Navigation – Plan du site

La Bourse de Lyon et les autres. Une première évaluation de la géographie des marchés financiers français au XIXe siècle

The Lyon Stock Exchange and other French stock exchanges. An initial evaluation of the geography of French financial markets in the nineteenth century
Jérémy Ducros et Angelo Riva
p. 47-83

Résumés

Cet article vise à jeter les bases d’une histoire comparée des places boursières françaises. Il montre que la géographie des marchés financiers demeure relativement stable entre 1871 et 1913 : si l’on se fonde sur le nombre d’entreprises domestiques cotées, le développement de Paris ne s’est en effet pas fait au détriment des bourses régionales, au sein desquelles Lyon acquiert un rôle prépondérant en doublant son poids à la fois sur les plans national et régional. La relative stabilité des relations entre Paris et la province et l’essor lyonnais sont le résultat d’une dynamique institutionnelle façonnée par les relations de concurrence entre places et les changements dans la régulation des bourses. Cette dynamique empêche la centralisation des émetteurs sur le marché dominant, la Bourse de Paris, comme prédit par la littérature théorique dominante.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. La géographie des marchés financiers français
3. Les valeurs cotées en bourse autour de l’instauration du Parquet lyonnais, 1840-1870
4. La Bourse de Lyon entre développement et crise, 1871-1893
5. La Belle Époque des cotations régionales, 1894-1913
6. Conclusion

Aperçu du texte

« Envisagés individuellement et même tous ensemble, ces marchés régionaux sont si petits en comparaison du gigantesque marché parisien ; ils se rattachent à lui par des liens si étroits, qu’ils semblent au premier abord se confondre avec lui, tels des satellites noyés dans le rayonnement de l’astre qu’ils accompagnent. Mais, quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit bien vite que les marchés régionaux ne sont pas seulement des satellites du marché parisien. Bien qu’ils collaborent activement avec lui, ils vivent cependant d’une vie propre qui mérite par elle-même de retenir l’attention et ils jouent dans notre vie économique nationale, un rôle particulier, un rôle original dont l’importance ne saurait se mesurer au chiffre relativement restreint de leurs opérations. »
Brocard (1912, p. 104)

1. Introduction

Dans la vision des régulateurs européens, les marchés financiers sont appelés à jouer un rôle crucial dans le financement des entreprises, notamment des petites et moyennes entr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jérémy Ducros et Angelo Riva, « La Bourse de Lyon et les autres. Une première évaluation de la géographie des marchés financiers français au XIXe siècle », Revue d'économie industrielle, 160 | 2017, 47-83.

Référence électronique

Jérémy Ducros et Angelo Riva, « La Bourse de Lyon et les autres. Une première évaluation de la géographie des marchés financiers français au XIXe siècle », Revue d'économie industrielle [En ligne], 160 | 4e trimestre 2017, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 24 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/rei/6640 ; DOI : 10.4000/rei.6640

Haut de page

Auteurs

Jérémy Ducros

EHESS, École d’Économie de Paris et Institut d’histoire économique Paul Bairoch à l’Université de Genève
jeremy.ducros@psemail.eu

Angelo Riva

European Business School – Paris et École d'Économie de Paris
angelo.riva@ebs-paris.com

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page