Navigation – Plan du site
Dossier : bibliothèques monastiques

Bibliothèques monastiques au 21e siècle : la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter1

Angela Karasch
Traduction de Hancock-Hutton et Jean-Louis Elloy
p. 58-69

Texte intégral

  • 1 Première publication : Karasch, Angela, « Die Virtuelle Bibliothek St. Peter », in Kloster – Priest (...)

La bibliothèque de l’ancienne abbaye bénédictine de Sankt Peter en Forêt-Noire

Vue générale

Cliché Geistliches Zentrum St. Peter im Schwarzwald

La bibliothèque historique de Sankt Peter : un lieu et ses collections

1La bibliothèque de l’ancienne abbaye bénédictine de Sankt Peter (Saint-Pierre) en Forêt-Noire combine harmonieusement l’espace architectural et l’agencement des fonds d’ouvrages : aujourd’hui encore, elle donne à ses visiteurs l’impression que les collections de livres se découvrent et se révèlent en même temps que le lieu. Le bâtiment est ainsi resté tout à fait conforme à sa conception historique : la bibliothèque (re)construite il y a plus de 250 ans a été conçue comme un lieu de présentation des ouvrages, de style baroque tardif, dans lequel l’ensemble architectural et la présentation des livres par disciplines et catégories sont étroitement liés, et où la disposition des ouvrages dans la salle reflète l’organisation de la collection. Le décor architectural prolonge visuellement les grands principes de cet ordonnancement : les thèmes centraux du programme illustratif qui voûte la salle (la sagesse divine comme source de toute connaissance et la « traditio » des écrits) nous ouvrent le chemin vers la juste interprétation et la logique qui président au classement des livres et de leur contenu, dans le contexte du savoir, empreint de foi, de l’abbaye.

2C’est à Philipp Jakob Steyrer, abbé de 1749 à 1795, que l’on doit à la fois la restauration du bâtiment de la bibliothèque en tant qu’instrument de pédagogie et d’étude, et la reconstitution des collections. L’heureux hasard que cette double reconstruction ait été confiée aux soins d’une même personnalité, instruite, responsable et consciente des questions d’architecture, mais également bibliophile, explique certainement l’association réussie entre la conception de l’espace et celle de la disposition des contenus de la bibliothèque. Pourtant, ce lien intrinsèque s’est perdu avec la dispersion du fonds en 1806, au cours de la sécularisation.

  • 2 Cf. Karasch, Angela, « Die Bibliothek der Benediktinerabtei St. Peter auf dem Schwarzwald, ihre Büc (...)

3Une grande partie des 20 000 volumes qui constituaient alors la collection a été transférée dans la bibliothèque grand-ducale de Karlsruhe, actuelle Badische Landesbibliothek (bibliothèque du pays de Bade), une autre partie importante du fonds étant dans le même temps cédée à la bibliothèque universitaire de Fribourg-en-Brisgau. Les ouvrages et les manuscrits de Sankt Peter ont été intégrés aux collections de ces nouveaux lieux de dépôt, l’annotation à l’intérieur des volumes, désignant leur ancienne appartenance, restant le plus souvent l’unique preuve de leur provenance. Le peu de livres resté à Sankt Peter a fini par entrer dans la collection d’une nouvelle bibliothèque qui vit le jour dans l’abbaye en 1842, suite à la création du séminaire diocésain de Fribourg, et dont les volumes sont venus peu à peu remplir les étagères de la salle de la bibliothèque baroque. Ce qui restait de l’ancienne bibliothèque de l’abbaye a ainsi été intégré à des collections plus récentes. Depuis, le bâtiment et la collection de Sankt Peter n’entretiennent plus un étroit dialogue programmatique, ne constituent plus une œuvre totale née de l’impulsion créatrice d’une personnalité remarquable. Reste un décor d’exception, qui permet aux visiteurs d’imaginer avec bonheur ce que fut cette bibliothèque de style baroque tardif désormais disparue. Mais à présent, sur les lieux mêmes de Sankt Peter, l’organisation globale du « cosmos bibliothéconomique » s’arrête de façon irrémédiable à la reliure des livres et ne concerne plus leur contenu2.

Franz Ludwig Herrmann, Philipp Jakob Steyrer, abbé de Sankt Peter (1749-1795) et réalisateur de la bibliothèque

Portrait tiré de la série : Cycle d’images de savants bénédictins, fresque du plafond de la bibliothèque de Sankt Peter, 1752

Cliché Geistliches Zentrum St. Peter im Schwarzwald

La bibliothèque dans l’espace virtuel

4De « nouveaux espaces » s’ouvrent avec la « bibliothèque virtuelle de Sankt Peter » comme réponse contemporaine aux contraintes de la situation historique. Certes le bâtiment baroque, avec l’institution qui en était issue, est à tout jamais séparé de sa collection originelle de livres, physiquement éparse sur plusieurs sites et institutions, et même les reconstitutions virtuelles ne parviennent pas à effacer cet état de fait. Mais avec un changement de support médiatique, une présentation numérique et la mise en ligne, il est possible de définir et de créer des espaces autonomes, dans lesquels les parties de la collection de l’ancienne bibliothèque monastique, dispersées dans le monde réel, sont recensées et réunies virtuellement. Les livres, à présent numérisés, ont retrouvé les liens anciens qui les unissaient entre eux, et leur contenu peut être consulté dans son contexte d’origine. Apparaissent ainsi des espaces qui permettent, après plus de 250 ans, un nouvel accès différencié à la collection de la bibliothèque historique antérieure à 1806. L’ensemble de livres dispersé avec la sécularisation regagne ainsi partiellement en visibilité, même si ce n’est qu’en ligne.

5Toutefois la construction de bibliothèques virtuelles ne se produit pas automatiquement, grâce à la seule numérisation des livres un par un. En l’absence d’architecture claire, de formes de présentation spécifiques, de développement de structures d’analyse constantes et significatives des fonds partiels et de préparation des données individuelles par liaison à l’aide de métadonnées et de données normalisées, la plupart du travail resterait sans grande valeur utile ou significative. Seule l’intégration des objets numériques individuels dans des structures complexes et des environnements de recherche virtuels permet de reprendre d’anciennes recherches, là où les procédés d’analyse manuels ont atteint leurs limites et où la possibilité de reconstruction « physique » n’était plus possible. Mais cette intégration offre avant tout l’opportunité d’obtenir une vision nouvelle et plus détaillée de la composition du fonds historique, de le placer dans des contextes différents et de révéler ainsi d’intéressants « espaces annexes ».

Élaboration de la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter : traitement des données et projets partiels

6Jusqu’à présent, les personnes qui s’intéressaient à l’histoire de l’abbaye de Sankt Peter, en particulier à sa bibliothèque et aux aspects liés à la constitution de ses collections au fil du temps (que ce soit les heures prospères que ce site connut au 18e siècle, les répercussions de la sécularisation sur la collection ou la vie ultérieure des livres dans d’autres lieux), se voyaient contraintes de chercher leurs informations dans plusieurs lieux et institutions, auprès de sources différentes, et elles rencontraient souvent des difficultés à les réunir. Il fallait donc que, parmi les priorités des projets actuels autour de la bibliothèque de Sankt Peter, figurent la simplification de l’accès aux documents-sources et aux anciens résultats de recherche, le recensement plus précis du fonds connu ou supposé des différents lieux de conservation, l’élaboration d’un corpus de données et la structuration de sous-ensembles.

  • 3 Voir Karasch, Angela, « Von der Wiederkehr historischer Klosterbibliotheken. Die Büchersammlung der (...)

7Plusieurs raisons ont amené la bibliothèque universitaire de Fribourg-en-Brisgau à développer des activités dans ce domaine. En premier lieu, les relations historiquement étroites entre Sankt Peter et la ville de Fribourg et son université ont favorisé cet engagement. Par ailleurs, cette dernière montre un intérêt pour la recherche sur l’histoire locale et celle de Sankt Peter ; elle valorise également la coopération entre les acteurs scientifiques et culturels de l’État et de l’Église sous la forme d’expositions, de conférences, de congrès et de publications autour de l’histoire de l’abbaye, événements auxquels la bibliothèque universitaire a souvent participé de manière active. Cependant, ce sont les motivations inhérentes à la bibliothèque qui ont été décisives. Des fonds sécularisés de Sankt Peter font maintenant partie des collections anciennes d’imprimés, de cartes et de manuscrits de la bibliothèque universitaire de Fribourg. Or jusqu’en 2010, rares étaient les ouvrages de cette collection ayant été recensés en fonction de leur provenance spécifique. Dans l’intérêt de la recherche, il a donc fallu intensifier ce recensement des provenances en créant différents projets3.

8Malgré une orientation globale commune en matière de contenus, le cadre et les partenariats des différents projets autour de Sankt Peter ont jusqu’à présent été hétérogènes, tout comme le choix des thèmes centraux. Deux initiatives à grande échelle ont été actées dans un contrat de coopération conclu en 2009 entre l’université et l’archevêché de Fribourg : le « catalogage en ligne du fonds antérieur à 1800 actuellement conservé à Sankt Peter » et la « valorisation du catalogue historique de la bibliothèque de Sankt Peter ». Ces projets de recherche réalisés par la bibliothèque universitaire de Fribourg ont été menés en contrepartie de la conservation d’une partie de son précieux fonds ancien dans les locaux des archives et de la bibliothèque archiépiscopales de Fribourg pendant les travaux de rénovation de la bibliothèque universitaire, entre 2008 et 2015. L’achèvement officiel de ces projets n’est donc intervenu qu’à l’issue des travaux dans le lieu de conservation des ouvrages précieux de la bibliothèque universitaire et le retour du fonds.

Johannes Tauler, Predigten. Manuscrit sur parchemin [Freiburg-im-Breisgau], [années cinquante du 14e siècle], page de garde avec marques d’appartenance, page de texte 1 recto coupée et page de texte 2 recto

(Coll. Universitätsbibliothek Freiburg-i.-Br.)

Cliché Universitätsbibliothek Freiburg im Breisgau

9À l’origine, l’initiative du « catalogage en ligne du fonds antérieur à 1800 actuellement conservé à Sankt Peter » n’était pas centrée sur la bibliothèque monastique historique. Son objectif premier était de répondre à une volonté exprimée de longue date par les institutions dépositaires des fonds de l’abbaye : le recensement, centré sur le fonds ancien, des ouvrages datant du 15e au 18e siècles actuellement disponibles à Sankt Peter, ainsi que leur signalement, par titre et indication de propriété, dans des catalogues collectifs en ligne. Ces deux souhaits étaient cruciaux afin de protéger le patrimoine culturel écrit allemand et de lui donner de la visibilité. Toutefois, le projet demanda une telle élaboration dans le détail que ses résultats ont influencé d’autres initiatives liées à Sankt Peter et à la mise en place de la « bibliothèque virtuelle ». Afin de répertorier les ouvrages dans le catalogue collectif en ligne du SWB (Südwestdeutscher Bibliotheksverbund), les 20 000 volumes actuellement conservés à Sankt Peter ont d’abord dû être manuellement vérifiés un à un, afin de déterminer si leur année de parution les faisait entrer dans le cadre de cette initiative. Ensuite, entre janvier 2010 et décembre 2015, un bibliothécaire de la bibliothèque universitaire de Fribourg, expert en catalogage de livres anciens, a procédé au recensement de 12 600 titres et à l’enregistrement de 3 500 nouveaux ouvrages dont il n’y avait jusqu’à présent aucune trace. Grâce à ce procédé de consultation visuelle systématique et au catalogage par examen physique des livres, le fonds complet des ouvrages antérieurs à 1800 se trouvant actuellement à Sankt Peter a été recensé pour la première fois de manière fiable, de même que les annotations d’acquisition ou de propriété inscrites dans les livres. Autre conséquence inédite, ce travail a permis d’apprendre quels documents imprimés appartenaient déjà à la bibliothèque monastique historique avant 1800, autrement dit ceux restés à l’abbaye après la sécularisation ou rendus depuis.

10Pourtant, du point de vue de la mise en place de la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter, c’est l’initiative « valorisation du catalogue historique de la bibliothèque » qui a joué le rôle central. Le catalogue, établi à partir de la reconstruction de la bibliothèque baroque en 1753 et tenu jusqu’en 1774 seulement, est la source la plus importante pour la collection des livres de Sankt Peter au 18e siècle. Il recense pour cette période plus de 13 000 titres et donne un excellent aperçu du fonds, qui comptait à peu près 20 000 volumes au moment de la dispersion de la bibliothèque. Divisé en quatre parties et relié en trois volumes in-folio de grande taille, il compte 2 126 pages au total et répertorie, dans l’ordre alphabétique, les ouvrages par noms d’auteurs dans les trois premières parties, par titres dans la dernière. Créé parallèlement à la restauration de la bibliothèque et à la reconstitution systématique de la collection sous la direction de l’abbé Philipp Jakob Steyrer, ce catalogue manuscrit constitue non seulement un document unique sur la structure du fonds, mais aussi sur la façon dont l’abbé concevait la collection et dont il opérait ses choix. Répertorié sous la référence Hs.562, il fait aujourd’hui partie du fonds de manuscrits de la bibliothèque universitaire de Fribourg. Source essentielle pour la collection des livres de Sankt Peter constituée avant 1774, il s’est aussi trouvé au centre de la reconstitution (partielle) de la bibliothèque monastique, telle qu’elle apparaît dans la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter. Après sa numérisation et sa mise à disposition sous la forme d’images en ligne en 2006, le projet s’est axé plus précisément sur la valorisation de ses données. Dans une première phase en 2010-2011, toutes les entrées du catalogue ont été transcrites et transférées vers une base de données de travail interne. Les éléments de description ont été classés par catégories, intégrés dans un schéma fonctionnel déterminé, associés aux données normalisées actuelles dans la mesure du possible, et rendus compatibles avec des recherches et des échanges de données à plusieurs dimensions. Pour la première fois, une version informatique structurée et lisible du catalogue manuscrit était disponible ; les fondements d’une base de données documentaire accompagnant le catalogue avaient vu le jour. Conçue comme une base de données en ligne et en libre accès, elle a été mise à disposition dans une première version en avril 2012 en tant qu’aide à la lecture et à la recherche dans le catalogue historique numérisé. Elle propose une recherche par auteurs avec index, une recherche par mots-clés des titres et des listes de résultats différenciées.

11De 2012 à 2016, la phase suivante du projet de la « valorisation du catalogue historique de la bibliothèque de Sankt Peter » a été consacrée au développement des modalités de recherches et des fonctionnalités de la base de données en élargissant le catalogage et en le connectant avec des données normalisées, notamment en ce qui concerne les noms de lieux et les mentions ajoutées aux noms de personnes (comme l’appartenance à un ordre). Chaque requête s’accompagne de l’affichage graphique automatique de la répartition des résultats par année de publication ; les strates temporelles du fonds de la bibliothèque historique apparaissent ainsi clairement grâce à des structures analytiques fondées sur la science électronique. Par ailleurs, tous les titres qui ont été marqués d’un trait rouge dans le catalogue historique, après la sécularisation de l’abbaye en vue de la cession à la bibliothèque grand-ducale de Karlsruhe, peuvent désormais être recherchés séparément. Pourtant, tandis que les ouvrages du fonds de Sankt Peter antérieurs à 1774 qui se trouvent aujourd’hui à la bibliothèque universitaire de Fribourg ou sur le site du centre ecclésiastique de Sankt Peter ont été recensés par un examen minutieux dans le cadre du projet de valorisation du catalogue historique ou dans celui du catalogage livre en mains du fonds actuel de l’abbaye, aucune enquête similaire n’a encore été conduite pour les fonds de Sankt Peter conservés aujourd’hui par la Badische Landesbibliothek. Seule une vérification sur le site même permettra là aussi de déterminer quels exemplaires ont été transférés à Karlsruhe et s’y trouvent encore.

12La valorisation des différentes provenances des livres aujourd’hui conservés à la bibliothèque universitaire de Fribourg et à Sankt Peter fait également partie de cette deuxième phase du projet. Le recensement méthodique des marques indiquant la propriété d’origine s’est fait parallèlement à l’élaboration d’un portail indépendant pour la bibliothèque de Fribourg, dans lequel il est possible de rechercher séparément et d’afficher directement au format numérique les diverses indications de provenance (ex-libris, indications manuscrites de propriétés, attributions, reliures spécifiques, etc.). Ainsi se sont ouverts des espaces annexes pour la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter : les bibliothèques virtuelles d’autres monastères et institutions, dont les collections ont rejoint Sankt Peter à un moment précis de leur histoire, sont identifiables pour la première fois en tant qu’ensembles et donnent un cadre à l’extension, dans la région, du savoir diffusé par l’écrit dans les monastères et les ordres monastiques.

  • 4 Site web LEO-BW : www.leo-bw.de ; bibliothèque virtuelle de Sankt Peter sur le site LEO-BW : www.le (...)
  • 5 Site web : https://www.ub.uni-freiburg.de/go/sanktpeter

13L’approche qui consistait à imaginer dès le départ les projets de Sankt Peter en structures par réseaux et en coopérations multiples a aussi été favorisée de manière inattendue par les conditions universitaires et politico-culturelles. En effet, en 2010, le Bade-Wurtemberg a lancé et subventionné une initiative pour la numérisation des trésors, documents historiques et collections d’exception, ainsi que des fonds d’intérêt régional répartis dans les archives, bibliothèques et musées du Land. À partir de 2011, les projets de numérisation comportant une dimension historico-régionale ont donc reçu un coup de pouce supplémentaire par le biais de l’initiative « Découvrir en ligne la région – LEO-BW »4. La bibliothèque universitaire de Fribourg a profité de ces dispositifs pour ses travaux déjà lancés, les regroupant en un projet pilote pour l’initiative LEO-BW : la « bibliothèque virtuelle de Sankt Peter ». Dans ce contexte, Fribourg a pu mettre en place un intéressant partenariat avec les archives générales et la Badische Landesbibliothek de Karlsruhe et ainsi ajouter au site internet de la « bibliothèque virtuelle de Sankt Peter » d’autres fonds importants de l’abbaye dispersés dans le Land, notamment les actes de ses archives et la majorité de ses manuscrits. Dès le lancement du portail LEO-BW en 2012, la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter a donc figuré en bonne place sur la liste. Elle connaît aussi un grand succès sur son propre site web, hébergé par la bibliothèque universitaire de Fribourg, avec un grand nombre de requêtes depuis 20125.

Espaces et contenus de la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter

14Au centre de la bibliothèque virtuelle figure l’ « espace du catalogue », avec le catalogue historique numérisé de Sankt Peter et sa base de données documentaire. Avec lui s’ouvrent non seulement la « salle d’exposition virtuelle des imprimés », mais aussi un « espace temporel » fermé de la salle d’apparat de la bibliothèque historique, tandis qu’il donne accès, pour la période allant de 1753 à 1774, à son fonds essentiellement constitué de livres imprimés entre le 16e et le 18e siècles. La base de données documentaire permet en outre des accès différenciés. Des liens donnent un accès direct aux éditions numérisées du fonds imprimé de Sankt Peter, qui se trouve aujourd’hui dans la bibliothèque universitaire de Fribourg ou toujours à l’abbaye. Fin 2015, l’emplacement de 891 ouvrages (soit à peine 7 % des titres du catalogue) a pu être déterminé (249 à Sankt Peter même, 642 à la bibliothèque universitaire de Fribourg). Sur ces 891 ouvrages de la bibliothèque monastique historique, 820 ont été intégrés en version numérique à la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter la même année.

  • 6 Heinzer, Felix, « Die Inkunabeln der ehemaligen Klosterbibliothek von St. Peter im Schwarzwald in d (...)
  • 7 Voir le « Glasgow Incunabula Project » : http://www.gla.ac.uk/services/incunabula/a-zofauthorsa-j/

15Les incunables, c’est-à-dire les impressions antérieures à 1501, acquis par la bibliothèque monastique avant 1774, sont également répertoriés dans le catalogue historique. Toutefois, les travaux de recherche et de catalogage concernant cette partie du fonds, effectués lors des dernières décennies, ont apporté davantage d’informations que le catalogue historique, et l’accès s’étend désormais sur une période allant au-delà de 1774. Ainsi, tous les incunables transférés à Fribourg et ceux restés à Sankt Peter ont été recensés dans le cadre du catalogage des incunables ; le chercheur Felix Heinzer, de son côté, a présenté des recherches et descriptifs exhaustifs sur les incunables de Sankt Peter disponibles à la Badische Landesbibliothek de Karlsruhe6. En s’appuyant sur ce répertoire plus complet, il a donc été possible de créer une section spéciale « incunables » dans la « salle des trésors » de la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter, avec une version numérique de tous les incunables provenant du Sankt Peter historique, se trouvant ou à Fribourg ou dans l’actuelle abbaye. Cela n’exclut pas les trouvailles étonnantes : un incunable de Sankt Peter a ainsi récemment été découvert à la bibliothèque de l’université de Glasgow7.

  • 8 Cf. Oehme, Ruthardt, « Die Kartensammlung des Klosters St. Peter im Schwarzwald », in Unfreiwillige (...)

16La collection de cartes de Sankt Peter est considérée comme un ensemble « sui generis » parmi les documents imprimés du 16e au 18e siècle. Les cartes n’ont pas été répertoriées dans le catalogue historique de la bibliothèque, mais classées par critères régionaux et reliées en volumes de 1771 à 1773. 799 cartes in-folio dans 16 de ces volumes originaux, qui représentaient la majeure partie de la collection, ont été transférées dans leur dispositif d’origine à la bibliothèque universitaire de Fribourg ; elles ont été conservées dans leur regroupement et très tôt cataloguées8. Leur numérisation et leur valorisation par métadonnées ont donc pu être rapides, et elles ont été mises à disposition dès le lancement de la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter en 2012, dans un « espace des cartes » dépendant de la « salle d’exposition des imprimés antérieurs à 1800 ». Dans cet espace cartographique virtuel se trouvent aussi différents fonds dispersés : les éditions numériques du fonds de cartes de Fribourg sont ainsi associées à celles des 227 cartes sur l’histoire du christianisme réunies par Ignaz Speckle, le dernier abbé de Sankt Peter, et qui se trouvent encore sur le site de l’abbaye.

17Une heureuse coïncidence a permis l’identification d’une autre collection regroupant des imprimés du 16e au 18e siècle provenant de Sankt Peter. Une annotation découverte par hasard dans le volume 281 d’un fonds de thèses et de tirés-à-part de 932 volumes, conservé à la bibliothèque universitaire de Fribourg avec sa propre collection de thèses imprimées, a mis sur la piste de l’abbaye et a permis l’affectation de l’ensemble des volumes à la collection de Sankt Peter. Cette collection de plus de 20 000 imprimés ne présente pas seulement un intérêt comme ensemble de textes particuliers ; elle représente aussi, comme collection, une source de grande valeur et reflète l’impressionnant réseau d’érudition monastique antérieur à 1800. Le catalogage et la numérisation de cette collection ont commencé en 2016, ce qui a permis à la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter d’ouvrir une nouvelle section avec l’« espace des thèses », qui est spécifiquement axé sur les intérêts et les réseaux scientifiques de l’abbaye, et rend désormais possibles de nouvelles recherches sur cette dernière.

La majorité des manuscrits de la bibliothèque monastique est de nouveau accessible après plus de 200 ans

  • 9 Dans le fonds actuel du Landesarchiv Baden-Württemberg / Generallandesarchiv Karlsruhe, Findbuch 10 (...)
  • 10 Die Handschriften von St. Peter im Schwarzwald, 1. Die Papierhandschriften / éd. par Klaus Niebler, (...)

18À la suite de la restauration de la bibliothèque au 18e siècle, Sankt Peter avait rassemblé une remarquable collection de manuscrits. Ces derniers n’ont pourtant été recensés dans le catalogue historique que de manière séparée. Lors de la dispersion du fonds de la bibliothèque, l’abbé Ignaz Speckle a donc dû les répertorier dans des listes spécifiques pour garantir la mise en sûreté de ces précieux trésors à la bibliothèque de la cour de Karlsruhe9. Grâce aux listes de remise, aux anciens registres de manuscrits des institutions récipiendaires et aux publications individuelles, les sites actuels de conservation des manuscrits de Sankt Peter étaient déjà connus de longue date. Au cours des dernières décennies, les responsables des fonds de Karlsruhe et de Fribourg ont établi de nouveaux catalogues et de nouvelles descriptions scientifiques de « leurs » manuscrits de Sankt Peter10. Les meilleures conditions étaient ainsi réunies pour le processus de numérisation et de mise à disposition en ligne, ainsi que pour la création finale du rayon des manuscrits dans la « salle des trésors » de la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter. Pour la première fois, la majorité des manuscrits de la bibliothèque monastique historique est ainsi de nouveau accessible et disponible après plus de 200 ans, même si ce n’est que dans un lieu virtuel.

Catalogue historique de la bibliothèque de l’abbaye de Sankt Peter, établi entre 1753 et 1774, 1er volume, feuillet 53 verso

(Coll. Universitätsbibliothek Freiburg-i.-Br.)

Cliché Universitätsbibliothek Freiburg im Breisgau

19Les « archives monastiques » sont une autre section indépendante de la bibliothèque virtuelle. Elles renferment 691 actes provenant de Sankt Peter, qui font actuellement partie des archives du Land de Bade-Wurtemberg ou des archives générales de Karlsruhe. Le projet de valorisation de Karlsruhe n’étant pas achevé, il n’existe encore aucune description détaillée en ligne des actes individuels. Néanmoins, il est déjà possible de les rechercher par cotes distinctes, et les statistiques des consultations montrent l’attractivité de cette offre. Pour compléter les « archives monastiques », la bibliothèque virtuelle propose un « espace de l’histoire de l’abbaye », qui réunit d’autres sources et documents relatifs à l’histoire du lieu et de sa bibliothèque, mais également les écrits de ses abbés et moines dans leur texte intégral. Enfin, l’« espace des bibliographies » permet un accès complet aux collections de référence pour l’histoire de la recherche et de la réception relatives à Sankt Peter. Un espace temporel excédant la période historique centrale de la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter est consacré à la « mémoire ultérieure de l’abbaye » : il donne accès aux entrées du catalogue pour tous les ouvrages parus avant 1800 qui se trouvent aujourd’hui dans la salle d’apparat historique de Sankt Peter, indépendamment de leur provenance originelle. On y trouve également des liens vers le centre ecclésiastique et le site de la commune de Sankt Peter en Forêt-Noire.

La bibliothèque virtuelle de Sankt Peter : architecture et graphisme du site web

Page d’accueil de la « bibliothèque virtuelle de Sankt Peter » (www.ub.uni-freiburg.de/go/sanktpeter)

Cliché Universitätsbibliothek Freiburg im Breisgau

20En termes d’apparence et de fonctionnalité, le site de la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter n’a pas été pensé pour reproduire la salle historique de la bibliothèque ou la disposition précise des ouvrages dans leur espace. Il ne constitue pas un voyage dans le temps illustré par des lieux reconstitués, mais est fondé sur l’analyse des sources et des documents transmis par Sankt Peter. Ainsi, la page d’accueil de la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter est un portail d’accès direct qui conduit aux autres espaces, aux différentes sections de la collection historique, réfléchies dans le miroir de leurs copies numériques. Au centre de l’entrée se trouve l’espace du catalogue avec une version numérique du catalogue historique et la base de données documentaire, fonction centrale du dispositif et instrument d’analyse affinée de la collection historique. Apparaît ensuite la couronne des espaces de conservation : la salle d’exposition des impressions antérieures à 1800 avec les sections connexes des cartes et des thèses, la salle des trésors avec les rayons des manuscrits et des incunables, ainsi que les archives monastiques. En dernier lieu surviennent les espaces temporels : celui de l’histoire du monastère, et celui de la mémoire ultérieure de l’abbaye. À la sortie, on trouve l’espace des bibliographies avec des informations sur la littérature scientifique consacrée à Sankt Peter.

21L’architecture de la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter obéit à un système hiérarchisé d’index de consultation locale, spécifique aux données catalographiques des documents numériques intégrés au SWB. Les index de consultation définissent l’affectation des copies numériques aux fonds particuliers et à leurs espaces, ils catégorisent et orientent les caractéristiques spécifiques et permettent, grâce aux requêtes automatisées, l’acheminement continu et adéquat des contenus vers les différentes sections de la bibliothèque virtuelle. D’autres structures d’affichage résultent de l’organisation de la base de données documentaire du catalogue historique de la bibliothèque de Sankt Peter. Les index de consultation des données catalographiques des documents numérisés et la répartition en catégories de la base de données documentaire sont ainsi les pierres angulaires de l’architecture numérique.

22La bibliothèque virtuelle de Sankt Peter de 2012 a déjà vu son interface rénovée en 2015. Son URL reste cependant inchangée. Pour y accéder : http://www.ub.uni-freiburg.de/​go/​sanktpeter.

Haut de page

Notes

1 Première publication : Karasch, Angela, « Die Virtuelle Bibliothek St. Peter », in Kloster – Priesterseminar – Geistliches Zentrum. Von Kunst, Geschichte und Gegenwart der vormaligen Benediktinerabtei St. Peter auf dem Schwarzwald / éd. par Hans-Otto Mühleisen & Arno Zahlauer, Lindenberg/Allgäu, 2016, p. 153-169. La présente publication en est la version française, légèrement remaniée.

2 Cf. Karasch, Angela, « Die Bibliothek der Benediktinerabtei St. Peter auf dem Schwarzwald, ihre Büchersammlung und ihr historischer Katalog », in Bibliothek und Wissenschaft, 45, 2012, p. 111-133, et les références qui y sont citées.

3 Voir Karasch, Angela, « Von der Wiederkehr historischer Klosterbibliotheken. Die Büchersammlung der barocken Klosterbibliothek von St. Peter a. d. Schw. », in « Projekten der Universitätsbibliothek Freiburg i. Br. », Jahrbuch kirchliches Buch- und Bibliothekswesen, NF 1, 2013, p. 133-143. Pour plus d’informations : https://www.ub.uni-freiburg.de/recherche/digitale-bibliothek/freiburger-historische-bestaende/virtuelle-bibliothek-st-peter/ueber-das-projekt/ (site consulté le 2.1.2017).

4 Site web LEO-BW : www.leo-bw.de ; bibliothèque virtuelle de Sankt Peter sur le site LEO-BW : www.leo-bw.de/web/guest/themen/die-virtuelle-bibliothek-st.-peter

5 Site web : https://www.ub.uni-freiburg.de/go/sanktpeter

6 Heinzer, Felix, « Die Inkunabeln der ehemaligen Klosterbibliothek von St. Peter im Schwarzwald in der Badischen Landesbibliothek in Karlsruhe », in Bibliothek und Wissenschaft, 18, 1984, p. 1-46. En ligne : http://www.freidok.uni-freiburg.de/volltexte/4568 (site consulté le 2.1.2017).

7 Voir le « Glasgow Incunabula Project » : http://www.gla.ac.uk/services/incunabula/a-zofauthorsa-j/

8 Cf. Oehme, Ruthardt, « Die Kartensammlung des Klosters St. Peter im Schwarzwald », in Unfreiwillige Förderung; Abt Philipp Jakob Steyrer und die Universitätsbibliothek Freiburg, Freiburg, 1995, p. 138-188. En ligne : http://www.freidok.uni-freiburg.de/volltexte/392 (site consulté le 2.1.2017).

9 Dans le fonds actuel du Landesarchiv Baden-Württemberg / Generallandesarchiv Karlsruhe, Findbuch 102 n° 27 : Kataloge der Bibliothek [St. Peter] und der Handschriften, wie sie bei der Säkularisation abgegeben wurden / 1807. Lien permanent : http://www.landesarchiv-bw.de/plink/?f=4-12444.

10 Die Handschriften von St. Peter im Schwarzwald, 1. Die Papierhandschriften / éd. par Klaus Niebler, Wiesbaden, 1969 (Die Handschriften der Badischen Landesbibliothek in Karlsruhe ; 10, 1). – Die Handschriften von St. Peter im Schwarzwald, 2. Die Pergamenthandschriften / éd. par Felix Heinzer et Gerhard Stamm, Wiesbaden, 1984 (Die Handschriften der Badischen Landesbibliothek in Karlsruhe ; 10, 2). – Die Handschriften der Universitätsbibliothek und anderer öffentlicher Sammlungen in Freiburg im Breisgau und Umgebung / éd. par Winfried Hagenmaier et al., Wiesbaden, 1974-1996 (Kataloge der Universitätsbibliothek Freiburg-im-Breisgau ; 1).

Haut de page

Table des illustrations

Légende Vue générale
Crédits Cliché Geistliches Zentrum St. Peter im Schwarzwald
URL http://journals.openedition.org/rbnu/docannexe/image/898/img-2.png
Fichier image/png, 823k
Légende Portrait tiré de la série : Cycle d’images de savants bénédictins, fresque du plafond de la bibliothèque de Sankt Peter, 1752
Crédits Cliché Geistliches Zentrum St. Peter im Schwarzwald
URL http://journals.openedition.org/rbnu/docannexe/image/898/img-4.png
Fichier image/png, 470k
Légende (Coll. Universitätsbibliothek Freiburg-i.-Br.)
Crédits Cliché Universitätsbibliothek Freiburg im Breisgau
URL http://journals.openedition.org/rbnu/docannexe/image/898/img-6.png
Fichier image/png, 371k
Légende (Coll. Universitätsbibliothek Freiburg-i.-Br.)
Crédits Cliché Universitätsbibliothek Freiburg im Breisgau
URL http://journals.openedition.org/rbnu/docannexe/image/898/img-8.png
Fichier image/png, 538k
Crédits Cliché Universitätsbibliothek Freiburg im Breisgau
URL http://journals.openedition.org/rbnu/docannexe/image/898/img-10.png
Fichier image/png, 280k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Angela Karasch, « Bibliothèques monastiques au 21e siècle : la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter », La Revue de la BNU, 15 | 2017, 58-69.

Référence électronique

Angela Karasch, « Bibliothèques monastiques au 21e siècle : la bibliothèque virtuelle de Sankt Peter », La Revue de la BNU [En ligne], 15 | 2017, mis en ligne le 01 novembre 2019, consulté le 18 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rbnu/898 ; DOI : 10.4000/rbnu.898

Haut de page
  • Logo Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg
  • OpenEdition Journals