Navigation – Plan du site
Chronique : Industries

L’automobile en France : vers la fin d’une vieille industrie ?

Vincent Frigant et Bernard Jullien
p. 127-162

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Déclin, résilience et incertitudes sur le système productif automobile français
1.1. Déclin à moyen terme et regain récent du site France : une approche par les volumes de production
1.2. La détermination des volumes de production : performance commerciale à court terme, arbitrages européens à moyen terme
1.3. Le poids économique de l’industrie automobile dans le système productif français
2. Une place de l’automobile dans la consommation et les mobilités françaises à renégocier
2.1. La demande automobile : une demande de mobilité contrainte
2.2. Nouveaux usages, nouveaux véhicules / véhicules connectés et faux déclins
2.2.1. Sortir les nouvelles mobilités du ghetto utopiste
2.2.2. Raisonner sur les parcs plutôt que sur les immatriculations
2.2.3. Gestion extensive des parcs
2.2.4. Coûts fixes et coûts d’usages
3. Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

À l’heure de la « nouvelle nouvelle économie », une partie des politiques et des économistes semblent avoir fait leur deuil de l’industrie. L’urgence serait de développer l’économie de la fonctionnalité car, fondamentalement, les clients – entreprises et consommateurs – souhaiteraient accéder à l’usage des biens et non à leur propriété. L’automobile fait fréquemment l’objet d’une telle lecture. Industrie emblématique de la seconde révolution industrielle et des Trente Glorieuses, il n’y aurait plus guère d’intérêt à l’étudier d’un point de vue académique et plus guère d’intérêt à soutenir économiquement et politiquement cette industrie désormais passéiste. Pourtant, d’après l’OICA, jamais autant de véhicules n’ont été construits dans le monde : 97,9 millions en 2017 ; 73,984 millions si on considère les seules voitures particulières, soit une hausse de 79,5 % depuis 2000. Certes, cette croissance s’effectue essentiellement en Chine, premier marché et producteur mondial d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Frigant et Bernard Jullien, « L’automobile en France : vers la fin d’une vieille industrie ? », Revue d'économie industrielle, 162 | 2018, 127-162.

Référence électronique

Vincent Frigant et Bernard Jullien, « L’automobile en France : vers la fin d’une vieille industrie ? », Revue d'économie industrielle [En ligne], 162 | 2e trimestre 2018, mis en ligne le 15 juin 2020, consulté le 15 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rei/7153

Haut de page

Auteurs

Vincent Frigant

(GREThA UMR CNRS 5113, Université de Bordeaux)
vincent.frigant@u-bordeaux.fr

Articles du même auteur

Bernard Jullien

(GREThA UMR CNRS 5113, Université de Bordeaux)
bernard.jullien@u-bordeaux.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page