Navigation – Plan du site

Le Mittelstand et le pragmatisme allemand : un début de solution pour le cas des PME françaises ?

The Mittelstand and German pragmatism: The beginnings of a solution for French SMEs?
Der Mittelstand und der deutsche Pragmatismus - ein Lösungsansatz für den Fall französischer KMU?
Petra Bleuel
p. 9-41

Résumés

Les performances actuelles de l’écono­mie allemande sont la résultante de choix économiques et sociaux portés par le Mittelstand et les grandes entreprises. Le Mittelstand, ne se détermine pas par une taille spécifique mais par un concept entrepreneurial fondé sur des valeurs, un état d’esprit et une gouvernance de l’entreprise particulière évoluant dans un écosystème spécifique. En raison de ces particularités, la reproduction de ce modèle s’avère impossible. Cependant, les autorités françaises pourraient s’inspirer de certains éléments de soutien consacré aux PME allemandes.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Le Mittelstand allemand
1.1. Le Mittelstand synonyme d’un tissu d’entreprises de taille moyenne nombreuses ou des entreprises partageant une culture entrepreneuriale ?
1.2. Les caractéristiques des entreprises formant le contingent du Mittelstand
1.3. Les origines du Mittelstand, la base d’une culture entrepreneuriale spécifique
2. Une culture entrepreneuriale empreinte de valeurs nationales
2.1. L’impact de la formation duale sur la performance et le management des collaborateurs (Mitarbeiter)
2.2. La culture entrepreneuriale allemande, entre liberté et responsabilité
2.3. Localisation et organisation de la production
2.4. L’international ancré historiquement dans le comportement des PME
2.5. Profitabilité et financement des activités
3. Le modèle allemand, un écosystème favorable au développement du Mittelstand
3.1. L’« économie de marché sociale » et l’appareil productif industriel
3.2. Le pari d’une spécialisation industrielle sur le haut de gamme
3.3. Le soutien au profit du Mittelstand
3.4. Le système d’innovation allemand et la gestion de l’intelligence économique
3.5. Statut juridique et transmission
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Les performances actuelles de l’économie allemande sont la résultante de choix économiques et sociaux portés par le Mittelstand et les grandes entreprises. Le Mittelstand et le modèle de l’économie de marché sociale (soziale Marktwirtschaft) ont été considérés comme synonymes de l’essor économique de l’Allemagne de l’après-guerre. À l’heure actuelle, le « modèle allemand » est synonyme de réussite industrielle et économique et il est présenté comme le modèle économique à imiter pour renouer avec une croissance régulière, un chômage bas et des déficits maîtrisés. Les commentateurs français attribuent le succès de l’Allemagne à des stratégies économiques pilotées en haut lieu, appliquées de manière décentralisée. De plus, en regardant les rapports français sur le déficit d’entreprises de taille intermédiaire (Stoffaës, 2008 ; Retailleau, 2010), la tentation est grande de vouloir transposer le système productif allemand en France pour faire éclore un clone du Mittelstand al...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Petra Bleuel, « Le Mittelstand et le pragmatisme allemand : un début de solution pour le cas des PME françaises ? », Revue d'économie industrielle, 162 | 2018, 9-41.

Référence électronique

Petra Bleuel, « Le Mittelstand et le pragmatisme allemand : un début de solution pour le cas des PME françaises ? », Revue d'économie industrielle [En ligne], 162 | 2e trimestre 2018, mis en ligne le 15 juin 2020, consulté le 16 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rei/6903 ; DOI : 10.4000/rei.6903

Haut de page

Auteur

Petra Bleuel

Université de Nice-Sophia Antipolis/CNRS/Gredeg

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page