Navigation – Plan du site

AccueilNuméros19-2L’autonomie et l’autonomisation :...

L’autonomie et l’autonomisation : Autour des travaux du CRAPEL

Maud Ciekanski et Dominique MACAIRE

Texte intégral

1Ce volume sur l’autonomisation est consacré aux travaux du CRAPEL (puis Crapel/ équipe Didactique des langues et sociolinguistique), qui a fêté ses 50 ans de recherches en didactique des langues et des cultures.

2Ce volume poursuit le travail exploratoire entamé dans le volume 1 par des chercheur.es sollicité.es en fonction de leur expérience de la notion d’autonomisation qui se prêtent ici au jeu de la réflexion distanciée.

3Ce volume prend sens en trois temps : tout d’abord dans une dimension historique, consacrée à trois articles diversement situés qui rappellent la vivacité toujours actuelle des questions relatives aux notions d’autonomie et d’autonomisation en DDL, par le prisme du CRAPEL. Ces contributions présentent la notion telle que le CRAPEL l’a mise en œuvre en son sein depuis les années 1970, avec un lien fort entre la recherche et l’ingénierie de formation, ainsi que la recherche-développement. Ces formes de recherche interventionniste au plus près des acteurs et de leurs préoccupations, ont permis de donner ses lettres de noblesse à la notion d’autonomisation. Les liens entretenus avec différents terrains dans l’univers international de l’enseignement-apprentissage des langues-cultures ont permis de disséminer la culture de recherche que portait cette équipe (Holec). Jusque dans les années 2010, notamment avec le déploiement des technologies, l’interrogation sur leurs usages et l’enjeu de la médiation éducative, la question de l’ingénierie de l’autonomisation a occupé une place centrale dans les travaux du Crapel (Ciekanski). La période suivante, la plus récente, d’une douzaine d’années, est abordée sous deux aspects : le renouvellement du « conseil » avec la prise en compte des émotions dans les apprentissages en autodirection et la pérennisation des dispositifs autonomisants, dans une constante recherche d’innovation, à l’Université de Lorraine (Nassau).

4Dans un deuxième temps, par le bais de mini-textes, les membres du Crapel ont été sollicités pour débattre ou témoigner, sur l’une des deux notions, l’autonomie ou l’autonomisation. L’équipe du Crapel livre ainsi sa vision actuelle et dynamique de cette notion. Ses membres s’exposent dans une vision de la recherche qualitative impliquée, dont l’un des objectifs est d’entrer en débat avec les chercheurs et étudiants. Ces articles sont volontairement brefs et réflexifs sur le sens qu’a la notion pour son auteur.e. Le contexte de la recherche contemporaine est plus fragmenté, plus complexe également, et moins convergent qu’il ne l’était au tournant du siècle. L’intégration du CRAPEL (EA) au laboratoire ATILF (UMR 7118) a sans nul doute contribué à promouvoir une autre conception de la recherche, à questionner le CRAPEL « historique » et sa culture scientifique, et à favoriser, par l’ouverture à d’autres chercheurs et d’autres disciplines, divers apports dans un CRAPEL qui, quoique plus invisibilisé institutionnellement, conserve toutefois une identité forte et vibrante. Depuis 2010, comme cela transparait dans les trois articles historiques, des recrutements, liés à l’INSPÉ et aux préoccupations éducatives et scolaires, au LANSAD et aux questions relatives à l’apprentissage des langues à l’Université, au renouvellement de la pédagogie universitaire, ainsi que les apports de plusieurs thèses ont déployé la notion au sein de l’équipe. L’évolution thématique se voit alors enrichie par l’ancrage dans des terrains de recherche divers.

5Enfin, dans un troisième et dernier temps, Cornelia Comsa, la documentaliste de l’équipe Crapel, et Anne Chateau, enseignante-chercheure, qui a également œuvré pour explorer la notion d’autonomisation et son ingénierie durant de nombreuses années en France et à l’International, ont constitué une bibliographie pour les chercheurs ou étudiants, lecteurs de la revue.

6Puisse ce volume participer à l’essaimage des notions d’autonomie et d’autonomisation, au-delà du CRAPEL.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maud Ciekanski et Dominique MACAIRE, « L’autonomie et l’autonomisation : Autour des travaux du CRAPEL »Recherches en didactique des langues et des cultures [En ligne], 19-2 | 2022, mis en ligne le 08 juin 2022, consulté le 19 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/rdlc/10703 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rdlc.10703

Haut de page

Auteurs

Maud Ciekanski

Laboratoire ATILF, équipe Didactique des langues et sociolinguistique

Articles du même auteur

Dominique MACAIRE

Laboratoire ATILF, équipe Didactique des langues et sociolinguistique

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Acedle - Association des Chercheurs et Enseignants Didacticiens des Langues Étrangères
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search