Navigation – Plan du site

Richesse et diversité des recherches en éducation
Bilan et perspectives de la rubrique Varia R&E 2019

Isabelle Joing, Henri Louis Go et Olivier Vors

Résumé

L’objectif de cet éditorial est de dresser un bilan et des perspectives de l’activité de la rubrique Varia de la revue Recherches & Educations en 2019. Le bilan présente une grande richesse des articles publiés, ainsi que le fonctionnement qualitatif et quantitatif de la rubrique Varia. Les perspectives exposent des recommandations en lien avec la politique éditoriale des Varias. Depuis 2019, la rubrique Varia apparaît comme une rubrique autonome de la revue Recherches & Educations qui présente chaque année une grande variété d’articles en complément avec la rubrique « Thématique » publiant des articles fédérés par une thématique commune. Cet éditorial annuel entre dans une démarche éthique de la transparence.

Haut de page

Texte intégral

1Cet éditorial propose un bilan et des perspectives de l’activité de la rubrique « Varia » de la revue Recherches & Educations en 2019. Le bilan présente une grande richesse des articles publiés, ainsi que le fonctionnement qualitatif et quantitatif de la rubrique Varia. Les perspectives exposent des recommandations en lien avec la politique éditoriale des Varias. Depuis 2019, la rubrique Varia apparaît comme une rubrique autonome de la revue Recherches & Educations qui présente chaque année une grande variété d’articles en complément avec la rubrique « Thématique » publiant des articles fédérés par une thématique commune. Cette autonomisation acquise en 2019 a permis la mise en ligne de tous les articles non publiés des années précédentes. Ceci a eu pour effet la publication d’un nombre particulièrement important d’articles en 2019. Cet éditorial annuel entre dans une démarche éthique de la transparence.

Richesse et variété des productions scientifiques en éducation

2La variété des publications Varia 2019 démontre une grande ouverture de la revue que ce soit sur le plan thématique, théorique ou méthodologique. Une grande richesse thématique est représentée. Les problématiques éducatives relèvent de différents contextes : scolaire, carcérale, artistique, médicale, politique et idéologique. Cette richesse se retrouve dans la variété de cadres théoriques : art et esthétique, philosophie, psychologie, phénoménologie, didactique, sociologie, … Les méthodologies utilisées sont très variées et même si les approches qualitatives dominent, des approches quantitatives trouvent leur place. Pour plus de détails, vous trouverez ci-dessous un résumé des 13 articles publiés en 2019.

3Jean-Michel Barreau, Le Front national et l’école de la République. Un idéologue de la décadence.
Désormais solidement installé dans l’espace médiatique et politique français, le Front national est un parti qui a un long parcours de critiques idéologiques radicales envers l’école de la République. Ces dénonciations récurrentes s’organisent autour du réquisitoire central de la décadence scolaire, déclinée en quatre pôles essentiels : le laxisme, la débauche, la barbarie, l’illettrisme. Le laxisme, c’est la décadence de l’autorité. La débauche, c’est la décadence de la morale. La barbarie, c’est la décadence de l’ordre. L’illettrisme, c’est la décadence du niveau. Touchée par ces anathèmes, l’école de la République doit être attentive à les prendre pour ce qu’ils sont : des imprécations qui veulent la discréditer de la façon la plus extrême qui soit, pour mieux la combattre.

4Alexandra Arnaud-Bestieu, Former les professeurs des écoles à la réception des œuvres chorégraphiques contemporaines : analyse épistémique et obstacles à l’expérience.
Les instructions officielles de 2015 pour l’école élémentaire accroissent encore un peu plus la mission du professeur des écoles (PE) comme passeur culturel, demandant aux PE de nouveaux savoirs et de nouvelles compétences didactiques et pédagogiques. Cette polyvalence toujours plus élargie n’est pas sans mettre l’enseignant en difficulté, en particulier pour des disciplines comme la danse. Nous nous interrogerons dans cet article la réception des œuvres chorégraphiques en tant que praxéologie ainsi que ses tenants expérientiels. Pour contribuer à la compréhension et à l’innovation en termes de formation chorégraphique de l’enseignant polyvalent, nous proposerons l’analyse d’une recherche-intervention auprès de 132 étudiants Master 1 MEEF (PE) en nous focalisant sur les indices nous permettant d’approcher les différentes expériences qu’ils ont pu traverser et les obstacles épistémiques à prendre en compte : Quels sont les caractéristiques principales de leur réception avant tout travail chorégraphique ? Quels indices d’expérience au moment de la pratique ? Quels effets du temps de pratique sur la réception ? Avec quelles limites ?

5Élisabeth Magendie, L’entrée dans le métier d’enseignant : analyse des conceptualisations en actes de professeurs stagiaires.
Cette recherche vise à identifier les principes tenus pour vrais qui assurent la cohérence interne de l’activité des professeurs stagiaires en EPS lors de l’entrée dans le métier. Elle décrit, dans une perspective de didactique professionnelle, les formes organisées plus ou moins stabilisées de leur activité, en vue de pouvoir les travailler en formation, et ainsi permettre le développement de leurs compétences. Les résultats mettent en évidence trois macro-buts chez les stagiaires observés : construire sa posture d’enseignant dans la relation avec les élèves ; engager et maintenir les élèves dans l’activité ; favoriser les apprentissages des élèves. Ils invitent à cibler la formation sur deux objets prioritaires : l’explicitation de l’enseignement et l’engagement des élèves. Ils encouragent la mise en place de dispositifs de formation consistant, à partir d’un travail de conceptualisation des actions d’enseignants, à comprendre les principes tenus pour vrais qui les organisent et à identifier les conditions de leur réussite ou échec.

6Laure Candy et Alain Mouchet, L’observation des conduites motrices des élèves chez les enseignants stagiaires en EPS : influence de la spécialisation dans l’APSA enseignée sur la structuration du champ d’attention et la dynamique attentionnelle.
Cet article vise à comprendre, selon un ancrage psychophénoménologique, le processus attentionnel des enseignants d’EPS stagiaires lors des moments où ils observent la motricité des élèves en vue de réguler leurs apprentissages. Plus précisément, il s’agit d’étudier la structuration de leur champ d’attention ainsi que leur dynamique attentionnelle. Nous prendrons appui sur des études de cas d’enseignants stagiaires dans des leçons différentes, dont l’une étant leur APSA de spécialité. Les résultats démontrent que le niveau de spécialisation des enseignants stagiaires dans l’APSA enseignée est corrélé à une observation plus rapide, plus fine et plus pertinente au regard du réel problème rencontré par ce dernier. Nos résultats démontrent une corrélation forte entre la finesse de l’observation et la spécialisation dans l’APSA.

7Amélie Derobert, Diversité des points de vue autour des pratiques éducative auprès des jeunes en situation judiciaire : Lecture pragmatique et modélisation.
Les pratiques éducatives en milieu judiciaire auprès des jeunes connaissent de profondes mutations institutionnelles et organisationnelles qu’il faut pouvoir clarifier, du moins dans leurs grandes lignes, pour étudier la reconfiguration du travail éducatif ordinaire de ce service public. Cet article vise à montrer qu’avec l’usage du style pragmatique, il est possible d’identifier plusieurs logiques et leur critique autour «  des pratiques éducatives  ». Ainsi, ce travail se donne pour objectif de proposer une modélisation en vue d’étudier les pratiques et la logique gestionnaire afin d’avoir une lecture plus fine de cette dynamique sociale.

8France Gravelle, Impact d’un changement de gouvernance sur la profession de direction d’établissement d’enseignement œuvrant en milieu scolaire québécois et de direction dirigeant des écoles franco-ontariennes.
Depuis plusieurs années, le monde de l’éducation est en perpétuelle transformation. Plus spécifiquement, au Canada, les milieux scolaires québécois et franco-ontarien ont vécu des changements en ce qui a trait à leur gouvernance. Suite à ces changements, des directions d’établissement l’enseignement (Québec) et des directions d’école (Ontario) ont vécu des épisodes d’épuisement professionnel. Cet article vise à présenter les principaux facteurs de risque, les symptômes physiques et psychologiques, les symptômes comportementaux ainsi que quelques facteurs pouvant mener à vivre un épisode d’épuisement professionnel. De plus, un dispositif de formation et d’accompagnement sera présenté ayant pour objectif de permettre aux acteurs des milieux d’éducation de s’inspirer des « Lignes directrices destinées aux conseils scolaires pour la mise en œuvre du mentorat pour les leaders scolaires nouvellement nommés » (ministère de l’Éducation de l’Ontario (MÉO), 2008) et de la « Ligne directrice du Programme menant à la qualification de directrice ou de directeur d’école » de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (OEEO) (2017), afin d’aider à prévenir l’épuisement professionnel.

9Christelle Marsault, Le travail en équipe favorise-t-il l’innovation ? Regard sur le processus de décision collective au sein d’une équipe d’EPS.
En introduisant le fonctionnement par projet, l’institution scolaire accorde à l’équipe pédagogique une liberté pour valoriser la singularité de l’établissement, mais qui aboutit paradoxalement à une standardisation des choix. L’analyse des débats au sein de cinq équipes pédagogiques de collège permet d’étudier le processus de régulation des décisions à travers leurs justifications. Le choix des pratiques sportives du programme d’éducation physique révèle un système de valeurs construit en local, mais s’appuyant sur une éthique professionnelle partagée. Le projet s’avère en définitive être moins un outil d’innovation que de reproduction des traditions, facilitant l’unité autour de valeurs déjà présentes, ancrées dans les lieux et les matériaux pédagogiques.

10Doriane Montmasson, La réception, par les enfants, des normes de genre transmises par la littérature de jeunesse : entre socialisation familiale et découverte de nouveaux modèles de comportement.
Souvent décriée pour les représentations stéréotypées du masculin et du féminin qu’elle véhicule, la littérature de jeunesse n’a, en France, fait l’objet que de bien peu d’études de réception. Reconnus par la sociologie de l’enfance comme des acteurs sociaux à part entière, les enfants ne sont pourtant plus perçus comme incorporant de façon passive les normes qu’ils rencontrent. A partir d’une enquête menée auprès d’enfants âgés de 5 à 8 ans, cet article se propose de déconstruire ce qui se joue dans la réception des albums illustrés destinés à la jeunesse. Nous verrons ainsi que si pour les plus jeunes la socialisation familiale reste prégnante, les plus âgés envisagent pour leur part les livres comme des « recueils de modèles de comportement ». Le développement d’une offre variée, proposant aux enfants des normes de genre différentes – voire divergentes –, se révèle en conséquence importante afin de leur permettre d’adopter une posture réflexive et d’interroger les normes de genre qui sont à l’œuvre au sein de leur sphère familiale comme au sein de la sphère culturelle ou médiatique.

11Yvon Morizur et Julien Fuchs, Le plaisir en Éducation physique et sportive au cœur d’un dilemme professionnel. Le cas de l’activité de demi-fond.
Ce travail traite de la perception et de l’usage de la notion de plaisir par les enseignants d’Éducation physique et sportive. Notre analyse se centre plus précisément sur la manière dont l’enseignement de l’effort prolongé en course à pied est envisagé au sein des articles de la Revue EP.S entre 1950 et 2012. Notre hypothèse est que le plaisir constitue un filtre pertinent pour mettre en évidence un dilemme professionnel essentiel auquel sont confrontés les enseignants de cette discipline : s’ils ont souvent tendance à éluder explicitement le plaisir, celui-ci ne constituant pas une finalité éducative légitime au sein de l’institution scolaire, ils le sollicitent pédagogiquement, afin de mettre en activité les élèves.

12David Authier et Dominique Berger, Approche didactique de l’ETP et pistes d’amélioration de la formation des soignants dans le champ de l’éducation.
Les personnes atteintes d’une maladie chronique comme le diabète suivent un traitement basé sur une médecine technique et une éducation thérapeutique du patient (ETP) adaptée. Les objectifs de cette dernière sont de favoriser l’émancipation du malade vis-à-vis de sa pathologie c’est-à-dire qu’il vive au mieux en retardant l’arrivée des complications. Nous avons mené une étude qui consiste à questionner par un abord didactique, les ateliers d’ETP, et vérifier si cette approche apporte des pistes vers la formation des soignants. Les résultats nous ont permis de dégager des caractéristiques didactiques classant les ateliers en plusieurs catégories et ainsi permettre aux soignants-formateurs de réaliser des choix quant à leurs options didactiques et in fine de contribuer à une évolution de la didactique de l’ETP.

13Collins-Etienne Kana, L’inadéquation entre l’offre et la demande d’éducation au Cameroun : le cas du Département du Logone- et- Chari.
Dans la perspective de l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et plus récemment encore les Objectifs de Développement durable (ODD), d’importants efforts sont consentis depuis l’année 2000 dans le contexte camerounais. L’objectif est de combler le déficit infrastructurel considéré comme la cause majeure des faibles taux de scolarisation constaté à travers le pays, et notamment dans sa partie septentrionale. Cette dynamique a permis d’améliorer les ratios offre/demande d’éducation, précisément dans le cycle primaire, sans pour autant engendrer une véritable adhésion communautaire pour la scolarisation des enfants. Toujours dans une perspective d’amélioration, l’analyse du fonctionnement des institutions scolaires et une enquête de perception menée auprès des ménages relèvent que la promotion de la scolarisation est indissociable de celle du développement. Dans un contexte d’économie de subsistance, de l’omniprésence du spectre de la famine, et d’absence de tradition scolaire, l’école doit prendre en compte les dynamiques socio-économiques d’autopromotion des communautés, sans renoncer à l’idéal de l’intégration nationale.

14Sébastien Ponnou et Jacques Béziat, Le dispositif Plus de maîtres que de classes : bien-être et collectif à l’école.
Le dispositif « plus de maîtres que de classes », déployé à l’échelle nationale à compter de l’année 2013, repose sur l’affectation d’un maître supplémentaire dans certaines écoles relevant de l’éducation prioritaire, afin de permettre la mise en place de nouvelles organisations pédagogiques susceptibles de répondre aux difficultés rencontrées par les élèves, et de les aider à effectuer leurs apprentissages fondamentaux. Les études initiales soulignent pourtant que face à la réduction des effectifs scolaires comme levier efficace à la réussite des élèves, la dotation en maîtres surnuméraires apparaît certes moins coûteuse, mais d’une efficacité incertaine si la mesure n’est pas fortement cadrée. L’objectif de cet article consiste à mesurer l’écart entre ces préconisations relativement contraignantes et la réalité des usages pédagogiques du dispositif, de manière à en relever les effets réels en termes de résultats scolaires. Or l’analyse des entretiens de l’ensemble des enseignants concernés par la mise en œuvre du dispositif « plus de maîtres que de classes » dans l’Académie de Limoges au cours de l’année 2013-2014 fait essentiellement apparaître des résultats relevant du bien-être à l’école : qualité de la relation maître/élève, accueil particularisé de l’enfant, différenciation pédagogique, ambiance de classe, estime de soi, dialogue dans l’école, etc. Ces résultats nous engagent à discuter la prise en compte des critères relevant du bien-être à l’école comme leviers d’amélioration des résultats scolaires.

15Gildas Vieira, Robert Courtois et Emmanuel Rusch, Interculturalité et santé des personnes originaires de pays d’Afrique subsaharienne en France.
La démarche communautaire en santé permet d’agir sur les inégalités de santé, nous avons souhaité la développer auprès de populations originaires d’Afrique subsaharienne en France. Nous avons mesuré les effets sur les comportements de santé sous l’angle des rapports interculturels. Cette démarche repose sur une méthodologie constituée à la fois d’outils de recherche en psychologie, de protocole d’intervention en santé publique et d’un focus group sur plusieurs séances d’échanges, au cours duquel nous prêterons une attention particulière aux relations interculturelles. Il s’agit d’une démarche de santé communautaire, elle fait partie intégrante de la santé publique en constituant une stratégie au sein des démarches de promotion de la santé. Ce travail montre que cette démarche est un outil pertinent d’analyse de comportement, il favorise par ailleurs l’amélioration des aptitudes en promotion de la santé des participants.

Fonctionnement de la rubrique « Varia »

16Le processus de publication est en continuité avec la démarche publiée dans « Les dossiers des sciences de l’éducation : mutations et permanences » (Andrieu et al., 2016), il passe par deux niveaux d’évaluation : le Comité de rédaction puis le Comité de lecture.
Dans un premier temps, le Comité de rédaction représenté par les trois responsables de la rubrique Varia font une première lecture de l’article. Plusieurs critères sont vérifiés : le respect des normes de la revue et de la ligne éditoriale ainsi que la nature scientifique de l’article. Il existe trois points de vigilance : thématique, scientifique, formel.
En premier lieu, la thématique de l’article doit répondre aux lignes éditoriales de la revue en présentant une focalisation forte sur des questions d’éducation et/ou de formation.
En second lieu, l’article doit être le fruit d’une recherche avec un cadre théorique et une méthodologie clairement identifiés. Les articles présentant un état des lieux, un sondage ou une revue de littérature sont refusés. De plus, des faiblesses importantes dans la démarche scientifique ou dans le recueil de données peuvent amener le comité de rédaction à rejeter l’article dès cette étape du processus d’évaluation.
Enfin, le respect des normes de la revue est également pris en compte dans cette première étape du processus d’évaluation. Par exemple, nous sommes régulièrement amenés à rejeter des articles qui dépassent largement le nombre de caractères proposés par la revue.

17Dans un deuxième temps, un responsable des varias est nommé ; il prend en charge le processus d’expertise de l’article. Deux experts sont alors sélectionnés par le responsable pour évaluer l’article à l’aveugle. Les experts sont prioritairement choisis parmi la liste de membres du comité de lecture en fonction de leur champ de recherche et de compétence par rapport à l’article à évaluer. En priorité un expert national et un expert international sont sélectionnés dans la limite de trois sollicitations annuelles maximum pour chaque membre. Un expert « extérieur » (n’appartenant pas au Comité de lecture de la revue) peut occasionnellement être sollicité pour deux raisons principales. La première est liée à la thématique de l’article et au champ de compétence des experts. Le responsable veille toujours à ce que les deux experts soient spécialistes de la thématique et/ ou de la méthodologie mobilisée. La deuxième raison est liée à l’indisponibilité ou la sur-sollicitation des experts du Comité de lecture de la revue. Un suivi des sollicitations des experts a été mis en place depuis octobre 2014.
Les articles sont scrupuleusement anonymés par le responsable varia et envoyé aux experts. La sollicitation des experts se fait par mail. Le message est standardisé, il rappelle le titre de l’article ainsi que le délai de rigueur pour le retour d’expertise (un mois). Le courrier de sollicitation est accompagné de la grille d’expertise. Celle-ci permet non seulement de guider l’expert dans son travail d’évaluation, mais également d’aider les auteur-e-s. Cette grille est composée de différentes rubriques comprenant : le titre de l’article, les aspects rédactionnels (le plan ; le style, l’orthographe et le vocabulaire ; la bibliographie), la démarche scientifique (l’originalité, la nouveauté des apports de l’article ; la justification et l’explication de la démarche scientifique : les concepts utilisés, le cadre théorique, le recueil, le traitement et l’analyse des données).

18Après avoir positionné et commenté l’article dans ces différentes rubriques, l’expert émet un avis parmi les cinq mentions proposées : publiable en l’état ; publiable après modifications légères, sensibles, ou très importantes ; avis défavorable. Après lecture minutieuse des retours d’expertise, le responsable des varias chargé du processus d’expertise de l’article propose un avis aux autres membres du comité de rédaction. L’avis peut être accepté ou discuté collectivement. Quoi qu’il en soit, une décision collégiale est prise. En cas d’expertises contradictoires, un troisième expert est nommé et sollicité. Une synthèse des expertises ainsi que la décision finale sont envoyées à l’auteur-e par le membre du comité de rédaction en charge de l’article. Lorsque des modifications sont demandées, l’auteur-e est invité-e à retravailler son article afin de répondre aux évaluations. Ainsi, différentes navettes ont lieu entre l’auteur-e et les experts. Ces navettes transitent par le responsable des varias en charge de l’article dans le but de respecter l’anonymat. Plusieurs aller-retours peuvent avoir lieu afin d’améliorer au maximum l’article. Ce processus peut être plus ou moins long.

19L’ensemble du processus d’expertise est scrupuleusement formalisé (date de réception de l’article, décision suite à la première lecture, noms et dates des experts sollicités, dates et avis du retour d’expertise, décision finale, dates de réponses à l’auteur, dates des différentes navettes, etc.) et archivé dans un fichier partagé entre les membres du Comité de rédaction.

20Pour conclure, le niveau d’exigence des évaluations par cinq personnes différentes au minimum (les trois responsables varia, les deux experts) confère une grande exigence pour la publication des articles comme en témoignent les statistiques de publication (Tableau 1).

Fiche d’expertise

21Dans une logique de transparence totale, nous présentons ici la grille d’expertise utilisée dans le processus en double aveugle.

Statistiques de publication

22Au niveau quantitatif, deux tendances fortes peuvent s’observer en termes d’exigence et de temporalité (Tableau 1). D’une part, le processus d’expertise est de plus en plus exigeant, seulement 56 % des articles reçus correspondent à la ligne éditoriale de la revue et respecte les normes. In fine, 12 % des articles soumis ont été acceptés ou publiés. Les refus sont souvent liés à une démarche scientifique pas assez rigoureuse et des résultats manquant d’originalité par rapport à la littérature existante. D’autre part, l’équipe éditoriale Varia se mobilise pour gagner un maximum de temps sur le processus d’expertise. En 2019 le délai moyen entre la réception et la publication a été de 3,5 mois.

Tableau 1. Indicateurs de publication depuis 2012

Tableau 1. Indicateurs de publication depuis 2012

Experts sollicités (pour les Varias publiés dans la session 2019 R&E)

23Nous remercions grandement l’ensemble des experts sollicités pour la qualité de leur expertise et leur accompagnement bienveillants (certains suivis ont nécessité quatre navettes) pour les articles issus du bilan 2019 : Andrieu Bernard, Carlier Ghislain, Cros Françoise, Escalié Guillaume, Fatet Jérôme, Ganière Caroline, Giordan André, Guerin Jérôme, Guisgand Philippe, Jorro Anne, Masson Philippe, Mercier-Lefebvre Betty, Monceau Gilles, Morin-Messabel Christine, Mvoto Meyong Colette, Nal Emmanuel, Poizat Denis, Quidu Matthieu, Talbot Laurent, Vermersch Pierre, Veyrac Hélène, Riondet Xavier, Zanna Omar, Zolésio Emmanuelle.

24Recommandations aux auteurs

25Les perspectives des Varias R&E entrent dans la continuité des années précédentes et s’affirment dans le champ des sciences de l’éducation. Les thématiques, les cadres théoriques et les méthodes restent entièrement ouvertes dans la mesure où il y a un lien explicite avec des problématiques éducatives. Il faut néanmoins exposer des résultats de recherches originales, les articles type revue de littérature ne sont pas acceptés. Nous invitons vivement les auteurs à : a) démontrer l’intérêt et l’originalité de leur travaux par rapport à la littérature existante, b) expliciter clairement la méthodologie utilisées (contexte d’étude, participants, recueil de données, traitement des données), et c) respecter les normes éditoriales avec un nombre maximum de 30 000 signes espaces compris. Ces trois points correspondent à la plupart de nos refus et acceptations.

Haut de page

Bibliographie

Andrieu, B., Burel, N., Descarpentries, J., Garnier, A., Joing, I., Parayre, S., Riondet, X., Triby, E., & Vors, O. (2016). Recherches & Éducations  : Héritage des travaux d’Alfred Binet et promotion de recherches innovantes en éducation. In J. Fijalkow & R. Etienne (Éds.), Les dossiers des sciences de l’éducation  : Mutations et permanences (p. 101‑122). Presses universitaires de la Méditerranée.

Barreau Jean-Michel, « Le Front national et l’école de la République », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le , consulté le 24 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/6872

Arnaud-Bestieu Alexandra, « Former les professeurs des écoles à la réception des œuvres chorégraphiques contemporaines : analyse épistémique et obstacles à l’expérience », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le , consulté le 24 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/6930

Magendie Élisabeth, « L’entrée dans le métier d’enseignant : analyse des conceptualisations en actes de professeurs stagiaires », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le , consulté le 23 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/6955

Candy Laure et Mouchet Alain, « L’observation des conduites motrices des élèves chez les enseignants stagiaires en EPS : influence de la spécialisation dans l’APSA enseignée sur la structuration du champ d’attention et la dynamique attentionnelle », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le 14 juillet 2019, consulté le 23 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/6984

Derobert Amélie, « Diversité des points de vue autour des pratiques éducatives auprès des jeunes en situation judiciaire : Lecture pragmatique et modélisation », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le 09 janvier 2019, consulté le 24 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/7011

Gravelle France, « Impact d’un changement de gouvernance sur la profession de direction d’établissement d’enseignement œuvrant en milieu scolaire québécois et de direction dirigeant des écoles franco-ontariennes », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le , consulté le 24 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/7044

Marsault Christelle, « Le travail en équipe favorise-t-il l’innovation ? », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le 09 janvier 2019, consulté le 24 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/7055

Montmasson Doriane, « La réception, par les enfants, des normes de genre transmises par la littérature de jeunesse : entre socialisation familiale et découverte de nouveaux modèles de comportement », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le , consulté le 24 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/7075

Morizur Yvon et Fuchs Julien, « Le plaisir en Éducation physique et sportive au cœur d’un dilemme professionnel. Le cas de l’activité de demi-fond. », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le 09 janvier 2019, consulté le 24 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/7089

Authier David et Berger Dominique, « Approche didactique de l’ETP et pistes d’amélioration de la formation des soignants dans le champ de l’éducation. », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le 09 janvier 2019, consulté le 24 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/7124

Kana Collins-Etienne, « L’inadéquation entre l’offre et la demande d’éducation au Cameroun : le cas du Département du Logone- et- Chari », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le 09 janvier 2019, consulté le 24 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/7133

Ponnou Sébastien et Béziat Jacques, « Le dispositif Plus de maîtres que de classes : bien-être et collectif à l’école », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, mis en ligne le 09 janvier 2019, consulté le 24 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/7167

Vieira Gildas, Courtois Robert et Rusch Emmanuel, « Interculturalité et santé des personnes originaires de pays d’Afrique subsaharienne en France », Recherches & éducations [En ligne], | 2019, consulté le 23 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/7172

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Isabelle Joing, Henri Louis Go et Olivier Vors, « Richesse et diversité des recherches en éducation
Bilan et perspectives de la rubrique Varia R&E 2019 », Recherches & éducations [En ligne],  | 2019, mis en ligne le , consulté le 13 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/8781

Haut de page

Auteurs

Isabelle Joing

Univ. Lille, EA 7369 – URePSSS – Unité de Recherche Pluridisciplinaire Sport Santé Société, F-59000 Lille, France

Articles du même auteur

Henri Louis Go

Université de Lorraine, EA 2310 LISEC, Équipe Normes & Valeurs

Articles du même auteur

Olivier Vors

Inspé, Aix Marseille Univ, CNRS, ISM, Marseille, France ; SFERE-Provence, Marseille, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Société Binet-Simon
  • OpenEdition Journals