Navigation – Plan du site

AccueilNuméros32 | 1st semestreEditoÉditorial

Texte intégral

1Depuis ses débuts, la Revue de la régulation a fait le choix d’un engagement pour l’accès ouvert à ses contenus. Il s’agissait pour nous de favoriser la diffusion du savoir produit par la communauté des économistes se réclamant de la théorie de la régulation (TR) et de l’institutionnalisme autant que d’illustrer une alternative possible – y compris en économie – au système des éditeurs scientifiques privés qui accumulent des rentes importantes en commercialisant la production publique des chercheurs. Dans ce système, les universités et laboratoires de rattachement des chercheurs et chercheuses supportent donc le coût du principal input d’une revue, puis se voient obligés de s’abonner aux contenus qu’ils financent à des tarifs élevés. L’enjeu est d’autant plus fort que les budgets de recherche des universités et centres de recherche sont fortement contraints.

2En cela, la Revue de la régulation est parfaitement dans la ligne de la politique du CNRS qui a décidé, ces dernières années, d’encourager fortement la diffusion gratuite des articles scientifiques. Or ce choix d’une diffusion sans entrave ne serait pas possible pour nous sans le soutien de la MSH Paris Nord, de l’InSHS et de l’université Sorbonne Paris Nord, qui financent depuis des années le poste de notre éditrice. C’est l’occasion ici de les remercier, et tout particulièrement cette dernière, dont travail, la précision et l’engagement ont été essentiels au développement de la Revue et à la qualité éditoriale des différents numéros (dont celui-ci). Les collègues qui ont pu interagir avec elle sur leurs articles pourront tous témoigner de son grand professionnalisme et de sa compétence. Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans la poursuite de sa carrière. C’est aussi l’occasion d’ajouter que sera implémentée, dans un avenir proche, une plateforme OJS de soumission et de suivi des articles. Nous vous tiendrons au courant, bien évidemment.

Ce numéro 32 est essentiellement composé d’articles varia, à savoir 4 articles originaux, deux articles Opinions-Débats autour des travaux de Janos Kornaï, ainsi qu’une note de lecture et deux résumés de thèse. Ces varias permettent de souligner l’essaimage international et interdisciplinaire de la théorie de la régulation.

Ainsi, l’article de Hiroshi Nishi, dans la grande tradition des modèles macroéconomiques de croissance régulationnistes, rappelle que la TR s’est exportée jusqu’au Japon et qu’elle reste pertinente aujourd’hui pour questionner le concept de NAIRU. L’article permet de modéliser un NAIRU endogène sans référence aux aspects d’offre habituellement utilisés pour justifier ce concept.

L’article de Pierre Girard et de ses collègues adapte la grille régulationniste à l’Afrique subsaharienne et à ses dynamiques institutionnelles et démographiques spécifiques. Il propose de considérer que le rapport social d’activité, au-delà du rapport salarial, constitue la forme institutionnelle dominante dans ces pays.

L’article de Samuel Klébaner montre combien les approches d’histoire du droit de l’institut Max-Planck et de la TR sont susceptibles de s’enrichir mutuellement dans un dialogue interdisciplinaire.

Enfin, à nouveau sur un terrain africain, l’article de Novice Bakehe, Jules Mandeng et Rokaya Hassan, explique, à partir d’une analyse économétrique intéressante sur le cas du Cameroun, la manière dont les normes sociales et réseaux sociaux influencent l’usage d’Internet dans l’enseignement.

Comme annoncé dans le précédent numéro, et à la suite du décès de Janos Kornaï, nous publions, dans la rubrique Opinons/Débats, la traduction d’un article d’Armatya Sen sur Kornaï ainsi qu’un article de Bernard Chavance. Janos Kornaï, en analysant de manière comparative les systèmes socialistes et capitalistes, a influencé les travaux régulationnistes s’intéressant aux économies socialistes.

Ce numéro se clôt par une note de lecture de Marie Trespeuch sur l’ouvrage collectif Les limites du marché, et par les résumés des thèses de Maxime Izoulet et Marion Plault.

Nous vous souhaitons une excellente lecture.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Éditorial »Revue de la régulation [En ligne], 32 | 1st semestre | Spring 2022, mis en ligne le 01 août 2022, consulté le 03 octobre 2022. URL : http://journals.openedition.org/regulation/21329 ; DOI : https://doi.org/10.4000/regulation.21329

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Association Recherche & Régulation
  • Logo Maison des sciences de l’homme Paris Nord
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search