Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

À propos de R & T

Recherches & Travaux, à l’origine revue de l’UFR de Lettres classiques et modernes, est devenue en 2006 la revue de l’Équipe de recherche Traverses 19-21 (E.A. 3748), qui fédérait quatre Centres de recherche. Dans une perspective moderne et contemporaine, la revue consacre ses « recherches et travaux » à la langue et à la littérature françaises et francophones du XIXe siècle au XXIe siècle, à la littérature comparée, aux relations entre la littérature et les arts, et à la didactique de la littérature et aux arts du spectacle. En 2014, Traverses 19-21 a fusionné avec les autres équipes de recherche de l’UFR pour constituer l’Équipe de recherche LITT&ARTS. La revue regroupe désormais les domaines des sous-équipes CHARNIÈRES (Lumières, altermodernité, études romantiques et stendhaliennes), CINESTHEA (Cinéma, Esthétique, Théâtre, Arts de la scène), ÉCRIRE (Écritures et représentations, XIXe-XXIe siècles) et LITEXTRA (Littératures, expériences, transmission).

Chaque numéro est thématique et centré sur une question de langue et littérature et/ou d’esthétique.

Politique d’édition électronique : à compter de l’année 2017, tous les numéros sont en accès libre et intégral dès leur parution.

Dernier numéro en ligne
95 | 2019
Entre deux langues : l’écrivain-traducteur et le bilinguisme aux XXe et XXIe siècles

Between Two Languages: The Writer-Translator and Bilingualism in the 20th and 21st Centuries
Sous la direction de Aline Marchand et Pascale Roux

Du XXe siècle à aujourd’hui, les auteurs, eux-mêmes reconnus comme écrivains, sont nombreux à traduire leurs pairs. Ce numéro réfléchit aux relations entre deux types d’œuvres (traduite et propre) et aux deux rôles qu’endossent les écrivains-traducteurs, dans la perspective de l’entre-deux-langues.
Les études rassemblées ici questionnent ainsi le rapport de l’auteur au bilinguisme à travers une pluralité de pratiques traductives et de positionnements littéraires : autotraduction, traduction et construction d’une œuvre autonome dans un espace bilingue (avec l’anticipation, au moment même de l’écriture, d’un lectorat bilingue). Il s’agit, à travers ces études de cas, d’interroger la manière dont l’auteur met en scène et construit sa position entre-les-langues : par l’intermédiaire d’une mise en livre spécifique, d’une fictionnalisation du bilinguisme, ou en créant l’espace d’un dialogue entre différents auteurs. Le numéro comporte également des poèmes d’écrivains-traducteurs bilingues suivis d’entretiens avec les poètes.

  • OpenEdition Journals