Navigation – Plan du site

AccueilNuméros46

46 | 2022
La classe inversée : activité des enseignants, activité des apprenants

Sous la direction de Marie-Sylvie Claude

Ce dossier interroge le dispositif dit de classe inversée, dont se réclament un nombre croissant d’enseignants. Dans ses formes les plus connues ou reconnues, la classe inversée consiste en une interpolation de la répartition traditionnelle du travail scolaire entre la classe et le hors la classe. Dans les faits, les enseignants qui disent pratiquer cette innovation la mettent en œuvre de façon très diverse. Cette variété est considérée par les auteurs des différents articles non comme une entrave mais comme une opportunité pour la recherche. C’est pourquoi ils ont fait le choix de partir non d’une définition a priori de cette innovation polymorphe, mais de ce que les enseignants en disent, ceci dans des disciplines et des contextes différents. Il s’agit de comprendre quels sont les différents éléments de la forme scolaire classique que les enseignants choisissent de bousculer, pourquoi et comment ils le font. Et d’en analyser, d’une part, les effets en retour pour les élèves au prisme de leurs apprentissages et des étayages qui les rendent possibles ; d’autre part les effets en retour pour les enseignants eux-mêmes, au prisme de leur développement professionnel.

  • Logo Université de Nantes
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search