Navigation – Plan du site

Résumés

Le maître d’apprentissage et son apprenti constituent une figure historique du tutorat et des apprentissages en situation de travail. Pourtant, si elle est ancienne, elle est loin d’avoir été, sur le plan historique, la seule forme d’alternance formation/travail. Le renouveau de l’apprentissage en entreprise, initié dans les années soixante-dix et quatre-vingt, lui a redonné vigueur, mais la relation de transmission a profondément changé : elle ne porte plus seulement sur le métier, mais met également en jeu l’obtention d’un diplôme et l’insertion sur le marché du travail.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1. Une figure historique
2. L’alternance école/production
3. Le maître de stage contre le maître d’apprentissage ?
4. Les enjeux de la transmission

Aperçu du début du texte

Le tutorat et les apprentissages en situation de travail sont habités par une figure tutélaire : l’apprenti et son maître. Issu du compagnonnage et du monde des corporations (Kaplan, 2001), ce « couple » symbolique de la formation in situ a bien sûr connu des transformations, mais aussi des avatars, dont le stagiaire de formation initiale (sous statut scolaire) ou celui de la formation continue (pour adultes), associés à leur maître de stage, sont des illustrations, le tout étant désormais regroupé sous le terme polymorphe d’alternance (Millet et Moreau, 2015).

Une exploitation secondaire de recherches et publications relatives à la formation professionnelle permet de restituer le tutorat et les apprentissages en situation de travail dans la « longue durée » (Braudel, 1990). Cette posture, défendue par l’auteur de L’identité de la France, distingue deux familles d’historiens : « ceux qui abordent le passé en venant du temps présent, ayant remonté à contresens le cours récent de l’his...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles Moreau, « L’apprenti et son maître », Recherche et formation, 83 | 2016, 19-31.

Référence électronique

Gilles Moreau, « L’apprenti et son maître », Recherche et formation [En ligne], 83 | 2016, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 10 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/2692 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rechercheformation.2692

Haut de page

Auteur

Gilles Moreau

Université de Poitiers, laboratoire Groupe de recherches sociologiques sur les sociétés contemporaines (GRESCO) – gilles.moreau@univ-poitiers.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page