Navigation – Plan du site

Les réseaux d’innovation public-privé dans les services (RIPPS) : une nouvelle expression des réseaux d’innovation dans une économie des services et du développement durable

Public-private innovation networks in services (RIPPS): A new manifestation of innovation networks within a service economy and sustainable development
Faridah Djellal et Faïz Gallouj
p. 67-118

Résumés

Le concept de réseau d’innovation est un concept bien établi qui a fait l’objet d’une abondante littérature. Nous nous intéressons dans ce travail à des réseaux d’innovations particuliers, encore peu connus, mais qui se développent dans une économie de service dominante : les réseaux d’innovation public-privé dans les services (RIPPS). Les RIPPS décrivent des collaborations entre organisations de services publiques et privées dans le domaine de l’innovation. Ils diffèrent des RI traditionnels de plusieurs manières. Tout d’abord, les prestataires de services y sont les acteurs principaux. Ensuite, les relations entre les acteurs publics et privés sont placées au centre de l’analyse. Enfin, l’innovation non technologique, souvent négligée dans la littérature, y est prise en compte. L’objet de ce travail est, tout d’abord, d’examiner la manière dont les caractéristiques des RIPPS peuvent contribuer à modifier et enrichir le concept traditionnel de RI, et ensuite, d’en tirer d’éventuels enseignements en matière de politique publique. Ce travail s’appuie à la fois sur un bilan de la littérature et sur l’exploitation d’une base de données d’études de cas de RIPPS constituée dans le cadre du projet européen ServPPIN (Public Private Innovation Networks in Services).

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1. Réseaux et systèmes d’innovation et politiques publiques
1.1. Réseaux et réseaux d’innovation
1.2. Les raisons et les dimensions du succès
2. Les faiblesses des RI traditionnels : biais industrialiste, marchand, technologiste et politique
2.1. Biais industrialiste
2.2. Biais marchand
2.3. Biais technologiste
2.4. Biais de politique publique
3. La prééminence des services marchands
4. Une place centrale pour les services publics et non marchands
4.1. RIPPS et PPP
4.2. RIPPS et RI
5. Une conception large et ouverte de l’innovation
5.1. Innovation visible et innovation invisible dans les RIPPS
5.2. Innovation simple et innovation complexe
5.3. Innovation prévisible et innovation imprévisible
5.4. Types d’innovations et types de RIPPS
6. Les RIPPS et la politique publique
7. Conclusion

Aperçu du texte

La problématique des réseaux d’innovation (RI) a connu un très grand succès durant les dernières décennies, tant sur le plan théorique, empirique, méthodologique que politique. Le succès de ce concept, qui traduit pourtant une forme d’organisation complexe, s’explique en particulier par la simplicité du principe qui le sous-tend : l’interaction entre des agents économiques hétérogènes, comme source de production de connaissances et d’innovation et donc de compétitivité, de richesse, de croissance et d’emplois. Il s’explique aussi, dans une certaine mesure, par sa capacité à reposer sur (à « enrôler » au sens de la sociologie de l’innovation) un certain nombre d’outils élémentaires de l’analyse économique et à constituer le soubassement d’autres concepts plus larges. Il s’explique également par sa capacité à fournir (de manière directe ou indirecte) des instruments opérationnels à la fois pour le management des entreprises et pour les pouvoirs publics.

Malgré ce succès, le concept de ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Faridah Djellal et Faïz Gallouj, « Les réseaux d’innovation public-privé dans les services (RIPPS) : une nouvelle expression des réseaux d’innovation dans une économie des services et du développement durable », Revue d'économie industrielle, 161 | 2018, 67-118.

Référence électronique

Faridah Djellal et Faïz Gallouj, « Les réseaux d’innovation public-privé dans les services (RIPPS) : une nouvelle expression des réseaux d’innovation dans une économie des services et du développement durable », Revue d'économie industrielle [En ligne], 161 | 1er trimestre 2018, mis en ligne le 15 mars 2020, consulté le 12 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rei/6811 ; DOI : 10.4000/rei.6811

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page