Navigation – Plan du site
Glanes

Une nouvelle lettre de Diderot

Emmanuel Boussuge
p. 275-278

Entrées d’index

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Monsieur
Je vous fais mille excuses de ne vous avoir pas reporté moi-même vos volumes d’Encyclopédie. Mais puisque vous avez eu la patience de les lire, d’y crayonner des observations et de me les laisser pendant neuf à dix ans, j’oserai vous prier de vous en priver encore cette année à la fin de laquelle nousA achèverons une entreprise que vous avez paru favoriser. Il y a si longtemps que je possède votre bien que je me suis accoutumé à le regarder comme mien. Vous le réclamez au moment où j’en allais faire un usage utile. Je devrais être honteux de vous demander un nouveau délai, je le suis aussi, et je ne perds pas l’espérance de l’obtenir.
Je suis avec respect // Monsieur // votre très humble et // très obéissant serviteur
Diderot.B
A. vous D [nous corrigeons]
B. [un trait prolonge la signature]

Cette nouvelle lettre de Diderot ne porte pas de date ni d’indication concernant son destinataire. On peut cependant lui attribuer sans aucune incertitude le millésime de 1765. L’évocation de ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Boussuge, « Une nouvelle lettre de Diderot », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 53 | 2018, 275-278.

Référence électronique

Emmanuel Boussuge, « Une nouvelle lettre de Diderot », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 53 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 22 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rde/5732

Haut de page

Auteur

Emmanuel Boussuge

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • OpenEdition Journals