Navigation – Plan du site
Interactions tutorales et apprentissages en situation de travail

Interactions tutorales productives et formatives : des investissements réciproques. L’exemple de la formation des agents de chambre mortuaire

Productive and instructive mentoring interactions: mutual investments. An example of mortuary staff training
Long Pham Quang
p. 65-81

Résumés

Les interactions entre tuteur et stagiaire en situation de travail peuvent constituer des espaces potentiels d’apprentissage, mais à quelles conditions peuvent-elles effectivement être sources d’apprentissage ? Le choix porte sur l’analyse des interactions tutorales telles qu’on peut les observer en situation de travail. Il s’agit d’identifier leurs variations selon l’objet des échanges, les configurations d’adressage dans l’interaction et le jeu des comportements corporels. La caractérisation de deux types d’interaction est repérée et analysée à partir d’un cas d’étude.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1. La chambre mortuaire, son équipe, le dispositif de formation
2. Processus d’apprentissage en situation de travail
2.1. Agir, apprendre, ou la dialectique productive/constructive
2.2. Entre affordance de l’environnement et investissement du sujet
2.3. L’interaction tutorale comme moment d’actualisation de rôles
3. Méthodologie de la recherche
4. Interactions tutorales productives et formatives : trois configurations tutorales dyadiques
4.1. Première configuration dyadique : « chef »/« subordonné »
4.2. Deuxième configuration dyadique : « expérimenté »/« novice »
4.3. Troisième configuration dyadique : « accompagnant »/« confieur »
5. Un cas d’étude emblématique : Nadia et Blandine
6. Discussion et conclusion

Aperçu du début du texte

Notre étude concerne le couple formé par un tuteur et un tutoré en situation d’apprentissage au travail et plus spécifiquement à l’analyse de leurs interactions. Certains travaux de recherche menés sur cette thématique s’intéressent à l’analyse de l’activité des tuteurs (Olry, 2008 ; Durand, 2012) notamment dans le champ de la didactique professionnelle (Savoyant, 1995 ; Kunégel, 2011). Plus précisément, l’étude s’inscrit dans les travaux qui accordent une place significative aux configurations interactionnelles (Filliettaz, Rémery et Trébert, 2014) susceptibles d’émerger de la situation de travail comme formatives. L’interaction tutorale peut être en effet appréhendée comme une rencontre sociale « qui accroit ou réduit l’espace d’apprentissage » (Mayen, 2000, p. 70). Dans cette perspective, notre contribution, issue d’une étude réalisée sur la formation pratique des agents de chambres mortuaires, s’attache à comprendre comment les interactions tutorales en situation de travail peuv...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Long Pham Quang, « Interactions tutorales productives et formatives : des investissements réciproques. L’exemple de la formation des agents de chambre mortuaire », Recherche et formation, 84 | 2017, 65-81.

Référence électronique

Long Pham Quang, « Interactions tutorales productives et formatives : des investissements réciproques. L’exemple de la formation des agents de chambre mortuaire », Recherche et formation [En ligne], 84 | 2017, mis en ligne le 30 avril 2020, consulté le 20 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/2759 ; DOI : 10.4000/rechercheformation.2759

Haut de page

Auteur

Long Pham Quang

Assistance publique – Hôpitaux de Paris / Conservatoire national des arts et métiers – long.pham-quang@aphp.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page