Navigation – Plan du site
Carnet bibliographique

Carnet bibliographique 54

Éric Vanzieleghem
p. 419-430

Entrées d’index

Haut de page

Notes de la rédaction

Les résumés sont basés sur ceux fournis par les éditeurs.

Texte intégral

Éditions de textes de Diderot

1Boussuge, Emmanuel, « Objet trouvé » : [Rouleau d’étoffe de laine], RDE, 53, 2018, p. 273.

2Delon, Michel, Les deux amis de Bourbonne et autres contes, Paris, Gallimard, 2017 (ISBN 9782072653476).

3Diderot, Denis, La promenade du sceptique, Bruxelles, Alain de Gueldre éditions, 2014, 101 p. (21 cm).

4Diderot, Denis, Jacques der Fatalist und sein Herr, Hofenberg, 2016 (ISBN 9783843080040).

5Diderot, Denis, Regrets sur ma vieille robe de chambre et autres textes, Paris, Gallimard, 2019 (ISBN 9782072831157), coll. Folio « Sagesses », no 6603, 104 p. Dufay, Gabriel, Podalydès, Denis (éd.), Paradoxe sur le comédien, précédé de L’acteur et le paradoxe, entretien avec Gabriel Dufay et Denis Podalydès, Hachette, 2016.

6Enzensberger, Hans Magnus (éd.), Die Unterhaltung eines Philosophen mit der Marschallin de Broglie wider und für die Religion [Entretien d’un philosophe avec la Maréchale de Broglie contre et pour la religion], Friedenauer Presse, 2018.

7Goethe- und Schiller-Archiv, Freies Deutsches Hochstift/Frankfurter GoetheMuseum, « [Autographes de Diderot] ». In : Aus Goethes Autographensammlung, Wallstein Verlag, 2017 (ISBN 978-3-8353-3106-8).

On sait peu que Goethe collectionnait les autographes qu’il a soigneusement archivés et catalogués. Ce volume présente une soixantaine de pièces de cette collection, qui portent les signatures d’A. von Arnim, L. van Beethoven, J. Fr. Cotta, Fichte, Jacob Grimm, Hegel, Alexander et Wilhelm von Humboldt, Kant, von Kleist, Lessing, W. A. Mozart, Napoléon Sophie von La Roche, Fr. Schiller, W. Scott, Mme de Staël, Voltaire, G. Washington, Chr. M. Wieland et Denis Diderot.

8Guiffrey G. (éd.), Lettre sur le commerce de la librairie par Diderot, Paris, Hachette, 2016 (rééd.).

9Kondylis, Panajotis (éd.), « Denis Diderot : Die rechtmäßige Macht » [Le pouvoir légitime], In : Der Philosoph und die Macht : Eine Anthologie, Xenomoi Verlag, 2016 (ISBN 9783942106368).

10Lessing, Gothold Ephraïm (éd.), Das Theater des Herrn Diderot : Zweisprachige, synoptische Edition der Diderot-Übersetzung von 1760, Hg. von Nikolas Immer und Olaf Müller [Le théâtre de M. Diderot : édition bilingue et synoptique de la traduction de Diderot de 1760], Röhrig Universitätsverlag, 2014. [voir RDE 48]

11Pollock, Walter Herries (trad.), Irving Henry (préf.), Paradox of the Actor: Réflexions sur Le Paradoxe, CreateSpace Independent Publishing Platform, 2015.

12Quintili, Paolo, Sperotto, Valentina, (traducteurs), Opere filosofiche, romanzi e racconti, 1, Milan, Bompiani, 2019.

13Salaün, Franck, « Feu électrique », RDE, 53, p. 283-284.

14Vernière, Paul (éd.), Œuvres esthétiques, Paris, Classiques Garnier, 2018 [rééd.]. Vernière, Paul (éd.), Œuvres philosophiques, Paris, Classiques Garnier, 2018 [rééd.]. Vernière, Paul (éd.), Œuvres politiques, Paris, Classiques Garnier, 2018 [rééd.].

15Vernière, Paul (éd.), Mémoires pour Catherine II, Paris, Classiques Garnier, 2018 [rééd.].

Livres et recueils sur Diderot

16Baron, Konstanze, Fajen, Robert (éds.), Diderot, le génie des Lumières. Nature, normes, transgressions, Paris, Classiques Garnier, 2019, 335 p.

17Barroux, Gilles, Le cabinet médical de Diderot : la part de la médecine dans l’élaboration d’une philosophie matérialiste, Paris, Éditions matériologiques, 2018.

Du Dictionnaire universel de médecine au Rêve de D’Alembert, la pensée de Diderot s’enrichit au contact de l’univers scientifique et médical de son temps. Son œuvre donne progressivement vie à un véritable « cabinet médical » au sein duquel il confronte les effets des observations et des expériences médicales et physiologiques de son époque. Diderot esquisse ainsi une anthropologie matérialiste : les sources de la santé physique comme morale de l’Homme se logent au sein même de la matière, matière sensible, matière vivante.

18Bertolini, Michele, Quadi di un’esposizione : I Salons di Diderot [Images d’une exposition : les Salons de Diderot], Aracne editrice, Roma, 2018 (ISBN 9788825513691).

19Dans la première partie du volume, les principales catégories esthétiques à travers lesquelles Diderot lit et interprète les œuvres d’art sont analysées ; dans la deuxième partie, la comparaison des artistes individuels interroge la nature et les fonctions de l’image.

20Curran, Andrew S., Diderot and the art of thinking freely, Other Press, 2019 (ISBN 9781590516706).

Dans cette biographie organisée par thèmes, Andrew S. Curran décrit de manière vivante la relation tourmentée de Diderot avec Rousseau, sa curieuse correspondance avec Voltaire, ses passions et ses prises de position souvent iconoclastes sur l’art, le théâtre, la morale, la politique et la religion. Le livre révèle que la tourmente personnelle de l’écrivain était une partie essentielle de son génie.

21Dechery, Laurent, Lire est un roman, Promenades littéraires dans le Paris de Chien de printemps de Patrick Modiano et dans les contes de Diderot, Paris, L’Harmattan, 2018 (ISBN 9782343142180).

Cette série d’essais associent une lecture de Chien de printemps de Modiano à celle de trois contes de Diderot. Ces lectures mettent en relief les relations problématiques de la littérature à la réalité et de l’écrivain à ses lecteurs. La lecture de ces deux auteurs se mélange au parcours personnel de l’auteur comme écrivain, dontles textes se posentencontrepointàceux de Diderotetde Modiano.

22Gaillard, Aurélia, Igelmann Marie-Irène (dir.), Diderot et les simulacres humains, Presses universitaires de Bordeaux, 2019 (ISBN 9791030003420). [SIMULACRE]

L’ouvrage interroge à la fois le concept de « simulacre » et son usage au 18e siècle, particulièrement chez Diderot. En effet, le mot, rendu péjoratif par la critique de l’idolâtrie au tournant des 17e et 18e siècles, avec des auteurs comme Bayle ou Fontenelle, subit une revalorisation et une re-sémantisation au cours du 18e siècle : le simulacre n’est plus alors une idole trompeuse mais bien une image, une forme, d’un type particulier qui vaut par sa présence et non parce qu’elle représente. C’est en ce sens que Diderot le théorise dans son court texte Mystification et c’est dans cette perspective, celle d’une figuration sensible et d’une expérience de pensée, que les différentes contributions de ce volume explorent et questionnent l’éventail extraordinaire de simulacres ayant figure humaine présent dans l’œuvre diderotienne : des mannequins, des pantins, des automates, des marionnettes, des statues, des fantômes… et peut-être même des thermomètres.

23Ghorbel, Hichem, Le Monde chez Diderot : connaissance, interprétation et signification, Paris, L’Harmattan, 2018 (ISBN 9782343155180), 195 p.

En s’appuyant sur la médecine, la chimie et la biologie, Diderot nous offre une conception du monde, différente de celle des déistes et des métaphysiciens, dont les mots-clés sont l’éphémérité, le hasard, le mouvement et la monstruosité. Cette vision de l’univers, résolument moniste et hylozoïste, que renferme principalement Le Rêve de D’Alembert, repose sur deux conditions de possibilité : une théorie de la connaissance exposée dans la Lettre sur les aveugles et une méthodologie expérimentale fournie par les Pensées sur l’interprétation de la nature. D’où il s’ensuit que les trois œuvres sont liées et constituent un véritable triptyque philosophique.

24Kremer, Nathalie, Traverser la peinture : Diderot, Baudelaire, Brill/Rodopi, 2018. En tant que spectateurs de peinture, Diderot et Baudelaire furent aussi créateurs. Ce livre montre comment leurs écrits ouvrent la voie à une approche moderne de l’art, où les œuvres sont recréées librement par l’imagination du spectateur. Ce que nous appelons la « traversée » de la peinture consiste en une approche émotive de l’image, qui se montre sensible aux effets puissants des lignes et des couleurs, dans ce qu’elles incitent à penser ou à rêver. La critique d’art naît ainsi autant de l’adhésion empathique à l’œuvre contemplée que du détachement du regard.

25Landgrebe, Christiane, Wissen wir, wohin wir gehen ? Das Leben des Denis Diderot [Est-ce que l’on sait où on va ? La vie de Denis Diderot], Karo, 2018.

26Leca-Tsiomis, Marie, Thomson, Ann (dir.), Diderot et la politique aujourd’hui, Paris, Société Diderot, 2019 [POLITIQUE].

Dans le sillage des recherches entreprises dans les années 1960, les chapitres de cet ouvrage entendent ouvrir des pistes nouvelles. De ses écrits « russes » à sa contribution à l’Histoire des Deux Indes, au langage même de sa pensée politique, les contributeurs explorent les éléments apparemment contradictoires de sa réflexion pour en comprendre les contextes et les situer dans la profondeur de ses préoccupations. Si le monde de Diderot est lointain, on verra combien nous est proche la complexité même de ses interrogations qu’il est plus que jamais nécessaire de méditer pour tenter de penser le nôtre aujourd’hui.

27Lehmann, A. (dir.), Diderot et l’Antiquité classique, Paris, Classiques Garnier, 2018 (ISBN 9782406073253), 388 p, [ANTIQUITÉ]

28Mazzocut-Mis, Maddalena, Philosophy of Picture : Denis Diderot’s Salons, Peter Lang, 2018.

29Palus, Berenika, Literatura in statu nascendi : problemi estetyczne i genologiczne prozy literackiej Denisa Diderota [Problèmes esthétiques et génériques de la prose littéraire de Diderot], Wroclaw, Oficyna Wydawnicza ATUT, 2017.

30Vanderheyden, Jennifer, Moral cupidity and lettres de cachet in Diderot’s writing, Routledge, 2019 (ISBN 9780367173739).

Ce volume explore l’influence de la lettre de cachet sur la vie personnelle et les œuvres de Diderot, sur base de l’expérience personnelle que Diderot en avait et à travers les allusions à ces mandats dans Le Père de famille, Jacques le fataliste, Est-il bon ? Est-il méchant ? et La Religieuse.

31Vartanian, Aram, Diderot and Descartes : a study of scientific naturalism in the enlightenment, Princeton, New Jersey, The Univ. Press, 2016 (rééd.).

32Zaretsky, Robert, Catherine and Diderot : the Empress, the Philosopher and the Fate of the Enlightenment, Harvard University Press, 2019 (ISBN 978-0674737907). Une double biographie construite autour de la rencontre entre le philosophe français qui a écrit sur le pouvoir et l’impératrice russe qui l’exerçait. Diderot était venu de Paris pour guider – ou du moins pensait-il – la femme qui était devenue le dernier grand espoir du continent pour un dirigeant éclairé. Mais comme cela devint rapidement évident, Catherine avait une compréhension très différente, non seulement de son rôle, mais également du sien.

Articles et contributions sur Diderot

33Abbt, Christine, Schmieden, Susanne, « Simulacra and the concept of authenticity in Diderot’s Salon de 1765 and Paradoxe sur le Comédien ». [SIMULACRE] Albertan-Coppola, Sylviane, « L’ouïe dans Le Neveu de Rameau », Revue germanique internationale (CNRS éditions), 2018, no 27, p. 47-58.

34André, Jean-Marie, « Diderot et l’Antiquité romaine : antiquités et antiquité », [ANTIQUITÉ], p. 49-74.

35Assembe Ela, Charles Philippe, « Un paragone oublié : Diderot-Falconet-Pline », [ANTIQUITÉ], p. 135-160.

36Benrekassa, Georges, « La religion de Diderot », RDE, 53, 2018, p. 3-36.

37Benrekassa, Georges, « Usage de Diderot : la place vacante de l’animal politique », [POLITIQUE], p. 169.

38Bocage-Lefèbvre, Dominique, « La célébration de l’antiquité dans trois œuvres esthétiques de Diderot : Essais sur la peinture, Éloge de Térence, Pensées détachées sur la peinture », [ANTIQUITÉ], p. 93-107.

39Boussuge, Emmanuel, « Une nouvelle lettre de Diderot : [Je vous fais mille excuses de ne vous avoir par reporté moi-même vos volumes] », RDE, 53, 2018, p. 275-278.

40Calboli, Gualtiero, « L’Essai Sur Térence de Diderot et la Vie de Térence chez Donat : étude critique et comparée », [ANTIQUITÉ], p. 261-280.

41Castro, Clara, « Molécules malfaisantes, molécules sensibles et molécules organiques : Sade lu d’après Diderot, Buffon et Gassendi », Dix-huitième siècle, 2018, no 50, p. 413-429.

42Crogiez Labarthe, Michèle, « La promenade de Diderot, ou l’essayiste au Salon ». In : P. Née (dir.), Naissance de la critique littéraire et de la critique d’art dans l’essai, Paris, Classiques Garnier, 2019 (ISBN 9782406085522), p. 293-306.

43Curran, Andrew S., How Diderot’s Encyclopedia challenged the king, Longreads.com, 2019. https://longreads.com/​2019/​01/​30/​how-diderotsencyclopedia-challenged-the-king/​

44Cussac, Hélène, « Le dynamisme vital de la voix de Diderot », RDE, 53, p. 69-84.

45D’Hautcourt, Alexis, « “Quand tu me liras, je ne serai plus” », Acrobates japonais en France, https://acrobates.hypotheses.org/​1776, 25 juillet 2018.

46Delon, Michel, « Les thermomètres indiscrets ». [SIMULACRES], p. 183-196.

47Delon, Michel, « Terentia ou le monument qui montre ». In : Mara Fazio et al. (dir.), Les arts du spectacle et la référence antique dans le théâtre européen (1760-1830), Paris, Classiques Garnier, 2018, p. 29-37.

48Desroches, Patricia, « Le Neveu de Rameau connaît la musique », Acta Fabula, vol. 18, no 10, décembre 2017 [à propos de F. Salaün, P. Taïeb (dir.), Musique et pantomime dans Le Neveu de Rameau, Paris, Hermann, 2016].

49Dubois, François-Ronan, « La Lettre sur le commerce de la librairie de Diderot et les Représentations à Sartine ». In : L’Appropriation de l’œuvre, Université Grenoble-Alpes, thèse de doctorat, 2017, p. 74-79.

50Dulac, Georges, « L’espace et le temps comme dimensions politiques dans les Mélanges philosophiques pour Catherine II », [POLITIQUE], p. 81.

51Dunn-Lardeau, Brenda, « Échos, pastiches et détournements des lieux de mémoire chez Amélie Nothomb : dialogue avec Platon, Cicéron et Diderot dans Hygiène de l’assassin ». In : M. D. Lee, A. de Medeiros (dir.), Identité, mémoire, lieux : le passé, le présent et l’avenir d’Amélie Nothomb, Paris, Classiques Garnier, 2018, p. 67-77.

52Felopoulou, Sophia, « Le dialogue diderotien avec Aristote et Platon », [ANTIQUITÉ], p. 163-175.

53Foucault, Didier, « Vibrations du clavecin de Diderot, des Lumières vers le marxisme et le surréalisme », Littératures classiques, 2014, no 85, p. 327-341.

54Fourgnaud, Magali, « Interroger les relations entre droit et morale à partir d’un conte philosophique de Diderot en classe de Première ». In : N. Rouvière (dir.), Enseigner la littérature en questionnant les valeurs, Berlin, Peter Lang, Berlin, p. 231-259.

55Gaillard, Aurélia, « L’automate chez Diderot : le vivant et le mécanique ». [SIMULACRE]

56Gaillard, Aurélia, « Mais qui m’expliquera tous ces automates ? Diderot et l’automate-simulacre ». [SIMULACRES], p. 133-150.

57Genand, Stéphanie, « Le ‘quelque chose qui est là et qui me parle’ : Diderot, juste avant Freud ? », Revue des sciences humaines, janvier-mars 2019, no 333, p. 191-203.

58Gianico, Marilina, « Avons-nous plus de délicatesse et plus de génie que les Athéniens ? : l’antiquité classique, légitimation de la réforme théâtrale diderotienne », [ANTIQUITÉ], p. 281-298.

59Gianico, Marilina, « Avons-nous plus de délicatesse et plus de génie que les Athéniens ? : l’Antiquité classique, légitimation de la réforme théâtrale diderotienne », [ANTIQUITÉ], p. 281-298.

60Gianico, Marilina, « L’ombra di Vertumno o La tentazione dell’effimero : caducità, desiderio e capitalismo nel Neveu de Rameau » [L’ombre de Vertumnus ou La tentation de l’éphémère : fugacité, désir et capitalisme dans Le Neveu de Rameau]. In : R. Campi et al. (dir.), Alla conquista della modernità Studi sul Settecento in onore di Daniela Gallingani, I libri di Emil, 2018 (ISBN 9788866802907), p. 129-138.

61Girard, Fabien, « Une lecture sélective de Diderot », RDE, 50, 2015, p. 257-262.

62Goggi, Gianluigi, « Le temps amène tout ce qui est possible : Diderot et le temps de la révolution », [POLITIQUE], p. 115.

63Gourbin, Gilles, « Diderot face au « grand fantôme de liberté », [POLITIQUE], p. 45.

64Hammann, Christine, « Sénèque avocat de Diderot, procureur de Rousseau », [ANTIQUITÉ], p. 177-188.

65Haroche-Bouzinac, Geneviève, « Forme et fonction de l’anecdote dans la correspondance de Diderot », Épistolaire, 2014, no 40.

66Hoffmann, Benjamin, « Diderot et l’introduction du Bouddhisme en Occident », RDE, 2018, no 53, p. 113-128.

67Igalens, Jean-Christophe, « Suzanne simulacre ». [SIMULACRE]

68Igelmann, Marie-Irène, « La métaphore du mannequin chez Diderot ». [SIMULACRE]

69Karp, Sergueï, « Diderot et le catéchisme moral destiné à Catherine II : nouvelles questions », RDE, 2018, no 53, p. 37-53.

70Karp, Sergueï, « Le questionnaire de Diderot », [POLITIQUE], p. 191.

71Kiss, Endre, « A fatalista Jakab és az Q ura : Az úr-szolga-probléma Diderot-nál és Hegelnél » [Jacques le fataliste et son maître : le problème maître-serviteur chez Diderot et Hegel]. In : J. Oláh, A. Zima (dir.), Schöner Alfréd hetven éves, Budapest, 2018, p. 257-271.

72Kremer, Nathalie, « Diderot, Balzac, Michon : la création par la destruction », Fabula : littérature, histoire, théorie, novembre 2014, no 13, https://www.fabula.org/lht/index.php?id=1467.

73Il se pourrait que certaines œuvres doivent s’effacer pour pouvoir perdurer comme chef-d’œuvre. On se fondera sur trois récits relatant la destruction de tableaux – un texte de Diderot sur Greuze dans ses Salons, le Chef-d’œuvre inconnu de Balzac et Je veux me divertir de Michon sur Watteau – trois paraboles qui montrent comment l’acte destructeur confère à l’œuvre picturale une forme de dignité, en substituant l’accompli à l’irrécupérable du légendaire. L’effacement y est donné comme un geste aussi important que celui de la création, voire comme une forme de création authentique.

74Landolsi, Houda, « Suzanne Simonin, une héroïne de l’Antiquité ? » [ANTIQUITÉ], p. 301-316.

75Langbour Nadège, « Jules Verne, lecteur de Diderot », RDE, 50, 2015, p. 262-265.

76Lavezzi, Élisabeth, « L’essai dans les Essais sur la peinture pour faire suite au Salon de 1765 de Denis Diderot : remarques pour une mise en perspective ». In : P. Née (dir.), Naissance de la critique littéraire et de la critique d’art dans l’essai, Paris, Classiques Garnier, 2019 (ISBN 9782406085522), p. 239-292.

77Lehmann, Aude, « L’image de Cicéron dans l’œuvre de Diderot », [ANTIQUITÉ], p. 317-346.

78Lestringant, Frank, Le Rabelais de Diderot : note sur Le Neveu de Rameau, Jacques le fataliste et son maître, Le supplément au Voyage de Bougainville, L’Année rabelaisienne (ISSN 2552-3848), 2019, p. 265-274.

79Lloyd, Henry Martyn, « The French Enlightenment attempts to create a philosophy without reason : the case of Diderot and the effect of Helvetius », Intellectual history review, 2018 (vol. 28), no 2, 2018, p. 271-292.

80Mall, Laurence, « Temps politiques dans les écrits de Diderot sur la Russie », [POLITIQUE], p. 99.

81Martin, Christophe, « Possession : au sujet de La Religieuse ». In : Chr. Martin et al. (dir.), Raconter d’autres partages, Lyon, ENS Éditions, 2017, p. 207-224.

82Merckel, Cécile, « La figure de Sénèque dans l’Essai sur les règnes de Claude et de Néron de Diderot », [ANTIQUITÉ], p. 189-204.

83Messori, Rita, La descrizione animata : arte, poetica e materialismo sensibile in Diderot [La description animée : art, poétique et matérialisme sensible chez Diderot], edizioni ETS, 2017 (ISBN 9788846750143).

La philosophie matérialiste de Denis Diderot a eu une importance fondamentale dans l’émergence de l’esthétique et de certaines voies thématiques cruciales caractérisant la discipline. Par exemple, la valeur cognitive de la sensibilité, la relation entre art et nature, la conception de l’art entre imitation et expression, ... montrent comment la pensée philosophique peut dialoguer avec différentes formes de connaissance et découvrir les avantages d’une méthode expérimentale, intuitive et imaginative. L’idée de l’homme sous-jacente est celle d’un être rationnel et sensible, corporel et fondamentalement relationnel, dont l’unité est donnée par un processus continu de formation du soi et du monde. En ce sens décisif, la poétique devient l’étude des pratiques artistiques, des processus opérationnels, des règles de composition caractérisant à la fois le langage verbal et le langage non verbal ; techniques par lesquelles l’homme se rapporte concrètement et médiatement à la nature qui l’entoure et qu’il est lui-même.

84Mühlbacher, Manuel, « L’esthétique de la singularité : abstraction et imagination chez Diderot et Condillac ». [SIMULACRE]

85Neumuller, Nadège, « Diderot et l’histoire plinienne des arts », [ANTIQUITÉ], p. 109-133.

86Ohji, Kenta, « Par-delà la volonté générale : le « concert de volontés » selon le dernier Diderot », [POLITIQUE], p. 25.

87Palus, Berenika, « La palette du poète selon Diderot épistolier », Revue de l’Aire (Paris, Honoré Champion), 2014, no 40.

88Palus, Berenika, « Un supplément au voyage de Diderot : Semiramida de Maciej Wojtyszko », RDE, 50, 2015, p. 265-271.

89Pérez, Valérie, « Le jeu agonistique de la parole : Diderot et le parler-vrai », [ANTIQUITÉ], p. 205-220.

90Quintili, Paolo, « L’école des Lumières : Diderot et l’éducation », RDE, 53, 2018, p. 55-68.

91Reidenbach, Christian, « Galathée pulvérisée : expérience de l’altérité et sensibilité dans Le Rêve de D’Alembert de Diderot », Studi Francesi, 2017, vol. 183, no 3.

92Richard-Pauchet, Odile, « Diderot ». In : Fr. Simonet-Tenant, Dictionnaire de l’autobiographie française, Champion, 2017.

93Richard-Pauchet, Odile, « L’être ou ne pas l’être (à Sophie Volland) : le chef d’œuvre posthume de Diderot ? ». In : St. Géhanne-Gavoty et al. (dir.), Hommage à André Magnan, Montréal, PU Laval, 2017, p. 213-224.

94Richard-Pauchet, Odile, « Lettres à Sophie Volland ». In : Fr. Simonet-Tenant, Dictionnaire de l’autobiographie française, Champion, 2017.

95Richard-Pauchet, Odile, « Pacte épistolaire et pacte autobiographique : deux formes de l’écriture de soi dans les lettres à Sophie Volland et les Confessions chez Diderot et Rousseau ». In : I. Zatorska (dir.), Rousseau et Diderot : traduire, interpréter, connaître, Varsovie, WUW, 2017, p. 279-291.

96Richard-Pauchet, Odile, « Quelques petits contes drôlatiques dans les lettres à Sophie Volland ». In : S. Albertan-Coppola et al. (dir.), Diderot et le roman hors du roman, Société Diderot, 2017, p. 39-51.

97Rioux-Beaulne, Mitia, « Des billevesées de l’une à la sublimité de l’autre : les métaphysiques de Diderot ». In : P. Girard, Chr. Leduc, M. Rioux-Beaulne (dir.), Les Métaphysiques des Lumières, Paris, Classiques Garnier, 2016 (ISBN 9782406062172), p. 269-287.

98Robichaud, Philippe, « Notes sur Diderot et les simulacres errants ». [SIMULACRE]

99Saint Martin, Marie, « La vérité ! La nature ! Les Anciens ! Sophocle ! Philoctète ! : Diderot et l’Antiquité, l’invention d’une modernité à l’antique », [ANTIQUITÉ], p. 243-260.

100Saint Martin, Marie, « Venger Sophocle : de Crébillon à Diderot, un siècle d’imitation de l’Antique ». In : M. Fazio et al. (dir.), Les Arts du spectacle et la référence antique dans le théâtre européen (1760-1830), Paris, Classiques Garnier, 2018 (ISBN 978-2-406-06643-9), p. 83 et suiv.

101Salaün, Franck, « Le feu électrique selon Diderot », RDE, 53, 2018, p. 279-285.

102Smoliarova, Tatiana, « L’inspiration pindarique chez Diderot ou la composition personnifiée », [ANTIQUITÉ], p. 223-241.

103Stenger, Gerhardt, « Diderot lecteur de Clapmarius : prolégomènes à une future édition critique des Principes de politique des souverains », [POLITIQUE], p. 13.

104Strugnell, Anthony, « Diderot protojacobin ? », [POLITIQUE], p. 133.

105Szabolcs, Enikó, « La ruine dans le Salon de 1767 de Diderot ». In : Adr. Bene (dir.), Acta Romanica Quinqueecclesiensis, 2017, IV, p. 93-106.

106Ventarola, Barbara, « Identité personnelle et pluralité des émotions. Descartes, Locke, Leibniz et Diderot sur les paradoxes de la personnalité : pistes pour une relecture du Paradoxe sur le comédien ». [SIMULACRE]

107Vincent, Charles, « Starobinski ramificateur », Europe, avril 2019, no 1080, p. 60-69.

108Wolfe, Charles, « Des molécules intelligentes à l’organisation émergente : le débat Maupertuis-Diderot, 1751-1754 ». In : La Philosophie de la biologie avant la biologie, Paris, Classiques Garnier, 2019 (ISBN 9782406080749), p. 175-193.

109Wolfe, Charles, « Déterminisme mental et naturalisation de l’esprit, de Locke à Diderot ». In : La Philosophie de la biologie avant la biologie, Paris, Classiques Garnier, 2019 (ISBN 9782406080749), p. 119-154.

110Wunsch, Oliver, Diderot and the materiality of posterity’’, Early Modern French Studies, 2018, no 40, p. 63-78.

111Zagdoun, Mary-Anne, « Diderot et l’esthétique d’Aristote », [ANTIQUITÉ], p. 75-91.

112Zanin, Sergey, « Une leçon donnée par Diderot et le rêve d’une société parfaite ». In : Utopisme et idées politiques, Paris, Classiques Garnier, 2018 (ISBN 9782406078968), p. 201-216.

Encyclopédie

113Adama, Kangnikoé, Esclavage : regard des Européens dans l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert et le point de vue des auteurs africains, Grin, 2015.

114Albertan-Coppola, Sylviane, « L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert : comment mettre la connaissance à l’abri du temps et des révolutions ». In : Précis analytique des travaux de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen, 2015 ¢ premier semestre 2016, vol. 1, p. 141-155.

115Candaux, Jean-Daniel, « L’article GENÈVE de l’Encyclopédie : une usurpation, une improvisation, une affabulation, une annonciation, une provocation, et quoi encore ? », Revue Voltaire, no 18, 2018.

116Clarke, Christina, « Metalwork in the Encyclopédie : critical interpretation and the evidence of material culture », Voltaire Foundation, 15 janvier 2019, https://voltairefoundation.wordpress.com/​2019/​01/​15/​metalwork-in-theencyclopedie-critical-interpretation-and-the-evidence-of-material-culture/​.

117Delia, Luigi, « Le droit naturel à la lumière des encyclopédies (1751-1791) ». In : M. Groult, L. Delia (dir.), Panckoucke et l’Encyclopédie méthodique, Paris, Classiques Garnier, 2019 (ISBN 978-2-406-07474-8), p. 219-243.

118Depaulis, Thierry, « La contribution de Jean-Michel Papillon à l’Encyclopédie », RDE, 53, 2018, p. 85-112.

119Díaz de la Serna, Ignacio, Más crudo que cocido : otredad e imaginario social en la Enciclopedia de Diderot y d’Alembert [Plus cru que cuit : altérité et imaginaire social dans l’Encyclopédie], Madrid, Trama editorial, 2018.

120Dotoli, Giovanni, Connaissance en poche ou De l’Encyclopédie, Paris, L’Harmattan, 2018 (ISBN 978-2-343-15609-5).

Analyse du caractère utopique de la mission que s’est donnée l’Encyclopédie. Est-il possible de réunir l’ensemble du savoir humain en quelques centaines ou milliers de pages ? Pourquoi se lancer dans une telle tâche ?

121Dotoli, Giovanni, L’Encyclopédie : entre théorie et pratique, Paris, L’Harmattan, 2018 (ISBN 9782343146140).

L’encyclopédie ouvre l’ère des réseaux et fait émerger une nouvelle formule d’organisation du savoir et des connaissances.

122Dotoli, G., Selvaggio, M., Jacobée-Sivry, E. et al. (dir.), L’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert et les projets encyclopédistes du XVIIIe siècle, Paris, L’Harmattan, 2018 (ISBN 9782343155142), 108 p.

123Duflo C., Sandrier A. (dir.), Lever l’ENCCRE ! L’Encyclopédie numérique et ses usages pour la recherche, Université Paris-Nanterre, web TV Litt&Phi, 2018.

1ère partie (https://webtv.parisnanterre.fr/​videos/​l-321-02-02-2018-101133/​) Cernuschi, Alain, Circuler dans l’Encyclopédie à l’aide d’ENCCRE.

124Guilbaud, Alexandre, « ENCCRE : un outil numérique aux fonctionnalités innovantes ».

125Leca-Tsiomis, Marie, « L’Encyclopédie, une entreprise de combat »

126Passeron, Irène, « La notion de domaine dans les constituants encyclopédiques ».

2e partie (https://webtv.parisnanterre.fr/​videos/​l-321-02-02-2018-140914/​) Cernuschi, Alain, « La petite musique de l’article ACOUSTIQUE ».

127Guilbaud, Alexandre, « Au long cours de l’article FLEUVE ». Leca-Tsiomis, Marie, « L’article FICHU de Diderot ».

128Moulin, Fabrice, « La fabrique de l’architecture dans l’Encyclopédie ». Passeron, Irène, « L’astronomie dans l’Encyclopédie : édition critique d’un dossier transversal ».

3e partie (https://webtv.parisnanterre.fr/​videos/​l-321-02-02-2018-160132/​) Albertan-Coppola, Marianne, « Indigence, pauvreté, misère… recherches lexicales dans l’Encyclopédie ».

129Cosenza, Mario, « Naigeon et sa collaboration à l’Encyclopédie ».

130Sandrier, Alain, « La question religieuse dans l’Encyclopédie : un dossier transversal à faire ».

131Gautherie, Aurélien, « Celse et le De Medicina dans l’Encyclopédie de Diderot », [ANTIQUITÉ], p. 347-362.

132Guilbaud, Alexandre, Leca-Tsiomis, Marie, Passeron, Irène, Cernuschi, Alain (dir.), « Articles annotés et dossiers disponibles », Édition Numérique Collaborative et CRitique de l’Encyclopédie (ENCCRE), http://enccre.academie-sciences.fr/​.

133Haine, Malou, « Le comte Michel Kazimierz Oginski : un encyclopédiste occasionnel », RDE, 2018, no 53, p. 129-144.

134Lamure, Priscille, « 1752 : interdiction de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert », Retronews.fr, 15 juin 2018, https://www.retronews.fr/education/echo-de-presse/2018/06/15/1752- interdiction-de-lencyclopedie-de-diderot-et-dalembert.

135Launay, Françoise, « Louis-Alexandre Caresme Desgérantins (vers 1729-1779), un architecte entre la plume et le chaudron de l’Encyclopédie », RDE, 53, 2018, p. 193-206.

136Le Ru, Véronique, « La réception des Institutions de physique en Allemagne et dans l’Encyclopédie de Diderot et de D’Alembert ». In : Émilie du Châtelet philosophe, Paris, Classiques Garnier, 2019 (ISBN 9782406087946), p. 115-136.

137Marty, Frédéric, « L’Ouvrage sur les femmes (1740) de Louise Dupin face à l’article Femme de l’Encyclopédie ». In : Femmes des Lumières : recherches en arborescences, Paris, Classiques Garnier, 2018, p. 87-99.

138Melançon, Benoît, « L’Encyclopédie : best-seller au 18e siècle », L’histoire nous le dira, 2 février 2019, no 74, https://www.youtube.com/watch?v=jB9BkgLOsRQ.

139Naudeix, Laura, « Pour une poétique des machines d’opéra : les articles de Louis de Cahusac dans l’Encyclopédie (1753-1756) », Revue d’histoire du théâtre, 2018, no 278, p. 117-134.

Cette édition des articles de Louis de Cahusac pour l’Encyclopédie souhaite donner accès à une pensée originale du spectacle lyrique au milieu du XVIIIe siècle, dans un contexte critique hostile au merveilleux scénique. Confiée au librettiste, la responsabilité de la cohérence d’une représentation d’opéra suppose, selon Cahusac, lui-même redevable à l’égard du machiniste BlaiseHenri Arnoult, qu’il soit en mesure de concevoir à la fois décorations et effets spéciaux, en collaboration avec les hommes de l’art. Cet ensemble de textes, bien que lacunaire, donne également un premier aperçu des machineries de l’Opéra de Paris, représentées dans les planches publiées en 1772.

140Roe, Glenn, « A sheep in Wolff’s clothing : Émilie du Châtelet and the Encyclopédie », Eighteenth-Century Studies (ISSN 0013-2586), 2017 (vol. 51), no 2, p. 179-196. Selvaggio, M., Poésie et poétique dans L’Encyclopédie : six entrées, Paris, L’Harmattan, 2018 (ISBN 9782343155371).

141Sempère, Emmanuelle, « Le simulacre dans l’Encyclopédie : discours critique et anthropologie chez Diderot et Jaucourt ». [SIMULACRE]

142Stenger, Gerhardt, « L’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert : histoire d’une paternité diffuse », Klesis, 2018, no 42, p. 22-48.

Correspondance littéraire

143Caron, Mélinda (éd.), Grimm, Friedrich Melchior, Correspondance littéraire, tome XI (1764), Ferney-Voltaire, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, 2018 (ISBN 978-2-84559-130-1), lxxxv, 614 p.

Histoire des deux indes

144Agnani, Sunil, « Comment ne pas lire les Lumières : John Morley et la réception victorienne de l’Histoire des deux Indes », [POLITIQUE], p. 149.

145Brot, Muriel, « Diderot, Raynal et l’historiographie des origines dans l’Histoire des deux Indes », Le Monde français du dix-huitième siècle / Eighteenth-Century French World, 2018, 3, no 1, https://doi.org/​10.5206/​mfds-ecfw.v3i1.1688.

146Brown, Andrew, Lüsebrick, Han Jürgen et al. (éd.), Guillaume-Thomas Raynal, Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes, vol. 2 (Livres VI à IX), Ferney-Voltaire, Centre international d’études du XVIIIe siècle, 2018 (ISBN 978-2-84559-090-8), XXII599 p.

Travaux académiques

147Goisis, Orsola, Diderot e l’Encyclopédie : antropologia, educazione, politica, thèse de doctorat en philosophie politique et juridique, sous la dir. de B. Karsenti et M. Tomba, Paris, EHESS, 2017.

148Holen, Randi Teigen, La femme et les relations féminines dans La Religieuse de Diderot et Claudine à l’école de Colette : une étude comparative, mémoire de master, Université de Bergen, département des langues étrangères, mai 2014.

149Macaigne, Samuel, Figures romanesques du médecin de Diderot à Balzac, Paris, Sorbonne Université, thèse de doctorat sous la dir. de Michel Delon, 2019.

150Revel, Ariane, « Si j’étais prince ou législateur, je ne perdrais pas mon temps à dire ce qu’il faut faire… » : écriture philosophique et transformation politique en France, 1750-1780, thèse de doctorat en philosophie, sous la dir. de P. Gros, Université Paris-Est, soutenue le 7 décembre 2017.

151Richard-Pauchet, Odile, Les écrits indiscrets : autoreprésentation et formes de l’écriture de soi dans l’œuvre de Diderot, Habilitation à diriger des recherches, Tours, 2017.

Autour du sujet

152Bertucci, Paola, Artisanal Enlightenment. Science and the Mechanical Arts in Old Regime France, New Haven & London, Yale University Press, 2017.

153Boussuge, Emmanuel, Launay, Françoise, « Du nouveau sur Jacques-André Naigeon (1735-1810) et sur ses livres et manuscrits », RDE, 53, 2018, p. 145-192. Fauvergue, Claire, « Pensée sérielle et pensée encyclopédique : l’esprit de combinaison et l’ordre naturel des idées selon Leibniz et les encyclopédistes ». In : A.-M. De Gendt, A. C. Montoya (dir.), La pensée sérielle du Moyen Âge aux Lumières, Cahiers de recherche des instituts néerlandais de langue et de littérature française (Brill/Rodopi), décembre 2018 (vol. 65), no 13, p. 237-253.

154Groult, Martine (éd.), D’Alembert, Jean Le Rond, Mélanges de littérature, d’histoire et de philosophie, Paris, Classiques Garnier, 2018 (ISBN 978-2-406-063629), 1245 p.

155Harvey, Sara (dir.), La critique au présent : émergence du commentaire sur les arts (XVe-XVIIIe siècles), Paris, Classiques Garnier, 2019 (ISBN 978-2-406-079842), 369 p.

156Loveland, Jeff, The European Encyclopedia. From 1650 to the Twenty-First Century, Cambridge, Cambridge University Press, 2019.

157Pomegranate, A world of things : Diderot’s World of Things Coloring Book, Pomegranate, 2018.Les illustrations de ce recueil de planches à colorier sont extraites de l’exemplaire de l’Encyclopédie du gouverneur Morris (auteur du Préambule de la Constitution américaine et ambassadeur en France), conservée dans la division Rare Book and Special Collections de la Library of Congress.

158Schmitt, Stéphane, « Inventaire des livraisons, des auteurs et du contenu de l’Encyclopédie méthodique (1782-1832) », RDE, 53, 2018, p. 207-272.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Vanzieleghem, « Carnet bibliographique 54 », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 54 | 2019, 419-430.

Référence électronique

Éric Vanzieleghem, « Carnet bibliographique 54 », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 54 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2022, consulté le 26 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/rde/6714

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • OpenEdition Journals