Navigation – Plan du site

AccueilNuméros10Notes de lectureNajwa El Haïté, Laïcité et Républ...

Notes de lecture

Najwa El Haïté, Laïcité et République. Considérations sur la République française

Paris, L’Harmattan, 2019
Jacobo Ríos-Rodriguez
p. 214-215
Référence(s) :

Najwa El Haïté, Laïcité et République. Considérations sur la République française, Paris, L’Harmattan, 2019 (Questions contemporaines), 303 p.

Texte intégral

1Les contours multiples et complexes du principe de laïcité, non seulement de sa notion mais aussi de ses nombreuses interprétations, sont le point de départ de cette thèse de doctorat publiée aujourd’hui en tant qu’ouvrage pouvant intéresser un public large, car elle s’inscrit dans un champ pluridisciplinaire et transversal, ne le circonscrivant pas exclusivement au droit, mais l’ouvrant notamment aux sciences sociales.

2Si la laïcité est un principe implicite dans la loi de séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905, il est à l’origine de tensions croissantes, qui font ici l’objet d’une analyse critique dépassant sa conception individualiste comme libre exercice du culte. L’objectif de l’ouvrage est de vérifier le caractère inséparable de la laïcité et de l’esprit républicain, ainsi que son caractère évolutif, en se servant de divers outils tels que l’utilisation d’une jurisprudence récente et actuelle, notamment du Conseil d’État et du Conseil constitutionnel.

3Pour parvenir à son but, il adopte une perspective substantielle explicitement ouverte et mixte, ainsi qu’une structure très claire et faisant preuve d’une méthodologie scientifique rigoureuse : après une introduction contextualisant le sujet, il se compose de deux parties, avec deux chapitres chacune, et d’une conclusion, ainsi que d’une bibliographie très complète. La première partie analyse la laïcité comme « un vecteur d’intégration des religions dans la République », et notamment comme un modèle d’organisation politique où la neutralité de l’État et des personnes publiques permet la liberté de croyance des citoyens. La deuxième partie la configure comme « un vecteur de socialisation juridique dans la République », capable, malgré les menaces qui pèsent sur elle, de sécuriser juridiquement son fondement, la liberté de conscience.

4Le poids de la religion, comme croyance, identité ou mode de vie, est naturellement important dans l’analyse, les contours de la laïcité se définissant par rapport à celle-ci. S’il s’agit bien entendu d’une étude nationale, française, les quelques développements relatifs au droit international attirent l’attention du lecteur dès la première partie, mentionnant brièvement des organes tels que le Comité des droits de l’homme des Nations unies et ses résolutions sur le champ d’études de la thèse. Des remarques particulières peuvent être faites à propos du dernier chapitre, peut-être l’un des plus importants, « la laïcité menacée », où la controverse dépasse le droit pour s’inscrire dans la politique, montrant les limites du communautarisme et les difficultés relatives au contexte socioculturel français.

5Fort de cette approche ouverte et pluridisciplinaire, et au-delà des aspects purement juridiques, cet ouvrage, bien construit et argumenté, se livre à une analyse des rapports entre les individus et la société. En réponse à la problématique initiale, la laïcité apparaît comme un élément de protection de l’esprit républicain, voire comme le fondement culturel de la cohésion sociale française, indissociable de la notion de citoyen, qui fait également l’objet de nombreuses réflexions. Il se conclut par une interrogation finale, la laïcité serait-elle une « valeur de civilisation » ? Pour l’auteure, comme on peut le lire entre les lignes dès les premières pages, la réponse est sans doute positive, s’affirmant alors en ferme défenseure de cette notion, tout en essayant de renouveler sa signification pour mieux la « revaloriser » et ainsi la sécuriser et la protéger dans un contexte de fragilisation.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacobo Ríos-Rodriguez, « Najwa El Haïté, Laïcité et République. Considérations sur la République française »Revue du droit des religions, 10 | 2020, 214-215.

Référence électronique

Jacobo Ríos-Rodriguez, « Najwa El Haïté, Laïcité et République. Considérations sur la République française »Revue du droit des religions [En ligne], 10 | 2020, mis en ligne le 16 novembre 2020, consulté le 28 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/rdr/1353 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rdr.1353

Haut de page

Auteur

Jacobo Ríos-Rodriguez

Maître de conférences en droit public, Université de Perpignan Via Domitia, Centre du droit économique et du développement (CDED)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License
La revue du droit des religions est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search