Navigation – Plan du site
Dossier

Points de vue des acteurs de la formation des enseignants de SVT sur le développement professionnel des professeurs débutants

Points of view of actors involved in the training of biology and geology teachers (middle school and high school) about the way to engage students in a professional development process
Yann Lhoste et Patricia Schneeberger
p. 21-48

Résumés

Les enseignants de SVT doivent acquérir, dans le cadre de leur formation initiale, les compétences professionnelles nécessaires pour organiser et mettre en œuvre leur enseignement, dans la perspective de faire entrer les élèves dans une culture scientifique (ensemble de savoirs et de pratiques intriqués). La formation initiale des futurs enseignants de SVT (collège et lycée) mobilise différents acteurs : des représentants de l’Institution (les inspecteurs pédagogiques), des formateurs de terrain (les tuteurs) et des formateurs de l’ESPE (École supérieure du professorat et de l’éducation). Ces acteurs portent des points de vue différents que ce soit sur l’enseignement des SVT ou sur la formation professionnelle. Nous proposons de montrer comment, au cours du processus de formation initiale d’enseignants de SVT, ces différents points de vue sont articulés pour engager les professeurs stagiaires dans un processus de développement professionnel. Ce travail permet de pointer des éléments qui pourraient guider l’élaboration et la conduite de projets de recherche collaborative sollicitant ces différents acteurs.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2020.

Plan

Introduction
1. Cadre théorique de la recherche et problématique
1.1. Pragmatisation/conceptualisation et développement professionnel
1.2. Genre professionnel
1.3. Problématique et hypothèses
2. Méthodologie de la recherche
2.1. Contexte du recueil de données : analyse des contenus de formation à l’université et sur le terrain
2.1.1. La formation à l’université
2.1.2. La formation sur le terrain
2.2. Recueil des données
Les écrits relatifs à la formation ESPE
Les écrits relatifs à la formation sur le terrain
Autres données
2.3. Méthode d’analyse
3. Résultats
3.1. Les caractéristiques des discours des tuteurs de terrain et leur rapport à la formation à l’université
3.2. Développement professionnel des étudiants/fonctionnaires stagiaires sur l’année du M2
4. Discussion : entre tension et complémentarité de deux discours
4.1. Des discours sur le métier fondés sur des logiques différentes
4.2. Des interprétations différentes de l’origine des difficultés rencontrées par les professeurs stagiaires
4.3. Des interprétations différentes par rapport au pilotage des activités des élèves
4.4. Des interprétations différentes de la gestion des interactions et des écrits dans la classe
4.5. Des tensions perçues par les professeurs stagiaires entre le « discours terrain » et le « discours université »
5. Conclusion et perspectives de développement de recherches collaboratives

Aperçu du texte

Introduction

Cette contribution s’inscrit dans le prolongement de nombreux travaux antérieurs en sciences de l’éducation sur la formation d’enseignants professionnels dans le cadre d’une équipe du Réseau Éducation Formation dirigé par M. Altet, L. Paquet et P. Perrenoud ayant donné lieu à de nombreuses publications, mais aussi dans le cadre des recherches en didactique des sciences relatifs à la professionnalité des enseignants de sciences et technologie, comme en attestent par exemple les deux numéros de la revue Aster « Didactique et formation des enseignants », Aster, 2001 ; « Professionnalité des enseignants de sciences expérimentales », Aster, 2007.

Notre article vise à circonscrire ce que nous pouvons, à la suite de Shulman (1986), Tardif, Lessard et Lahaye (1991) et Cochran-Smith et Lytle (1999), qualifier de « savoir enseignant », ici concernant des professeurs de sciences de la vie et de la Terre (SVT) (ce ne sont pas des savoirs enseignants « en général »). Toutefois nos ana...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yann Lhoste et Patricia Schneeberger, « Points de vue des acteurs de la formation des enseignants de SVT sur le développement professionnel des professeurs débutants », RDST, 17 | 2018, 21-48.

Référence électronique

Yann Lhoste et Patricia Schneeberger, « Points de vue des acteurs de la formation des enseignants de SVT sur le développement professionnel des professeurs débutants », RDST [En ligne], 17 | 2018, mis en ligne le 30 juin 2020, consulté le 18 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rdst/1648 ; DOI : 10.4000/rdst.1648

Haut de page

Auteurs

Yann Lhoste

Université des Antilles, Pôle Martinique, FLSH, université de Bordeaux, laboratoire d’épistémologie et de didactique des disciplines de Bordeaux (Lab-E3D, EA 7441)

Articles du même auteur

Patricia Schneeberger

Université de Bordeaux, laboratoire d’épistémologie et de didactique des disciplines de Bordeaux (Lab-E3D, EA 7441)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’École normale supérieure de Lyon

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l’éducation
  • OpenEdition Journals