Navigation – Plan du site

Is ride-hailing doomed to monopoly? Theory and evidence from the main U.S. markets

Le VTC est-il condamné au monopole ? Théorie et preuves des principaux marchés des États-Unis
Bruno Carballa Smichowski
p. 43-72

Résumés

Cet article montre que l’irruption des plateformes numériques est en train de créer une dynamique winner-takes-all dans les marchés des VTC. On soutient que les marchés des VTC sont en train de devenir des marchés winner-takes-all pour deux raisons : la différenciation de produit n’est pas très pertinente pour créer des niches de marché et les effets de réseau indirects sont particulièrement forts dans les applis de VTC, spécialement car elles sont renforcées par l’effet « boule de neige de data » des usagers dans une plus grande mesure que dans d’autres plateformes numériques. On corrobore ce résultat en s’appuyant sur les données existantes des principales villes des États-Unis. Après avoir défini le marché pertinent des plateformes VTC, on compare les données existantes pour montrer que, comme attendu dans des marchés winner-takes-all, les parts de marché d’une seule firme (Uber) sont en train d’augment au détriment de celles de ses concurrents. Finalement, on montre que la stratégie d’Uber pour conquérir ces marchés semble être basée sur la prédation par les prix et on suggère trois manières à travers lesquelles Uber peut récupérer les pertes liées à la prédation de prix.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. An assessment of the relevance of factors leading to winner-takes-all dynamics in multi-sided platforms in the context of ride-hailing
1.1. Network effects and the ‘data snowball effect’
1.2. Switching costs and multi-homing
1.3. Product differentiation
2. Some evidence on winner-takes-all dynamics in American ride-hailing markets
2.1. Market definition and market shares
2.2. Signs of Uber’s predatory pricing strategy aimed at securing a winner-takes-all ride-hailing market
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Since Rochet and Tirole’s (2003) seminal paper “Platform competition in two-sided markets”, a rich literature about winner-takes-all dynamics in multisided platforms has developed. The latter are defined as platforms that operate in “markets in which one or several platforms enable interactions between end-users, and try to get the two (or multiple) sides ‘on board’ by appropriately charging each side” (Rochet & Tirole, 2006). Some authors argue that in these markets the presence of high switching costs, the impossibility or irrelevance of product differentiation and notably the existence network effects in digital platforms, lead to winner-takes-all dynamics, which poses a threat to competition (Geradin & Kuschewsky, 2013; Graef, 2015). Other authors, in turn, have criticized this view by providing arguments that minimize the importance of these factors (Sokol & Comerford, 2016; Evans & Schmalensee, 2017).

The surge in the late 2000s of the so-called ‘sharing economy’ pl...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bruno Carballa Smichowski, « Is ride-hailing doomed to monopoly? Theory and evidence from the main U.S. markets », Revue d'économie industrielle, 162 | 2018, 43-72.

Référence électronique

Bruno Carballa Smichowski, « Is ride-hailing doomed to monopoly? Theory and evidence from the main U.S. markets », Revue d'économie industrielle [En ligne], 162 | 2e trimestre 2018, mis en ligne le 15 juin 2020, consulté le 13 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rei/6987 ; DOI : 10.4000/rei.6987

Haut de page

Auteur

Bruno Carballa Smichowski

CEPN, Université Paris XIII Sorbonne Paris Cité
bcarballa@gmail.com

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page