Navigation – Plan du site

Accueil

À propos de R & T

Recherches & Travaux, à l’origine revue de l’UFR de Lettres classiques et modernes, est devenue en 2006 la revue de l’Équipe de recherche Traverses 19-21 (E.A. 3748), qui fédérait quatre Centres de recherche. Dans une perspective moderne et contemporaine, la revue consacre ses « recherches et travaux » à la langue et à la littérature françaises et francophones du XIXe siècle au XXIe siècle, à la littérature comparée, aux relations entre la littérature et les arts, et à la didactique de la littérature et aux arts du spectacle. En 2014, Traverses 19-21 a fusionné avec les autres équipes de recherche de l’UFR pour constituer l’Équipe de recherche LITT&ARTS. La revue regroupe désormais les domaines des sous-équipes CHARNIÈRES (Lumières, altermodernité, études romantiques et stendhaliennes), CINESTHEA (Cinéma, Esthétique, Théâtre, Arts de la scène), ÉCRIRE (Écritures et représentations, XIXe-XXIe siècles) et LITEXTRA (Littératures, expériences, transmission).

Chaque numéro est thématique et centré sur une question de langue et littérature et/ou d’esthétique.

Politique d’édition électronique : à compter de l’année 2017, tous les numéros sont en accès libre et intégral dès leur parution.

Dernier numéro en ligne
97 | 2020
Papa se meurt, maman est morte : quand l’écrivain·e devient orphelin·e

Dad Is Dying, Mum Is Dead: When the Writer Becomes an Orphan
Sous la direction de Maxime Decout et Stéphane Chaudier

Au commencement, il y a une expérience, à la fois banale et tragique, banale parce qu’universelle, tragique parce que vécue par chacun en son corps et son cœur propres : devenir orphelin à l’âge adulte, à l’âge où il est justement normal de « perdre » ses parents. Mais ce qui s’inscrit dans le cours des choses n’est pas pour autant sans effet sur l’écrivain et sur son œuvre. Les textes réunis ici interrogent la productivité littéraire contemporaine de ces réalités existentielles si communes et si peu communes, si anciennes et toujours neuves, à travers différentes générations d’auteurs (Perec, Derrida, Cixous ; Claude Louis-Combet, Jean Rouaud ; Philippe Vilain, Gwenaëlle Aubry, Lydia Flem, Anne Pauly…). L’expérience du deuil ouvre un espace d’écriture lié à un désir d’exploration, entre exigences de l’intime et publication, où les formes littéraires se réinventent.

Actualités

Féeries

Études écossaises

Calenda - Littératures

  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search