Navigation – Plan du site

AccueilNuméros90DossierEnseigner après une expérience pr...

Dossier

Enseigner après une expérience professionnelle : contribution à une analyse des mobilités et des représentations du métier

Teaching after a professional experience: contribution to an analysis of mobilities and representations of the profession
Géraldine Farges
p. 43-55

Résumés

En France, les cheminements vers l’enseignement primaire et secondaire public des enseignants ayant exercé une profession auparavant sont peu connus, alors que leurs proportions ont augmenté ces dernières années. Mobilisant une enquête conduite auprès d’un échantillon d’enseignants travaillant dans le secteur public, parmi lesquels certains ont exercé une autre activité antérieurement, cet article propose un éclairage sur les parcours de ces personnes, leurs motivations, leurs projets professionnels ainsi que sur leurs représentations de la valeur du métier d’enseignant, qui ne sont pas indépendantes des caractéristiques de leurs trajectoires passées.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. Quelles mobilités ? Reconversion et stabilisation dans l’enseignement
1.1. Les parcours professionnels antérieurs des enseignants
1.2. Vers de meilleures conditions professionnelles ?
2. Des caractéristiques des parcours professionnels antérieurs aux représentations du métier d’enseignant
2.1. Présentation de l’enquête et champ de l’étude
2.2. D’un contexte professionnel à l’autre, une distance relative
2.3. Mobilités professionnelles et déplacements sociaux
2.4. Un sentiment de valorisation du métier plus faible dans le primaire
Conclusion

Aperçu du texte

En France, parmi les lauréats des concours de l’enseignement public se trouvent chaque année des candidats déjà en activité. Tels que les distinguent les publications de la Division des études, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Éducation nationale, leurs profils sont hétérogènes. D’une part, des demandeurs d’emploi ou des actifs en emploi dans les secteurs public ou privé figurent parmi eux. En 2016, ils représentaient 15 % des recrutements externes aux différents concours de l’enseignement secondaire public et près de 28 % dans le primaire, suivant une tendance à la hausse puisque en 2012 les pourcentages s’établissaient respectivement à 10,5 % et 23 %. D’autre part, parmi les lauréats aux concours de l’enseignement public se trouvent des candidats déjà familiarisés avec les métiers de l’enseignement, soit parce qu’ils enseignaient auparavant sous un autre statut (en tant que contractuels notamment) ou dans le secteur privé, soit, dans une moindre mesu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Géraldine Farges, « Enseigner après une expérience professionnelle : contribution à une analyse des mobilités et des représentations du métier »Recherche et formation, 90 | 2019, 43-55.

Référence électronique

Géraldine Farges, « Enseigner après une expérience professionnelle : contribution à une analyse des mobilités et des représentations du métier »Recherche et formation [En ligne], 90 | 2019, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 28 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/4977 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rechercheformation.4977

Haut de page

Auteur

Géraldine Farges

Université de Bourgogne Franche-Comté, Institut de recherche sur l’éducation (IREDU)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut Français de l'éducation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search