Navigation – Plan du site

40 | 2020
Rôle des interactions langagières dans l’élaboration du travail individuel et collectif

Le cas de l’enseignement-apprentissage du système linguistique français
Sous la direction de Élise Vinel et Thierry Pagnier

Ce numéro a pour objectif de réunir un ensemble de contributions autour de la question du rôle des interactions langagières dans ses visées d’élaboration dans le travail individuel et collaboratif, et plus particulièrement concernant l’enseignement et l’apprentissage de connaissances et de compétences du fonctionnement de la langue et du langage. Les différents articles, au-delà de leurs spécificités, montrent que les échanges produits entre élèves, entre élèves et enseignants au cours d’interactions langagières (tant orales qu’écrites) ne sont pas toujours gage d’apprentissages et d’appropriations des savoirs par les élèves. Le niveau de la classe des élèves, leurs performances, les discours et les mises en œuvre des enseignants en aval et au cours de l’activité semblent participer de différences dans l’acquisition des connaissances et compétences linguistiques et langagières des élèves. Ces articles mettent en évidence qu’il s’agit moins des effets de divers dispositifs que d’un certain nombre d’éléments récurrents mis au jour par les auteurs dans les pratiques de classe. Ces différents éléments ont en commun de solliciter en effet une activité cognitive linguistique, textuelle et langagière des élèves, et donc de favoriser une meilleure appropriation du fonctionnement de la langue et du langage.

  • Logo Université de Nantes
  • OpenEdition Journals