Navigation – Plan du site

AccueilNuméros22Hommage à Jacques Ginestié

Texte intégral

  • 1 PIA : 3 lauréats pour l’appel à projets « Pôles pilotes de formation des enseignants et de recherc (...)

1Spécialiste de la didactique de l’éducation scientifique, technologique et professionnelle, Jaques Ginestié a consacré toute sa carrière à promouvoir la recherche en éducation et faire de la formation des enseignants une formation professionnelle de haut niveau en lien avec la recherche en éducation. Jacques Ginestié nous a quitté le 29 septembre 2020. Engagé depuis la première heure dans la construction des IUFM, ÉSPÉ, INSPÉ ; interlocuteur des ministères et de la communauté universitaire ; il venait de remporter l’appel « Pôles pilotes de formation des enseignants et de recherche pour l’éducation » du Plan d’Investissement d’Avenir 31 pour répondre à l'enjeu majeur de la formation et développer la réussite éducative. Avec le pôle AMPIRIC il ambitionnait d’améliorer les performances des élèves dans l’apprentissage des savoirs fondamentaux grâce à l’évolution des pratiques enseignantes, par l'ancrage de leur formation à la recherche pluridisciplinaire et au terrain. L’ensemble de son action consistait à promouvoir une dynamique de projets propices à une meilleure compréhension des faits d’enseignement, d’éducation et de formation. Formidable fédérateur d’équipes, il s’est totalement investi dans la formation des enseignants et en particulier dans la construction des Instituts universitaires de formation des maitres (IUFM) et leur transformation en Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPÉ) devenus par la suite Instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation (INSPÉ). Il a transformé la conférence des directeurs d’IUFM en 2013, en réseau national des ESPE dont il a été le premier président.

2Depuis 1991, date de création des IUFM, il a occupé différentes responsabilités à l’IUFM d’Aix-Marseille, au départ comme responsable de département jusqu’en 2000, puis successivement et sans discontinuer comme directeur de la recherche et du développement, directeur adjoint et directeur de 2005 à 2013. Direction qu’il a poursuivie au sein de l’ESPÉ jusqu’en 2018.

3Chercheur de la première heure dans les domaines de la didactique et de l’éducation des disciplines technologiques il était aussi directeur du laboratoire UR 4671 ADEF et de la fédération de recherche FED 4238 SFERE-Provence depuis janvier 2012. Ses travaux sur l’étude des processus d’enseignement et d’apprentissage ont largement contribué au développement de ce champ de recherche en sciences de l’éducation. Ses multiples publications et directions de thèses en témoignent tant à l’échelle nationale qu’internationale. Son action a aussi largement dépassé les frontières avec la chaire UNESCO « Éducation scientifique et technologique et formation des enseignants » co-dirigé avec Saliou Diouf au Sénégal et la création d’un réseau africain des institutions de formation de formateurs de l'enseignement technique (RAIFFET) dont l’objectif est de développer et promouvoir la recherche en éducation dans le domaines scientifiques et technologique pour l’égalité des chances en Afrique et pour l’Afrique.

4Engagé dans plusieurs réseaux internationaux de recherche, il était membre de nombreux conseils scientifiques et de comités éditoriaux de revues (RDST, IJTDE : International Journal of Technology and Design Education, JTS : Journal of Technology Study). Correspondant pour la France du Réseau PATT (Pupil Attitude Towards Technology Foundation), il a reçu en 1998 la médaille d’or pour la recherche décernée par l’International Technology And Engineering Educators Association (ITEEA). Il était également expert auprès de plusieurs grands organismes comme, la Banque mondiale, l’UE, l’UNESCO.

5Passionné d’histoire et de philosophie des techniques il était intarissable sur les travaux de Georges Simondon, Yves Deforge, André Leroi-Gourhan, Jean-Pierre Séris, etc. Spécialiste incontesté d’éducation technologique il était le premier défenseur d’une formation technologique anthropocentrée de tous les élèves, permettant aux futurs citoyens de comprendre leur environnement.

6Avec Jean-Jacques Dupin, Jacques Ginestié est à l’origine de l’équipe Gestepro (Groupe d’étude en éducation scientifique, technologique et professionnelle) qu’il a dirigé de 2002 à 2012. Grand précurseur Jaques Ginestié a ainsi largement contribué au développement de la recherche dans les domaines technologiques et professionnels, domaines quelque peu délaissés de la recherche en éducation. L’originalité des travaux produits par son équipe Gestepro porte sur l’organisation des situations scolaires de transmission et d’acquisition de savoirs scientifiques, technologiques et/ou professionnels. Ils proposent une évolution majeure au modèle de transposition didactique construit en mathématiques en montrant notamment que ce ne sont pas les pratiques elles-mêmes qui servent de référence à ces enseignements mais des savoirs constitués sur ces pratiques. La transmission scolaire de ces savoirs constitués dans le but d’être enseignés renvoie traditionnellement à la question des organisations curriculaires. Bien que ne travaillant pas directement ces approches comme pouvait le faire l’équipe de l’UMR STEF à l’ENS de Cachan, Jacques Ginestié s’intéressait d’un point de vue didactique à la mise en tension de trois niveaux épistémologiques : l’épistémologie sociale des savoirs de référence, l’épistémologie génétique relative au développement des élèves et l’épistémologie des savoirs scolaires ce qui a permis l’étude des processus d’enseignement-apprentissage au travers de l’activité des élèves et des interactions enseignant, élève, savoir. Les savoirs en jeux étant considérés d’un point de vue anthropologique en tant que construit social qui donne le pouvoir d’agir sur l’environnement.

  • 2 Jacques Ginestié et André Tricot, « Activité d’élèves, activité d’enseignants en éducation scienti (...)

7Dans son sillage, d’autres travaux se sont développés pour comprendre les relations induites sur l’activité des élèves par la production de tâches par l’enseignant et notamment pour étudier le rôle des instruments sémiotiques ou matériels (intermédiaires graphiques, artefacts) dans l’activité des enseignants et celle des élèves à partir de la théorie de la genèse instrumentale développée par Rabardel. Confortés par les résultats d’autres équipes au niveau international, ces travaux ont montré la pertinence des théories de l’activité pour analyser les situations didactiques, notamment pour apprécier l’efficacité qu’il s’agisse des apprentissages des élèves, des dispositifs mis en œuvre par les enseignants ou des curricula proposés pour un niveau scolaire donné. De nombreuses publications en témoignent comme par exemple le numéro spécial de RDST2 co-édité avec André Tricot.

8Défendant avec ferveur le développement de la recherche scientifique en éducation et la nécessité d’adosser la formation initiale et continue des enseignants à cette recherche, il a piloté dès 2006 l’intégration de l’IUFM d’Aix-Marseille à l’université et a créé en 2012 la fédération de recherche FED4238 SFERE-Provence de l’université d’Aix-Marseille, dont il a été le directeur depuis. Le but de la fédération est de développer des projets de recherche pour accroître la compréhension des faits d’enseignement, d’éducation et de formation. Projets pluridisciplinaires, pensés au travers d’une complémentarité des approches et des méthodologies. Dans cette même perspective, Jacques Ginestié a apporté ses éclairages et son aide à la construction du questionnaire pour l’enquête nationale sur les forces de recherche impliquées dans le champ de l’apprentissage et de l’éducation décidée en décembre 2016 à Madame Simone Bonnafous alors directrice générale de la Direction générale de l’Enseignement supérieur et de l’Insertion professionnelle. Porteur d’idéaux, il saluait la fusion de l’ESPÉ de Strasbourg avec les sciences de l'éducation lors de son inauguration en juin 2018. Aujourd’hui SFERE-Provence regroupe 23 unités de recherche et a permis la création du pôle pilote AMPIRIC évoqué plus haut.

9Profond humaniste, il accordait sa confiance et respectait tous ses interlocuteurs quel que soit leur statut. Toutes celles et ceux qui l’ont connu se souviendront de son rire si distinctif et communicatif. Visionnaire et homme d’action, son engagement ne pouvait laisser indifférent.

10Convaincu qu’il fallait améliorer le système éducatif français, réduire les inégalités sociales par une École qui intègre sans exclure, mais aussi convaincu qu’il fallait lutter contre toutes les formes de déterminisme et viser l’excellence par l’élargissement de l’égalité des chances, Jacques Ginestié était un des piliers du processus de refondation de l’école en France. Ses analyses étayées, son engagement, son enthousiasme, son ouverture, sa générosité sont autant de traces qui resteront dans la communauté universitaire, dans les ministères et dans les INSPÉ. Un exemple à suivre !

Haut de page

Notes

1 PIA : 3 lauréats pour l’appel à projets « Pôles pilotes de formation des enseignants et de recherche pour l’éducation » (banquedesterritoires.fr).

2 Jacques Ginestié et André Tricot, « Activité d’élèves, activité d’enseignants en éducation scientifique et technologique », RDST, no 8, 2013. En ligne : <http://journals.openedition.org/rdst/755> ; DOI : https://doi.org/10.4000/rdst.755 (consulté le 2 janvier 2021).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pascale Brandt-Pomares, « Hommage à Jacques Ginestié »RDST, 22 | 2020, 7-10.

Référence électronique

Pascale Brandt-Pomares, « Hommage à Jacques Ginestié »RDST [En ligne], 22 | 2020, mis en ligne le , consulté le 24 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rdst/3273 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rdst.3273

Haut de page

Auteur

Pascale Brandt-Pomares

université Aix-Marseille, INSPÉ d’Aix-Marseille

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’École normale supérieure de Lyon

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l’éducation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search