Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1Hommage à Jean-Pierre Astolfi

Hommage à Jean-Pierre Astolfi

Le comité de rédaction de RDST
p. 5-6

Jean-Pierre Astolfi nous a quittés le 21 décembre 2009. Il a tenu une place prépondérante dans la communauté des recherches en didactique des sciences et, plus largement, en sciences de l’éducation. Son rôle a été essentiel dans la mise en place et le développement de la revue Aster dont cette nouvelle revue est l’héritière.

Ancien élève de l’école normale d’instituteurs de Paris-Auteuil, il poursuit, après le baccalauréat sciences expérimentales, des études universitaires. Reçu au CAPES, il se tourne vers la pédagogie des sciences naturelles (comme on disait à l’époque) et plus largement des sciences dites « expérimentales » dès le début de sa carrière. Il est ainsi nommé au collège expérimental Louis-Lumière de Marly-le-Roi, organisé autour de l’audiovisuel, dont il deviendra, quelques années plus tard, directeur pédagogique. Il y développe les idées d’autonomie de l’élève et, en particulier, d’autodocumentation. En 1976, l’Institut pédagogique national (IPN) ajoute le mot « recherche » dans son titre et dans ses objectifs et devient INRP. Jean-Pierre anime alors, avec Victor Host, la réflexion sur les collèges expérimentaux pour le domaine des sciences. Il continuera, jusqu’à la fin des années quatre-vingt-dix, de coordonner l’équipe de didactique des sciences de l’INRP, au sein de laquelle il a su développer un climat où enseignants et chercheurs interagissaient en toute confiance pour construire une pensée didactique collective. Jean-Pierre avait un don particulier : celui de conduire les gens avec lesquels il était en contact à s’autoriser à penser par eux-mêmes, à développer leur propre questionnement, dans une grande convivialité. Pour qualifier le mode de fonctionnement de l’équipe de travail qu’il a constitué dans cette période, avec Brigitte Peterfalvi, Anne Vérin et quelques autres, il a parlé plus tard de « laboratoire des idées ».

Orienté vers l’action pédagogique autant que la recherche, il contribue pendant de nombreuses années, en tant que président et rédacteur en chef de la revue les Cahiers pédagogiques à l’animation des CRAP, trouvant là une occasion de plus de collaborer avec les enseignants. Après avoir soutenu une thèse puis une habilitation à diriger des recherches (HDR) à l’université de Lyon, son travail se poursuit comme professeur de l’université de Rouen (laboratoire CIVIIC), en collaboration avec l’IUFM, et se développe aussi beaucoup à l’étranger.

Il faut rappeler l’importante œuvre de diffusion qu’il a réalisée, seul, mais aussi le plus souvent en collaboration. À Marly comme directeur pédagogique, à l’INRP comme coordonnateur de l’équipe de didactique des sciences à la suite de Victor Host, il a veillé à la réalisation de bulletins pédagogiques, de documents de travail, du Bulletin Aster qui s’est transformé et développé dans la revue Aster, instruments irremplaçables qui ont joué un rôle moteur dans le dynamisme des équipes qu’il animait. Jean-Pierre c’était aussi la publication de livres, des conférences, des séminaires, et la participation à de nombreux jurys de thèse ou d’HDR. Le livre en deux tomes, publiés en 1997 chez De Boeck, intitulés Mots-clés de la didactique des sciences et Pratiques de formation en didactique des sciences, coordonné avec Yvette Ginsburger-Vogel, Éliane Darot et Jacques Toussaint, est le fruit d’un travail collectif de l’équipe de didactique des sciences de l’INRP ; il constitue une excellente base introductive à la didactique des sciences et des technologies. Il publie aussi, en collaboration avec Michel Develay, le « Que sais-je ? », La didactique des sciences (1989) et, avec Brigitte Perterfalvi et Anne Vérin, Comment les enfants apprennent les sciences (Retz, 1998) qui a grandement contribué à diffuser les travaux de l’équipe de l’INRP sur l’école et le collège.

Jean Pierre adhère aux thèses de l’école nouvelle et à une vision positive de l’élève. Dans cet engagement pédagogique, les savoirs sont toujours mis en avant comme l’attestent les titres de deux de ses livres : L’école pour apprendre (1992) et La saveur des savoirs (2008). Aussi ses recherches sont-elles avant tout des recherches didactiques. Avec l’équipe de l’INRP et particulièrement Brigitte Peterfalvi et Anne Vérin, il a étudié les conditions d’accès aux savoirs scientifiques des élèves de l’école et du collège en donnant toute sa place au concept d’obstacle épistémologique de Bachelard. Avec la même équipe, il a été à l’origine d’un travail important sur les relations entre écrits et apprentissages en sciences.

La communauté des didacticiens des sciences et des technologies doit beaucoup au travail de Jean-Pierre qui lui a laissé d’importants repères et l’enthousiasme d’un travail à poursuivre.

Ouvrages cités

ASTOLFI J.-P. (1992). L’école pour apprendre. Paris : ESF.

ASTOLFI J.-P. (2008). La saveur des savoirs. Disciplines et plaisir d’apprendre. Paris : ESF.

ASTOLFI J.-P. & DEVELAY M. (1989). La didactique des sciences. Paris : PUF.

ASTOLFI J.-P., DAROT E., GINSBURGER-VOGEL Y. & TOUSSAINT J. (1997). Mots-clés de la didactique des sciences. Bruxelles : De Boeck.

ASTOLFI J.-P., DAROT E., GINSBURGER-VOGEL Y. & TOUSSAINT J. (1997). Pratiques de formation en didactique des sciences. Bruxelles : De Boeck.

ASTOLFI J.-P., PETERFALVI B. & VÉRIN A. (1998). Comment les enfants apprennent les sciences ? Paris : Retz.

Articles de Jean-Pierre Astolfi parus dans la revue Aster

ASTOLFI J.-P. (1985). Le nouvel Aster. Aster, n° 1, p. 1-6.

ASTOLFI J.-P. (1987). Approche didactique de quelques aspects du concept d’écosystème : Introduction. Aster, n° 3, p. 11-18.

ASTOLFI J.-P. (1990). L’émergence de la didactique de la biologie, un itinéraire. Aster, n° 11, p. 195-224.

ASTOLFI J.-P. (1991). Quelques logiques de construction d’une séquence d’apprentissage en sciences. L’exemple de la géologie à l’école élémentaire. Aster, n° 13, p. 157-186.

ASTOLFI J.-P. (1994). Didactique plurielle des sciences. Analyse contrastée de quelques publications de recherche. Aster, n° 19, p. 7-28.

GINSBURGER-VOGEL Y. & ASTOLFI J.-P. (1987). Sur la lecture des manuels de biologie. Aster, n° 4 ;

ASTOLFI J.-P. & DROUIN A.-M. (1987). Milieu. Aster, n° 3, p. 73-109.

ASTOLFI J.-P. & PETERFALVI B. (1993). Obstacles et construction de situations didactiques en sciences expérimentales. Aster, n° 16, p. 103-141.

ASTOLFI J.-P. & PETERFALVI B. (1997). Stratégies de travail des obstacles : Dispositifs et ressorts. Aster, n° 25, p. 193-216.

  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l’éducation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search