Navigation – Plan du site

Enjeux et retombées de l’analyse interactionnelle de la participation en situation de formation par le travail

The issues involved in and the impact of the interactional analysis of participation in vocational training
Vassiliki Markaki-Lothe
p. 85-97

Résumés

La présente étude vise à montrer en quoi l’analyse de la participation dans les interactions en situation de formation par le travail permet d’appréhender la complexité des pratiques tutorales. Le développement des compétences professionnelles visé par la formation professionnelle est considéré ici via le prisme d’un apprentissage, renforcé ou limité par les modalités d’interaction entre le formateur, l’apprenant et les autres participants présents.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. De l’analyse du travail réel à l’analyse des interactions professionnelles
3. Les modalités interactionnelles de participation en tant qu’analyseur des processus d’apprentissage en actes
4. Les interactions entre tuteur et stagiaire dans la formation par le travail des éducatrices et éducateurs de la petite enfance
4.1. Analyses
5. Conclusion

Aperçu du début du texte

1. Introduction

Le travail qu’opèrent les tuteurs quand ils ont à former et travailler dans le même temps, donne à voir les transformations des rôles qu’ils endossent dans l’action. Ces rôles se manifestent, à la fois auprès des autres participants et des analystes (praticiens et chercheurs), à travers des variations plus ou moins remarquées, plus ou moins explicites, des formes et des formats de participation aux différentes activités. Le développement des compétences professionnelles est considéré ici via le prisme d’un apprentissage situé, qui se trouve renforcé ou limité par les modalités d’interaction entre le formateur et l’apprenant en situation de travail. À l’aide de descriptions détaillées d’interactions réelles, nous montrerons comment les participants utilisent des ressources multiples pour co-construire leurs actions. Cette co-construction multimodale des actions non seulement s’adapte aux contingences de l’interaction mais exerce à son tour un pouvoir configurant sur le...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vassiliki Markaki-Lothe, « Enjeux et retombées de l’analyse interactionnelle de la participation en situation de formation par le travail », Recherche et formation, 83 | 2016, 85-97.

Référence électronique

Vassiliki Markaki-Lothe, « Enjeux et retombées de l’analyse interactionnelle de la participation en situation de formation par le travail », Recherche et formation [En ligne], 83 | 2016, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 15 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/2708 ; DOI : 10.4000/rechercheformation.2708

Haut de page

Auteur

Vassiliki Markaki-Lothe

Université de Grenoble-Alpes, Laboratoire de recherche sur les apprentissages en contexte (LaRAC) ; université de Genève, équipe Interaction & Formation – vasiliki.markaki-lothe@univ-grenoble-alpes.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page