Navigation – Plan du site
Interactions tutorales et apprentissages en situation de travail
Entretien

Learning through work: Interest, perspectives and approaches

L’apprentissage par le travail : intérêt, perspectives et approches
Stephen Billett, Long Pham Quang et Vanessa Rémery
p. 113-121

Résumé

La principale hypothèse de travail exposée par Stephen Billett au cours de cet entretien est fondée sur la constante prise en compte des contributions du monde social et culturel, mais également de celles des individus tout au long de leur histoire de vie. C’est dans sa propre histoire de vie professionnelle que l’auteur puise ses tout premiers questionnements autour desquels il nous invite à cheminer à ses côtés. L’auteur relate ainsi différentes fonctions qu’il a exercées dans l’industrie du vêtement comme celle par exemple qui l’a amené à introduire des dispositifs de formation dans le cadre d’accords industriels. Progressivement, sa préoccupation s’est portée sur les modalités possibles de développement des capacités professionnelles en milieu de travail, préoccupation qui s’est prolongée en 1990 par l’inscription dans un cursus doctoral : en quoi l’apprentissage peut-il prendre sa source dans la participation des individus à des activités professionnelles ; et en quoi ces dernières sont-elles susceptibles de développer des types particuliers de capacités requises pour un rendement de travail efficace ? Rejetant toute perspective basée sur le déterminisme social, il en vient à parler de suggestion sociale, suggestion from the social world, prenant appui sur plusieurs théoriciens identifiés dans le mouvement socioculturel émergent. Il s’agit pour l’auteur de pouvoir rendre compte de la dualité des suggestions du monde social et de l’engagement des individus à l’égard desdites suggestions. Il s’agit en somme d’analyser comment les individus parviennent à interpréter ce qu’ils vivent et comment ils construisent les connaissances à partir de ces expériences. La distinction entre le processus d’apprentissage et ce que l’auteur désigne par « résultats d’apprentissage » est établie. Cette distinction permet à Stephen Billett d’approfondir sa pensée en questionnant la certitude d’apprentissage supposé garanti par le fait même de l’immersion dans un milieu de travail dit pratique, « tangible ». Le processus d’apprentissage résulterait ainsi de la qualité du potentiel de l’espace d’apprentissage comme offre mais également des caractéristiques individuelles comme contribuant à l’expérimentation de ce qui est suggéré par le monde social. En outre, est souligné le rôle central de la prise de décision possible par le travailleur lorsqu’il est confronté à des situations professionnelles problématiques. La latitude dont il pourrait disposer pour résoudre des problèmes constitue, selon l’auteur, un levier essentiel à son apprentissage.

Haut de page

Notes de la rédaction

Interview with Stephen Billett, conducted by Long Pham Quang and Vanessa Rémery.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Recherche et formation: How did your background and personal experience lead you to take an interest in the study of learning through work?

Three early experiences directed my interest to research and understand how the capacities required for work performance can be developed in workplace settings. Firstly, I completed my occupational training for the clothing industry in a course that was wholly based in an educational institution in Manchester in the early 1970s and achieved highly in the course and with external examinations. However, on moving into my first job, it was apparent that I had not developed the capacities that allowed me to work effectively in this workplace. The tasks and activities I was expected to perform were very different from those experienced in my course and what I understood and could do. This was quite a difficult experience and led to a sense of inadequacy, not least because people in the workplace had been informed I was a high-performing student. I rea...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stephen Billett, Long Pham Quang et Vanessa Rémery, « Learning through work: Interest, perspectives and approaches », Recherche et formation, 84 | 2017, 113-121.

Référence électronique

Stephen Billett, Long Pham Quang et Vanessa Rémery, « Learning through work: Interest, perspectives and approaches », Recherche et formation [En ligne], 84 | 2017, mis en ligne le 30 avril 2017, consulté le 17 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/2768

Haut de page

Auteurs

Stephen Billett

Griffith University, Australia – s.billett@griffith.edu.au

Long Pham Quang

Assistance publique – Hôpitaux de Paris / Conservatoire national des arts et métiers – long.pham-quang@aphp.fr

Articles du même auteur

Vanessa Rémery

Université de Genève, équipe Interaction et formation – vanessa.remery@unige.ch

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page