Navigation – Plan du site
Autour des mots de la formation

La formation comme expérience

Expérience esthétique, expérience culturelle, expérience professionnelle
Training as experience. Aesthetic experience, cultural experience, professional experience
Alain Kerlan et Myriam Lemonchois
p. 93-113

Résumés

La notion d’expérience a connu, dans le champ de la formation et plus spécifiquement dans le champ de la formation des enseignants, des fortunes très diverses. Si cette notion est restée la plupart du temps limitée aux procédures de formation, elle semble connaître depuis peu une nouvelle percée avec la montée en puissance d’un paradigme expérientiel qui tente de sortir des dualismes sur lesquels est bâtie notre culture (théorie et pratique, art et sciences, sujet et objet, etc.). Deux déclinaisons de l’expérience sont aujourd’hui de plus en plus engagées dans le champ de l’éducation et de la formation, et contribuent toutes deux à repenser la place de l’expérience dans le métier et la formation des enseignants : l’expérience esthétique, et l’expérience culturelle.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. L’expérience esthétique
1.1. L’expérience esthétique, prototype de l’expérience
1.2. L’expérience, chute et rédemption
1.3. L’expérience esthétique, vecteur de reconfiguration de l’expérience d’enseigner
1.4. Les caractéristiques de l’expérience esthétique. Vers un paradigme expérientiel
2. L’expérience culturelle
2.1. Expérience esthétique et expérience culturelle
2.2. L’expérience et/ou les compétences
2.3. L’expérience entre « culture première » et « culture seconde »
2.4. « Expérience » ou « culture » ?
2.5. Expérience et enfance
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

La notion d’expérience connaît, dans le champ de la formation, des fortunes très diverses. Dans le numéro 198 (2014/1) de la revue Éducation permanente, titré : « Formation expérientielle et intelligence en action », Bernadette Courtois et Gaston Pineau, revenant sur un précédent numéro de la revue ayant déjà consacré son dossier à ce thème de l’expérience en formation (numéro 100/101, 1989/4, « Apprendre par l’expérience »), donnent à leur contribution sous forme d’entretien ce titre significatif : « L’expérience en formation : pavé dans la mare ou pierre de touche ? »

La situation est encore plus frappante dans le champ spécifique de la formation des enseignants. Une conception discutable de la professionnalisation en termes le plus souvent procéduraux a longuement relégué la notion d’expérience dans une sorte de purgatoire artisanal. De surcroît, la formulation répandue de la problématique de la formation des enseignants sous les diverses variantes de la même question ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Kerlan et Myriam Lemonchois, « La formation comme expérience », Recherche et formation, 86 | 2017, 93-113.

Référence électronique

Alain Kerlan et Myriam Lemonchois, « La formation comme expérience », Recherche et formation [En ligne], 86 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2017, consulté le 15 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/3030 ; DOI : 10.4000/rechercheformation.3030

Haut de page

Auteurs

Alain Kerlan

Université Lumière-Lyon 2, équipe d’accueil Éducation, Cultures, Politiques (EA 4571)

Articles du même auteur

Myriam Lemonchois

Université de Montréal

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page