Navigation – Plan du site

Adopter une vision dynamique de l’innovation soutenable : le cas des circuits courts alimentaires

Looking at sustainable innovation dynamically: The example of farm-to-fork systems
Élodie Brûlé-Gapihan, Audrey Laude et Étienne Maclouf
p. 53-78

Résumés

À partir du cas des circuits courts alimentaires, cet article met en évidence l’importance d’adopter une vision dynamique des innovations soutenables. Nous montrons que l’agriculture biologique, puis les circuits courts, trouvent leur origine au sein d’un même projet de réponse aux dérives environnementales et sociales de l’agriculture conventionnelle. Cependant, face au développement de cette première contestation qu’est l’agriculture biologique, le régime dominant – fondé sur le secteur conventionnel – n’est pas resté passif. Il a intégré cette innovation en l’adaptant à l’échelle industrielle. En réponse, le projet de contestation s’est renouvelé autour de la question de l’autonomie des exploitations, d’où le recours aux circuits courts. Cette dernière innovation soutenable semble aujourd’hui suivre le même trajet que l’agriculture biologique, intégrée et adaptée à l’industrie agroalimentaire. Notre analyse est qualitative et repose sur l’historique du développement des circuits courts en France. Elle aboutit à une proposition de modèle inspirée par l’approche Multi-Level Perspective. L’originalité de notre démarche est de mettre en évidence une dynamique des innovations soutenables, qui interagissent et se reformulent par le biais d’interactions avec le régime dominant.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. L’innovation soutenable, historique et définition
2. Histoire d’une innovation soutenable en agriculture : les relations dynamiques entre CC et modèle conventionnel
2.1. L’agriculture conventionnelle comme modèle dominant
2.2. Contestation de l’agriculture conventionnelle
2.3. Structuration d’alternatives soutenables autour de l’agriculture biologique
2.3.1. Convergence et dissension : les premiers pas de l’agriculture biologique en France
2.3.2. Structuration de l’agriculture biologique et intégration dans le système agroalimentaire conventionnel
2.4. L’agriculture locale, un modèle dérivé du projet de l’Agriculture Biologique
3. L’innovation soutenable, une dynamique d’interactions entre régime dominant et niche contestataire
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Face aux limites environnementales, économiques et sociales de nos modèles agricoles conventionnels, de nombreuses innovations se définissent comme étant environnementales, c’est-à-dire favorables à l’environnement. Cependant, il est extrêmement difficile de savoir si une véritable transition est effectivement en cours ou bien si les innovations dites environnementales sont marginales voire, dans certains cas, contre-productives (Debref, 2016). Afin de dépasser ces limites, cet article propose 1) d’introduire la notion d’innovation soutenable, qui complète la définition de l’innovation environnementale en incluant la dimension sociale ; 2) de montrer la nécessité d’adopter une approche dynamique de l’innovation soutenable pour être en mesure de caractériser l’incertitude et l’ambivalence des changements au sein d’un secteur de production du point de vue de leurs bénéfices attendus pour l’environnement et pour la société.

Cet article s’intéresse à un projet d’innovation so...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Élodie Brûlé-Gapihan, Audrey Laude et Étienne Maclouf, « Adopter une vision dynamique de l’innovation soutenable : le cas des circuits courts alimentaires », Revue d'économie industrielle, 159 | 2017, 53-78.

Référence électronique

Élodie Brûlé-Gapihan, Audrey Laude et Étienne Maclouf, « Adopter une vision dynamique de l’innovation soutenable : le cas des circuits courts alimentaires », Revue d'économie industrielle [En ligne], 159 | 3e trimestre 2017, mis en ligne le 15 septembre 2019, consulté le 20 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/rei/6598 ; DOI : 10.4000/rei.6598

Haut de page

Auteurs

Élodie Brûlé-Gapihan

Université de Reims Champagne-Ardenne (EA 6292 REGARDS, elodie.brule@univ-reims.fr

Audrey Laude

Université de Reims Champagne-Ardenne (EA 6292 REGARDS), audrey.laude-depezay@univ-reims.fr

Étienne Maclouf

Université Paris 2 Panthéon-Assas, Sorbonne Universités (EA3386 LARGEPA), Museum National d’Histoire Naturelle (UMR7204 CESCO, équipe Socio-Ecosystèmes), etiennemaclouf@gmail.fr

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page