Navigation – Plan du site
Dossier - Le travail encyclopédique

Louis Alexandre Caresme Desgérantins (vers 1729-1776), un architecte entre la plume et le chaudron de l’Encyclopédie

Louis Alexandre Caresme Desgérantins (vers 1729-1776), an architect between the pen and the cauldron of the Encyclopédie
Françoise Launay
p. 193-206

Résumés

Uniquement connu depuis le xviiie siècle par quelques dessins de planches de l’Encyclopédie, deux originaux non publiés et quatre effectivement gravés et parus en 1763 et 1771, le mystérieux dessinateur « Desgérantins » a enfin pu être identifié grâce à des sources manuscrites jusqu’ici non explorées. Il s’agit de l’architecte Louis Alexandre Caresme Desgérantins, membre de la famille Coypel et frère du dessinateur et peintre Philippe Caresme évoqué par Diderot dans ses Salons.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Marie Jeanne Caresme-Desgérantins, libraire à Sèvres
Le couple Claude François Caresme et Françoise Edmée Coypel
Le dessinateur et peintre Philippe Caresme (1734-1796)
L’architecte dessinateur Louis Alexandre Caresme Desgérantins (vers 1729-1776)
Les dessins de Desgérantins, ou du danger de prendre un surnom

Aperçu du début du texte

Si la contribution à l’Encyclopédie du dessinateur « Desgerantins », ou « Degerantins » (selon la graphie de ses signatures gravées sur des planches concernant respectivement le plumassier et le chaudronnier), a été remarquée depuis quelques décennies, en particulier depuis l’acquisition en 1992 par le musée des Arts et traditions populaires de deux de ses dessins originaux pour le plumassier, son identité n’avait pas été retrouvée depuis le xviiie siècle. Une piste donnée par une libraire exerçant à Sèvres, près de Paris, au début du xixe siècle, nous a heureusement permis de nous lancer sur sa trace avec succès. Nous avons ainsi découvert que cet architecte était non seulement le frère d’un dessinateur connu de Diderot, mais qu’il appartenait aussi, par sa mère, à la grande famille des Coypel.

Figure 1. Généalogie des Coypel et des Caresme

Figure 1. Généalogie des Coypel et des Caresme

Marie Jeanne Caresme-Desgérantins, libraire à Sèvres

Comme nous le verrons plus loin, le patronyme Desgérantins avai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Launay, « Louis Alexandre Caresme Desgérantins (vers 1729-1776), un architecte entre la plume et le chaudron de l’Encyclopédie », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 53 | 2018, 193-206.

Référence électronique

Françoise Launay, « Louis Alexandre Caresme Desgérantins (vers 1729-1776), un architecte entre la plume et le chaudron de l’Encyclopédie », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 53 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 22 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rde/5704 ; DOI : 10.4000/rde.5704

Haut de page

Auteur

Françoise Launay

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNL
  • OpenEdition Journals