Navigation – Plan du site

La prévention des déchets : une analyse empirique des déterminants du comportement des entreprises

Waste prevention: An empirical analysis of the factors determining companies’ behavior
Linh Tran Dieu et Marie-France Vernier
p. 79-111

Résumés

Depuis 2008, avec la politique européenne des déchets et le Grenelle de l’Environnement, les entreprises sont incitées à adopter des stratégies préventives de gestion des déchets en les réduisant à la source. L’objet de cet article est d’analyser les déterminants d’une stratégie préventive. Nous avons utilisé les données issues d’une enquête menée par un des auteurs sur les stratégies de gestion et de prévention des déchets solides et non dangereux, auprès de 404 PME françaises en 2014. Les résultats montrent que les pressions et les collaborations avec les parties prenantes (clients, fournisseurs, prestataires) jouent un rôle important dans la décision d’adopter la prévention. De même, le fait de posséder des accréditations environnementales et d’autres caractéristiques propres à l’entreprise influencent significativement le choix en faveur d’une stratégie préventive. En revanche, les pressions réglementaires ne constituent pas un facteur déclencheur poussant l’entreprise à adopter la prévention des déchets.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Les politiques de gestion et de prévention des déchets des entreprises en France
2. Cadre théorique et hypothèses
2.1. La théorie du comportement planifié : l’importance des attitudes, des normes subjectives et du contrôle comportemental perçu dans la prise de décision
2.1.1. Les attitudes envers l’environnement
2.1.2. Les normes subjectives ou la pression sociale externe
2.1.3. Le contrôle comportemental perçu
2.2. Les pressions liées à la réglementation environnementale
2.3. Les collaborations avec des parties prenantes
2.4. Les accréditations environnementales
2.5. Les caractéristiques de l’entreprise
2.5.1. La taille
2.5.2. L’appartenance à un groupe
2.5.3. Le secteur d’activité
2.5.4. L’âge de l’entreprise
3. Données, construction des variables et modèle empirique
3.1. Données
3.2. Construction des variables
3.2.1. Attitudes, normes subjectives et contrôle comportemental perçu
3.2.2. Les pressions de la réglementation environnementale
3.2.3. Collaborations avec des parties prenantes
3.2.4. L’obtention des accréditations environnementales
3.2.5. Les caractéristiques de l’entreprise
a. La taille de l’entreprise
b. L’appartenance à un groupe
c. Le secteur d’activité
d. L’âge de l’entreprise
3.3. Modèle empirique
4. Résultats
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Selon un rapport de l’ADEME (2010a), la production totale de déchets en France reste à un niveau particulièrement élevé alors que le taux de valorisation des déchets variait entre 13 % (équipements électriques et électroniques professionnels) et 81 % (piles et accumulateurs portables) en 2008. On comprend dès lors la nécessité de la politique européenne des déchets et le Grenelle de l’Environnement, qui, depuis 2008, incitent les entreprises à adopter des stratégies préventives de gestion des déchets en les réduisant à la source. Les industries et les États passent ainsi d’une approche « end of pipe » consistant à construire des centres de traitement des déchets (Hidalgo et al., 2008) à une approche préventive où il faut limiter les déchets en optimisant le processus de production.

L’objet de cet article est d’analyser les déterminants d’une stratégie préventive. Pour mener cette étude, nous avons choisi de nous focaliser sur les petites et moyennes entreprises employant ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Linh Tran Dieu et Marie-France Vernier, « La prévention des déchets : une analyse empirique des déterminants du comportement des entreprises », Revue d'économie industrielle, 159 | 2017, 79-111.

Référence électronique

Linh Tran Dieu et Marie-France Vernier, « La prévention des déchets : une analyse empirique des déterminants du comportement des entreprises », Revue d'économie industrielle [En ligne], 159 | 3e trimestre 2017, mis en ligne le 15 septembre 2019, consulté le 17 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/rei/6608 ; DOI : 10.4000/rei.6608

Haut de page

Auteurs

Linh Tran Dieu

Université Claude Bernard Lyon 1 – Département TCSI, linh.tran-dieu@univ-lyon1.fr

Marie-France Vernier

ESDES Business School of UCLy – Université catholique de Lyon, mfvernier@ucly.fr

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page