Navigation – Plan du site
Varia

La philosophie du droit systématique de l’encyclopédiste

Antoine-Gaspard Boucher d’Argis
The encyclopedist Antoine-Gaspard Boucher d’Argis’s systematic legal philosophy
Steve Lorteau
p. 147-164

Résumés

Trop souvent considéré comme un simple technicien juridique, l’encyclopédiste Boucher d’Argis s’avère plutôt être un « systématiseur » à la fois historique et critique. En effet, il existe dans ses articles un système tripartite voulant diviser la jurisprudence en trois sources : le droit naturel, le droit des gens et le droit civil. Ce système représente une philosophie du droit inédite et une manifestation de son approche historique de la jurisprudence lors des Lumières, une époque trop souvent associée à une anhistoricité caricaturale. Caché derrière des récits d’allure objective, Boucher d’Argis élabore son système en le mettant au service de certaines critiques subtiles visant l’esclavage et les restrictions royales en matière de chasse et de pêche pour étant contraire au droit naturel. Ainsi, cette interprétation de son projet encyclopédique étend sa vocation au-delà de l’érudition et présente une conception plus nuancée de la matière juridique dans l’Encyclopédie.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Le système de Boucher d’Argis
Le droit naturel
Le droit des gens
Le droit civil
L’instrumentalisation du système jurisprudentiel

Aperçu du début du texte

Quelle est la valeur de la contribution de l’encyclopédiste Antoine-Gaspard Boucher d’Argis ? En termes strictement quantitatifs, c’est le plus important auteur d’articles juridiques pour l’Encyclopédie, ayant contribué à plus de 4 484 entrées. Également auteur d’une multitude de traités juridiques ainsi que membre du Parlement de Paris, du conseil supérieur de Dombes et de l’échevin de Paris, ila apporté du prestige et de la rigueur au traitement de la matière juridique dans l’entreprise encyclopédique. À l’époque, il jouissait d’une forte réputation de juriste grâce à sa sagesse et à sa modestie. Si l’on se fie à l’Avertissement des éditeurs au volume III, Boucher d’Argis est en bonne partie responsable de la grande amélioration des articles juridiques (auparavant lacunaires) de l’Encyclopédie à partir du troisième volume, « Graces aux soins de M. Boucher d’Argis, très-connu par ses excellens ouvrages, la Jurisprudence, […] va desormais paroître dans l’Encyclopédie avec le détail ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Steve Lorteau, « La philosophie du droit systématique de l’encyclopédiste », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 54 | 2019, 147-164.

Référence électronique

Steve Lorteau, « La philosophie du droit systématique de l’encyclopédiste », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 54 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2022, consulté le 26 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/rde/6247 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rde.6247

Haut de page

Auteur

Steve Lorteau

Université d’Ottawa

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNL
  • OpenEdition Journals