Navigation – Plan du site

AccueilNuméros93DossierAutour des mots de la formationEfficacité

Dossier
Autour des mots de la formation

Efficacité

Effectiveness
Olivier Maulini
p. 67-78

Résumés

Parler d’efficacité est à double tranchant dans les métiers de l’éducation et de la formation. D’un côté, des pratiques sans impact manquent évidemment leur cible. De l’autre, cet impact dépend d’interactions humaines et d’une éthique de la relation irréductibles aux critères de réussite de la rationalité instrumentale. Étudier l’usage du mot « efficacité » (effectiveness) dans différents contextes culturels permet ainsi d’observer : 1) le statut des effets attendus par un pouvoir imposant ainsi ses échéances et ses vues ; 2) comment la question de l’efficacité paraît à la fois résolue et/ou vivement débattue selon les contextes ; 3) en quoi elle est de facto conflictuelle dans les modes ordinaires de rationalisation ; 4) quel rôle elle joue – entre autonomie et responsabilité, expertise et imputabilité – dans le processus lui-même incertain de professionnalisation.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

1. « Produire les effets attendus… »
2. Une question résolue et débattue
3. Rationalité ordinaire et conflits d’efficacité
4. À la charnière de la professionnalisation ?

Aperçu du texte

Le mot « efficacité » fait partie de ceux qui divisent plus qu’ils ne réunissent dans le milieu de la formation et de l’éducation. Un outil, un engrais ou un médicament peuvent être plus ou moins efficaces, mais dira-t-on la même chose d’une socialisation ? Cela dépend de l’effet désiré, donc de la société envisagée. Aucun parent, tuteur, enseignant, coach ou formateur n’espère bien sûr échouer : mais chacun d’eux a ses critères de réussite, même quand il travaille pour une institution dont il peut toujours, et secrètement, contester les injonctions. L’efficacité est la moindre des choses pour qui veut travailler sans le sentiment de perdre son temps : c’est lorsque quelqu’un d’autre vient vous dire que vous vous trompez de cible que peut survenir un conflit de buts, une remise en question ou l’impression désagréable d’être jugé sur autre chose que ce que vous vous efforcez de produire péniblement. Le paradoxe de l’efficacité, c’est qu’on la réduit à trop en parler, mais qu’il faut ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Maulini, « Efficacité »Recherche et formation, 93 | 2020, 67-78.

Référence électronique

Olivier Maulini, « Efficacité »Recherche et formation [En ligne], 93 | 2020, mis en ligne le 15 avril 2020, consulté le 09 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/6018 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rechercheformation.6018

Haut de page

Auteur

Olivier Maulini

Université de Genève, Suisse

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut Français de l'éducation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search