Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

La Revue de la régulation. Capitalisme, institutions, pouvoirs, créée à l’initiative de l’association Recherche & Régulation, est soutenue par la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, par l’Institut des Sciences humaines et sociales du CNRS, ainsi qu’un réseau de centres de recherche.  Elle est présente dans la liste de revues de références du domaine SHS1 produite par le HCERES comme dans celle de la section « économie et gestion » du CNRS, qui la classe comme revue de catégorie 3.

Elle vise à fournir un lieu d’expression pour les analyses qui s’inscrivent dans la filiation des recherches régulationnistes, et plus largement institutionnalistes, ainsi que pour les chercheurs qui souhaitent en débattre, en économie et au-delà. Elle a pour vocation d’alimenter une discussion large avec les autres sciences sociales : sociologie économique, histoire, sciences politiques, gestion, etc. >> lire la suite

Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS.

Dernier numéro en ligne
30 | 1er semestre/spring 2021 | 2021
Les figures de l’État-actionnaire

The Multi-Faced Shareholding State
Diversas formas del Estado-accionista

The central feature of this, the thirtieth issue of the Revue de la régulation, is devoted to “Facets of the State as a Shareholder”. This term reflects not only the notion of a specific instrument of public policy (state participation in company capital), but also those of a disparate set of stakeholders and institutions and of a political ‘myth’.

This issue was published with the assistance of Margaux Jacques, whom we thank for her work.


Notes de la rédaction

Ce 30e numéro de la Revue de la régulation propose un dossier thématique sur les « Figures de l’État Actionnaire ». Ce terme renvoie à la fois à un instrument de politique publique spécifique (la participation au capital d’entreprises), à un ensemble disparate d’acteurs et d’institutions et à un « mythe » politique.

Ce numéro a été réalisé avec le concours de Margaux Jacques, que nous remercions pour son travail.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search