Navigation – Plan du site

AccueilNuméros25

25 | 2016
Les élèves face aux outils pédagogiques : quels risques d'inégalités ?

Sous la direction de Stéphane Bonnéry, Jacques Crinon et Germain Simons

Ce numéro envisage les outils pédagogiques (manuels, fiches, albums, carnets d’écriture…) en tant que supports de l’activité intellectuelle qu’ils sollicitent, comme des intermédiaires entre les évolutions curriculaires, les pratiques des enseignants et celles des élèves lorsqu’ils y sont confrontés. Les outils pédagogiques écrits ont connu des évolutions importantes et se caractérisent aujourd’hui souvent par leur complexité et leur hétérogénéité. Leur étude permet de s’interroger sur les dispositions attendues des apprenants. Elle renvoie à une évolution des formes de littératie scolaire et des exigences auxquelles sont soumis les élèves à travers la prégnance de l’environnement écrit dans la classe. Ces exigences peuvent mettre en difficulté de manière sélective les élèves que leur socialisation familiale a le moins familiarisés avec les attentes de l’école en la matière lorsque les enseignants, pas toujours conscients des difficultés des élèves, considèrent leur usage comme transparent et allant de soi. C’est pourquoi l’analyse didactique et/ou sociologique de ce que les supports écrits contraignent ou laissent possible et de l’utilisation qui en est faite par les élèves, possède un fort enjeu en termes de compréhension des sources d’inégalités dans les apprentissages et potentiellement, en vue de la réduction de celles-ci.

  • Logo Université de Nantes
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search