Navigation – Plan du site

AccueilNuméros24

24 | 2016
Les ateliers-philo en contexte scolaire

Sous la direction de Valérie Saint-Dizier De Almeida et Emmanuèle Auriac-Slusarczyk

Les discussions à visée philosophique (DVP) en école primaire et au collège relèvent d’une pratique qui a émergé aux Etats-Unis dans les années 1980 à l’initiative de Matthew Lipman (Lipman, Sharp & Oscanyan, 1980 ; voir Leleux, 2005). Dans un premier temps, les chercheurs ont investi les DVP au moyen de la technique des pré-tests et des post-tests pour mettre en évidence leurs effets sur les capacités cognitives et scolaires des élèves (Topping & Trickey, 2007 ; Higgins, Hall, Baumfield, & Moseley, 2005 ; Mortier, 2005 ; Millet & Tapper, 2012), sur leur propension à la coopération et au respect d’autrui (programme australien MCEETYA, 2008). Ce n’est que depuis peu et notamment dans le monde francophone, que de nouvelles recherches procèdent non plus via la passation de tests, mais par l’analyse de ce qui s’opère en DVP. C’est dans cette mouvance que les travaux restitués dans ce numéro se situent.

  • Logo Université de Nantes
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search