Navigation – Plan du site

LPPR et OpenEdition

RDLC est solidaire de la mobilisation contre la LPPR ainsi que de celle des personnels d’OpenEdition.

La revue RDLC s'oppose notamment à la remise en question du statut d'enseignant-chercheur, à la précarisation des personnels de l'université et à la marginalisation des associations de recherche.

Les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche se mobilisent depuis quelques semaines contre les dispositions du projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) actuellement en préparation. Ce projet, d’inspiration néolibérale, vise notamment à créer une forte disparité dans les statuts futurs des universités (et donc, dans le travail et les moyens de leurs personnels), entre un petit nombre d’établissements « d’excellence » et la plupart de « seconde zone ». Il vise aussi à renforcer et allonger les périodes de précarité pour les jeunes se destinant à la recherche, à valoriser de plus en plus la recherche ponctuelle « sur projet » au détriment de financements pérennes et à instaurer un système de recherche de plus en plus soumis à des objectifs utilitaristes et économicistes, destructeurs du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Ce projet met en danger le principe selon lequel sont élaborées, organisées et gérées les revues comme RDLC, à savoir de façon entièrement bénévole, dans un esprit de coopération et de collégialité, qui se trouve directement menacé par la mise en concurrence et l'individualisation induites par la LPPR.

Près de 70 revues en sciences humaines et sociales (SHS), à ce jour, se sont déjà jointes à la mobilisation, avec des modalités variées : insertion de bandeaux sur leurs sites, appels à contribution aux actions en cours, publications de témoignages, de numéros thématiques, suspension de l’activité, voire de la disponibilité de la revue, etc.

RDLC est partie prenante de cette mobilisation et son comité de rédaction participera à la réflexion pour mettre en œuvre des actions communes, progressives et graduées avec d’autres revues, dans la perspective de continuer à défendre et œuvrer à une recherche indépendante, de qualité, fondée sur/affirmant des valeurs véritablement humaines.

Pour information

Quelques liens utiles si vous souhaitez vous renseigner sur la LPPR :

  • Logo Acedle - Association des Chercheurs et Enseignants Didacticiens des Langues Étrangères
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals