Navigation – Plan du site
Actualité économique

Accidents de la route : différences de culture

Isabelle Bourgeois
p. 72

Texte intégral

1Malgré une légère hausse depuis 2013 (29 de plus ; Destatis), le nombre de tués sur les routes allemandes (3 368) figure en 2014 parmi les plus bas depuis 1950. En France, l’Observatoire national de la sécurité routière (Onisr) compte 3 384 tués (+116). En comparaison européenne, la mortalité routière est faible en RFA avec 42 tués pour un million d’habitants, alors qu’en France, elle est dans la moyenne (52). Ce qui distingue les deux pays, en l’absence d’une analyse comparée fine de la mobilité, de l’équipement des ménages ou du réseau routier, ce sont les raisons officiellement avancées pour expliquer cette hausse : en France, « la vitesse », concept absolu ; en Allemagne, la donnée factuelle des conditions météo qui, quand elles sont clémentes, accroissent le trafic, surtout des deux roues, particulièrement vulnérables, sans parler des piétons. Quant à la politique de sécurité routière : répressive en France, considérant l’usager comme un justiciable, en Allemagne, elle est avant tout préventive, misant sur l’information des citoyens et leur responsabilité (voir www. bmvi. de). Un exemple concret illustrant les différences de culture politique et citoyenne…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Bourgeois, « Accidents de la route : différences de culture », Regards sur l'économie allemande, 116-117 | 2015, 72.

Référence électronique

Isabelle Bourgeois, « Accidents de la route : différences de culture », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 116-117 | juillet 2015, mis en ligne le 01 juillet 2017, consulté le 16 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rea/4831

Haut de page

Auteur

Isabelle Bourgeois

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page