Navigation – Plan du site

Lutter contre les inégalités : outiller pour former les enseignants

Combating inequality: providing tools for training teachers
Sylvie Cèbe et Roland Goigoux
p. 77-96

Résumés

Cet article propose la modélisation d’une démarche collaborative de conception de nouveaux outils didactiques destinés à répondre aux préoccupations professionnelles des enseignants tout en tenant compte des connaissances scientifiques disponibles. Il présente un exemple de réalisation associant étroitement les utilisateurs à la conception d’un outil pour l’école maternelle.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Introduction : rien de plus pratique qu’une bonne théorie
1. Changer les conceptions des enseignants pour changer leurs pratiques
2. Changer les pratiques des enseignants pour changer leurs conceptions
3. Une démarche de conception d’outils didactiques : trois étapes
3.1. Première étape : concevoir un prototype
3.2. Deuxième étape : la co-conception
3.3. Troisième étape : l’évaluation
3.4. Présentation de cette démarche sur un exemple : la conception de Narramus
4. Étape 1 : la conception d’un premier prototype (P1) de Narramus à partir d’une synthèse des connaissances disponibles
4.1. Les connaissances sur les apprentissages des élèves
4.2. Les techniques d’enseignement qui ont fait la preuve d’une certaine efficacité
4.3. Les pratiques ordinaires des enseignants et leurs besoins de formation
5. Étape 2 : la co-conception de l’outil (P2 puis P3)
5.1. Étudier comment le duo chercheurs et enseignantes changent l’outil (« ce que les enseignantes font à l’outil »)
5.1.1. Des adaptations de l’outil à l’âge des élèves
5.1.2. Des changements
5.1.3. Des « commandes »
5.1.4. Des ajouts, des inventions
5.2. Une mise en œuvre qui change profondément les pratiques des enseignants-concepteurs (« ce que l’outil fait aux enseignants »)
Conclusion

Aperçu du début du texte

Nec manus, nisi intellectus, sibi permissus, multam valent: instrumentis et auxilibus res perficitur.
Ni la main, ni l’esprit, livrés à eux-mêmes ne valent grand-chose : ce sont les outils qui les perfectionnent (épigraphe de Francis Bacon utilisée par Lev Vygotski dans Pensée et langage, 1985).

Après avoir présenté le rôle de l’outillage didactique dans le développement professionnel des enseignants, nous exposerons notre manière de concevoir des innovations qui permettent aux professeurs des écoles de mettre en œuvre des pratiques favorisant les apprentissages des élèves.

Introduction : rien de plus pratique qu’une bonne théorie

« Ceci n’est pas un manuel, mais un dispositif de formation continue », tel est le titre que nous avons donné à la première partie de Lectorino & Lectorinette (Goigoux et Cèbe, 2013), un outil didactique dédié à l’enseignement de la compréhension de textes narratifs pour les élèves les moins familiers de la culture écrite. Nous affirmions ainsi notre ambition ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Cèbe et Roland Goigoux, « Lutter contre les inégalités : outiller pour former les enseignants », Recherche et formation, 87 | 2018, 77-96.

Référence électronique

Sylvie Cèbe et Roland Goigoux, « Lutter contre les inégalités : outiller pour former les enseignants », Recherche et formation [En ligne], 87 | 2018, mis en ligne le 30 avril 2021, consulté le 19 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/3510 ; DOI : 10.4000/rechercheformation.3510

Haut de page

Auteurs

Sylvie Cèbe

Université Clermont-Auvergne

Roland Goigoux

Université Clermont-Auvergne

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page