du numéro de La Revue qui commémorait, en 2017, les soixante ans du traité de Rome, de même voulons-nous ici donner un signe supplémentaire de l’ancrage que nous revendiquons, pour nos bibliothèques, dans une Europe unie, seule garante, pensons-nous, de la pérennité du dialogue international et de la compréhension mutuelle entre les peuples. Laissez-vous guider, en texte et en images, au sein de cette Europe de l’Art nouveau : elle a toujours de quoi nous inspirer.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Andris Vilks, Alain Colas et Christophe Didier, « Éditorial »La Revue de la BNU, 19 | 2019, 5.

Référence électronique

Andris Vilks, Alain Colas et Christophe Didier, « Éditorial »La Revue de la BNU [En ligne], 19 | 2019, mis en ligne le 01 mai 2019, consulté le 17 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/rbnu/2082 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rbnu.2082

Haut de page

Auteurs

Andris Vilks

Directeur de la LNB

Alain Colas

Administrateur de la BNU

Articles du même auteur

Christophe Didier

Rédacteur en chef

Articles du même auteur

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search