Navigation – Plan du site
Varia

La description des arts dans l’Encyclopédie

Un ensemble exceptionnellement documenté : les carrières d’ardoise
The description of the arts in the Encyclopédie : the slate quarries
Emmanuel Boussuge et Françoise Launay
p. 181-253

Résumés

Le champ encyclopédique des carrières d’ardoise fut d’abord organisé par Diderot à partir des épreuves des gravures de la Description des arts et métiers et d’« explications » qu’il avait acquises en 1749. Après l’affaire Patte (1759-1760), la première mouture du domaine dut être largement remaniée. Les volumes de discours dans lesquels se déployait la « langue de l’art » furent alors délaissés, au profit des planches qui concentrèrent l’attention des encyclopédistes. Diderot put compter sur le dessinateur inconnu « de la Croix/Delacroix » et sur les ingénieurs des Ponts et Chaussées, Jean Beddevole alias « Jean de Voglie », Perronet et Viallet pour enrichir et renouveler en profondeur l’approche du dictionnaire. La part de chacun d’eux est désormais parfaitement éclaircie et de nombreuses précisions sont apportés sur la biographie de ces personnages, ainsi que sur leur participation à l’Encyclopédie. Le modèle proposé par l’étude du cas des carrières d’ardoise donne une clé méthodologique pour suivre tout un pan passionnant de l’aventure encyclopédique. Le développement concernant la « langue de l’art » apporte une contribution nouvelle sur un aspect méconnu. De nombreux articles peuvent être désormais attribués grâce à la démarche mise au point. Une chronologie précise est établie. Cinq annexes documentaires complètent l’article.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

De quoi est constitué le champ encyclopédique des carrières d’ardoises ?
Quelles indications l’Encyclopédie donne-t-elle quant aux auteurs des différents composants du champ des planches ?
Dans les volumes de discours
Dans l’Exposition générale et scientifique des Planches contenues dans ce sixième Volume et dans l’État alphabétique des matières contenues dans ce sixième Volume
Au bas des planches et du texte des explications, ainsi que des mémoires additifs
Le travail de Diderot
Réunir la documentation initiale (1748-1749)
La source des planches : la Description des arts et métiers
La première mouture du champ encyclopédique des ardoises
Les ardoises au cœur de l’affaire Patte
Les accusations de Patte
Les contrôles de l’Académie des sciences
La compétition entre l’Encyclopédie et la Description des arts et métiers de l’Académie des sciences
Le travail de « de la Croix/Delacroix » : les nouvelles planches des ardoisières d’Anjou
Qui est (ou plutôt qui n’est pas) « de la Croix/Delacroix » ?
Les nouvelles planches
Les explications
Le rôle de Perronet (et le manuscrit 2382 des archives des Ponts et Chaussées)
« Jean de Voglie »
Sa contribution pour les ardoisières
Les autres interventions de « de Voglie » dans l’Encyclopédie
Sa véritable identité : Jean Beddevole (1722-1777), dit « Bentivoglio », dit « de Voglie »
Guillaume Viallet (ca 1727-1772)
Une implication exceptionnellement documentée
Précisions sur le personnage
Récapitulation

Aperçu du début du texte

La description des « arts mécaniques », « la partie de cette Encyclopédie la plus étendue, la plus importante, la plus désirée du public, et j’ose le dire, la plus difficile à remplir » (D’Alembert), est au cœur du projet encyclopédique. Les encyclopédistes n’ont eu de cesse de le souligner, et leurs contemporains l’ont bien reçu ainsi. À leur suite, l’ensemble des historiens a analysé la profondeur des bouleversements qu’impliquait la réhabilitation des savoirs techniques. De prestigieux penseurs en avaient vigoureusement entrepris la défense (Bacon, Locke, etc.) mais jamais une illustration à cette échelle n’en avait été tentée. L’Encyclopédie fournit ainsi un des apports décisifs du mouvement des Lumières.

Le domaine n’en est pas moins un des plus délicats à traiter, surtout quand on cherche à passer de la question des principes à celle de leur mise en œuvre. Les obstacles s’accumulent en effet. L’ampleur du champ à embrasser est évidemment redoutable à aborder et la spécialisatio...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Boussuge et Françoise Launay, « La description des arts dans l’Encyclopédie », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 54 | 2019, 181-253.

Référence électronique

Emmanuel Boussuge et Françoise Launay, « La description des arts dans l’Encyclopédie », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 54 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2022, consulté le 26 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/rde/6270 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rde.6270

Haut de page

Auteurs

Emmanuel Boussuge

Articles du même auteur

Françoise Launay

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNL
  • OpenEdition Journals