Navigation – Plan du site

AccueilLa revueNuméros à paraître

Numéros à paraître

Forthcoming issues

Numéro 44 - Mars 2021

Inclusion en contexte de diversité ethnoculturelle : pratiques institutionnelles et points de vue des apprenants sur leurs expériences scolaires - Marie-Odile Magnan, Geneviève Audet & Xavier Conus

Ce numéro montre que la mise en œuvre d’une éducation inclusive constitue un défi de taille inachevé, tant au plan systémique que du travail sur soi. Cette démarche de changement des pratiques, questionnant de manière continue la responsabilité de l’école à l’égard de la (re)production des inégalités, de l’exclusion et de rapports sociaux inégaux, est parsemée d’obstacles, de situations non prévisibles et d’émotions fortes. Les chercheurs soulignent notamment que de nombreux mécanismes systémiques de la culture scolaire contribuent à reproduire et à réifier des expériences scolaires hiérarchisées et à exacerber des processus de discrimination institutionnelle en défaveur des élèves issus de l’immigration et/ou racisés. Les recherches empiriques présentées mettent également en exergue la pensée déficitaire (deficit thinking) du personnel scolaire vis-à-vis des élèves issus de l’immigration et de leurs parents. Les résultats montrent que des intervenants tendent à utiliser les écarts linguistiques et culturels entre les élèves et le système scolaire pour expliciter l’échec scolaire. Quoi qu’il en soit, les chercheurs ainsi que les acteurs scolaires et les élèves interrogés dans les articles du numéro suggèrent des pistes fécondes pour améliorer l’inclusion en contexte scolaire, soulignant l’importance de donner la voix aux divers acteurs pour tendre vers des transformations institutionnelles.

_____________________________________________________

Numéro 45 - Novembre 2021

Recherches doctorales en sciences de l’éducation - Ce numéro sera consacré à la cinquième édition du Colloque doctoral international de l’éducation et de la formation (CIDEF-2020).

_____________________________________________________

Numéro 46 - Janvier 2022

La classe inversée : activité des enseignants, activité des élèves - Marie-Sylvie Claude, Dorothée Baillet & Marion van Brederode

Ce dossier interroge le dispositif dit de classe inversée, dont se réclament un nombre croissant d’enseignants. Dans ses formes les plus connues ou reconnues, la classe inversée consiste en une interpolation de la répartition traditionnelle du travail scolaire entre la classe et le hors la classe. Dans les faits, les enseignants qui disent pratiquer cette innovation la mettent en œuvre de façon très diverse. Cette variété est considérée par les auteurs des différents articles non comme une entrave mais comme une opportunité pour la recherche. C’est pourquoi ils ont fait le choix de partir non d’une définition a priori de cette innovation polymorphe, mais de ce que les enseignants en disent. Il s’agit de comprendre quels sont les différents éléments de la forme scolaire classique que les enseignants choisissent de bousculer, pourquoi et comment ils le font. Et d’en analyser, d’une part, les effets en retour pour les élèves au prisme de leurs apprentissages et des étayages qui les rendent possibles ; d’autre part, les effets en retour pour les enseignants eux-mêmes, au prisme de leur développement professionnel.

_____________________________________________________

Numéro 47 - Mars 2022

La notion de dispositif : éléments d’analyse pour comprendre l’activité des professionnels de l’éducation aujourd’hui - Christine Félix, Mariagrazia Cairo-Crocco, Frédéric Saussez

Depuis une trentaine d’années, une transformation en profondeur de l’action publique et du rôle de l’État s’est amorcée. Une nouvelle gouvernance publique vise un impératif de performance soutenu par un principe de mise en concurrence généralisée. De cette vision néolibérale et gestionnaire, émergent différentes formes de régulation des services publics. Le monde de l’éducation est aussi plongé dans cette rationalisation politique. Dans ce dossier thématique, nous nous intéresserons tout particulièrement à la mobilisation de la notion de dispositif pour analyser les transformations des relations de pouvoir, des prescriptions, normes et cadres du travail des professionnels de l’éducation ainsi qu’à la manière dont ces transformations contribuent à façonner de nouvelles professionnalités. Il s’agit d’explorer par quels processus et par quels ressorts un dispositif, dont les orientations idéologiques et politiques ne sont pas nécessairement visibles et lisibles pour les acteurs, parvient à affecter, au sens de transformer, l’activité des professionnels concernés et des bénéficiaires engagés dans celui-ci.

_____________________________________________________

Numéro 48 - juin 2022

En attente

_____________________________________________________

Numéro 49 - Novembre 2022

Autorité et pouvoir des personnels de direction, d’encadrement et de formation dans les politiques publiques contemporaines d’éducation - Camille Roelens & Stephan Mierzejewski

Ce dossier thématique aborde la question de la recomposition des rapports de pouvoir et d’autorité au sein de l’institution scolaire en portant la focale sur les relations à l’œuvre entre les différents acteurs de l’institution scolaire chargés de définir, encadrer et mettre en œuvre les politiques publiques censées répondre aux défis éducatifs du temps. Quatre axes transversaux déploient les différents niveaux d’enjeux soulevés par la problématique générale du dossier : enjeux pratiques ; enjeux formatifs ; enjeux sociaux ; enjeux idéologiques. Articulant approches empiriques et examen rigoureux des concepts d’autorité et de pouvoir – et de leurs implications pratiques – les contributrices et contributeurs puisent dans la multiréférentialité des sciences de l’éducation et de la formation de quoi saisir dans toute leur étendue et au plus près des dynamiques de recomposition inégales et ambivalentes, mais non moins prégnantes. Le travail de mise en perspective historique et notionnelle voisine à cette fin avec les résultats d’enquêtes récentes menées au cœur des transformations du système scolaire, à la rencontre des collectifs et des acteurs qui font face autant qu’ils contribuent à l’implémentation des politiques éducatives contemporaines.

_____________________________________________________

Numéro 50 – Janvier 2023

Circulations nationales et internationales des acteurs, savoirs et modèles en éducation (19e-20e siècles) - Sébastien-Akira Alix & Pierre Kahn

Le présent dossier de Recherches en éducation vise à apporter une contribution au renouvellement historiographie associé au tournant "global", ou "transnational", de l'histoire de l'éducation. Il pose la question de la dimension transnationale des politiques publiques d'éducation comme de l'élaboration des modèles pédagogiques, en mettant l'accent sur les processus de transferts et de circulations à l'intérieur de traditions nationales et de cadres institutionnels dont le poids rend difficiles des comparaisons trop massives. À partir d'études de cas centrées sur différents contextes nationaux (Allemagne, Brésil, Espagne, France et Royaume-Uni), ce dossier entend plus précisément analyser dans une perspective historique, les circulations nationales et internationales d'acteurs, de savoirs et de modèles en éducation aux 19e et 20e siècles.

  • Logo Université de Nantes
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search